Louis-Nicolas Le Tellier de Souvré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis-Nicolas Le Tellier de Souvré
Fonction
Abbé
Biographie
Naissance
Décès
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Anne de Souvré (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfant

Louis-Nicolas Le Tellier, marquis de Souvré (1667-1725), est un officier et abbé français.

Famille[modifier | modifier le code]

Second fils de :

Il épouse Catherine de Pas, fille de François de Pas, seigneur de Rebenac, dit le comte de Rebenac (titre de courtoisie), des marquis de Feuquières.

De ce mariage sont issus:

Carrière[modifier | modifier le code]

Comme ses frères, il déçoit le ministre Louvois. On ne l'oriente pas vers le service du roi en ses conseils, le jugeant inapte à de telles fonctions. Nommé abbé de Bourgueil en 1678, il renonce à ce poste en faveur de son frère Camille Le Tellier en 1684. Il se consacre alors à la carrière militaire où il se distingue, mais modestement.

  • Maître de la Garde-Robe du Roi
  • Capitaine de cavalerie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • La Chesnaye-Desbois et Badier, Dictionnaire de la Noblesse, 1785.
  • André Corvisier, Louvois, Fayard, Paris, 1983.
  • Luc-Normand Tellier, Face aux Colbert : les Le Tellier, Vauban, Turgot ... et l'avènement du libéralisme, Presses de l'Université du Québec, 1987, 816 pages.

Ascendance[modifier | modifier le code]