Louis II Sanguin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis II et Sanguin.
Louis Sanguin
marquis de Livry
Naissance
Décès (à 62 ans)
à Livry
Origine Français
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Grade Lieutenant général des armées
Conflits Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Guerre de Succession d'Espagne
Autres fonctions Capitaine des chasse du roi pour les forêts de Bondy et Livry

Louis II Sanguin, marquis de Livry, seigneur du Raincy, de Sevran et du Génitoy, né le et mort à Livry le , est un militaire français des XVIIe et XVIIIe siècles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils aîné de Louis Sanguin, marquis de Livry et de Marie-Antoinette de Beauvilliers, il fut baptisé par Bossuet et eut le roi Louis XIV pour parrain.

Il hérita de la seigneurie de Livry à la mort de son père et acquit des héritiers de la princesse Anne de Gonzague de Clèves, le , la seigneurie et le château du Raincy. Louis Sanguin fit réaménager le château en le mettant au goût du jour et obtint en 1700 l'autorisation royale afin d'y transférer le siège de sa châtellenie et du marquisat de Livry, car le château de Livry était en mauvais état. C'est lui qui aurait vendu le château de Livry à Pierre Gruyn.

Mousquetaire du roi depuis 1693, il participa à la bataille de Nerwinden avant de devenir capitaine au régiment de cavalerie de Berry (commission du ). Il devint ensuite Maître de camp du régiment de cavalerie Sanguin, devenu Ray. Il obtint le grade de brigadier par brevet du et combattit avec le maréchal de Villars en 1705.

Nommé capitaine des chasse du roi pour les forêts de Bondy et Livry le , il repartit à la guerre, combattit ensuite à la bataille d'Audenarde, en 1708, bataille de Malplaquet et 1709 et servit jusqu'en 1712 aux sièges de Douai, du Quesnoy et de Bouchin. Il fut nommé lieutenant général des armées.

Il protégea Alexis Piron à qui il fit une pension et qui écrivit sa pièce la plus célèbre, La Métromanie, au château du Raincy, où il disposait d'un appartement, en 1736. Le marquis de Livry accueillait également dans son château les sessions du fameux régiment de la Calotte.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épousa, le , Marie Madeleine Robert, fille de Louis, seigneur de l'Hay et la Fortelle. Ils eurent trois fils :

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Les Archives nationales (Département du Minutier central des notaires de Paris) conservent sous la cote MC/ET/LXXXVIII/1127, un fragment d’un procès-verbal d’enquête sur la noblesse des maisons Sanguin, seigneurs de Livry, et Du Mesnil, seigneurs de Courquetaine sur une contestation des armes des Sanguin, « élevés en bosse (mi-partie avec celles des de Thou) sur une pierre estant au-dessus de la principale porte », 4 août 1608.