Louis II du Bouchet de Sourches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis II du Bouchet de Sourches
Image dans Infobox.
François-Hubert Drouais, Le marquis de Sourches et sa famille, 1756. Versailles, Château de Versailles.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Louis I du Bouchet, Marquis de Sourches et du Bellay (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Jeanne Agnès de Pocholles du Hamel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Louis François du Bouchet de Sourches (d)
Yves Marie du Bouchet de Sourches, Comte de Montsoreau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Distinctions

Louis II du Bouchet de Sourches
Marquis de Sourches
Louis II du Bouchet de Sourches
François-Hubert Drouais, Le marquis de Sourches et sa famille, 1756. Versailles, Château de Versailles.

Naissance
Paris
Décès (à 76 ans)
Paris
Origine Français
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Grade Lieutenant général des armées
Distinctions Chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit
Autres fonctions Grand prévôt de France
Famille Famille du Bouchet de Sourches

Louis II du Bouchet de Sourches, 3e marquis de Sourches (1746), comte de Montsoreau, né le et mort le [1], est un militaire et un grand officier de la monarchie française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils unique de Louis Ier du Bouchet de Sourches (1666-1746), marquis de Sourches, et de la marquise née Jeanne Agnès Thérèse Pocholles du Hamel.

Dès 1719, alors qu'il n'était âgé que de huit ans, il reçoit la survivance de l'office de Grand prévôt de France exercé par son père, qui le lui transmet effectivement en 1746. Il est lieutenant général des armées du roi et chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit le .

En 1730, il épouse Charlotte Antoinette de Gontaut-Biron, fille du maréchal de Biron, qui lui donne quatre filles :

  • Louise Antonine (1733-1761), qui épouse en 1745 Philippe Joseph Alexandre Le Vasseur de Guermonval, marquis d'Esquelbecq ;
  • Armande Ursule (1734-1768), qui épouse en 1752 Louis François René, comte de Virieu.
  • Judith (1736-1772), qui épouse en 1755 Anne Joachim Annibal de Rochemore, comte de Saint-Rémèse.
  • Marie Louise Victorine (1739-1794), qui épouse Joseph Florent, marquis de Vallière.

Veuf en 1740, il se remarie dès l'année suivante[2] avec Marguerite Henriette Desmarets de Maillebois (1721-1783), fille du maréchal de Maillebois, dont il a trois fils et une fille :

Entre 1747 et 1750, il fait transformer et redécorer dans le style Rocaille son château d'Abondant à Abondant (Eure-et-Loir), en faisant appel à l'architecte parisien Jean Mansart de Jouy.

De 1763 à 1786, il fait construire par l'architecte du roi Gabriel de Lestrade, secondé par l'architecte manceau Jean-François Pradel, le château de Sourches à Saint-Symphorien dans la Sarthe, de style néoclassique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Relevé généalogique sur Geneanet
  2. contrat de mariage du
  3. Le titre de marquis de Tourzel fut apporté dans la famille du Bouchet de Sourches par Marguerite Henriette de Maillebois, qui l'hérita de sa sœur aînée, dite la comtesse de Rupelmonde, fille du maréchal Yves d'Alègre, marquis de Tourzel.

Articles connexes[modifier | modifier le code]