Spoulga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spoulga de Verdun

Une spulga, prononcé spoulga, (vieil occitan, du latin spelunca, caverne, antre, grotte) est une grotte fortifiée. Ce terme se réfère plus particulièrement aux grottes fortifiées des Pyrénées et de l'Ariège. C'est l'historien Adolphe Garrigou qui, le premier au XIXe siècle, s’intéressant aux grottes fortifiées de l’Ariège.

Description[modifier | modifier le code]

Barrées d’un mur, les spoulgas sont toujours « perchées » profitant de leurs défenses naturelles. On trouve ce type de grottes fortifiées dans les montagnes d’Europe centrale et Méditerranéenne, ainsi qu’au Proche-Orient ; elles sont particulièrement nombreuses dans les Pyrénées Espagnoles. En Ariège on les nomme spoulgas : "ce sont en quelque sorte des châteaux peu coûteux construits au XIIe siècle alors que l’expansion rapide du nombre des fortifications comtales devaient poser de sérieux problèmes de financement aux Comtes de Foix" (Florence Guillot).

Dans les actes médiévaux on trouve différentes appellations pour qualifier les spoulgas : cauna, spelonca, espulga ou espugue.

Dans un acte en date du 27 janvier 1213 (Concile de Lavaur) le comte Raymond-Roger de Foix remet toutes ses terres à Pierre le Catholique (Pierre II d'Aragon) avant la bataille de Muret. Cet acte garanti sa soumission à l’église de Rome qui se prépare à anéantir les cathares. Pierre II d’Aragon périra au côté de Raymond VI de Toulouse et de Raymond Roger de Foix lors de la bataille de Muret au sud de Toulouse (12 septembre 1213) face à Simon IV de Montfort. Cette croisade contre les Albigeois (1209-1229) est proclamée par le pape Innocent III contre l’hérésie principalement le catharisme. Cet acte reprend 12 "castra" (châteaux) et 6 " cauna " (grottes) : Soulombrie, Ornolac, Verdun, Arnave, Alliat et Subitan (l’hypothèse que Subitan soit la caougno de Baychon est avancée). Mais la prospection menée par Florence Guillot a permis d'en découvrir une vingtaine d'autres non mentionnées dans les actes de la documentation écrite.

Les spoulgas en Ariège[modifier | modifier le code]

Spoulga
  • La spoulga de Baychon (commune de Miglos)
  • La spoulga de Soulombrie
  • La spoulga d’Ornolac (Ornolac-Ussat-les-Bains)
  • La spoulga de Verdun
  • La spoulga d’Alliat
  • La spoulga de Campanal sous le château de Montréal-de-Sos à Auzat
  • La spoulga de Bouan
  • La grotte des Eglises
  • La grotte de l'Ermite
  • La grotte sous Calamas
  • La spoulga de Niaux
  • La grotte du Midi
  • Le SR 23
  • La grotte de Sibada n°1
  • La grotte du TGV de Sinsat
  • La spoulga de Verdun

etc.

Liens externes[modifier | modifier le code]