Liste des cavités naturelles les plus longues de la Mayenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département de la Mayenne.

La liste des cavités naturelles les plus longues de la Mayenne recense, sous forme de tableaux, les cavités souterraines naturelles connues dans ce département français, dont le développement est supérieur ou égal à trente mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des 19 plus longues cavités naturelles de la Mayenne (≥ trente mètres) est actualisée à décembre 2018.

La plus longue cavité souterraine naturelle répertoriée dans le département de la Mayenne est « la grotte du Rey », sur la commune de Saint-Georges-sur-Erve (cf. ligne 1 du premier tableau ci-dessous).


Cavités de la Mayenne (France) dont le développement est supérieur ou égal à 30 mètres[modifier | modifier le code]

19 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Mayenne (France), de développement supérieur ou égal à 30 m
L'éventuelle mention « NC » (non connu) pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Développe.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
1 Grotte du Rey[N 1] Saint-Georges-sur-Erve Coévrons 48° 10′ 04″ N, 0° 16′ 55″ O +003 000, m +0030, m Spéléométrie de la France[1] & ZNEIFF[2] 2000-12
2 Grotte de Courtaliéru Vimarcé Coévrons 48° 11′ 25″ N, 0° 14′ 02″ O +000920, m +0020, m Spéléométrie de la France[1] & ZNEIFF[3] 2000-12
3 Grotte René-Paul Thorigné-en-Charnie Vallée de l'Erve 47° 59′ 30″ N, 0° 24′ 22″ O +000800, m NC Spéléométrie de la France[1] & plongeesout.com[4] 2000-12
4 Puits du Père Leroux Vimarcé Coévrons 48° 11′ 44″ N, 0° 12′ 56″ O +000530, m NC Spéléométrie de la France[1] & Alpes Spéléo[5] 2000-12
5 Cave à Margot Thorigné-en-Charnie Vallée de l'Erve 47° 59′ 34″ N, 0° 24′ 03″ O +000319, m +0014, m Spéléométrie de la France[1] & Mayenne-Sciences[6] & Academia[7] & Pour la Science[8] 2007-12
6 Cave à la Dérouine[N 2] Thorigné-en-Charnie Vallée de l'Erve 47° 59′ 30″ N, 0° 24′ 17″ O +000272, m +0019, m Spéléométrie de la France[1] 2000-12
7 Cave à Rochefort Saint-Pierre-sur-Erve Vallée de l'Erve 47° 59′ 38″ N, 0° 24′ 10″ O +000250, m +0027, m Spéléométrie de la France[1] 2000-12
8 Grotte des Aumeunes Louverné 48° 06′ 23″ N, 0° 43′ 26″ O +000110, m NC Spéléométrie de la France[1] 2000-12
9 Grotte Richard Thorigné-en-Charnie Vallée de l'Erve 47° 59′ 39″ N, 0° 23′ 59″ O +000105, m NC Spéléométrie de la France[1] 2000-12
10 Cave à la Bigotte Thorigné-en-Charnie Vallée de l'Erve 47° 59′ 39″ N, 0° 23′ 59″ O +0 00085, m +0016, m Spéléométrie de la France[1] 2000-12
11 Grotte de la Roche Louverné 48° 06′ 13″ N, 0° 42′ 53″ O +0 00061, m +0006, m Spéléométrie de la France[1] 2000-12
12 Grotte de Saint-Trèche[N 3] Saint-Jean-sur-Mayenne 48° 07′ 44″ N, 0° 45′ 08″ O +0 00053, m +0010, m Spéléométrie de la France[1] 2000-12
13 Grotte du Lac Louverné 48° 06′ 39″ N, 0° 43′ 15″ O +0 00050, m NC Spéléométrie de la France[1] 2000-12
14 Grotte des Vipères Thorigné-en-Charnie Vallée de l'Erve 47° 59′ 29″ N, 0° 24′ 16″ O +0 00048, m NC Spéléométrie de la France[1] 2000-12
15 Grotte des Havardières Saulges Vallée de l'Erve 47° 59′ 38″ N, 0° 24′ 32″ O +0 00041, m NC Spéléométrie de la France[1] 2000-12
16 Grotte de la Lucarne Saint-Pierre-sur-Erve Vallée de l'Erve 47° 59′ 40″ N, 0° 24′ 30″ O +0 00038, m NC Spéléométrie de la France[1] 2000-12
17 Grotte du Dolmen des Erves Sainte-Suzanne-et-Chammes Coévrons 48° 07′ 11″ N, 0° 19′ 55″ O +0 00032, m NC Spéléométrie de la France[1] 2000-12
18 Grotte du Rocher La Cropte 47° 56′ 52″ N, 0° 29′ 35″ O +0 00030, m NC Spéléométrie de la France[1] 2000-12
19 Grotte Raymond Val-du-Maine 47° 56′ 32″ N, 0° 19′ 22″ O +0 00030, m NC Spéléométrie de la France[1] 2000-12

Notes et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus longues de la Mayenne :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La cavité possède une seconde entrée : le trou du Renard.
  2. La partie découverte en 1967 est appelée grotte Mayenne-Sciences.
  3. Grotte de Saint-Trèche ou Grotte de Saint-Jean.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement (Situation au 31 décembre 2000). », Spelunca Mémoires n° 27,‎ 2004, 160 pages, p. 69-70 pour le département de la Mayenne (ISSN 0249-0544, lire en ligne [PDF])
  2. « Fiche argumentaire de présélection des sites - Inventaire du patrimoine géologique des pays de la Loire - Grotte du Rey ».
  3. « Fiche argumentaire de présélection des sites - Inventaire du patrimoine géologique des pays de la Loire - Grotte de Courtaliéru ».
  4. « Grotte René-Paul », sur plongeesout.com.
  5. « Mayenne (53) - Cavités classées par développement ».
  6. A. Davy De Virville, « Les grottes de Saulges. Aperçu historique et description d’une nouvelle salle dans la Cave à Margot », Bulletin de Mayenne-Sciences,‎ , p. 48-70
  7. (en) Romain Pigeaud & Joël Rodet, « THE MARGOT CAVE (MAYENNE): A NEW PALAEOLITHIC SANCTUARY IN WEST FRANCE », sur Academia, (consulté le 9 juin 2019)
  8. R. Pigeaud & S. Hinguant, « Grotte Margot : des graffitis de 12 000 ans », Pour la Science, no 352,‎ , p. 64-69

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bigot Jean-Yves (2004) - Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement (Situation au 31 décembre 2000). Spelunca Mémoires, FFS édit., no 27, 160 pages, page 69-70 pour le département de la Mayenne, PDF Lire en ligne Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Bigot Jean-Yves (2001) – Les cavernes de la Mayenne. Etude et inventaire. Mém. du S. C. Paris, SCP - CAF édit., n° 26, 240 p.
  • Bigot Jean-Yves (1984) – Contribution à l'inventaire des cavités de la Mayenne. L'Aven, bull. S. C. Seine, n° 44, p. 125-173. Lire en ligne[1].
  • Bigot Jean-Yves & Le Garrec Marie-José (1981) – Mayenne. in Claude Chabert « Les grandes cavités françaises – Inventaire raisonné », FFS édit., p. 97-98. Lire en ligne[1].
  • Bigot Jean-Yves (1990) – Le plan "Cabrol" 1966 de la grotte du Rey (Mayenne). Lire en ligne[1].
  • Marcel Gautier, « Phénomènes karstiques dans le Massif Armoricain (Bas-Maine) », Norois, vol. 95 bis,‎ , p. 75-92 (lire en ligne, consulté le 15 février 2018).
  • Philippe Audra-Responsable d'édition et Jean-Yves Bigot, Association française de karstologie (AFK), « Grottes et karts de France - Calcaires et sites karstiques du massif armoricain », Karstologia Mémoires, Paris, Association française de karstologie, no 19,‎ , p. 172-173 (ISBN 978-2-95-042225-5, lire en ligne)
  • Toutain J., Conil P., Loislard M., avec la collaboration de Richoux L., Inventaire des cavités souterraines hors mines du département de la Mayenne, de la Loire-Atlantique et de la Vendée. Rapport final. BRGM/RP-57211-FR, avril 2009, 92 pages, 30 illustrations, 6 annexes, 2 cartes hors texte, PDF (lire en ligne)
  • (fr)(mul)grottocenter.org Grottocenter, base de données wiki de cavités mondiales (« The wiki database made by cavers for cavers »)

Articles connexes[modifier | modifier le code]