Charles II Frédéric de Montmorency-Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles de Montmorency.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir famille Montmorency.
Charles II Frédéric de Montmorency-Luxembourg
Fonction
Pairie de France
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Enfant
Autres informations
Grade militaire
Conflit
Distinctions
Blason François-Henri de Montmorency-Luxembourg.svg
blason

Charles II François Frédéric de Montmorency (31 décembre 1702 - 18 mai 1764), huitième duc de Piney-Luxembourg et deuxième duc de Montmorency (Beaufort), prince d'Aigremont et de Tingry, comte de Bouteville, de Lassé[1], de Dangu et de Luxe, pair de France, maréchal de France en 1757 et gouverneur de Normandie en 1726. Il était fils de Charles Ier François Frédéric de Montmorency-Luxembourg et petit-fils du fameux maréchal de Luxembourg. Sa mère était Marie-Gilonne Gillier de Clérembault, fille de René. C'est lui qui donnait asile à Rousseau au "petit-château" à Montmorency pendant les années 1759-1762 (domaine qui fut à Charles Le Brun et à Pierre Crozat ; à distinguer d'un autre séjour de Rousseau à Montmorency : Mont-Louis, offert précédemment par monsieur Mathas, procureur fiscal du prince de Condé) quand, brouillé avec Madame d'Epinay, sa protectrice, Jean-Jacques décida de quitter la petite maison de l'Ermitage qu'elle lui avait offerte comme refuge (dans son domaine de Deuil, à une lieue de son château de La Chevrette).

Ascendance[modifier | modifier le code]

Hugues CapetRobert II le PieuxHenri Ier de FrancePhilippe Ier de FranceLouis VI le GrosRobert Ier de DreuxAlix de DreuxGertrude de Nesle-SoissonsBouchard VI de MontmorencyMathieu III de MontmorencyMathieu IV de MontmorencyJean Ier de MontmorencyCharles Ier de MontmorencyJacques de MontmorencyJean II de MontmorencyLouis de Montmorency-FosseuxRolland de Montmorency-FosseuxClaude de Montmorency-FosseuxFrançois Ier de Montmorency-HallotLouis de Montmorency-BoutevilleFrançois de Montmorency-BoutevilleFrançois-Henri de Montmorency-LuxembourgCharles Ier Frédéric de Montmorency-LuxembourgCharles François de Montmorency-Luxembourg

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Charles François, épouse le 9 janvier 1724 Marie-Sophie Colbert (22 décembre 1711 - rue Neuve-des-Petits-Champs, Paris29 octobre 1747), marquise de Seignelay, comtesse de Tancarville et dame de Gournay, petite-fille de Jean-Baptiste de Seignelay. Ils eurent 2 enfants :

Charles François Frédéric épouse en secondes noces en 1750 Madeleine Angélique de Neufville de Villeroy (1707 † 1787), veuve du duc de Boufflers et fille de Louis-Nicolas VI duc de Villeroy.

Son fils et héritier Anne François meurt avant lui. Le titre de duc de Piney-Luxembourg passe alors à son petit-cousin Anne Charles de Montmorency-Luxembourg duc de Châtillon, et le titre de duc de Montmorency à sa petite-fille Charlotte Anne Françoise de Montmorency-Luxembourg, fille d'Anne François, et à son mari Anne Léon II de Montmorency-Fosseux (branche aînée des Montmorency).

Armoiries[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Armorial des Montmorency.
Figure Nom du prince et blasonnement
Orn ext maréchal-duc et pair OSE.svg
Blason François-Henri de Montmorency-Luxembourg.svg


Armes de Charles François Frédéric de Montmorency-Luxembourg (1702-1764), Duc de Beaufort (dit « de Montmorency »), puis de Piney (dit « de Luxembourg ») et pair de France, prince de Tingry, maréchal de France, Capitaine des Gardes du corps du roi, Chevalier du Saint-Esprit (reçu le 1er janvier 1744)

D'or à la croix de gueules cantonnée de seize alérions d'azur ordonnés 2 et 2, sur le tout d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or.[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lassay ou Le Lassay à Etréchy, au sud d'Azy ? ou Lassay à Plaimpied au sud de Bourges ? : il semble que les Montmorency-Luxembourg aient eu les deux en Berry (Cher)... ; pour Lassay et Azy, cf. Henri de Guénégaud.
  2. Michel Popoff et préface d'Hervé Pinoteau, Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or, , 204 p. (ISBN 2-86377-140-X)