Louis II de Vendôme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis de Bourbon-Vendôme
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Louis de Bourbon, duc de Vendôme.
Biographie
Titulature Prince du sang
Duc de Vendôme
Duc d'Étampes
Duc de Mercœur
Cardinal-diacre de Santa Maria in Portico Campitelli
Dynastie Maison de Bourbon-Vendôme
Naissance octobre 1612
Paris, Royaume de France Royaume de France
Décès
Aix-en-Provence, Royaume de France Royaume de France
Père César de Bourbon
Mère Françoise de Lorraine
Conjoint Laure Mancini
Enfants Louis-Joseph de Bourbon-Vendôme
Philippe de Bourbon-Vendôme
Jules César de Bourbon-Vendôme
Religion Catholicisme

Signature

Signature de Louis de Bourbon-Vendôme

Description de l'image Arms of Cesar de Vendome.svg.

Louis de Bourbon, duc de Vendôme (, Paris - , Aix-en-Provence), duc de Mercœur (1612), puis deuxième duc de Vendôme (1665-1669), duc d'Étampes (1665), comte de Penthièvre (1665), cardinal (1667).

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et famille[modifier | modifier le code]

Portrait de Louis de Vendôme réalisé par Dumonstier.

Il est le fils de César, duc de Vendôme, et de Françoise de Lorraine.

Il porte le titre de duc de Mercœur du vivant de son père. Il épouse en 1651 Laure Mancini (1636-1657), nièce de Jules Mazarin, qui lui donne :

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il suit en compagnie de son frère le duc de Beaufort le roi Louis XIII pendant le voyage qu'il effectue en 1630 en Savoie. Il sert ensuite comme volontaire en 1630-40 et est blessé grièvement au siège d'Arras en 1640. Il reste attaché au parti royal pendant la Fronde. Il lève un régiment de cavalerie en 1649, a la vice-royauté de Catalogne et le commandement de l'armée et du pays de Provence en 1652, le gouvernement de ladite province en 1653 et le commandement de l'armée de Lombardie en 1656.

Après la mort de son épouse en 1657, il tombe amoureux de Lucrèce de Forbin-Soliés, surnommée la « Belle du Canet », veuve d'Henri de Rascas, seigneur du Canet, premier consul d’Aix-en-Provence. Il fait construire à Aix-en-Provence, le pavillon de Vendôme, pour y abriter ses amours, et souhaite même l'épouser, mais, sous la pression de la cour qui ne souhaite pas le voir se remarier, il entre dans les ordres.

Cardinal de l’Église catholique[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal lors du consistoire du par le pape Alexandre VII. Il reçoit sa barrette rouge de cardinal et le diaconat de Santa Maria in Portico le . Il participe au conclave de 1667 qui élit le pape Clément IX. Le Cardinal de Vendôme est nommé légat a latere de France en tant que compatris au baptême du Dauphin de France, le fils de Louis XIV, le .

Il meurt à Aix-en-Provence, le et est enterré à Vendôme. La nouvelle de sa mort ne parvient à Rome que le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]