Joseph-Emmanuel de La Trémoille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Joseph-Emmanuel de La Trémoille
Image illustrative de l'article Joseph-Emmanuel de La Trémoille
Biographie
Naissance
France
Décès
à Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Clément XI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de la Trinité-des-Monts
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Évêque de Bayeux
Archevêque de Cambrai.

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Blason Joseph-Emmanuel de La Trémoille de Noirmoutier (1658-1720).svg
Sans poinct sortir de l'ornière
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joseph-Emmanuel de La Trémoille, né le et mort à Rome le , est un homme d'Église français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Louis de La Trémoille, duc de Noirmoutier, et de Renée Julie Aubéry, dame de Tilleport.

Il est abbé commendataire de Saint-Étienne de Caen à partir de 1710[1], de Saint-Pierre de Lagny, de Notre-Dame de Sorèze, de Notre-Dame de Sylvanès de Saint-Amand[2] et de l'Abbaye de Grandselve depuis 1707.

Il est nommé évêque de Bayeux en janvier 1716. Il est créé cardinal du titre de la Sainte Trinité du Mont-Pincio[2] lors du consistoire du par Clément XI. Cette même année, il est envoyé comme ambassadeur à Rome par Louis XIV. En avril 1718, il devient archevêque de Cambrai, charge qu'il occupe jusqu'à sa mort en 1720.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Célestin Hippeau, L'Abbaye de Saint-Étienne de Caen, 1066-1790, Caen, A. Hardel, 1855, pp. 297–302
  2. a et b Dom Blanchard, « L'abbaye Saint-Étienne de Caen sous la règle de Saint-Maur », Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, Caen, Delesques, 1915, t. 30, p. 106

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]