Fillière (Haute-Savoie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fillière
Fillière (Haute-Savoie)
L'église Saint-Maurice-et-Saint-François-de-Sales.
Image illustrative de l’article Fillière (Haute-Savoie)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Annecy
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Annecy
Maire
Mandat
Christian Anselme
2020-2026
Code postal 74370 et 74570
Code commune 74282
Démographie
Population
municipale
9 331 hab. (2018)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 59′ 52″ nord, 6° 14′ 52″ est
Altitude Min. 489 m
Max. 2 004 m
Superficie 119,41 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Fillière
(ville-centre)
Aire d'attraction Annecy
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Annecy-3
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Fillière
Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie
Voir sur la carte topographique de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Fillière
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fillière
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fillière
Liens
Site web www.commune-filliere.fr

Fillière est, depuis le , le nom temporaire d'une commune nouvelle française située dans le département de la Haute-Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle devait changer de nom pour Val Glières mais ce nom a été refusé fin 2018 par le Ministère de la Cohésion des territoires[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La gare de Saint-Martin-Bellevue, fermée en 2010, est située sur le territoire communal, dans la commune déléguée de Saint-Martin-Bellevue. À proximité, sur le territoire de Groisy, se trouve la gare de Groisy - Thorens - la-Caille, faisant référence à la commune déléguée de Thorens-Glières. Ces deux gares seront desservies par le Léman Express fin 2019.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Fillière est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Elle appartient à l'unité urbaine de Fillière, une agglomération intra-départementale regroupant sept communes[5] et 19 407 habitants en 2017, dont elle est ville-centre[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Annecy, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 79 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[8],[9].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est née du regroupement des communes d'Aviernoz, d'Évires, des Ollières, de Saint-Martin-Bellevue et de Thorens-Glières qui deviennent des communes déléguées, le [10].

Son chef-lieu se situe à Thorens-Glières ; cependant Aviernoz, Évires, Les Ollières et Saint-Martin-Bellevue conservent notamment l'état civil et la délivrance d'avis en matière d'urbanisme.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Thorens-Glières
(siège)
74282 CC du Pays de Fillière 63,05 3 163 (2014) 50


Aviernoz 74022 CC du Pays de Fillière 15,90 897 (2014) 56
Évires 74120 CC du Pays de Fillière 19,49 1 415 (2014) 73
Les Ollières 74204 CC du Pays de Fillière 11,64 852 (2014) 73
Saint-Martin-Bellevue 74245 CC du Pays de Fillière 9,33 2 587 (2014) 277

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
3 janvier 2017 En cours Christian Anselme[11] DVD  

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du pays de la Fillière fusionne le avec la communauté de l'agglomération d'Annecy et les communautés de communes du pays d'Alby-sur-Chéran, de la rive gauche du lac d'Annecy et de la Tournette pour former la Communauté d’agglomération du Grand Annecy.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 9 331 habitants[Note 3].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017 2018
9 1049 1799 2559 331
(Sources : Insee à partir de 2015[12].)

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Site disparu[modifier | modifier le code]

  • Verrerie d'Usillon : importante verrerie, fondée au XVIIIe siècle, par le général de cavalerie Paul-François de Sales, qui employait, en 1775, plus de trois cents ouvriers[13].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Florian Pottiez, « Fillière: l’appellation Val Glières rejetée par Paris », sur lessorsavoyard.fr le site du quotidien L'Essor savoyard, (consulté le ).
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Unité urbaine 2020 de Fillière », sur www.insee.fr (consulté le ).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Annecy », sur insee.fr (consulté le ).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod, « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  10. « Arrêté no pref/drcl/bclb-2016-0034 portant création de la commune nouvelle de Fillière » [PDF], sur www.haute-savoie.gouv.fr, (consulté le ), p. 40-44.
  11. « Christian Anselme, premier maire de la commune nouvelle », sur ledauphine.com, (consulté le ).
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015, 2016, 2017 et 2018.
  13. Christian Regat et François Aubert, Châteaux de Haute-Savoie : Chablais, Faucigny, Genevois, Cabèdita, , 193 p. (ISBN 978-2-8829-5117-5), p. 178.