Famille de Franquetot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Famille de Franquetot
Image illustrative de l’article Famille de Franquetot
Armes

Blasonnement De gueules, à la fasce d'or, chargée de trois étoiles d'azur, accompagnée de trois croissant d'or[1]
Période XVIe – XIXe siècle
Pays ou province d’origine Normandie
Fiefs tenus Duché de Coigny
Marquisat du Bordage
Marquisat de La Moussaye
Vicomté de Carentan
Baronnie de Varanguebec
Franquetot, Saint Jores, Creteville, Tourlaville, Appeville, Vindefontaine, Prétot
Demeures Château de Franquetot
Château de Poligné
Château des Ravalet
Hôtel de Franquetot
Fonctions militaires Lieutenant général
Maréchal de France
Colonel-général
Récompenses civiles Pair de France
Preuves de noblesse
Réformation de la noblesse 1666 à Caen
Admis aux honneurs de la Cour de 1731 à 1780

La famille de Franquetot de Coigny, olim Guillotte, est une famille noble française, originaire de Normandie, anoblie en 1543[1]. Elle a donné plusieurs maréchaux de France sous l'Ancien Régime. Cette famille s'est éteinte en 1865.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille Guillotte est originaire du Cotentin. Robert Guillotte, seigneur de Franquetot, et son frère Thomas Guillotte furent anoblis en 1543. C'est Louis Guillotte qui prit le nom de Coigny à la suite de l'achat du fief[2]

Jean Guillotte, tabellion à Vindefontaine (Manche), fut père de :

  • Robert Guillotte, dont :
    • Louis de Franquetot ( -1604), seigneur d'Auxais, marié le avec Diane de Montmorency, dont
      • Pierre de Franquetot
  • Thomas Guillotte ( - vers 1588), dont :
    • Antoine de Franquetot, seigneur de Coigny, marié vers 1595 avec Jeanne Léonore de Saint-Simon, dont :

La famille de Franquetot a été maintenue noble en 1666 à Caen[1].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

  • Comte de Coigny en 1653
  • Duc de Coigny en 1747

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Louis d'Izarny-Gargas, Jean-Jacques Lartigue, Jean de Vaulchier, Nouveau Nobiliaire de France, tome 2 (E-L), Versailles, 1998
  2. Michel Hébert et André Gervaise, Châteaux et Manoirs de la Manche, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, (ISBN 978-2-847-06143-7), p. 153.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]