Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Ordre du Saint-Esprit.
Collier des commandeurs (prélats) de l'ordre du Saint-Esprit
Collier des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit

Cet article présente la liste chronologique des chevaliers et des commandeurs de l’ordre du Saint-Esprit, institué par Henri III (1578), supprimé sous la Révolution (1791), rétabli sous la Restauration (1814), définitivement aboli en droit par la monarchie de Juillet (1830).

Sommaire

Sous Henri III[modifier | modifier le code]

Henri III présidant la première cérémonie de l'ordre du Saint Esprit le 31 décembre 1578 : réception de Ludovic de Gonzague, duc de Nevers, Guillaume Richardière, Ms. 408, Bibliothèque et archives du château de Chantilly,

Henri III fut l'instituteur de l'ordre, premier chef souverain de l'ordre.

Première promotion (21 décembre 1578)[modifier | modifier le code]

Seconde promotion (21 décembre 1579)[modifier | modifier le code]

Troisième promotion (21 décembre 1580)[modifier | modifier le code]

Quatrième promotion (21 décembre 1581)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers reçus le 31 décembre 1581, en l'église des Grands-Augustins de Paris.
    • Charles de Lorraine, premier du nom, duc d'Elbeuf, grand-écuyer et grand-veneur et pair de France.
    • Armand de Gontaut-Biron, maréchal de France.
    • Guy de Daillon, comte du Lude, gouverneur de Poitou et sénéchal de Rouergue.
    • François de La Baume, comte de Suze, gouverneur de Provence.
    • Antoine de Levis, comte de Quélus, gouverneur du Rouergue.
    • Jean de Thévalle, seigneur d'Aviré et de Bouillé, gouverneur de Metz.
    • Louis d'Angennes, baron de Meslay, seigneur de Maintenon, grand-maréchal des logis de la maison du Roi.

Cinquième promotion (21 décembre 1582)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers reçus le 31 décembre 1582, en l'église des Grands-Augustins de Paris :
    • Charles de Lorraine, duc de Mayenne, amiral et Grand-chambellan de France.
    • Anne, duc de Joyeuse, pair et amiral de France.
    • Jean Louis de Nogaret de la Valette, duc d'Epernon, colonel-général de l'infanterie française.
    • Tannegui Le Veneur, comte de Tillières, lieutenant général en Normandie.
    • Jean de Mouy, seigneur de la Meilleraye, vice-amiral de France, lieutenant général en Normandie.
    • Philippe de Volvire, marquis de Ruffec, gouverneur d'Angoumois.
    • François de Mandelot, vicomte de Châlons, gouverneur du Lyonnais.
    • Tristan de Rostaing, baron de la Guerche, Grand-maître des eaux et forêts de France.
    • Jean-Jacques de Susanne, comte de Cerny.

Sixième promotion (21 décembre 1583)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers reçus le même jour :
    • Honorat de Bueil, seigneur de Fontaines, vice-amiral de France, lieutenant général en Bretagne.
    • René de Rochefort, baron de Frôlois, gouverneur du Blésois.
    • Jean de Vivonne, marquis de Pisany, sénéchal de Saintonge.
    • Louis Chasteigner, seigneur de la Rocheposay, gouverneur de la Marche.
    • Bernard de Nogaret, seigneur de la Valette, depuis amiral de France.
    • Henri de Joyeuse, comte du Bouchage, depuis duc de Joyeuse, pair et maréchal de France.
    • Nicolas de Grimonville, seigneur de Larchant, capitaine des Cent archers de la garde du Roi.
    • Louis d'Amboise, comte d'Aubijoux.
    • François de La Valette, seigneur de Cornusson, gouverneur et sénéchal de Toulouse.
    • François de Cazillac, baron de Cessac.
    • Joachim, seigneur de Dinteville, lieutenant général au gouvernement de Champagne.
    • Joachim de Châteauvieux, comte de Confolant, chevalier d'honneur de la reine Marie de Médicis.
    • Charles de Balzac, seigneur de Clermont d'Entragues.
    • Charles du Plessis, seigneur de Liancourt, depuis marquis de Guercheville et comte de Beaumont-sur-Oise, gouverneur de Paris.
    • François de Chabanes, marquis de Curton, lieutenant général en Auvergne.
    • Robert de Combault, premier maître d'hôtel du roi.
    • François, seigneur de Sénectaire ou Saint-Nectaire et de la Ferté-Nabert.

Septième promotion (21 décembre 1584)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers reçus le 31 décembre 1584, en l'église des Grands-Augustins de Paris :
    • Jean de Saint-Larry, baron de Termes, maréchal de camp et gouverneur de Metz.
    • Jean de Vienne, baron de Ruffey, gouverneur de Bourbonnais.
    • Louis de Castellanne, dit Adhémar de Monteil, comte de Grignan, lieutenant général en Provence.

Huitième promotion (21 décembre 1585)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers reçus le 31 décembre 1585, en l'église des Grands-Augustins de Paris :
    • Charles de Bourbon, comte de Soissons pair et grand-maître de France.
    • Jean, seigneur de Vassé, baron de la Roche-Mabille.
    • Adrien Tiercelin, seigneur de Brosse et de Sarcus, depuis lieutenant général en Champagne.
    • François Chabot, marquis de Mirebeau, comte de Charny.
    • Gilles de Souvré, marquis de Courtenvaux, maréchal de France.
    • François d'O, seigneur de Fresnes, premier gentilhomme de la chambre du Roi, surintendant des finances, gouverneur de Paris et de l'Isle de France.
    • Claude de La Châtre, baron de la Maisonfort, depuis maréchal de France.
    • Giraud de Mauléon, seigneur de Gourdan, gouverneur de Calais.
    • Jacques de Loubens, seigneur de Verdalle.
    • Louis de Berton, seigneur de Crillon, dit le Brave, mestre de camp du régiment des Gardes.
    • Jean d'Angennes, seigneur de Poigny, ambassadeur en Savoye et à Vienne.
    • François de La Jugie du Puy-du-Val, seigneur et baron de Rieux, gouverneur de Narbonne.
    • François-Louis d'Agoût de Montauban, comte de Sault.
    • Guillaume de Saulx, vicomte de Tavannes, lieutenant général en Bourgogne.
    • Meri de Barbezières, seigneur de la Roche-Chémeraut, grand-maréchal des logis de la maison du Roi.
    • François du Plessis, seigneur de Richelieu, Grand-prévôt de France.
    • Gabriel Nompar de Caumont, comte de Lauzun.
    • Hector de Pardaillan, seigneur de Montespan et de Gondrin.
    • Louis de Champagne, comte de la Suze au Maine.
    • René de Bouillé, comte de Crancé, gouverneur de Périgueux.
    • Louis Du Bois, seigneur des Arpentis, gouverneur de Touraine.
    • Jean d'O, seigneur de Manou, capitaine des Cent archers de la garde du corps du Roi.
    • Henri de Silly, comte de La Rocheguyon, damoiseau de Commercy.
    • Antoine de Bauffremont, dit de Vienne, marquis d'Arc en Barrois.
    • Jean du Chastelet, seigneur de Thon, gouverneur de Langres.
    • François d'Escoubleau, seigneur de Sourdis, depuis marquis d'Alluye, premier écuyer de la grande écurie.
    • Charles d'Ongnies, comte de Chaulnes.
    • David Bouchard, vicomte d'Aubeterre, gouverneur de Périgord.

Neuvième promotion (21 décembre 1586)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers reçus le 31 décembre 1586, en l'église des Grands-Augustins de Paris.
    • Georges, baron de Villequier, vicomte de la Guierche.
    • Jacques de Mouy, seigneur de Pierrecourt, conseiller d'État.
    • Charles de Vivonne, seigneur de la Chasteigneraye, sénéchal de Saintonge.
    • Jacques le Veneur, comte de Tillières, lieutenant général de la Haute-Normandie.

Dixième promotion (21 décembre 1587)[modifier | modifier le code]

Sous le règne d'Henri III, chevaliers et commandeurs nommés sans avoir été reçus[modifier | modifier le code]

Plusieurs personnages éminents ont été nommés chevaliers ou commandeurs de l'ordre du S. Esprit sous le règne de Henri III, sans avoir été reçus, et par conséquent ils ne peuvent être comptés comme membres de l'ordre. Cependant, comme les preuves de leurs nominations existent soit dans les archives même de l'ordre, soit dans les généalogies des grands officiers de la couronne, il nous a paru nécessaire de rappeler leurs noms.

Année 1578[modifier | modifier le code]

Année 1580[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Charles de Vendôme de Rubempré, gouverneur de Rue.
    • Jean de Pontevés, baron de Cotignac, grand sénéchal et amiral de Provence.
    • Jean de Rieux, marquis d'Asserac.

Année 1582[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers:
    • Charles de Belleville, comte de Cosnac, lieutenant général en Saintonge.

Année 1584[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers:
    • Jean Louis de La Rochefoucauld, comte de Randan.
    • Charles de Mouy, seigneur de la Meilleraye, vice-amiral de France.

Année 1585[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers:
    • Michel de Castelnau, seigneur de Mauvissère, ambassadeur en Angleterre, gouverneur de Saint-Dizier.
    • Hector Renaud de Durfort, comte Launac.
    • François de Brailly, seigneur de Mainvilliers.

Année 1587[modifier | modifier le code]

  • Chevalier:
    • Christophe, baron de Bassompierre.

Année 1588[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Philippe d'Angennes, seigneur de Fargis, gouverneur du Maine.
    • René du Bellay, prince d'Yvetot.
    • Artus de Maillé, seigneur de Brézé, gouverneur de l'Anjou.

Sous Henri IV[modifier | modifier le code]

Henri IV, deuxième chef souverain de l'ordre, ne reçut le collier que lors de son sacre, le 28 février 1594, et commit, pendant cet intervalle, le plus ancien chevalier pour présider à sa place (ce fut le maréchal de Biron, le père, qui présida en l'absence du roi).

Première promotion (31 décembre 1591)[modifier | modifier le code]

  • Prélat reçu en l'église de Mantes :
    • Renaud de Beaune, archevêque de Bourges, puis de Sens, Grand aumônier de France.
  • Chevalier :
    • Charles de Gontaut, baron de Biron, maréchal général des camps et armées du Roi, depuis duc de Biron, pair et maréchal de France.

Seconde promotion (7 décembre 1595)[modifier | modifier le code]

Premier chapitre de l'Ordre du Saint-Esprit tenu par Henri IV dans l'église du couvent des Grands-Augustins à Paris (1595), Jean-François de Troy, 1732, Musée du Louvre.
  • Prélats reçus en l'église des Grands-Augustins de Paris :
  • Chevaliers :
    • Henri de Bourbon, duc de Montpensier, pair de France, gouverneur de Normandie.
    • Henri d'Orléans, duc de Longueville.
    • François d'Orléans, comte de Saint-Pol, puis duc de Fronsac.
    • Antoine de Brichanteau, marquis de Nangis, colonel du régiment des Gardes-Françaises, amiral de France, ambassadeur.
    • Jean de Beaumanoir, marquis de Lavardin, depuis maréchal de France.
    • François d'Espinay, seigneur de Saint-Luc, depuis Grand-maître de l'artillerie de France, et gouverneur de Brouage.
    • Roger de Saint-Larry et de Bellegarde, baron de Termes, Grand-écuyer de France, premier gentilhomme de la chambre du Roi, et depuis duc de Bellegarde.
    • Henri d'Albret, comte de Marennes, baron de Miossens.
    • Antoine, seigneur de Roquelaure, maréchal de France et lieutenant général en Guienne.
    • Charles d'Humières, marquis d'Ancre, lieutenant général en Picardie.
    • Guillaume de Hautemer, seigneur de Fervaques, comte de Grancey, maréchal de France.
    • François de Cugnac, seigneur de Dampierre, maréchal des camps et armées du Roi.
    • Antoine de Silli, comte de la Rochepot, depuis gouverneur d'Anjou.
    • Odet de Matignon, comte de Torigni, lieutenant-général en Normandie.
    • François de La Grange, seigneur de Montigny, depuis maréchal de France.
    • Charles de Balsac, baron de Dunes.
    • Charles II de Cossé, comte, puis duc de Brissac, maréchal de France.
    • Pierre de Mornay, seigneur de Buhi, maréchal de camp et lieutenant général en l'Isle de France.
    • François de la Magdelaine, marquis de Ragny, gouverneur du Nivernais.
    • Claude de l'Isle, seigneur de Marivaut, gouverneur de Laon.
    • Charles de Choiseul, marquis de Praslin, maréchal de France.
    • Humbert de Marcilly, seigneur de Cipierre, maréchal des camps et armées du Roi.
    • Gilbert de Chazeron, gouverneur du Lyonnais.
    • René de Viau, seigneur de Chanlivaut, gouverneur de l'Auxerrois.
    • Claude Gruel, seigneur de la Frette, gouverneur de Chartres.
    • Georges Babou, seigneur de la Bourdaisière, capitaine des Cent gentilshommes de la maison du Roi.

Troisième promotion (5 janvier 1597)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers reçus en l'église de l'abbaye de Saint-Ouen de Rouen :
    • Henri Ier, duc de Montmorency, pair, maréchal et Connétable de France.
    • Hercule de Rohan, duc de Montbazon, comte de Rochefort, pair, Grand-veneur de France et gouverneur de Paris.
    • Charles de Montmorency, baron, puis duc de Damville, amiral de France.
    • Alphonse d'Ornano, colonel général des Corses, maréchal de France.
    • Urbain de Laval, seigneur de Bois-Dauphin, marquis de Sablé, maréchal de France.
    • Charles II de Luxembourg-Ligny, comte de Brienne et de Roussy, gouverneur de Metz.
    • Gilbert de La Trémoille, marquis de Royan, comte d'Olonne, capitaine des Cent gentilshommes de la maison du Roi et sénéchal de Poitou.
    • Jacques Chabot, marquis de Mirebeau, comte de Charny, mestre de camp du régiment de Champagne et lieutenant général en Bourgogne.
    • Jean, sire de Bueil, comte de Sancerre et de Marans, Grand-échanson de France.
    • Guillaume de Gadagne, baron de Verdun, seigneur de Bouthéon, gouverneur du Lyonnais.
    • Louis de l'Hospital, marquis de Vitry, capitaine des gardes du corps, gouverneur de Meaux.
    • Pons de Lauzières-Thémines-Cardaillac, marquis de Thémines, sénéchal et gouverneur du Quercy, maréchal de France.
    • Louis d'Ognies, comte de Chaulnes, gouverneur de Péronne, Montdidier et Roye.
    • Edme de Malain, baron de Lux, lieutenant général en Bourgogne.
    • Antoine d'Aumont de Rochebaron, comte de Châteauroux, marquis de Nolay, gouverneur de Boulogne.
    • Louis de la Chastre, baron de la Maisonfort, gouverneur du Berry, depuis maréchal de France.
    • Jean de Durfort, seigneur de Born, lieutenant général de l'artillerie de France.
    • Louis de Bueil, seigneur de Racan, maréchal des camps et armées du Roi, gouverneur du Croizic.
    • Claude d'Harville, seigneur de Paloiseau, baron de Nainville, gouverneur de Compiègne et de Calais.
    • Eustache de Conflans, vicomte d'Ouchy, lieutenant général des armées du Roi, gouverneur de Saint-Quentin.
    • Louis de Grimonville, seigneur de Larchant, gouverneur d'Evreux.
    • Charles de Neufville, baron puis marquis d'Alincourt et de Villeroy, comte de Bury, grand maréchal des logis de la maison du Roi et gouverneur du Lyonnais.

Quatrième promotion (2 janvier 1599)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers reçus en l'église des Grands-Augustins de Paris.
    • Anne de Lévis, duc de Ventadour, pair de France, gouverneur du Limousin, lieutenant général au gouvernement de Languedoc.
    • Jacques Mitte de Chevrières, comte de Miolans, seigneur de Chevrières, baron de Saint-Chamond, lieutenant général au gouvernement du Lyonnais.
    • Jean-François de Faudoas d'Averton, comte de Belin, gouverneur de Ham, de Paris et de Calais.
    • Bertrand de Baylens, baron de Poyanne, gouverneur d'Acqs et sénéchal des landes de Bordeaux.
    • René de Rieux, seigneur de Sourdéac, marquis d'Oixant (Ouessant), gouverneur de Brest.
    • Brandelis de Champagne, marquis de Villaines.
    • Jacques de l'Hospital, marquis de Choisi, gouverneur et sénéchal d'Auvergne.
    • Robert de La Vieuville, baron de Rugle, Grand-fauconnier de France, et gouverneur de Reims.
    • Charles de Matignon, comte de Torigni, lieutenant général en la Basse-Normandie.
    • François Juvénal des Ursins, marquis de Trainel, colonel de Reîtres français, maréchal des camps et armées du Roi, ambassadeur en Angleterre.

Cinquième promotion (1606)[modifier | modifier le code]

Sixième promotion (12 mars 1608)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers reçus à Rome :
    • Alexandre Sforza-Conti, duc de Segni, prince de Valmontane, comte de Santafior
    • Jean Antoine Ursin, duc de Santo-Gemini, prince de Scandriglia, et comte d'Ercole

Sous le règne de Henri IV, chevaliers et commandeur nommés et morts sans avoir été reçus[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :

Année 1595[modifier | modifier le code]

  • Anne d'Anglure, marquis de Givry
  • Michel d'Estourmel, seigneur de Guyencourt
  • Jean de Montluc, maréchal de France
  • Gaspard de Schomberg, colonel des Reîtres
  • Jean de Levis, seigneur de Mirepoix
  • Jean, marquis de Goetquen
  • Robert de Harlay
  • François de Senicourt

Année 1599[modifier | modifier le code]

  • Sebastien marquis de Rosmadec

Année 1604[modifier | modifier le code]

Sous Louis XIII[modifier | modifier le code]

Louis XIII, troisième chef et souverain Grand-Maître de l'Ordre, reçut le collier le 18 octobre 1610, le lendemain de son sacre.

Première promotion (18 octobre 1610)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Henri de Bourbon, IIe du nom, prince de Condé, premier pair et Grand-maître de France

Deuxième promotion (septembre 1618)[modifier | modifier le code]

Troisième promotion (31 décembre 1619)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Gaston Jean-Baptiste de France, duc d'Orléans, frère du roi Louis XIII.
    • Louis de Bourbon, comte de Soissons, pair et Grand-maître de France, gouverneur de Dauphiné.
    • Charles de Lorraine, duc de Guise, pair de France, prince de Joinville, gouverneur de Provence.
    • Henri de Lorraine, duc de Mayenne et d'Aiguillon, pair et Grand chambellan de France, gouverneur de Guyenne.
    • Claude de Lorraine, prince de Joinville, duc de Chevreuse, pair et Grand chambellan de France, gouverneur de la Haute et Basse Marche.
    • César, duc de Vendôme, de Beaufort, d'Étampes et de Ponthièvre, prince de Martigues, gouverneur de Bretagne, pair et depuis Grand maître et surintendant général de la navigation et du commerce de France.
    • Charles de Valois, duc d'Angoulême, comte d'Auvergne, etc., pair de France et colonel général de la cavalerie légère.
    • Charles de Lorraine, duc d'Elbeuf, pair de France, gouverneur de Picardie.
    • Henri, duc de Montmorency, pair et amiral de France, gouverneur de Languedoc, depuis maréchal de France.
    • Emmanuel de Crussol, duc d'Uzès, pair de France, chevalier d'honneur de la reine Anne d'Autriche.
    • Henri de Gondi, duc de Retz et de Beaupreau, pair de France.
    • Charles d'Albert, duc de Luynes, pair et Grand fauconnier de France, gouverneur de Picardie, connétable de France.
    • Honoré d'Albert, duc de Chaulnes, pair et maréchal de France, gouverneur de Picardie.
    • Louis de Rohan, comte de Rochefort, depuis prince de Guémené, duc de Montbazon, pair et Grand veneur de France.
    • Joachim de Bellengreville, seigneur de Neuville-Gambetz, de Bomicourt, etc., prévôt de l'hôtel du Roi et grande prévôté de France.
    • Martin du Bellay, prince d'Ivetot, marquis de Thouarcé, etc., lieutenant général en Normandie, puis en Anjou, capitaine de cinquante hommes d'armes des Ordonnances, maréchal des camps et armées du Roi.
    • Charles, sire de Créquy, prince de Poix, comte de Sault, depuis duc de Lesdiguières, pair et maréchal de France.
    • Gilbert Filhet, seigneur de la Curée et de la Roche-Turpin, capitaine de cinquante hommes d'armes, maréchal des camps et armées du Roi.
    • Philippe de Béthune, comte de Charost, bailli de Mantes et de Meulant, ambassadeur en Italie, en Allemagne et en Angleterre.
    • Charles de Coligny, marquis d'Andelot, lieutenant général au gouvernement de Champagne.
    • Jean-François de La Guiche, seigneur de Saint-Géran, comte de la Palisse, gouverneur du Bourbonnais, depuis maréchal de France.
    • René Du Bec, marquis de Vardes et de La Bosse, conseiller d'État, capitaine de cinquante hommes d'armes, gouverneur du pays de Thiérache.
    • Antoine-Arnaud de Pardaillan, seigneur de Gondrin et d'Antin, marquis de Montespan, capitaine des Gardes du corps du Roi, maréchal de camp, et lieutenant général en la province de Guyenne.
    • Henri de Schomberg, comte de Nanteuil, surintendant des Finances, gouverneur de la Haute et Basse Marche et du Limousin, maréchal de France.
    • François de Bassompierre, colonel général des Suisses, puis maréchal de France.
    • Henri de Bourdeille, vicomte de Bourdeille, marquis d'Archiac, capitaine de cent hommes d'armes, sénéchal et gouverneur de Périgord.
    • Jean-Baptiste d'Ornano, comte de Montlor, colonel général des Corses, lieutenant général en Normandie, gouverneur de la personne de Monsieur frère unique du Roi, puis maréchal de France.
    • Timoléon d'Espinay, seigneur de Saint-Luc, comte d'Estelan, gouverneur de Brouage, lieutenant général en Guyenne et depuis maréchal de France.
    • Henri de Bauffremont, marquis de Sénecey, gouverneur d'Auxonne.
    • René Potier, comte puis duc de Tresmes (en), pair de France, capitaine des Gardes du corps du Roi, lieutenant général au gouvernement de Champagne.
    • Philippe-Emmanuel de Gondi, comte de Joigny, général des galères.
    • Charles d'Angennes, marquis de Rambouillet, vidame du Mans, seigneur d'Arquenay, etc., capitaine des Cent gentilshommes de la maison du Roi, ambassadeur extraordinaire en Espagne.
    • Louis de Crévant, vicomte de Brigueil, marquis d'Humières, capitaine des Cent gentilshommes de la maison du Roi et gouverneur de Compiègne.
    • Bertrand de Vignolles, dit de la Hire, baron de Vignolles, seigneur de Casaubon et Preschat, lieutenant général en Champagne, premier maréchal des camps et armées du Roi, gouverneur de Sainte-Ménéhould.
    • Antoine II de Gramont, souverain de Bidache, comte de Guiche et de Louvignières, puis duc de Gramont, vice-roi de Navarre et de Béarn, gouverneur de Bayonne.
    • François Nompar de Caumont, comte de Lauzun, conseiller d'État, capitaine de cinquante hommes d'armes.
    • Melchior Mitte, comte de Miolans, marquis de Saint-Chaumont et de Montpezal, seigneur de Chevrières, ministre d'État, lieutenant général des armées du Roi, et au gouvernement de Provence, ambassadeur extraordinaire à Rome.
    • Léonor de la Magdeleine, marquis de Ragny, lieutenant pour le Roi au comté de Charollois.
    • Jean de Warignies, seigneur de Blainville, maître de la garde-robe du Roi.
    • Léon d'Albert, seigneur de Brantes, capitaine lieutenant des Chevau-légers de la garde, gouverneur de Blaye, depuis duc de Piney-Luxembourg et pair de France.
    • Nicolas de Brichanteau, marquis de Nangis, conseiller d'État, capitaine de cinquante hommes d'armes.
    • Charles de Vivonne, baron de la Chasteigneraye, gouverneur de Parthenay.
    • André de Cochefilet, comte de Vauvineux, baron de Vaucelas, ambassadeur en Espagne.
    • Gaspard Dauvet, seigneur des Marêts, conseiller d'État, gouverneur de Beauvais et pays de Beauvaisis, ambassadeur en Angleterre.
    • Lancelot, seigneur de Vassé, baron de la Roche-Mabile, seigneur d'Esquilly, etc., conseiller d'État.
    • Charles, sire de Rambures, maréchal de camp, gouverneur de Doullens.
    • Antoine de Buade, seigneur de Frontenac, baron de Palluau, capitaine du château de Saint-Germain-en-Laye, premier maître d'hôtel du Roi.
    • Nicolas de L'Hospital, marquis puis duc de Vitry, maréchal de France, gouverneur de la Brie.
    • Jean de Souvré, marquis de Courtanvaux, conseiller d'État, premier gentilhomme de la Chambre du Roi, et gouverneur de Touraine.
    • François de L'Hospital, seigneur du Hallier, comte de Rosnay, capitaine des Gardes du corps du Roi, depuis maréchal de France et ministre d'État.
    • Louis de la Marck, marquis de Mauny, premier écuyer de la reine Anne d'Autriche.
    • Charles Ier, marquis puis duc de La Vieuville, capitaine des Gardes du corps du Roi, surintendant des Finances, et Grand fauconnier de France.
    • Louis d'Aloigny, marquis de Rochefort, baron de Craon et bailli du Berri.
    • César-Auguste de Saint-Lary, baron de Termes, Grand écuyer de France.
    • Alexandre de Rohan, marquis de Marigny, capitaine de cent hommes d'armes.
    • François de Silly, comte puis duc de la Rocheguyon, Grand louvetier de France.
    • Antoine-Hercule de Budos, marquis de Portes, vice-amiral de France.
    • François V, comte puis duc de La Rochefoucauld, gouverneur du Poitou.
    • Jacques d'Etampes, seigneur de Valençai, Grand maréchal des logis de la maison du Roi, puis gouverneur de Calais.
    • Henri d'Albret, baron de Moissens, mestre de camp de mille hommes de pied entretenus pour le Roi au pays de Bigorre.

Quatrième promotion (26 juillet 1622)[modifier | modifier le code]

Faite à Grenoble, en l'église cathédrale.

  • François de Bonne, duc de Lesdiguières, pair et Connétable de France, gouverneur et lieutenant général du Dauphiné.

Cinquième promotion (28 juin 1625)[modifier | modifier le code]

Faite dans la chapelle de l'hôtel de Sommerset, à Londres, le 28 juin 1625.

Sixième promotion (24 mars 1632)[modifier | modifier le code]

Septième promotion (14 mai 1633)[modifier | modifier le code]

Faite à Fontainebleau.

Réception d'Henri II d'Orléans, Duc de Longueville, dans l'ordre du Saint-Esprit par le roi Louis XIII, le 15 mai 1633, Philippe de Champaigne (1602–1674), Musée des Augustins (Toulouse).
  • Chevaliers :
    • Henri d'Orléans, duc de Longueville, gouverneur de Normandie.
    • Henri de Lorraine, comte d'Harcourt, Grand écuyer de France.
    • Louis de Valois, comte d'Alets, depuis duc d'Angoulême et gouverneur de Provence.
    • Henri de La Trémoille, duc de Thouars, pair de France, prince de Tarente et de Talmond, comte de Laval, etc.
    • Charles de Lévis, duc de Ventadour, pair de France, lieutenant général en Languedoc et gouverneur du Limousin.
    • Henri de Nogaret de La Valette, dit de Foix, duc de Candale, pair de France.
    • Charles de Schomberg, duc de Halluin, colonel général des Reîtres, maréchal des troupes allemandes, gouverneur du Languedoc, pair et maréchal de France.
    • François de Cossé, duc de Brissac, pair et Grand panetier de France.
    • Bernard de Nogaret, de la Valette et de Foix, duc de la Valette et d'Epernon, Colonel général de l'infanterie française, gouverneur de Metz.
    • Charles-Henri, comte de Clermont et de Tonnerre, marquis de Crusy, etc., premier baron et connétable héréditaire de Dauphiné, conseiller d'État et capitaine de cent hommes d'armes.
    • François Hannibal d'Estrées, marquis de Cœuvres, maréchal de France, puis duc et pair de France.
    • Jean de Nettancourt, comte de Vaubecourt, baron d'Orne et de Choiseul, conseiller d'État, maréchal des camps et armées du Roi, gouverneur de Châlons.
    • Henri de Saint-Nectaire, ou Senneterre, marquis de la Ferté-Nabert, ambassadeur en Angleterre et à Rome, ministre d'État.
    • Philibert, vicomte de Pompadour, lieutenant général pour le Roi en Limousin.
    • René aux Epaules, dit de Laval, marquis de Néelle, maréchal de camp.
    • Guillaume de Simiane, marquis de Gordes, capitaine des Gardes du corps du Roi.
    • Charles, comte de Lannoi, premier maître d'hôtel du Roi, gouverneur de Montreuil.
    • François de Nagu, marquis de Varennes, gouverneur d'Aigue-Mortes.
    • Urbain de Maillé, marquis de Brézé, maréchal de France, gouverneur de Calais et de Saumur.
    • Jean de Galard de Béarn, comte de Brassac, gouverneur de Saintonge.
    • François de Noailles, comte d'Ayen, conseiller d'État, capitaine de cent hommes d'armes des Ordonnances, maréchal des camps et armées du Roi, lieutenant général en Auvergne.
    • Bernard de Baylens, baron de Poyanne, lieutenant général au pays de Béarn.
    • Gabriel de La Vallée-Fossés, marquis d'Everly, maréchal de camp, gouverneur de Lorraine et des villes de Montpellier et de Verdun.
    • Charles de Livron, marquis de Bourbonne, lieutenant général en Champagne, maréchal de camp.
    • Gaspard-Armand, vicomte de Polignac, marquis de Chalançon, gouverneur du Puy-en-Velay.
    • Louis, vicomte puis duc d'Arpajon, marquis de Séverac, lieutenant général des armées du Roi.
    • Charles d'Escoubleau, marquis de Sourdis et d'Alluye, conseiller d'État, maréchal des camps et armées du Roi, gouverneur d'Orléans.
    • François de Blanchefort de Bonne de Créqui, comte de Sault, depuis duc de Lesdiguières, pair de France et gouverneur du Dauphiné.
    • François de Béthune, comte d'Orval, puis duc de Béthune, premier écuyer de la reine Anne d'Autriche.
    • Claude de Rouvroy de Saint-Simon, pair et Grand louvetier de France, depuis duc de Saint-Simon.
    • Charles du Camboût, baron de Pont-Château et de la Roche-Bernard, marquis de Coislin, gouverneur de Brest, lieutenant général pour le Roi en Basse-Bretagne.
    • François de Vignerot, marquis du Pont-de-Courlai, gouverneur du Havre de Grâce, depuis général des galères de France.
    • Charles de La Porte, marquis puis duc de la Meilleraye, pair, Grand maître de l'artillerie et maréchal de France.
    • Gabriel de Rochechouart, marquis puis duc de Mortemart, pair de France, et gouverneur de Paris.
    • Antoine d'Aumont et de Rochebaron, seigneur de Villequier, depuis duc, pair et maréchal de France.
    • Just-Henri, comte de Tournon et de Roussillon, sénéchal d'Auvergne, maréchal de camp.
    • Louis de Mouy, seigneur de la Meilleraye, lieutenant général au gouvernement de Normandie.
    • Charles de Damas, comte de Thianges, maréchal de camp, lieutenant général des pays de Bresse et de Charollois.
    • Hector de Gelas de Voisins, marquis de Leheron et d'Ambres, vicomte de Lautrec, sénéchal et gouverneur du Lauragais.
    • Henri de Baudean, comte de Parabère, marquis de la Mothe-Sainte-Heraye, vicomte de Pardaillan, seigneur de Castelnau, etc., conseiller d'État, gouverneur du Haut et Bas-Poitou.
    • Jean de Monchy, marquis de Montcavrel, gouverneur d'Ardres et d'Etampes.
    • Roger du Plessis, seigneur de Liancourt, marquis de Guercheville, comte de la Rocheguyon, depuis duc de Liancourt et pair de France.
    • Charles de Rouvroy de Saint-Simon, dit le marquis de Saint-Simon, seigneur du Plessis et de Pont-Sainte-Maixence, colonel du régiment de Navarre, lieutenant général des armées du Roi et gouverneur de Senlis.

Huitième promotion (22 mai 1642)[modifier | modifier le code]

Faite au camp devant la ville de Perpignan.

Chevaliers nommés sous le règne de Louis XIII, morts sans avoir été reçus[modifier | modifier le code]

Année 1611[modifier | modifier le code]

  • François de Monceaux d'Auxi, baron de Mérigny, vice-amiral de Normandie
  • François Damas, seigneur de Thianges
  • Christophe de Harlay, comte de Beaumont, ambassadeur en Angleterre.
  • Pierre de Harcourt, marquis de Beuvron

Année 1612[modifier | modifier le code]

  • François d'Esparbès de Lussan, marquis d'Aubeterre, maréchal de France
  • Isaac de La Rochefoucauld, baron de Montendre

Année 1613[modifier | modifier le code]

  • Armand-Léon de Durfort, seigneur de Born, lieutenant général de l'artillerie de France

Année 1614[modifier | modifier le code]

  • Antoine d'Authun, seigneur de la Baume, sénéchal de la ville de Lyon
  • Charles comte d'Escars, baron d'Aix

Année 1615[modifier | modifier le code]

  • Louis de Montbron, seigneur de Fontaines et de Chalandray
  • César de Dizimieu, gouverneur des ville et château de Vienne
  • Étienne de Bonne, vicomte de Tallard

Année 1616[modifier | modifier le code]

  • Léon de Durfort
  • Louis de Gouffier, duc de Rouannois

Année 1618[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel de Savoie, baron de Pressigny, sénéchal et gouverneur du pays et duché de Châtellerault
  • Henri des Prez, seigneur de Montpezat
  • Charles de Balzac, évêque et comte de Noyon, pair de France
  • Claude de Joyeuse, comte de Grand-Pré

Année 1619[modifier | modifier le code]

  • Alexandre de Vieuxpont, marquis de Coëmur, vice-amiral de Bretagne
  • André d'Oraison
  • Jacques de Castille, baron de Castelnau
  • Claude-François de la Baume, comte de Mont-Revel
  • Henri de Balzac, seigneur de Clermont d'Entragues
  • Edme de Rochefort, marquis de la Boullaye, lieutenant général en Nivernois

Année 1621[modifier | modifier le code]

  • Jacques du Blé, marquis d'Uxelles.

Année 1625[modifier | modifier le code]

Année 1626[modifier | modifier le code]

  • Adrien de Montluc Montesquiou, prince de Chabannois, lieutenant général au pays de Foix

Année 1629[modifier | modifier le code]

  • César de Balzac d'Entragues, seigneur de Gré
  • Jean-Louis de Rochechouart, seigneur de Chandenier
  • Louis de Marillac, comte de Beaumont-le-Roger, maréchal de France

Année 1633[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel-Philibert de la Beraudière
  • Jean de Saint-Bonnet, seigneur de Thoiras, maréchal de France
  • Charles de Levis, comte de Charlus
  • Entio, marquis de Bentivoglio
  • Georges de Brancas, duc de Villars, pair de France

Sous Louis XIV[modifier | modifier le code]

Louis XIV, surnommé le Grand, quatrième chef et souverain Grand maître de l'Ordre, ne reçut le collier de l'Ordre que le lendemain de son sacre, le 8 juin 1654.

Première promotion (Paris, 28 avril 1653)[modifier | modifier le code]

Deuxième promotion (Reims, 8 juin 1654)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :

Troisième promotion (Paris, 31 décembre 1661)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Louis II de Bourbon-Condé, prince de Condé, premier pair de France, duc d'Enghien
    • Henri Jules de Bourbon-Condé, duc d'Enghien, prince de Condé, pair et Grand maître de France
    • Armand de Bourbon-Conti, prince de Conti, gouverneur du Languedoc
    • Henri de Bourbon, duc de Verneuil, pair de France
    • Louis, duc de Vendôme et de Mercœur, pair de France, gouverneur de Provence, depuis cardinal et légat du Pape en France
    • François de Vendôme, duc de Beaufort, pair de France, Grand maître et surintendant de la navigation et du commerce de France
    • François de Crussol, duc d'Uzès, pair de France
    • Louis Charles d'Albert de Luynes, duc de Luynes, pair et Grand fauconnier de France
    • Charles d'Albert, dit d'Ailly, duc de Chaulnes, pair de France, gouverneur de Bretagne
    • François, duc de La Rochefoucauld, prince de Marcillac, pair de France et gouverneur du Poitou
    • Pierre de Gondi, duc de Retz, pair de France et général des galères
    • Antoine III, duc de Gramont, pair et maréchal de France
    • César de Choiseul, duc de Choiseul, pair et maréchal de France, comte du Plessis-Praslin
    • Nicolas de Neufville de Villeroy, duc de Villeroy, pair et maréchal de France
    • Charles, duc de Créqui, prince de Poix, pair de France, gouverneur de Paris
    • Jacques d'Étampes, marquis de la Ferté-Imbault et de Mauny, maréchal de France
    • Henri de Saint-Nectaire ou Sennecterre, duc de la Ferté, pair et maréchal de France, gouverneur de Metz
    • Philippe de Montaut, duc de Navailles, maréchal de France
    • Jacques Rouxel, comte de Grancey et de Médavi, maréchal de France
    • Gaston-Jean-Baptiste, duc de Roquelaure, gouverneur de Guyenne
    • Philippe-Julien Mazarini-Mancini, duc de Nevers, gouverneur du Nivernois et du pays d'Aunis
    • Jules Cesarini, duc de Cittanova, baron romain (il ne reçut le collier qu'en 1662, à Rome)
    • François Honorat de Beauvilliers, duc de Saint-Aignan, pair de France, premier gentilhomme de la Chambre du Roi
    • Henri de Daillon, comte puis duc de Lude, Grand maître de l'artillerie de France
    • Louis de Béthune, duc de Charost, dit de Béthune, lieutenant général en Picardie
    • Anne de Noailles, duc de Noailles, comte d'Ayen, pair de France et gouverneur du comté de Roussillon
    • François de Comminges, seigneur de Guitaut, gouverneur de Saumur
    • François de Clermont, comte de Tonnerre et de Clermont, vicomte de Tallard
    • Alexandre-Guillaume de Melun, prince d'Épinoy, connétable héréditaire de Flandre
    • César Phoebus d'Albret, maréchal de France, gouverneur de Guyenne
    • François-René Crespin Du Bec, marquis de Vardes, capitaine des Cent-Suisses de la garde ordinaire du Roi
    • Charles-Maximilien de Belleforière, marquis de Soyecourt, Grand veneur de France
    • François de Paule de Clermont, marquis de Monglat, comte de Chiverny, Grand maître de la garde-robe du Roi
    • Philippe de Clérembault, comte de Palluau, maréchal de France, gouverneur du Berry
    • Jean de Schulemberg, comte de Montdejeu, maréchal de France
    • Gaston Jean Baptiste, dit le comte de Comminges, gouverneur de Saumur
    • François de Simiane et de Pontevès, marquis de Gordes, Grand sénéchal de Provence
    • Henri de Beringhen, seigneur d'Armainvilliers, premier écuyer de la petite écurie du Roi
    • Jean Du Bouchet, marquis de Sourches, prévôt de l'hôtel du Roi et grande prévôté de France
    • Charles, comte de Froulai, Grand maréchal des logis de la maison du Roi
    • Jacques-François, marquis de Hautefort, comte de Montignac, premier écuyer de la Reine
    • François Goyon de Matignon, comte de Torigny, lieutenant général en Basse-Normandie
    • Charles de Sainte-Maure, duc de Montausier, pair de France, gouverneur de Monseigneur le Dauphin
    • François d'Espinay, marquis de Saint-Luc, lieutenant général en Guyenne
    • Hippolite de Béthune, comte de Selles, dit le comte de Béthune, chevalier d'honneur de la Reine
    • Ferdinand de La Baume, comte de Montrevel, lieutenant général au pays de Bresse, Bugei, etc.
    • Louis-Armand, vicomte de Polignac, marquis de Chalançon, gouverneur de la ville du Puy
    • Antoine de Brouilly, marquis de Piennes, gouverneur de Pignerol
    • Jean, marquis de Pompadour, lieutenant général en Limousin
    • Louis de Cardaillac et de Lévis, comte de Biculés, lieutenant général en Languedoc
    • Scipion de Grimoard de Beauvoir, comte de Roure, lieutenant général en Languedoc
    • François de Monstiers, comte de Mérinville et de Rieux, lieutenant général en Provence
    • Henri de Baylens, marquis de Poyanne, lieutenant général en Béarn
    • Léon de Sainte-Maure, comte de Jonzac, lieutenant général des pays de Saintonge et d'Angoumois
    • Jacques Stuer, comte de La Vauguyon, marquis de Saint-Mégrin, Grand sénéchal de Guyenne
    • Charles-François de Joyeuse, comte de Grandpré, gouverneur de Mouzon et de Beaumont
    • Timoléon de Cossé, comte de Chateaugiron, Grand panetier de France
    • Charles-Martel, comte de Clère, capitaine des Gardes du corps françaises de Monsieur frère unique du Roi
    • Jean-Paul de Gourdon de Genouillac, comte de Vaillac, capitaine des gardes de Monsieur frère unique du Roi
    • Nicolas-Joachim Rouault, marquis de Gamaches, gouverneur de Saint-Valeri et de Rue
    • Godefroi, comte d'Estrades, gouverneur de Dunkerque, maire perpétuel de Bordeaux, vice-roi d'Amérique, maréchal de France
    • René-Gaspard de la Croix, marquis de Castries, gouverneur de Montpellier
    • Guillaume de Pêchepeyrou et de Comminges, comte de Guitaut, chambellan et premier gentilhomme de la chambre de M. le prince de Condé

Quatrième promotion (Paris, 4 novembre 1663)[modifier | modifier le code]

Cinquième promotion (12 décembre 1671)[modifier | modifier le code]

Sixième promotion (Rome, 29 septembre 1675)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Flavio Ursin, duc de Bracciano, baron romain et prince de Soglio
    • Louis Conty-Sforce, duc de Sforce, d'Ognano et de Ségni
    • Philippe Colonna, prince de Sonnino

Septième promotion (Saint-Germain-en-Laye, 22 décembre 1675)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • François de Béthune, marquis de Chabris, ambassadeur extraordinaire en Pologne

Huitième promotion (Zolkiew, Pologne, 30 novembre 1676)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Jean Sobieski, roi de Pologne, troisième du nom, grand duc de Lituanie

Neuvième promotion (Saint-Germain-en-Laye, 1er janvier 1682)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :

Dixième promotion (Versailles, 2 juin 1686)[modifier | modifier le code]

Onzième promotion (Versailles, 31 décembre 1688)[modifier | modifier le code]

Réception des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit dans la chapelle de Versailles les 1 janvier et 2 février 1689
  • Prélats :
    • César d'Estrées, cardinal du titre de la Trinité-des-Monts, auparavant évêque et duc de Laon, pair de France
    • Pierre de Bonzi, cardinal du titre de Saint-Onuphre, archevêque de Narbonne
    • Charles-Maurice Le Tellier, archevêque et duc de Reims, premier pair de France
    • Pierre du Cambout de Coislin, plus tard cardinal du titre de la Trinité-des-Monts, évêque d'Orléans, premier aumônier du roi, puis Grand aumônier de France.

Douzième promotion (Versailles, 29 mai 1689)[modifier | modifier le code]

  • Prélat :
    • Toussaint Forbin de Janson, cardinal de Janson, évêque et comte de Beauvais, Grand aumônier de France après la mort du cardinal de Coislin, en 1706

Treizième promotion (Versailles, 2 février 1693)[modifier | modifier le code]

Quatorzième promotion (Versailles, 2 février 1694)[modifier | modifier le code]

Quinzième promotion (Żółkiew, Russie, 13 avril 1694)[modifier | modifier le code]

Seizième promotion (Versailles, 22 mai 1695)[modifier | modifier le code]

Dix-septième promotion (Versailles, 1er janvier 1696)[modifier | modifier le code]

  • Prélat :
  • Chevaliers :
    • Louis de Guiscard, comte de Neuvy-sur-Loire, marquis de Guiscard-Magny, gouverneur de Sedan et de Namur, lieutenant-général des armées du Roi

Dix-huitième promotion (Rome, 4 décembre 1696)[modifier | modifier le code]

Dix-neuvième promotion(Versailles, 1er janvier 1698)[modifier | modifier le code]

Vingtième promotion (Versailles, 2 février 1699)[modifier | modifier le code]

Vingt-et-unième promotion (Versailles, 7 juin 1699)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Guido Vaïni, prince de Cantaloupe, duc de Selci

Vingt-deuxième promotion (Rome, 19 décembre 1700)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Alexandre Sobieski, prince de Pologne.
    • Constantin-Philippe-Vladislas Sobieski, frère du précédent.

Vingt-troisième promotion (Versailles, 15 mai 1701)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :

Vingt-quatrième promotion (Versailles, 2 février 1703)[modifier | modifier le code]

Vingt-cinquième promotion (Versailles, 27 mai 1703)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Charles-Amédée de Broglie, comte de Revel, lieutenant général des armées du Roi.

Vingt-sixième promotion (Versailles, 1er janvier 1705)[modifier | modifier le code]

  • Prélat :
    • Jean d'Estrées, abbé d'Évron, de Préau et St-claude, ambassadeur en Portugal
  • Chevalier :
    • Roger Brulart, marquis de Sillery, vicomte de Puisieux, lieutenant général des armées du Roi, et ambassadeur extraordinaire en Suisse

Vingt-septième promotion (Versailles, 2 février 1705)[modifier | modifier le code]

Vingt-huitième promotion (Versailles, 1er mars 1705)[modifier | modifier le code]

Vingt-neuvième promotion (Versailles, 1er janvier 1709)[modifier | modifier le code]

Trentième promotion (Versailles, 1er janvier 1711)[modifier | modifier le code]

Trente-et-unième promotion (Versailles, 2 décembre 1712)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Louis, duc d'Aumont, pair de France, marquis de Piennes, comte de Berzé, etc., premier gentilhomme de la Chambre du Roi et ambassadeur extraordinaire en Angleterre

Trente-deuxième promotion (Versailles, 7 juin 1713)[modifier | modifier le code]

Sous le règne de Louis XIV, chevaliers nommés et qui sont morts sans avoir été reçus[modifier | modifier le code]

Année 1643[modifier | modifier le code]

  • Roger de Bossost, baron d'Espenan
  • Louis Goth, marquis de Rouillac, maréchal des camps et armées du Roi

Année 1644[modifier | modifier le code]

  • N. prince de Carbognano, duc de Bassanello
  • N. de Soyecourt, maréchal des camps et armées du Roi

Année 1646[modifier | modifier le code]

  • Rostaing Antoine d'Eure-du-Puis Saint-Martin, seigneur d'Aiguebonne
  • Antoine d'Estourmel, premier écuyer de Madame la Duchesse d'Orléans

Année 1648[modifier | modifier le code]

Année 1649[modifier | modifier le code]

  • N. marquis de Trans
  • Dominique Séguier, évêque de Meaux

Année 1650[modifier | modifier le code]

  • N. marquis d'Hautefort
  • Claude Yves, marquis d'Allègre

Année 1651[modifier | modifier le code]

  • Jacques, marquis de Castelnau, maréchal de France
  • Roger-Hector de Pardaillan, marquis d'Antin
  • Sébastien de Rosmadec, marquis de Molac
  • Louis Châlon du Blé, marquis d'Huxelles
  • Gabriel de Caumont, comte de Lauzun
  • François Sicaire, marquis de Bourdeilles
  • Charles-Antoine de Ferrières, marquis de Sauvebeuf
  • Jean-Pierre, marquis d'Aubeterre
  • Louis de Caillebot, marquis de la Salle
  • N. de Barrault
  • Isaac de Pas, marquis de Feuquières
  • François de Choiseul, marquis de Praslin
  • Louis Olivier, marquis de Leuville
  • N. d'Aumont
  • Henri Bourcier de Barry de Saint-Aulnès
  • François de Gontaut de Biron
  • Georges Isauré, marquis d'Hervaut
  • Philibert de Pompadour, marquis de Laurière
  • Jean de Lambert
  • Philippe, baron de Meillars.
  • Paul-Antoine de Cassagnet, marquis de Fimarcon
  • Charles de Monchy, marquis d'Hocquincourt, maréchal de France

Année 1652[modifier | modifier le code]

  • N. d'Hauterive
  • N. de Souillac de Maumeige
  • N. baron de Clairavault
  • Louis de Bridieu
  • Hilaire de Laval, marquis de Trèves
  • Achille de Harlay, marquis de Bréval-Chanvalon
  • François-Marie de Broglio de Revel
  • François de la Béraudière
  • Odet de Harcourt, comte de Croisy
  • N., marquis de Cauvisson
  • Jean-Armand Mitte de Chevrières, marquis de Saint-Chamond
  • Nicolas Dauvet, comte Desmarêts, Grand fauconnier de France
  • Antoine-François de Lamet

Année 1653[modifier | modifier le code]

  • N., marquis du Bec, comte de Moret
  • François, comte d'Estain

Année 1658[modifier | modifier le code]

Année 1661[modifier | modifier le code]

  • Abraham de Fabert d'Esternay, maréchal de France, gouverneur de Sedan, nommé chevalier des Ordres du Roi, ne profita point de cet honneur, " n'estant pas dans le cas de faire ses preuves. La lettre dont Sa Majesté l'honora sur l'invincibilité de cet obstacle manifeste la grandeur et la bonté du maître et éternise le mérite du sujet. " (Catalogue des Chevaliers de l'Ordre du Saint-Esprit, p. 306.)

Année 1703[modifier | modifier le code]

  • Don Juan-Claro-Alonzo-Perez de Gusman el Bueno, 11e duc de Medina Sidonia
  • Don Francisco Casimiro Antonio Alphonso Pimentel de Quinonez de Benavides, XIIe comte de Benavente.
  • Don Fabrice de Tolède-Osorio, marquis de Villa-Franca, grand d'Espagne
  • Don Juan Francesco Pacheco Gomez de Sandoval, comte de Montalvan, etc.
  • Don Louis Emmanuel Ferdinand de Portocarrero, cardinal archevêque de Tolède

Année 1708[modifier | modifier le code]

Sous Louis XV[modifier | modifier le code]

Cinquième chef et souverain Grand maître de l'Ordre du Saint-Esprit, Louis XV reçut le collier de l'Ordre le lendemain de son sacre, à Reims, le 27 octobre 1722.

Première promotion (26 juillet 1717)[modifier | modifier le code]

faite à Versailles, dont la réception se fit à Madrid :

  • Chevaliers :
    • Louis Ier d'Espagne, futur roi d'Espagne, alors prince des Asturies.
    • Rostain Cantelini, duc de Popoli, prince de Pettorano, maître de l'artillerie du royaume de Naples.

Deuxième promotion (27 octobre 1722)[modifier | modifier le code]

Troisième promotion (3 juin 1724, Versailles)[modifier | modifier le code]

Nicolas Lancret (1690–1743), La remise de l'Ordre du Saint-Esprit dans la chapelle du château de Versailles (3 juin 1724), Musée du Louvre.
Jean-Baptiste van Loo (1684–1745), Louis XV remettant le cordon de l'ordre du Saint-Esprit au comte de Clermont dans la chapelle de Versailles, 3 juin 1724, Versailles.
  • Chevaliers :
    • Louis de Bourbon-Condé (1709-1771), comte de Clermont-en-Argonne.
    • Charles de Lorraine, dit le prince Charles, Grand écuyer de France.
    • Charles-Louis de Lorraine, prince de Mortagne, sire de Pons, lieutenant général des armées du Roi.
    • Jean-Charles de Crussol, duc d'Uzès, premier pair de France, gouverneur de Saintonge et d'Angoumois.
    • Maximilien-Henri de Béthune, duc de Sully, pair de France, prince d'Enrichemont, gouverneur de Mantes.
    • Louis-Antoine de Brancas, duc de Villars, pair de France, comte de Lauragais.
    • François, duc de la Rochefoucauld, pair de France, Grand maître de la garde-robe du Roi.
    • Charles-François-Frédéric de Montmorency-Luxembourg, duc de Piney-Luxembourg, pair de France, gouverneur de Normandie.
    • Louis Nicolas de Neufville de Villeroy, duc de Villeroy, pair de France, capitaine des Gardes du corps.
    • Louis de Rochechouart, duc de Mortemart, pair de France, premier gentilhomme de la Chambre du Roi.
    • Paul-Hippolyte de Beauvilliers, duc de Saint-Aignan, pair de France, premier gentilhomme de la Chambre du Roi et gouverneur du Hâvre-de-Grâce.
    • François-Bernard Potier, duc de Tresme, pair de France, premier gentilhomme de la Chambre du Roi.
    • Adrien Maurice de Noailles, duc de Noailles, pair de France, chevalier de la Toison d'Or, grand d'Espagne de la première classe, capitaine de la première compagnie des Gardes du corps et gouverneur du Roussillon.
    • Armand de Béthune, duc de Charost, pair de France, capitaine des Gardes du corps.
    • Jacques Fitz-James, duc de Berwick, de Fitz-James, de Léria et de Xérica, pair de France et d'Angleterre, grand d'Espagne de la première classe, chevalier des ordres de la Jarretière et de la Toison d'Or, maréchal de France.
    • Louis Antoine de Pardaillan de Gondrin, duc d'Antin, marquis de Montespan, pair de France, gouverneur de l'Orléanais.
    • Louis Auguste d'Albert d'Ailly, duc de Chaulnes, pair de France, capitaine-lieutenant des Chevau-légers de la garde.
    • Marie-Joseph, duc d'Hostun, comte de Tallard, pair de France, gouverneur du comté de Bourgogne.
    • Louis de Brancas, des comtes de Forcalquier, comte de Cereste, dit le marquis de Brancas, grand d'Espagne, chevalier de la Toison d'Or, etc., maréchal de France.
    • Jacques Bazin, seigneur de Bezons, maréchal de France, gouverneur de Cambrai.
    • Pierre de Montesquiou d'Artagnan, maréchal de France, gouverneur des ville et citadelle d'Arras.
    • Louis-Nicolas Le Tellier, marquis de Souvré, maître de la garde-robe du Roi.
    • Louis Sanguin, marquis de Livry, premier maître d'hôtel du Roi.
    • Louis-Jean-Baptiste Goyon de Matignon, dit le comte de Matignon, comte de Gacé, gouverneur du pays d'Aunis.
    • Anne-Jacques de Bullion, marquis de Fervaques, gouverneur du Maine.
    • Charles-François de Vintimille du Luc, des comtes de Marseille, comte du Luc, conseiller d'État d'épée, lieutenant du roi en Provence.
    • Louis de Prie, marquis de Planès, dit le marquis de Prie, ambassadeur à Turin.
    • Louis de Mailly, marquis de Nesle et de Mailly en Boulonois, prince d'Orange.
Réception des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit dans la chapelle de Versailles lors de la grande promotion du 3 juin 1724, Jacques Rigaud (ca. 1681-1754), estampe, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.
    • François-Marie de Hautefort, marquis de Hautefort, de Pompadour et de Sarcelles, lieutenant général des armées du Roi.
    • Joseph de Montesquiou, dit le comte d'Artagnan, lieutenant général des armées du Roi et capitaine-lieutenant de la première compagnie des Mousquetaires.
    • François, comte d'Estaing, marquis de Murole, lieutenant général des armées du Roi.
    • Armand de Madaillan de Lesparre, marquis de Lassay, lieutenant général au gouvernement de Bresse et Bugey.
    • Pierre Bouchard d'Esparbez de Lussan, comte d'Aubeterre, lieutenant général des armées du Roi.
    • Joachim de Montaigu, vicomte de Beaune, marquis de Bouzoles, lieutenant général des armées du Roi et de la province d'Auvergne.
    • François de Franquetot, comte de Coigny, lieutenant général des armées du Roi et colonel-général des dragons, depuis duc de Coigny et maréchal de France.
    • Jean de Montboisier, comte de Canillac, lieutenant général des armées du Roi, capitaine-lieutenant de la seconde compagnie des Mousquetaires et gouverneur des villes et citadelles d'Amiens et de Corbie.
    • Jacques-Joseph Vipart, marquis de Silly, conseiller d'État d'épée, lieutenant général des armées du Roi.
    • Jacques de Cassagnet-Tilladet-Narbonne, marquis de Fimarcon, lieutenant général des armées du Roi et de la province de Roussillon, gouverneur de Mont-Louis.
    • Henri de Saint-Nectaire, dit le marquis de Sennecterre, lieutenant général des armées du Roi et ambassadeur en Angleterre.
    • Pierre-Magdeleine de Beauvau, comte de Beauvau, lieutenant général des armées du Roi.
    • Louis de Gand de Mérode de Montmorency, prince d'Isenghien, lieutenant général des armées du Roi.
    • Louis-Pierre Engilbert de la Marck-Bouillon, dit le comte de la Marck, lieutenant général des armées du Roi.
    • César de Saint-Georges, marquis de Coué-Vérac, lieutenant général des armées du Roi et de la province de Poitou.
    • Alain-Emmanuel, marquis de Coëtlogon, maréchal et vice-amiral de France, grand-croix de l'ordre de Saint-Louis.
    • Jean-Baptiste François Desmarets, marquis de Maillebois, maître de la garde-robe du Roi, lieutenant général de Languedoc et gouverneur de Saint-Omer.
    • Charles-Henri Gaspard de Saulx, vicomte de Tavannes, lieutenant général de la province de Bourgogne.
    • Gaspard de Clermont-Tonnerre, marquis de Vauvillars et de Crusy, commissaire général de la cavalerie, depuis maréchal de France.
    • François de Simiane, marquis d'Esparron, premier gentilhomme de la chambre du duc d'Orléans.
    • Joseph-François de la Croix, marquis de Castries, chevalier d'honneur de Madame la duchesse d'Orléans, gouverneur et sénéchal de Montpellier.
    • Pierre-Gaspar, marquis de Clermont-Gallerande, premier écuyer du duc d'Orléans, brigadier des armées du Roi et bailli de Dôle.

Quatrième promotion (1er janvier 1725)[modifier | modifier le code]

Cinquième promotion (1er janvier 1726)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Michel Tarlo (Michał Tarło) de Teczin (Tenczyn) et Ozekarzowitz (Szczekarzewice), comte de Melszrin (Melsztyn) et de Zakliczin (Zakliczyn), colonel des gardes de Stanislas roi de Pologne, lieutenant général des armées du Roi.

Sixième promotion (Versailles, 2 février 1728)[modifier | modifier le code]

Septième promotion(Versailles, 16 mai 1728)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Jacques Henri de Lorraine, prince de Lixen, Grand maître de la maison du duc de Lorraine, brigadier des armées du Roi.
    • Alexandre de La Rochefoucauld, duc de la Roche-Guyon, pair de France, Grand maître de la garde-robe du Roi et brigadier de ses armées.
    • Louis-Antoine-Armand, duc de Gramont, pair de France, lieutenant général des armées du Roi, colonel des Gardes françaises.
    • François-Joachim-Bernard Potier, duc de Gesvres, pair de France, premier gentilhomme de la Chambre du Roi.
    • Paul-François de Béthune, duc de Charost, pair de France, capitaine des Gardes du corps du Roi et lieutenant général en ses armées.
    • François, duc d'Harcourt, pair de France, capitaine des Gardes du corps du Roi et son lieutenant général au comté de Bourgogne.
    • Réné Mans, sire de Froulai, comte de Tessé, grand d'Espagne, lieutenant général des armées du Roi, premier écuyer de la Reine.
    • Louis-Armand de Brichanteau, marquis de Nangis, lieutenant-général des armées du Roi, chevalier d'honneur de la Reine.

Huitième promotion (Versailles, 1er janvier 1729)[modifier | modifier le code]

Neuvième promotion (Séville, Espagne, 25 avril 1729)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Ferdinand, prince des Asturies, fils de Philippe de France, duc d'Anjou puis roi d'Espagne.
    • Charles, infant d'Espagne, duc de Parme et de Plaisance, prince héréditaire de Toscane, roi des Deux-Siciles en 1735 et roi d'Espagne en 1759.
    • Joseph-Marie Tellez-Giron, VIIe duc d'Ossone, grand d'Espagne de la première classe, ambassadeur extraordinaire en France.
    • Manuel-Dominique de Benavides, d'Arragon-la-Cueva-Biedma-d'Avila-Corella, Xe comte de Sant-Istevan, grand d'Espagne, plénipotentiaire d'Espagne au congrès de Cambrai.
    • Alonzo-Manrique de Solis et de Vivero, duc del Arco, grand d'Espagne, chevalier de la Toison-d'Or, grand et premier écuyer du roi d'Espagne.
    • Antoine-Michel-Joseph-Nicolas-Louis-François-Gaspard Giudice et Papacoda, troisième duc de Jovenazzo, prince de Cellamare, grand d'Espagne, chevalier de l'ordre de Saint-Jacques, gouverneur et capitaine général de la Vieille Castille, grand écuyer de la reine d'Espagne, ambassadeur extraordinaire en France.

Dixième promotion (Versailles, 2 février 1731)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Charles-Eugène, duc de Lévis et pair de France, comte de Charlus et de Saignes, lieutenant général des armées du Roi.
    • Christian Louis de Montmorency-Luxembourg, prince de Tingry, comte souverain de Luxe, lieutenant général des armées du Roi.
    • Alexandre-Magdeleine-Rosalie de Châtillon, baron d'Argenton, dit le comte de Châtillon, grand bailli d'Haguenau, lieutenant général des armées du Roi.
    • Henri-Camille, marquis de Beringhen, de Châteauneuf et d'Uxelles, premier écuyer du Roi.

Onzième promotion (Versailles, 13 mai 1731)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers:

Douzième promotion (Versailles, 1er janvier 1733)[modifier | modifier le code]

  • Prélat:
    • Melchior de Polignac, cardinal prêtre du titre de Sainte-Marie des Anges aux Thermes de Dioclétien, archevêque d'Auch.

Treizième promotion (Versailles, 24 mai 1733)[modifier | modifier le code]

Quatorzième promotion (Versailles, 1er janvier 1735)[modifier | modifier le code]

Quinzième promotion (Madrid, Espagne, 22 mars 1736)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Philippe, infant d'Espagne, plus tard duc de Parme et de Plaisance.
    • Alvarez-Antoine de Bazan-Benavidez, marquis de Santa-Cruz, grand d'Espagne, chevalier de la Toison-d'Or, etc.

Seizième promotion (Versailles, 20 mai 1736)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :

Dix-septième promotion (Versailles, 2 février 1737)[modifier | modifier le code]

Dix-huitième promotion (Rome, 15 septembre 1737)[modifier | modifier le code]

La Remise de l'ordre du Saint-Esprit au prince Vaini par le duc de Saint-Aignan en l'église Saint-Louis-des-Français, le 15 septembre 1737[2], Giovanni Paolo Pannini (1692–1765), vers 1745, Musée des beaux-arts de Caen.
  • Chevalier :
    • Jerôme Vaini, prince de Cantaloupe, duc de Selci.

Dix-neuvième promotion (Versailles, 17 mai 1739)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :

Vingtième promotion (Versailles le 1er janvier 1740)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Jacques-Manuel-Michel de Guzman Spinola d'Avalos Palavicin-Santillan et Mezin, marquis de la Mina, chevalier de la Toison d'Or, ambassadeur du Roi d'Espagne auprès du Roi de France.

Vingt-et-unième promotion (Versailles, 2 février 1740)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Gabriel-Jacques de Salignac de la Mothe-Fenélon, marquis de Fenélon, lieutenant général des armées du Roi, ambassadeur en Hollande.

Vingt-deuxième promotion (Versailles, 5 juin 1740)[modifier | modifier le code]

Vingt-troisième promotion (Versailles, 2 février 1741)[modifier | modifier le code]

Vingt-quatrième promotion (Versailles, 2 février 1742)[modifier | modifier le code]

Vingt-cinquième promotion (Fontainebleau, 13 mai 1742)[modifier | modifier le code]

Vingt-sixième promotion (Versailles, 1er janvier 1743)[modifier | modifier le code]

Vingt-septième promotion (Versailles, 2 juin 1743)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Jean de Gassion, chevalier marquis de Gassion et d'Alluye, lieutenant général des armées du Roi.

Vingt-huitième promotion (Versailles, 1er janvier 1744)[modifier | modifier le code]

Vingt-neuvième promotion (Versailles, 6 janvier 1745)[modifier | modifier le code]

  • Prélat :
    • Armand de Rohan, cardinal de Soubise, évêque et prince de Strasbourg, Grand aumônier de France.

Trentième promotion (Versailles, 2 février 1745)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Louis-Marie-d'Aumont, duc d'Aumont, pair de France, premier gentilhomme de la Chambre du Roi, depuis lieutenant général des armées du Roi et gouverneur du Boulonnais.
    • Guy Michel de Durfort de Lorges, duc de Randan, lieutenant général es armées du Roi.
    • Charles-Louis de Montsaulnin, comte de Montal, lieutenant général des armées du Roi.
    • Jean-Charles de Sennectaire ou Sennetaire, chevalier-marquis de Sennectaire et Brinon, lieutenant général des armées du Roi, depuis maréchal de France.
    • Henri-Louis de Choiseul, marquis de Meuze, lieutenant général des armées du Roi.
    • Henri-Charles de Saulx, comte de Tavannes, marquis de Trichâteau, lieutenant général pour le Roi en Bourgogne.

Trente-et-unième promotion (Versailles, 1er janvier 1746)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Louis Riggio Saladino-Branciforti-Colonna, prince de Campo-Florido, grand d'Espagne de la première classe, capitaine général des gardes de Sa Majesté catholique, ambassadeur en France.

Trente-deuxième promotion (Versailles, 2 février 1746)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Nicolas-Joseph-Balthasar de Langlade, vicomte du Chayla, lieutenant général des armées du Roi, directeur général de la cavalerie.
    • Ulrich Frédéric Woldemar de Lowendal, lieutenant général des armées du Roi, maréchal de France.
    • Pierre de Bérenger, comte de Charmes et du Gua, lieutenant général des armées du Roi.
    • Louis Charles César Le Tellier, comte d'Estrées, baron de Montmirail, inspecteur général de la cavalerie, lieutenant général des armées du Roi et depuis maréchal de France.
    • Claude Annet d'Apchier, dit le comte d'Apchier, lieutenant général des armées du Roi.

Trente-troisième promotion (Versailles, 1er janvier 1747)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Charles O'Brien, comte de Thomond, vicomte de Clare, pair du royaume d'Irlande, lieutenant général des armées du Roi, depuis maréchal de France.
    • Jacques-François Milano Franco-Arragon, deuxième prince d'Ardore et du Saint-Empire, gentilhomme de la chambre du Roi des Deux-Siciles et son ambassadeur en France.

Trente-quatrième promotion (Versailles, 1er janvier 1748)[modifier | modifier le code]

Trente-cinquième promotion (Versailles, 2 février 1748)[modifier | modifier le code]

Trente-sixième promotion (Versailles, 1er janvier 1749)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Alphonse-Marie-Louis, comte de Saint-Séverin d'Arragon, ministre plénipotentiaire du Roi aux conférences d'Aix-la-Chapelle.

Trente-septième promotion (Versailles, 2 février 1749)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Louis de Noailles, duc d'Ayen, marquis de Maintenon, maréchal de France, capitaine de la première compagnie des Gardes du corps du Roi, gouverneur du Roussillon.
    • Louis-Armand-François de La Rochefoucauld, duc d'Estissac, grand maître de la Garde-robe du Roi.
    • François-Marie de Villers la Faye, comte de Vaulgrenant, ministre plénipotentiaire à Dresde, ambassadeur extraordinaire près le roi d'Espagne.

Trente-huitième promotion (Versailles, 25 mai 1749)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Louis César de La Baume Le Blanc, duc de La Vallière, pair et Grand fauconnier de France.
    • Charles-François, marquis de Sassenage, chevalier d'honneur de madame la Dauphine.
    • Louis, comte de Mailly, lieutenant général des armées du Roi, premier écuyer de madame la Dauphine.
    • Anne-Léon, baron de Montmorency, chef des noms et armes de sa maison, lieutenant général des armées du Roi.
    • Louis de Talaru, marquis de Chalmazel, premier-maître d'hôtel de la Reine.
    • François-Louis le Tellier, comte de Rebellac, marquis de Souvré et de Louvois, lieutenant général des armées du Roi.

Trente-neuvième promotion (Versailles, 17 mai 1750)[modifier | modifier le code]

Quarantième promotion (Versailles, 2 février 1751)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Michel-Ferdinand d'Albert d'Ally, duc de Chaulnes, pair de France, lieutenant général des armées du Roi, gouverneur de Picardie et Artois.

Quarante-et-unième promotion (Versailles, 2 février 1752)[modifier | modifier le code]

Quarante-deuxième promotion (Versailles, 21 mai 1752)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Louis-Charles de Lorraine, comte de Brionne et de Charny, Grand écuyer de France.
    • Louis-Jules Mancini-Mazarini, duc de Nivernois, pair de France, grand d'Espagne de la première classe, ambassadeur extraordinaire à Rome.

Quarante-troisième promotion (Versailles, 1er janvier 1753)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Emmanuel d'Hautefort, marquis d'Hautefort et de Sarcelles, comte de Montignac, maréchal des camps et armées du Roi, ambassadeur extraordinaire auprès de l'Empereur.

Quarante-quatrième promotion (Versailles, 2 février 1753)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • André-Hercule de Rosset, duc de Fleury, pair de France, lieutenant général des armées du Roi, premier gentilhomme de la Chambre de Sa Majesté.
    • Bufile-Hyacinthe-Toussaint de Brancas, des comtes de Forcalquier, comte de Céreste.
    • Pau Gallucio de l'Hospital, marquis de Châteauneuf-sur-Cher, lieutenant général des armées du Roi, son ambassadeur extraordinaire à Saint-Pétersbourg, inspecteur général de la cavalerie et des dragons, premier écuyer de Madame Adélaïde de France.
    • Antoine-Paul-Jacques de Quélen, prince de Carency, comte de la Vauguyon, lieutenant général des armées du Roi, gouverneur des enfants de France, premier gentilhomme de la Chambre du Roi, Grand maître de sa garde robe.
    • Louis de Conflans, marquis d'Armentières, maréchal de France.
    • Pierre-Emmanuel, marquis de Crussol, maréchal des camps et armées du Roi, son ministre plénipotentiaire à Parme.

Quarante-cinquième promotion (Versailles, 10 juin 1753)[modifier | modifier le code]

  • Prélats :
    • Charles Antoine de La Roche-Aymon, archevêque de Narbonne, puis de Reims, et, en cette qualité, premier pair ecclésiastique, Grand aumônier de France et cardinal, chargé de la feuille des bénéfices.
    • Louis Constantin de Rohan, évêque prince de Strasbourg, cardinal.
    • François-Claude de Beaufort-Montboissier-Canillac, auditeur de la cour de Rote, à Rome.

Quarante-sixième promotion (Versailles, 2 février 1756)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Camille-Louis de Lorraine, dit le prince Camille, sire de Pons, prince de Mortagne, etc., maréchal des camps et armées du Roi, depuis lieutenant général.
    • Anne-Pierre, duc d'Harcourt, pair et maréchal de France, lieutenant général de la province de Normandie.
    • Charles de Fitz-James, duc de Fitz-James-Warti, pair de France, lieutenant général des armées du Roi.
    • Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis, duc d'Aiguillon, pair de France, lieutenant général des armées du Roi, commandant en chef en Bretagne, ministre et secrétaire d'État aux départements des Affaires étrangères et de la Guerre.

Quarante-septième promotion (Versailles, 6 juin 1756)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Jacques-Antoine, comte de S. Vital et de Fontanellato, marquis de Belleforte, etc., chevalier d'honneur de l'infante duchesse de Parme.
    • Joseph-Alexandre, des ducs de Prusse Jablonouski, prince de l'Empire, palatin général de Novogorod, grand sénéchal du duché de Lituanie.

Quarante-huitième promotion (Versailles, 1er janvier 1757)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • François, des comtes de Baschi, comte de Baschi-Saint-Estève, ambassadeur du roi de France auprès du roi de Portugal.

Quarante-neuvième promotion (Versailles, 2 février 1757)[modifier | modifier le code]

Cinquantième promotion (Versailles, 29 mai 1757)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Étienne François de Choiseul, duc de Choiseul, pair de France, maréchal des camps et armées du roi, ambassadeur extraordinaire à Rome et à Vienne, ministre des Affaires étrangères.

Cinquante-et-unième promotion (Versailles, 14 mai 1758)[modifier | modifier le code]

Cinquante-deuxième promotion (Versailles, 1er janvier 1759)[modifier | modifier le code]

Cinquante-troisième promotion (Versailles, 2 février 1759)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Marie-Charles-Louis d'Albert, duc de Luynes et de Chevreuse, pair de France, colonel général des dragons, gouverneur et lieutenant général pour le Roi de la ville, prévôté et vicomté de Paris.
    • Louis Georges Érasme de Contades, marquis de Contades, seigneur de la Verne, de Montgeoffroy et de La Roche-Thibaut, Colonel du régiment de Flandres infanterie, Brigadier des armées du roi, Maréchal de camp, lieutenant général, puis inspecteur général de l'infanterie en 1745, Maréchal de France en 1758, chevalier des ordres du Roy et gouverneur de la ville de Strasbourg.
    • Louis-Robert Mallet de Graville, dit comte de Graville, comte de Chamilly, lieutenant général des armées du Roi, inspecteur général de la cavalerie et des dragons, commandant en chef dans la province de Roussillon, Conflans et Cerdagne.
    • François-Charles, comte de Rochechouart, marquis de Faudoas, lieutenant général des armées du Roi, gouverneur d'Orléans et de l'Orléanais, ministre plénipotentiaire près l'infant Don Philippe, duc de Parme.
    • Claude-Louis-François Regnier, comte de Guerchy, lieutenant général des armées du Roi.
    • Emmanuel de Croÿ, prince du Saint-Empire, maréchal des camps et armées du Roi, commandant pour le Roi en Artois, Picardie, Calaisis et Boulonnais.
    • Hyacinthe-Gaëtan de Lannion, dit comte de Lannion, baron de Malestroit, pair de Bretagne, président-né des États de Bretagne, gouverneur et lieutenant général pour l'île de Minorque.

Cinquante-quatrième promotion (18 mai 1760)[modifier | modifier le code]

Cinquante-cinquième promotion (21 juillet 1760)[modifier | modifier le code]

Cinquante-sixième promotion (22 juillet 1760)[modifier | modifier le code]

Cinquante-septième promotion (8 septembre 1760)[modifier | modifier le code]

Cinquante-huitième promotion (Versailles, 10 mai 1761)[modifier | modifier le code]

Cinquante-neuvième promotion (Versailles, 1er janvier 1762)[modifier | modifier le code]

Soixantième promotion (Versailles, 2 février 1762)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :

Soixante-et-unième promotion (Versailles, 30 mai 1762)[modifier | modifier le code]

Soixante-deuxième promotion (25 août 1762)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Don Ferdinand, infant d'Espagne, prince héréditaire de Parme, futur duc de Parme.

Soixante-troisième promotion (Versailles, 2 février 1763)[modifier | modifier le code]

Soixante-quatrième promotion (Versailles, 2 février 1764)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Charles-Gaspar-Michel, comte de Saulx-Tavannes, lieutenant général des armées du Roi, lieutenant général au gouvernement du duché de Bourgogne, chevalier d'honneur de la Reine.
    • Louis Nicolas Victor de Félix d'Ollières, comte du Muy, maréchal de France, ministre et secrétaire d'État au département de la Guerre.

Soixante-cinquième promotion (Versailles, 10 juin 1764)[modifier | modifier le code]

Soixante-sixième promotion (Versailles, 1er janvier 1767)[modifier | modifier le code]

Soixante-septième promotion (2 février 1767)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Louis-Auguste, Dauphin de France, futur roi de France (Louis XVI).
    • Louis-Stanislas-Xavier de France, comte de Provence, futur roi de France (Louis XVIII).
    • Emmanuel-Félicité de Durfort, duc de Duras, pair et maréchal de France, premier, gentilhomme de la Chambre du Roi.
    • Joachim-Athanase Pignatelli d'Aragon, comte de Fuentes, grand d'Espagne de première classe, ambassadeur du roi d'Espagne auprès du roi de France.

Soixante-huitième promotion (Versailles, 7 juin 1767)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Philippe de Noailles, duc de Mouchy, maréchal de France, grand d'Espagne de première classe.
    • Gabriel-Marie de Talleyrand, comte de Périgord, grand d'Espagne de première classe, maréchal des camps et armées du Roi, gouverneur et lieutenant général de la province du Haut et Bas Berry.
    • Louis-Paul, marquis de Brancas, grand d'Espagne de première classe, lieutenant général des armées du Roi, lieutenant général au gouvernement de Provence.
    • Claude Guillaume Testu de Balincourt, marquis de Balincourt, maréchal de France.
    • Charles-François-Christian de Montmorency-Luxembourg, prince de Tingry, lieutenant général des armées du Roi, capitaine des Gardes du corps du Roi.
    • Charles-Léonard de Baylens, marquis de Poyanne, lieutenant général des armées du Roi, mestre-de-camp, inspecteur et commandant du corps des carabiniers.
    • Emmanuel-Louis-Auguste, comte de Pons-Saint-Maurice, lieutenant général des armées du Roi, premier gentilhomme du duc d'Orléans.
    • Philippe Henri de Ségur, marquis de Ségur, depuis maréchal de France et secrétaire d'État à la Guerre.

Soixante-neuvième promotion (1er janvier 1768)[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Jules-César Barberini, prince de Palestrina.

Soixante-dixième promotion (22 mai 1768)[modifier | modifier le code]

Soixante-et-onzième promotion (Versailles, 1er janvier 1771)[modifier | modifier le code]

Soixante-douzième promotion (Versailles, 1er janvier 1773)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Louis VI Henri de Bourbon-Condé, duc de Bourbon.
    • Gabriel Louis François de Neufville de Villeroy, duc de Villeroy et de Retz, pair de France, capitaine de la première compagnie française des Gardes du corps du Roi, lieutenant général de ses armées, gouverneur de la ville de Lyon, des provinces de Lyonnais, Forez et Beaujolais.
    • Louis Potier de Gesvres, duc de Tresmes, pair de France, lieutenant général des armées du Roi, gouverneur et lieutenant général de la province de l'Île-de-France.
    • Jean-Baptiste Joachim Colbert, marquis de Croissy, lieutenant général des armées du Roi.
    • Louis II du Bouchet de Sourches, marquis de Sourches, lieutenant général des armées du Roi, grand prévôt de France.
    • Jean-Baptiste-François, marquis de Montmorin de Saint-Hérem, lieutenant général des armées du Roi.

Sous le règne de Louis XV, prélats et chevaliers nommés et qui sont morts sans avoir été reçus[modifier | modifier le code]

Année 1724[modifier | modifier le code]

  • Prélat :
  • Chevaliers :
    • Antoine Grimaldi, prince de Monaco, duc de Valentinois, pair de France.
    • Charles Auguste de Goyon de Matignon, maréchal de France (attendu son grand âge, le Roi nomma à sa place le marquis de Matignon son fils, qui fut reçu le 1er janvier 1725).
    • Le comte d'Altamira.
    • François-Marie Spinola, duc de Saint-Pierre, grand d'Espagne.

Année 1725[modifier | modifier le code]

Année 1731[modifier | modifier le code]

  • Conrad-Alexandre, comte de Rottembourg.

Année 1745[modifier | modifier le code]

Année 1746[modifier | modifier le code]

  • Christophe Portocarrero, cinquième comte de Montijo, grand d'Espagne, maréchal de Castille, etc.
  • Annibal Déodat, marquis de Scotti.

Année 1748[modifier | modifier le code]

  • Anne-Louis de Thiard, marquis de Bissy, mestre-de-camp général de la cavalerie, nommé chevalier des Ordres du Roi dans un chapitre extraordinaire tenu par Sa Majesté à Choisy, le 4 mai 1748. Cette nomination se trouva annulée parce que le général était mort la veille des blessures qu'il avait reçues au siège de Maëstricht, mais un brevet fut expédié le 17 mai 1750, en faveur de la famille, pour lui permettre de joindre les honneurs de l'Ordre à ses armoiries.

Année 1749[modifier | modifier le code]

  • Marc-Antoine Front de Beaupoil de Saint-Aulaire, marquis de Lanmary, etc., ambassadeur en Suède. Le marquis de Saint-Aulaire, qui avait été nommé le 1er janvier 1749, étant mort à Stockholm avant le rapport de ses preuves, ses héritiers obtinrent, le 25 mai de la même année, un brevet qui leur permit de joindre les honneurs de l'Ordre aux armoiries de la famille.
  • Ferdinand de Silva Alvares de Tolède, etc., duc d'Huescar, etc.

Année 1750[modifier | modifier le code]

  • Stanislas-Prusse Jablonowski, prince du Saint-Empire, palatin de Rava, etc.

Année 1756[modifier | modifier le code]

Année 1757[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Paul d'Ossuna, marquis d'Ossuna

Année 1760[modifier | modifier le code]

Année 1761[modifier | modifier le code]

  • Don Gabriel, infant d'Espagne.

Année 1767[modifier | modifier le code]

  • Charles Henri, comte d'Estaing, vice-amiral de France, lieutenant général des armées du Roi.
  • Don Antonio, infant d'Espagne

Année 1768[modifier | modifier le code]

  • Jules-César Barberini, prince de Palestrina.
  • Don François-Xavier, infant d'Espagne.

Sous Louis XVI[modifier | modifier le code]

Louis XVI reçoit à Reims les hommages des chevaliers du Saint-Esprit, 13 juin 1775, Gabriel-François Doyen (1726–1806), vers 1775, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Sixième chef et souverain Grand maître de l'ordre du Saint-Esprit, Louis XVI reçut le collier de l'Ordre le 2 février 1767, sept ans avant son sacre.

Première promotion (Versailles, 1er janvier 1776)[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Jean-Louis-Roger de Rochechouart, marquis de Rochechouart.
    • Antoine Louis François de La Roche-Aymon, marquis de La Roche-Aymon.
    • Charles Daniel de Talleyrand-Périgord, comte de Talleyrand-Périgord.
    • Jean François de La Rochefoucauld, vicomte de La Rochefoucauld, marquis de Surgères, seigneur de Doudeauville.
    • Jean François de Talaru, vicomte de Talaru, seigneur de Montpeyroux.

Deuxième promotion (26 mai 1776)[modifier | modifier le code]

Promotion du 1er janvier 1777[modifier | modifier le code]

Promotion du 2 février 1777[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :

Promotion du 9 novembre 1777[modifier | modifier le code]

Promotion du 1er janvier 1778[modifier | modifier le code]

Promotion du 2 février 1778[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Pierre Paul d'Ossuna, marquis d'Ossuna, seigneur de Saint-Luc et de Bartrès.

Promotion du 9 juin 1778[modifier | modifier le code]

  • Chevaliers :
    • Charles François Elzéar de Vogüe, marquis de Vogüe, comte de Montlaur, baron d'Aubenas.
    • Alexandre Marie Léonor de Saint-Mauris de Montbarrey, prince de Montbarrey et du Saint-Empire.
    • Louis Bruno de Boisgelin, comte de Boisgelin, marquis de Cucé, baron de La Rochebernard.

Promotion du 1er janvier 1780[modifier | modifier le code]

Promotion du 14 mai 1780[modifier | modifier le code]

Promotion du 1er janvier 1781[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Hercule III Renaud d'Este, duc de Modène, duc de Reggio et de La Mirandole, prince de Carpi et de Corregio. Mort sans avoir été reçu.

Promotion du 2 février 1782[modifier | modifier le code]

Promotion du 1er janvier 1784[modifier | modifier le code]

Promotion du 30 mai 1784[modifier | modifier le code]

Promotion du 1er janvier 1785[modifier | modifier le code]

Promotion du 2 février 1785[modifier | modifier le code]

Promotion du 2 février 1786[modifier | modifier le code]

Promotion du 11 juin 1786[modifier | modifier le code]

Promotion du 12 novembre 1786[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Louis de Bourbon, infant d'Espagne, prince héréditaire de Parme, puis roi d'Étrurie.

Promotion du 27 mai 1787[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :
    • Louis Antoine d'Artois, duc d'Angoulême, puis dauphin de France, puis de manière éphémère roi sous le nom de Louis XIX.

Promotion du 2 février 1788[modifier | modifier le code]

Promotion du 1er janvier 1789[modifier | modifier le code]

Promotion du 2 février 1789[modifier | modifier le code]

  • Chevalier :

Promotion du 31 mai 1789[modifier | modifier le code]

Sous Louis XVII[modifier | modifier le code]

« Le malheureux enfant, fils de Louis XVI, n'a régné que sous les verrous du Temple, du 21 janvier 1793 au 8 juin 1795, et nous ne croyons pas qu'il ait jamais reçu l'Ordre du Saint-Esprit, puisque l'usage était de ne conférer cet Ordre aux princes de la famille royale qu'après qu'ils avaient fait leur première communion. Cependant, puisqu'il a été reconnu comme roi par une partie considérable[3] de la nation, et notamment en Bretagne, nous croyons devoir le compter comme septième chef et souverain Grand maître de l'Ordre du Saint-Esprit.[3] »

Sous Louis XVIII[modifier | modifier le code]

« Huitième chef et souverain Grand maître de l'Ordre du Saint-Esprit, Louis XVIII reçut le collier de l'Ordre le 7 juin 1767. Pour les chevaliers du Saint-Esprit, la République, le Consulat et l'Empire sont comme s'ils n'avaient jamais existé, et pour eux le règne de Louis XVIII, commencé le 8 juin 1795, à la mort du jeune roi son neveu, s'est continué, sans interruption, jusqu'au 16 septembre 1824[3]. »

Première promotion (1808)[modifier | modifier le code]

Mgr de Talleyrand-Périgord, qui faisait partie du Conseil du roi Louis XVIII et qui avait suivi ce prince en Allemagne et de là en Angleterre, fut nommé en 1808 Grand aumônier de France et prélat chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit, à la mort du cardinal de Montmorency.

Deuxième promotion (1810)[modifier | modifier le code]

Troisième promotion (1811)[modifier | modifier le code]

Quatrième promotion (1815)[modifier | modifier le code]

Cinquième promotion (1816)[modifier | modifier le code]

Sixième promotion (1818)[modifier | modifier le code]

Septième promotion (Paris, 30 septembre 1820)[modifier | modifier le code]

Huitième promotion (1821)[modifier | modifier le code]

Neuvième promotion (1823)[modifier | modifier le code]

Dixième promotion (5 février 1824)[modifier | modifier le code]

Sous Charles X[modifier | modifier le code]

Neuvième chef et souverain Grand maître de l'Ordre du Saint-Esprit, Charles X reçut le collier de l'Ordre le 1er janvier 1771.

Première promotion (Reims, 30 mai 1825)[modifier | modifier le code]

Promotion faite à l'occasion du sacre de Charles X.

Deuxième promotion (Paris, 14 mai 1826)[modifier | modifier le code]

Troisième promotion (Paris, 3 juin 1827)[modifier | modifier le code]

Quatrième promotion (Paris, 25 mai 1828)[modifier | modifier le code]

  • Prélats :
    • Denis, comte Frayssinous, évêque d'Hermopolis, premier aumônier du Roi, ministre des Affaires ecclésiastiques et de l'Instruction publique.

Cinquième promotion (Paris, 19 février 1829)[modifier | modifier le code]

Sixième et dernière promotion (Tuileries, 31 mai 1830, Jour de la Pentecôte)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Teulet, Liste chronologique et alphabétique des chevaliers et des officiers de l'ordre du Saint-Esprit depuis sa création en 1578 jusqu'à son extinction en 1830, Paris, Librairie héraldique de J.-B. Dumoulin, , 190 p. (lire en ligne) ;
  • Liste alphabétique des noms des chevaliers reçus et non reçus, des officiers commandeurs et des officiers non commandeurs de l'ordre du Saint-Esprit, p. 137-214, dans Annuaire-bulletin de la Société de l'histoire de France, 1863, no 2 (lire en ligne)
  • Félix Panhard, L'Ordre du Saint-Esprit aux XVIIIe et XIXe siècles : notes historiques et biographiques sur les membres de cet ordre depuis Louis XV jusqu'à Charles X, Paris, Librairie héraldique de J.-B. Dumoulin, , 284 p. (lire en ligne) ;
  • Hervé Pinoteau, État de l'Ordre du Saint-Esprit en 1830 : Autour des dynasties françaises ; et, La survivance des ordres du roi, vol. 2, Éditeur Nouvelles Editions Latines, , 165 p. (ISBN 9782723302135, lire en ligne) ;
  • Michel Popoff et préface d'Hervé Pinoteau, Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or, , 204 p. (ISBN 2-86377-140-X) ;

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ordre du Saint-Esprit.

Liens externes[modifier | modifier le code]