Hercule III de Modène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hercule (homonymie).
image illustrant l’histoire image illustrant un homme politique
image illustrant italien image illustrant l’Émilie-Romagne
Cet article est une ébauche concernant l’histoire, un homme politique italien et l’Émilie-Romagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hercule III de Modène
ErcoleIIId'Este.jpg

Hercule III de Modène

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
TréviseVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Maria Teresa Cybo-Malaspina (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Distinctions

Hercule III de Modène (Ercole Rinaldo d'Este (en français Hercule Renaud d'Este) (né le à Modène et mort le à Trévise) fut le 13e duc de Modène (1780), sous le nom d'Hercule III, et duc de Reggio et de la Mirandole par mariage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du duc François III et de Charlotte-Aglaé d'Orléans (1700-1761), Hercule Renaud d'Este épousa à 14 ans en 1741 Marie-Thérèse Cibo de Malaspina, duchesse de Massa et Carrare qui en avait 20. Cette union donna au duché de Modène un accès à la mer Méditerranée.

Ils eurent une fille unique, Marie-Béatrice d’Este-Modène (17501829), titrée princesse de Modène et duchesse de Massa. Très tôt, ils fiancèrent leur fille et héritière à l'archiduc Charles, fils de l'Empereur François Ier, également grand-duc de Toscane pays limitrophe de ses duchés, et de l'impératrice Marie-Thérèse. Le jeune homme étant mort prématurément en 1761, c'est son frère Ferdinand, de quatre ans plus jeune que Marie-Béatrice, qui épousa la jeune femme en 1771 et donna naissance à la branche de Modène (ou d'Este) de la maison impériale.

Hercule-Renaud succéda à son père comme duc de Modène, Reggio, Massa et Carrare en 1780 sous le nom de Hercule III. Amateur d’art éclairé et collectionneur passionné, il abdiqua en 1796 devant l'avancée de l'armée d'Italie et se rendit à Venise, où il avait fait transférer ses collections. Les duchés furent incorporés dans la République cisalpine constituée sous la tutelle française et la maison d'Este fut déchue de sa souveraineté par le traité de Campo-Formio en 1797.

Hercule III est le grand-père de l'impératrice Maria Ludovika épouse de François Ier d'Autriche et âme de la résistance Autrichienne.