Spéléologie au Liban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La spéléologie au Liban bénéfice des nombreux et importants massifs calcaires existant sur le territoire. Faouar Dara est la cavité la plus profonde du Moyen-Orient avec plus de 600 mètres de profondeur. Elle fut un temps une des plus profondes du monde. Elle est suivie du gouffre de Houet Qattine Azar.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1836, un missionnaire américain, le révérend William Thomson, explore la Grotte de Jeita. Jusqu'en 1946, les explorations furent l'œuvre d'expéditions françaises et américaines. Dès 1957, le Spéléo-Club du Liban explore et topographie Faouar Dara jusqu'à −225 mètres, un record à l'époque pour le Moyen-Orient.

Grottes touristiques[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Sami Karkabi (°1931-†2017), co-fondateur du Spéléo-club du Liban en 1951[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Courbon, P. (2017) - « In memoriam : Sami Karkabi (1931-2017) », ANAR Bull' no 42, Association nationale des anciens responsables de la Fédération française de spéléologie, Lyon, p. 8

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laudy Maroun Doumit, La valorisation du patrimoine endokarstique libanais. (Thèse de Doctorat de Géographie Option « Aménagement Touristique et Culturel »), , 280 p. (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]