Thianges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thianges
Thianges
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Arrondissement Nevers
Intercommunalité Communauté de communes Sud Nivernais
Maire
Mandat
Roger Barbier
2020-2026
Code postal 58260
Code commune 58291
Démographie
Population
municipale
172 hab. (2018 en augmentation de 0,58 % par rapport à 2013)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 54′ 41″ nord, 3° 30′ 00″ est
Altitude Min. 197 m
Max. 281 m
Superficie 12,80 km2
Élections
Départementales Canton d'Imphy
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Thianges
Géolocalisation sur la carte : Nièvre
Voir sur la carte topographique de la Nièvre
City locator 14.svg
Thianges
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Thianges
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Thianges

Thianges est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Age, la famille seigneuriale de Thianges, D' or (ou plus tard d'argent), à trois tierce-feuilles de gueules (i.e. trois sortes de trèfles rouges sans queue ou trois fleurs à trois pétales) fut une maison noble bourguignonne notable apparue dans la 2e moitié du XIIe siècle, dont la renommée dépassa Thianges et le Nivernais. Dans le détail, la généalogie des premiers de Thianges est mal connue, confuse, contradictoire selon les auteurs... On ne peut donner, sous toute réserve, qu'un schéma forcément sujet à caution[1],[2].

Mais la seigneurie de Thianges, au moins l'essentiel, était perdue pour les de Thianges, à la mort d'Erard II Gilles vers 1365/1366 ; vers 1367, peut-être par un don du comte de Nevers, elle échut à la famille de Digoine (plus précisément à Hugues de Digoine, fils de Guillaume de Digoine de La Perrière ; cf. Champlevois).

Puis, Thianges passa au XVe siècle des Digoine aux Damas de Marcilly, Anne de Digoine, fille de Chrétien de Digoine et de Philiberte des Barres, épousant en Jean (de) Damas-Marcilly vicomte de Chalon, fils de Jacques de Damas et de Claude de Mello de St-Parize.

Enfin, l'héritière Diane-Gabrielle (de) Damas de Thianges († ) maria en Philippe-Julien Mancini (1641-1707), duc de Nevers et neveu maternel de Mazarin ; la succession de Thianges se fit le , à la disparition sans postérité survivante du frère de Diane-Gabrielle, le maréchal de camp et lieutenant général Claude-Henri-Philibert (de) Damas de Thianges (1663-1708)[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Thianges Blason
Inconnu.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
années 1940 années 1940 Pierre Gallois   Maréchal-ferrant
mars 1989 mars 1995 Daniel Barbier PS Directeur CFA
mars 2008 en cours Roger Barbier   Exploitant agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2018, la commune comptait 172 habitants[Note 1], en augmentation de 0,58 % par rapport à 2013 (Nièvre : −4,36 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
282282306392373366360397392
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
386384417424431412438467449
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
416353341300261283292260281
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
294296242167245201188186184
2013 2018 - - - - - - -
171172-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Bois de Thianges ;
  • Vallée du Barathon ;
  • L’église de Thianges.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Marquise de Thianges, sœur de Madame de Montespan, était célèbre à la cour de Louis XIV pour son esprit.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Notes généalogiques : De Thianges, p. 88-130, par Gonzague et Bernard Corbin de Mangoux », sur Mémoires de la Société des Antiquaires du Centre, vol. 47, 1936-1937, à Bourges ; mis en ligne par Gallica
  2. « De Thianges », sur Généalogie de Carné
  3. « Maison de Damas, p. 1 à 70, notamment Damas de Thianges, p. 18-24 », sur Histoire des Pairs de France, t. Ier, par le chevalier Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles, à Paris, 1822
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.