Perle des cavernes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ensemble de petites concrétions grossièrement sphériques sur le sol d'une grotte formant des perles des cavernes.
Perles des cavernes.
Perles de cavernes grises dans un nid

Une perle des cavernes désigne une sphérule, forme de spéléothème que l'on peut trouver à l'intérieur des grottes. Elles se forment par la concrétion de sels calciques qui s'agencent en couches concentriques autour d'une particule nucléatrice (un grain de sable, par exemple) dans des zones où l'eau ruisselle vigoureusement.

Le nom scientifique du plus poétique nom de la perle des cavernes est Pisolithe (Pisos = pois et Lithos = pierre). Les tailles, couleurs et formes de perles sont variable, le mot pisolithe semble donc bien mal choisi.

Les perles se forment dans des grottes, des anciennes mines ou carrières calcaires dites pisolithiques, leurs couleurs varient selon les argiles, on trouvera par exemple des perles orangées si la roche est ferrugineuse.

Les tailles des perles sont sans doute conditionnés par la quantité d'eau de la cascadelle, parfois une perle trop grosse se cimente sur le sol.

Formation[modifier | modifier le code]

Les eaux, libres ou phréatiques, contiennent très souvent en solution des ions calcium Ca2+ et bicarbonates HCO3-. Si un changement des conditions modifie l'équilibre des carbonates (2 HCO3- + Ca2+ ↔ CaCO3 + CO2 + H2O), il peut amener à la précipitation de carbonates de calcium. Il donne alors lieu à des concrétionnements, croûtes et autres sphérules carbonatées. Ces dernières sont fréquentes dans les niveaux de travertin qu'ils soient aériens ou souterrains, à la surface de sols péri-désertiques dans des régions qui ont quand même une saison humide.

Les fontaines pétrifiantes, aériennes ou souterraines, déposent souvent des concrétions mamelonnées là où coulent ces eaux chargées de Ca2+ et d’HCO3-. Dans certains contextes agités, cela forme des sphérules, appelées perles de cavernes[1] quand on les trouve dans des grottes.

Perles des cavernes cubiques ou Chamalows, Chartreuse, Isère CR2017
Gros plan d'une perle des cavernes

Notes et références[modifier | modifier le code]

Perles de caverne en formation (Hérault)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr) « Les pisolithes », sur le site Tikayu (consulté le 30 octobre 2013)
  • (fr) Prévot, C. (2013) - « Les perles des cavernes du Spéléodrome », Le P'tit Usania no 178 (ISSN 1292-5950), Union spéléologique de l'agglomération nancéienne, Nancy, p. 1-3
  • (fr) Spéléogenèse du Club de Recherches Pariculières [1]