Crunchyroll

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Crunchyroll
logo de Crunchyroll
Logo de la plateforme depuis 2018.

Création
Fondateurs
  • Kun Gao,
  • James Lin,
  • Brandon Ooi,
  • Vu Nguyen
Forme juridique Limited liability company[1] (Filiale)
Slogan Everything Anime
Siège social San Francisco, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction
  • Joanne Waage (Directrice générale),
  • Thomas Overton (Directeur Nouvelles Technologies),
  • Ryan McDonald (Head of Product)
Actionnaires Otter Media (en) (WarnerMedia)
Activité Éditeur d'animation japonaise, de manga, de drama et de jeux vidéo
Produits Streaming, simulcast
Société mère Otter Media (WarnerMedia (AT&T)) (vente à Funimation/Sony en attente)
Filiales Crunchyroll SAS (actionnaire majoritaire)
Site web crunchyroll.com

Crunchyroll est une plateforme américaine de VOD ayant pour thématique la distribution et la diffusion de séries et longs métrages d'animation japonaise et de dramas ; il s'agit également du nom commercial de son exploitant connu sous la dénomination sociale Ellation, LLC[2]. Crunchyroll édite également des mangas et des jeux mobiles. Fondé à l'origine comme une communauté virtuelle internationale basée sur le partage de médias est-asiatiques par un groupe d'étudiants de l'Université de Californie à Berkeley en , les services de Crunchyroll se sont progressivement développés pour compter plus de 100 millions d'utilisateurs enregistrés, répartis dans plus de 200 pays ou territoires à travers le monde, dont 4 millions d'utilisateurs abonnés[3].

Crunchyroll est une filiale d'Otter Media, appartenant à WarnerMedia, qui est une division d'AT&T ; en , un accord de vente est conclu avec Sony par l'intermédiaire de sa filiale Funimation Global Group à hauteur de 1,175 milliards de dollars américains (environ 972 millions d'euros)[4],[5],[6].

Crunchyroll a des bureaux à San Francisco, Los Angeles, Tokyo, Chișinău, Paris, Berlin et Lausanne[7].

Historique[modifier | modifier le code]

Les origines et la distribution illégale[modifier | modifier le code]

La création de Crunchyroll tourne autour de Kun Gao et de ses trois amis James Lin, Brandon Ooi et Vu Nguyen, faisant partie du programme d'ingénierie électronique et d'informatique de l'Université de Californie à Berkeley[8]. Le quatuor a lancé le site en en tant que site de partage vidéo à but lucratif spécialisé dans l'hébergement des contenus est-asiatiques, dont une partie du contenu hébergé comprenait des fansub de séries et d'émissions est-asiatiques, hébergés illégalement sans la permission des auteurs d'origine[9]. La plateforme est nommée d'après un makizushi fouré avec une pâte de tempura croustillante[10].

En , Crunchyroll a obtenu un investissement en capital de 4,05 millions de dollars auprès de la société de capital risque Venrock (en)[11]. L'investissement a suscité des critiques de la part des éditeurs et concédants de licences d'animes Bandai Entertainment et Funimation puisque le site continuait à permettre aux utilisateurs de téléverser des copies illégales de titres édités[12].

Transition vers la distribution légale et expansion à l'étranger[modifier | modifier le code]

Toutefois, au moyen de cet investissement, Crunchyroll s'implante directement au Japon avec la création de Crunchyroll K.K. (クランチロール株式会社?) durant la même année[13]. Cela marque une étape dans la transition de la société vers la distribution légale en étant en contact direct avec « un certain nombre d'entreprises japonaises »[14]. La société parvient ainsi à conclure des accords de distribution légale avec des sociétés, dont Gonzo, pour un nombre croissant de titres ; le , après avoir annoncé un accord avec TV Tokyo pour héberger des épisodes de Naruto Shippuden, Crunchyroll a déclaré qu'elle était résolue à supprimer tous les éléments violant le droit d'auteur de son site et à héberger uniquement les contenus sur lequel il avait des droits de distribution légitimes[15].

En , Crunchyroll a annoncé son acquisition des droits nord-américain des DVD de 5 centimètres par seconde ; ce fut la première sortie DVD sous licence Crunchyroll[16].

En , Crunchyroll étend son service dans les pays hispanophones d'Amérique[17], suivies des versions portugaises pour le Brésil en et le Portugal en [18],[19].

Elle fournit à partir de une plateforme technique à Genzai, le site de simulcast francophone appartenant à Kana Home Video[20],[21]. À la suite de la fusion de ce dernier avec KZPlay afin de créer une plateforme unique nommée Anime Digital Network[22], Crunchyroll annonce son arrivée sur le marché francophone en [23]. Durant cette même période, un partenariat avec Kōdansha est trouvé pour distribuer en version numérique plusieurs titres manga de l'éditeur japonais dans 170 pays à travers son service Crunchyroll Manga (en)[24].

En , la plateforme a élargi son service pour les pays germanophones[25]. Crunchyroll agrandit sa disponibilité géographique avec la mise en service d'une version en arabe vers [26], une version italienne en [27], puis un dernier développement vers les régions russophones à la fin de [28].

Propriété de groupe Chernin[modifier | modifier le code]

Le , The Chernin Group, société holding de Peter Chernin, a annoncé qu'il avait acquis une participation majoritaire dans Crunchyroll, dont la transaction est estimée de près de 100 millions de dollars[29]. The Chernin Group a déclaré que la direction de Crunchyroll et l'investisseur actuel, qu'est la TV Tokyo, conserveraient une participation « importante » dans la société[30],[31].

En , le site annonce un partenariat avec Fuji TV afin de proposer un catalogue de drama[32]. Le , AT&T et The Chernin Group ont annoncé la création d'une coentreprise visant l'acquisition, l'investissement et le lancement de services par contournement de vidéos. Les deux entreprises ont investi plus de 500 millions de dollars dans le financement de l'entreprise[33]. La nouvelle société a été nommée Otter Media (en) et est devenue la propriétaire majoritaire de Crunchyroll[34]. En , Variety indique qu'Otter Media est sur le point de présenter Ellation, une nouvelle société de portage salarial pour ses services vidéo sur abonnement dont Crunchyroll[35]. Les services d'Ellation inclus VRV, une plateforme lancée en 2016 décrite comme ciblant les « geeks, les joueurs et les amoureux de la comédie, de la fantaisie et de la technologie »[36],[37].

En , Anime News Network a rapporté que Crunchyroll comptait 700 000 utilisateurs abonnés. Par ailleurs, le site d'actualité a également annoncé que la société et Sumitomo Corporation ont créé une coentreprise pour produire et investir dans des productions d'animes[38],[39].

Le , Crunchyroll et Kadokawa Corporation ont annoncé la formation d'une alliance stratégique accordant à Crunchyroll des droits exclusifs de distribution numérique mondiale, hormis l'Asie, pour les animes de Kadokawa au cours de la prochaine année. Ce partenariat accorde également à Crunchyroll le droit de cofinancer les futures œuvres de Kadokawa[40].

Partenariat avec Funimation et l'essor des sorties vidéos[modifier | modifier le code]

Le , Crunchyroll a annoncé son intention de doubler et de publier un certain nombre de séries en Amérique du Nord[41]. En de la même année, un partenariat est conclu entre Crunchyroll et Funimation[42] ; de ce fait, cela permet à Crunchyroll de diffuser des titres sélectionnés de Funimation et vice-versa, ainsi que leur contenu doublé en anglais. En outre, Funimation et Universal Pictures Home Entertainment sont chargés de la distribution du catalogue vidéo de Crunchyroll[43]. Le , Funimation annonce qu'elle met fin à son partenariat avec Crunchyroll à la suite de son acquisition par Sony Pictures Television et du rachat par AT&T de la société mère de Crunchyroll, Otter Media[44].

Le , Crunchyroll a révélé avoir atteint un million d'utilisateurs abonnés[45]. Un autre partenariat est arrangé en entre la société et NBCUniversal Entertainment Japan pour coproduire des animes[46],[47].

Le , un groupe de pirates informatiques a réussi à manipuler le DNS du site officiel pendant près de 6 heures. Les utilisateurs ont été redirigés vers un faux site de recherche qui les a incité à télécharger un ransomware sous l'apparence d'un logiciel de visionnage nommé « CrunchyViewer », bien qu'aucun accident n'ait été signalé[48].

Propriété de WarnerMedia et les productions internes[modifier | modifier le code]

En , Crunchyroll est désormais entièrement détenue par Otter Media qui a racheté les parts restantes (de 20%) à TV Tokyo et d'autres investisseurs[49]. En , AT&T obtient également la totalité des actifs d'Otter Media en acquérant les parts restantes détenues par Chernin Group ; Otter Media et Crunchyroll sont ensuite intégrées dans sa filiale WarnerMedia (anciennement Time Warner, dont AT&T avait également récemment réalisé une acquisition)[50].

Au cours de l'année, Ellation annonce aussi l'expansion de la plateforme dans le contenu original avec la série d'animation High Guardian Spice (en), initialement prévu pour et produite par Ellation Studios, la nouvelle division de la société dédiée à la création de contenu original d'animation[51],[52]. En , il a été annoncé que HIDIVE remplacera Funimation après la fin de son partenariat avec Crunchyroll, le de la même année[53]. Ellation révèle au passage que Crunchyroll a dépassé les 2 millions d'abonnés payants au cours de ce mois-là[54].

En , il a été indiqué que le cofondateur de Crunchyroll, Kun Gao, a démissionné de son poste de directeur général mais continuera à servir de conseiller ; il est remplacé par Joanne Waage, ancienne PDG de Viki (en)[55].

Dans le cadre d'une réorganisation annoncée en , Otter Media est placée sous le contrôle de Warner Bros. en étant regroupé avec Cartoon Network, Adult Swim et Boomerang[56]. À la suite de cela, les nouvelles sociétés sœurs Adult Swim et Crunchyroll ont présenté leur partenariat dans la programmation de Toonami avec un accord de distribution de leurs contenus[57]. En raison d'une réorganisation ultérieure, Crunchyroll a été transféré sous WarnerMedia Entertainment (propriétaire de réseaux tels que TBS et TNT) en , afin que son directeur de l'exploitation puisse superviser un prochain service de streaming de divertissement de la marque[58].

Le , Crunchyroll a annoncé la signature d'un partenariat avec VIZ Media afin de distribuer physiquement et numériquement une sélection de séries détenues par Crunchyroll aux États-Unis et au Canada[59]. Un même partenariat est conclu avec Sentai Filmworks le , les premiers titres étant Granbelm (en), Food Wars!: Shokugeki no Soma: The Fourth Plate, Ascendance of a Bookworm et World Trigger[60].

Le , la société de production australienne indépendante Glitch Productions a annoncé qu'elle s'était associée à Crunchyroll pour produire leur série originale sur YouTube, Meta Runner[61].

Le , la société a indiqué qu'elle est devenue l'investisseur majoritaire du groupe VIZ Media Europe (VME)[62],[63]. Crunchyroll a finalisé cet accord le , et est officiellement devenu l'actionnaire majoritaire de VME et a nommé l'ancien président de VME, John Easum, à la tête de Crunchyroll EMEA[64],[65].

Le , Crunchyroll s'associe avec la plateforme de webtoon de Naver, Line Webtoon (en), pour produire des adaptations de ses séries[66],[67]. Le , Crunchyroll a annoncé une liste de plusieurs programmes sous sa nouvelle marque Crunchyroll Originals, y compris des adaptations animes des webtoons Tower of God, The God of High School et Noblesse[68],[69].

En , la société annonce le renommage de VIZ Media Europe en Crunchyroll SAS, les anciennes marques de VME (Kazé, Anime on Demand (de), Anime Digital Network et Eye See Movies) devenant les marques Crunchyroll[70],[71] ; à la même occasion, la filiale suisse VIZ Media Switzerland (de) est aussi renommée en Crunchyroll SA[72],[73]. Au cours de ces renommages, un processus de restructuration de l'organisation a également eu lieu, Ellation se renommant Crunchyroll et transférant sa succursale moldave, ayant gardée l'appellation Ellation, à Crunchyroll SAS[72]. VRV devient aussi une marque de Crunchyroll.

Sur plus de 70 millions d'utilisateurs enregistrés fin , la plateforme a dépassé les 3 millions d'utilisateurs abonnés[74],[75].

Rachat par Sony[modifier | modifier le code]

Le , The Information (en) a rapporté que AT&T était en discussion avec Sony, la société mère de Funimation, afin de vendre Crunchyroll pour 1,5 milliard de dollars, d'après « trois personnes familières avec la situation »[76],[77]. Selon Variety, le montant initial de la vente serait en réalité d'un milliard de dollars et la plateforme aurait été proposée à d'autres potentiels acheteurs en plus du groupe japonais[78]. Fin , la transaction serait en finalisation pour un montant de 100 milliards de yens (soit environ 818 millions d'euros)[79].

Le , un accord est finalisé entre AT&T et Funimation Global Group (appartenant à Sony Pictures Television et Aniplex) annonçant officiellement le rachat de Crunchyroll pour un montant de 1,175 milliard de dollars américains (l'équivalent d'à peu près 972 millions d'euros)[5],[6] ; la transaction sera réalisée après la validation des autorités compétentes[80]. Cette acquisition est considérée comme une consolidation majeure des droits de distribution mondiaux d'animes en dehors de l'Asie de l'Est[81],[82]. Le , le département de la Justice des États-Unis décide de prolonger son enquête antitrust pour « déterminer si l'accord donnerait à Sony la domination du streaming d'anime » et si cela « donnerait aux studios d'animation japonais moins d'options pour distribuer des séries aux États-Unis »[83],[84].

En , la plateforme comptabilise 4 millions d'utilisateurs abonnés sur plus de 100 millions d'utilisateurs enregistrés[3].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Structure du groupe[modifier | modifier le code]

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Crunchyroll est en partie financée par la publicité (freemium), où un utilisateur peut avoir accès à un contenu limité avec en contrepartie des publicités diffusées pendant la vidéo[85]. La plateforme met aussi en avant des abonnements permettant la diffusion sans publicité de l'ensemble de son catalogue (variant tout de même selon géolocalisation de l'utilisateur, certains contenus étant bloqués selon les pays) et l'accès anticipé des épisodes des nouvelles séries diffusés en simulcast avec le Japon (les utilisateurs gratuits devant attendre une semaine)[86]. À l'origine, Crunchyroll présentait deux abonnements dits « Premium » et « Premium+ » dont les différences résidaient avec des avantages supplémentaires dans le service client[86]. En , la plateforme remanie ses abonnements en trois offres, « Fan », « Mega Fan » et « Ultimate Fan » ; le niveau Fan correspond au précédent Premium, le Mega Fan ajoute le mode hors-ligne et le visionnement simulané à 4 appareils, tandis que le niveau Ultimate Fan (disponible uniquement dans les pays anglophones) étend le visionnement à 6 appareils et comprend d'autres avantages dans le service client[87].

Fin , Crunchyroll a annoncé que son nouveau lecteur HTML5 est en cours de déploiement pour remplacer le précédent lecteur Flash[88] ; la mise à jour du lecteur vidéo est achevée fin [89].

En , le service est proposé sur la console Wii U[90] puis sur les consoles PS4, PS3 et PS Vita pour l'Europe en [91].

En , la plateforme a commencé à distribuer des animes à travers la plateforme Steam[92].

L'accès au service Crunchyroll Manga (en) est réservé aux utilisateurs abonnés. Le lecteur de celui-ci était aussi basé sur Flash avant son remplacement par le lecteur HTML5[93].

Séries diffusées sur Crunchyroll (France/en VOSTFR)[modifier | modifier le code]

Anime[modifier | modifier le code]

Drama[modifier | modifier le code]

Crunchyroll Expo[modifier | modifier le code]

Le Crunchyroll Store au Crunchyroll Expo 2017.

En , Crunchyroll a créé la convention d'anime Crunchyroll Expo (CRX) avec le soutien organisationnel de Left Field Media[94]. L'Expo d'inauguration s'est tenue au Santa Clara Convention Center (en) les et , avec le chef d'équipe Dallas Middaugh notant qu'une grande partie des ventes de billets a eu lieu les dix jours précédant la convention[95]. Parmi les invités spéciaux de l'Expo figuraient le créateur de Mes parrains sont magiques Butch Hartman, les seiyū Shun Horie (ja) et Hiromi Igarashi, l'illustrateur Yoshitaka Amano, le patineur artistique Johnny Weir, le mangaka Kore Yamazaki et l'auteur Keiichi Sigsawa[96],[97].

Pour l'édition de , l'Expo a été déplacée au San Jose Convention Center (en) et s'est déroulé durant le week-end de la fête du Travail (du au ). La convention a vu 45 000 visiteurs passés par les portillons d'accès. Parmi les invités à la convention figuraient le créateur de Dragon Quest Yūji Horii, les comédiens de doublage Ryō Horikawa, Justin Briner, Luci Christian, Clifford Chapin et Colleen Clinkenbeard, et l'équipe de production de DARLING in the FRANXX[98].

Le Crunchyroll Expo 2019 a également eu lieu à San Jose du au et a reçu les avant-premières du film Black Fox (en) et de l'OAV Mob Psycho 100 II, tandis que Toei Animation a organisé une projection des films Dragon Ball Z : Baddack contre Freezer et Dragon Ball Z : Fusions[99],[100]. Parmi les invités, figuraient le mangaka d'horreur Junji Itō[101] ; les seiyū de 22/7 (ja) Sally Amaki, Kanae Shirosawa et Ruri Umino[102] ; l'auteur de Food Wars! Yūto Tsukuda et l'artiste Shun Saeki[103] ; et les membres de l'équipe de production de Zombie Land Saga, y compris les seiyū Kaede Hondo et Asami Tano, le compositeur Yasuharu Takanashi et le PDG de MAPPA Manabu Ōtsuka[104]. Le groupe de rock FLOW, dont les chansons ont été présentées dans divers anime comme génériques d'ouverture, a organisé un concert le [105].

Crunchyroll s'est associé à Reedpop, un organisateur d'événements gérant notamment le New York Comic Con, pour organiser le Crunchyroll Expo à partir de [106],[107]. L'édition de 2020, initialement prévue du au , a été annulé en raison de la pandémie de Covid-19 aux États-Unis[108],[109].

L'édition de est prévue du au [108],[109].

Anime Awards[modifier | modifier le code]

Les Anime Awards, également connus sous le nom de Crunchyroll Anime Awards, sont une remise de prix pour élire les meilleurs anime de la précédente année. La première édition s'est déroulée en . Les juges établissent une courte liste dans différentes catégories et les votes du public pour les lauréats sont tenus en ligne[110].

2017[modifier | modifier le code]

Le vote a eu lieu entre le et le [110]. Les résultats ont été annoncés le , à l'exception de la catégorie « Animé de l'année » (en anglais : Anime of the Year) qui a été annoncé le [111],[112]. Plus de 1,8 million de votes du monde entier ont été soumis, dont la majorité provient des États-Unis[113]. En réponse aux plaintes concernant le truquage des votes, Crunchyroll a déclaré sur Twitter qu'« [ils] ont des méthodes anti-triche très efficaces qui [leur] donnaient des résultats conformes au véritable sentiment du public » et qu'« [ils] ont des moyens étonnamment complexes pour lutter contre le vote multiple qui ont fonctionné sur plusieurs tests »[114],[115],[116].

Les lauréats sont listés en premier, surlignés en gras, et indiqués avec un double obèle (‡).

2018[modifier | modifier le code]

Le vote a eu lieu de à début en trois phases distinctes[133],[134],[135],[136]. Les lauréats ont été annoncés le [137]. Cette édition a subi plusieurs changements, dont six nominations pour toutes les catégories et l'ajout de nouvelles catégories. Les prix se sont également élargis au-delà des séries d'animation avec les catégories du « Meilleur film » et du « Manga de l'année » récompensant le meilleur film d'animation et la meilleure série de manga de l'année 2017[138]. Ce sont au total 2,1 millions de votes qui ont été exprimées au cours de cette édition[139].

Les prix ont été décernés au cours d'un show en direct organisé par Crunchyroll et présenté par plusieurs personnes différentes d'une certaine renommée dans la communauté anime occidentale et anglophone dont de nombreux youtubers sur le thème des anime[140].

Les lauréats sont listés en premier, surlignés en gras, et indiqués avec un double obèle (‡).

2019[modifier | modifier le code]

Annoncé en avec la révélation des différents juges et catégories[143],[144], les votes ont eu lieu entre le et le [139],[145]. Les lauréats ont été annoncés le avec un show en direct organisé par Crunchyroll sur Twitch[146],[147]. Près de 5 millions de votes ont été enregistrés pour cette édition[148].

Les lauréats sont listés en premier, surlignés en gras, et indiqués avec un double obèle (‡).

2020[modifier | modifier le code]

Annoncé en avec la révélation des différents juges et des onze premières catégories[151], les votes ont débuté à partir du et dont l'annonce des lauréats s'est également faite avec un show en direct le [152]. Plus de 11 millions de votes ont été enregistrés pour cette édition[148].

L'ensemble des catégories et des nominés ont été révélés juste avant le début des votes en [153]. Les nominés ont été sélectionnés par le jury de Crunchyroll qui est composé de 36 personnes, dont plus de la moitié vient en dehors des États-Unis et sont des « expert[s] dans [leur] domaine, sélectionné[s] un à un en fonction de [leur] notoriété, de [leurs] compétences et de [leur] sérieux » ; les votes des juges sont pondérés seront pondérés de 70/30 avec les votes du public pour décider de l'éventuel lauréat de chaque catégorie[152].

Les lauréats sont listés en premier, surlignés en gras, et indiqués avec un double obèle (‡).

2021[modifier | modifier le code]

La 5e édition récomposant les séries de 2020 est annoncé en , Crunchyroll révélant les différents juges et les dix-huit catégories, identiques à la précédente édition[156] ; la plateforme indiquant aussi qu’une augmentation du nombre de juges, avec plus de cinquante personnes représentant des dizaines de pays[157]. Les votes se sont déroulés du au [156] ; plus de 15 millions de votes ont été enregistrés pour cette édition, principalement des États-Unis, du Brésil, et du Mexique[158].

La cérémonie de remise des prix a été diffusée en direct le sous la forme d'un événement numérique[158] ; elle était animée par Tim Lyu avec Crunchyroll-Hime, la mascotte officielle de Crunchyroll[159].

Les lauréats sont listés en premier, surlignés en gras, et indiqués avec un double obèle (‡).

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en)/(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Crunchyroll » (voir la liste des auteurs) et en allemand « Crunchyroll » (voir la liste des auteurs).
  1. (en-US) Secrétaire d'État de Californie, « 20-A33845 | ELLATION, LLC » [PDF], sur businesssearch.sos.ca.gov, (consulté le 3 février 2021)
  2. (fr + en) « Crunchyroll Terms of Use » [« Crunchyroll - Conditions générales »], sur Crunchyroll (consulté le 3 février 2021)
  3. a et b (en) Jennifer Sherman, « Crunchyroll Surpasses 4 Million Subscribers, Announces 'Dantai' Series », sur Anime News Network, (consulté le 2 février 2021)
  4. « Sony rachète Crunchyroll, la célèbre plate-forme de streaming d’animation japonaise », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 15 décembre 2020)
  5. a et b « Crunchyroll racheté par Funimation Global Group (Sony) », sur JapanPop.fr,
  6. a et b (en) Rafael Antonio Pineda, « Sony's Funimation Global Group to Acquire Crunchyroll for US$1.175 Billion in Cash : Crunchyroll now has 90 million registered users, 3 million subscribers », sur Anime News Network, (consulté le 10 décembre 2020)
  7. Nicolas Gary, « Crunchyroll devient le géant mondial du manga et de l'anime », sur ActuaLitté, (consulté le 4 décembre 2018)
  8. (en) « CRUNCHYROLL CEO: MAKING ONLINE ANIME PAY : Interview with Kun Gao, Part 1 », sur ICv2, (consulté le 18 juin 2018)
  9. (en-US) « Crunchyroll, for pirated anime content », sur VentureBeat, (consulté le 2 février 2021)
  10. (en) « Now Playing: Anime Online », sur Forbes, (consulté le 2 février 2021)
  11. (en) Justin Sevakis, « Video Site with Unauthorized Anime Gets US$4M Capital : Crunchyroll obtains capital, plans to insert ads, gets its first authorized stream », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  12. (en) Egan Loo, « Funimation, Bandai Entertainment Respond on Crunchyroll (Updated) : Funimation "has been carefully monitoring activities of" video-streaming site », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  13. (ja) Tadashi Sudo, « クランチロール日本法人 代表取締役ショティーノ氏退任、米本社ガオ氏が兼任 », sur animationbusiness.info,‎ (consulté le 2 février 2021)
  14. (en) Justin Sevakis, « Video Site with Unauthorized Anime Gets US$4M Capital : Crunchyroll obtains capital, plans to insert ads, gets its first authorized stream », sur Anime News Network, (consulté le 2 février 2021)
  15. (en) Egan Loo, « TV Tokyo to Stream Naruto via Crunchyroll Worldwide (Update 2) : Paid subscriptions for English subs, 1 hour after Japanese airing, to begin on January 8 », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  16. (en) Egan Loo, « Crunchyroll Adds Shinkai's 5 Centimeters per Second DVD : 1st DVD from streaming site; Bandai Ent. to distribute & Viz Cinema to screen film », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  17. (es) « Crunchyroll lanza servicio de Anime SIMULCAST para Latinoamerica », sur Crunchyroll.com
  18. (pt-BR) Patrick Macias, « Crunchyroll Brings Anime to Brazil! », sur Crunchyroll.com, (consulté le 4 février 2021)
  19. (pt) Stipervetz, « A Crunchyroll chega a Portugal », sur Crunchyroll.com, (consulté le 4 février 2021)
  20. Mitch69, « Genzai, un nouveau site de simulcast », sur mata-web.com, (consulté le 18 août 2020)
  21. Lucien Robert, « L'anime qui croustille : Crunchyroll en France! » (version du 1 août 2013 sur l'Internet Archive), sur Popculte.com,
  22. « Anime Digital Network en approche ! », sur Manga-news.com,
  23. « Crunchyroll arrive en France ! », sur Manga-news.com,
  24. (en) Lynzee Loveridge, « Crunchyroll to Simultaneously Offer Kodansha Manga in 170 Countries : Nikkei: US$4.99 monthly for full access to 12 titles on October 30, over 50 titles by next summer », sur Anime News Network,
  25. (de) Phillip Stafl, « Crunchyroll kommt nach Deutschland » (version du 21 septembre 2017 sur l'Internet Archive), sur anime2you.de,
  26. (en + ja) « Crunchyroll previews its anime content at MEFCC 2020|Arab News Japan », sur Arab News Japan,‎ (consulté le 4 février 2021)
  27. (en) « Crunchyroll Launches Its Service in Italy », sur Anime News Network, (consulté le 4 février 2021)
  28. (ru) sgz00861, « «Crunchyroll» стал доступен на русском языке — Офтоп на DTF », sur DTF,‎ (consulté le 4 février 2021)
  29. (en) Ronald Grover, « Chernin buys anime site Crunchyroll to expand online video assets », sur Reuters, (consulté le 3 avril 2020)
  30. (en) Crystalyn Hodgkins, « Chernin Group Purchases Majority Stake in Crunchyroll : Senior management to retain "significant" stake in company along with TV Tokyo », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  31. (en) David Lieberman, « Peter Chernin Takes Control Of Anime Provider Crunchyroll », sur Deadline Hollywood, (consulté le 3 avril 2020)
  32. « Crunchyroll s'associe avec Fuji TV - 21 dramas en VOD », sur Manga-news.com
  33. (en) « The Chernin Group and AT&T Create New Venture to Acquire, Invest In and Launch Online Video Businesses », sur AT&T, (consulté le 18 juin 2018)
  34. (en) Todd Spangler, « AT&T-Chernin Group's Otter Media Online-Video Venture Acquires Creativebug for $10 Mil », sur Variety, (consulté le 18 juin 2018)
  35. (en) Janko Roettgers, « Chernin, AT&T Set Brand for New Online Video Venture: Ellation (Exclusive) », sur Variety, (consulté le 18 juin 2018)
  36. (en) Jeff Baumgartner, « Ellation Will Ride SVOD's Next Wave : Niche-focused ‘VRV' will be OTT hub for Crunchyroll, Seeso, plus exclusive fare », sur Broadcasting & Cable, (consulté le 18 juin 2018)
  37. (en) Guest Author, « An Introduction to VRV! : PS: Crunchyroll is not changing! », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  38. (en) Crystalyn Hodgkins, « Crunchyroll, Sumitomo Announce Partnership to Create Company to Co-Produce Anime (Updated) : Distribution site has 10 million+ registered users, 700,000 paid subscribers worldwide », sur Anime News Network, (consulté le 18 juin 2018)
  39. (en) « Crunchyroll & Sumitomo Join Forces to Create Anime Investment Joint Venture : Strategic Partnership to Produce Animation for the Global Market », sur Sumitomo Corporation, (consulté le 18 juin 2018)
  40. GoToon, « Des accords stratégiques entre Crunchyroll et KADOKAWA : La plate-forme numérique s'allie à un éditeur japonais », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  41. (en) Crystalyn Hodgkins, « Crunchyroll to Dub, Release Anime on BD/DVD : Titles include: Kabaneri of the Iron Fortress, Berserk, Twin Star Exorcists, Gintama, more », sur Anime News Network, (consulté le 18 juin 2018)
  42. (en) Patrick Macias, « Crunchyroll and Funimation Partner to Expand Access to Anime! : Unprecedented collaboration to bring more content to fans », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  43. (en) Crystalyn Hodgkins, « Crunchyroll, Funimation Announce Partnership to Share Content Via Streaming, Home Video, EST : Funimation to dub, distribute Crunchyroll titles digitally, on home video », sur Anime News Network, (consulté le 18 juin 2018)
  44. (en-US) Todd Spangler, « Sony’s Funimation Ends Anime Licensing Pact With Crunchyroll », sur Variety, (consulté le 3 février 2021)
  45. GoToon, « Crunchyroll dépasse le million d'abonnés : Une nouvelle étape franchie », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  46. (en) Karen Ressler, « Crunchyroll Partners With NBCUniversal Entertainment Japan to Co-Develop Anime : Companies aim for global audience », sur Anime News Network, (consulté le 3 février 2021)
  47. (en) Lauren Orsini, « Crunchyroll And NBCUniversal Entertainment Combine Forces To Develop New Anime », sur Forbes, (consulté le 3 février 2021)
  48. Ethan Gach, « Crunchyroll Website Currently Down Following Malware Attacks [Update] », sur Kotaku, (consulté le 18 juin 2018)
  49. (en) Geoff Weiss, « Majority Owner Otter Media Buys Remaining Shares Of Fullscreen, Ellation », sur Tubefilter, (consulté le 18 juin 2018)
  50. (en) Alex Mateo, « AT&T Buys Out Crunchyroll's Otter Media : AT&T, Chernin Group formed Otter Media joint venture in 2014 », sur Anime News Network, (consulté le 26 octobre 2018)
  51. (en) Alex Mateo, « Crunchyroll's Ellation Launches New Division for Original Animated Content : Division includes production facilities in Tokyo, Burbank », sur Anime News Network, (consulté le 3 février 2021)
  52. (en) Palmer Haasch, « Crunchyroll to produce original content, starting in 2019 », sur Polygon, (consulté le 3 février 2021)
  53. (en) Karen Ressler, « Funimation, Crunchyroll End Content-Sharing Partnership (Update) : VRV content bundle replaces Funimation with HIDIVE », sur Anime News Network, (consulté le 26 octobre 2018)
  54. (en) Rafael Antonio Pineda, « Crunchyroll Surpasses 2 Million Subscribers », sur Anime News Network, (consulté le 26 octobre 2018)
  55. (en) Karen Ressler, « Kun Gao Steps Down as Crunchyroll GM, Continues to Serve as Adviser : Former Viki CEO Joanne Waage takes over », sur Anime News Network, (consulté le 8 janvier 2019)
  56. (en) Rafael Antonio Pineda, « WarnerMedia Reorganizes Adult Swim, Crunchyroll, More Under Global Kids & Young Adults Unit : AT&T acquired Crunchyroll/VRV holding company Otter Media last August, folded it into WarnerMedia », sur Anime News Network, (consulté le 14 mars 2019)
  57. (en) Jennifer Sherman, « Crunchyroll, Adult Swim Announce Toonami Programming Partnership With Distribution Deal : Companies to collaborate on licensed content, co-productions, distribution opportunities », sur Anime News Network, (consulté le 14 mars 2019)
  58. (en) Todd Spangler, « WarnerMedia Reorg Gives Otter Media’s Tony Goncalves Oversight of Streaming Service Development », sur Variety, (consulté le 3 avril 2020)
  59. (en) Jennifer Sherman, « Crunchyroll, Viz Media Partner for Home Video, Digital Distribution in N. America : Viz Media to distribute select Crunchyroll titles », sur Anime News Network, (consulté le 6 septembre 2019)
  60. (en) Rafael Antonio Pineda, « Crunchyroll, Sentai Filmworks Partner for Home Video Releases : Granbelm, Food Wars! season 4, Ascendance of a Bookworm, World Trigger get home video releases », sur Anime News Network, (consulté le 3 février 2021)
  61. (en) SMG4 (@smg4official), « I guess the cat's out of the bag now. I'm so happy to announce that we've partnered up with @Crunchyroll to help develop Meta Runner! Meta Runner will still be releasing completely for free exclusively on http://www.youtube.com/smg4  on July 25th. 6 Days left.pic.twitter.com/zFDCKK8K84 », sur Twitter, (consulté le 25 juillet 2019)
  62. Pauline Croquet, « Animes japonais : la plate-forme Crunchyroll investit dans le groupe VIZ Media Europe : Le site de VOD américain va devenir actionnaire majoritaire du groupe VIZ Media Europe, qui détient la plate-forme de vidéo ADN ou l’éditeur de manga Kazé. », sur Le Monde, (consulté le 6 septembre 2019)
  63. (en) Jennifer Sherman, « Crunchyroll, Viz Media Partner for Home Video, Digital Distribution in N. America : Viz Media to distribute select Crunchyroll titles », sur Anime News Network, (consulté le 6 septembre 2019)
  64. (en) Jennifer Sherman, « Crunchyroll Finalizes Deal to Become Majority Owner of Viz Media Europe Group », sur Anime News Network, (consulté le 4 décembre 2019)
  65. GoToon, « Crunchyroll finalise l'acquisition majoritaire du groupe VIZ Media Europe : John Easum nommé à la tête de Crunchyroll EMEA », sur Crunchyroll, (consulté le 4 décembre 2019)
  66. (en) Lynzee Loveridge, « Crunchyroll Joins Forces With WEBTOON for New Animated Content », sur Anime News Network, (consulté le 15 octobre 2019)
  67. Baba-sama, « WEBTOON et Crunchyroll s'associent pour produire des animés : WEBTOON x Crunchyroll », sur Crunchyroll, (consulté le 15 octobre 2019)
  68. (en) Crystalyn Hodgkins, « Crunchyroll Unveils 7 'Crunchyroll Originals' Works Including Tower of God, Noblesse, God of High School : Telecom Animation Film produces Tower of God, MAPPA produces God of High School, Production I.G produces Noblesse », sur Anime News Network, (consulté le 29 février 2020)
  69. GoToon, « ANNONCE : Crunchyroll dévoile les premiers Crunchyroll Originals : 8 séries et une nouvelle étape dans la création de contenus », sur Crunchyroll, (consulté le 29 février 2020)
  70. (en) Alex Mateo, « Viz Media Europe SAS Changes Name to Crunchyroll SAS : KAZÉ, Anime on Demand, Anime Digital Network rebrand under new ownership », sur Anime News Network, (consulté le 2 avril 2020)
  71. « VIZ Media Europe, leader européen du divertissement japonais, devient Crunchyroll : Paris, le 2 April 2020 - VIZ Media Europe SAS, l’un des distributeurs de contenu japonais les plus reconnus en Europe, a été renommé Crunchyroll SAS. », sur vizeurope.com, (consulté le 2 avril 2020)
  72. a et b (de) Endymion, « Viz Media Switzerland firmiert um », sur anime-sushi.de, (consulté le 3 avril 2020)
  73. « Mutation VIZ Media Switzerland SA, Lausanne, nouveau Crunchyroll SA », sur Feuille officielle suisse du commerce (FOSC), (consulté le 3 avril 2020)
  74. (en) Alex Mateo, « Crunchyroll Surpasses 3 Million Subscribers », sur Anime News Network, (consulté le 5 août 2020)
  75. GoToon, « Crunchyroll atteint les 3 millions d’abonnés », sur Crunchyroll, (consulté le 5 août 2020)
  76. (en) Jennifer Sherman, « Report: AT&T Offers Crunchyroll to Sony for US$1.5 Billion : Sony reportedly "balked at" price valuing service at US$500 per subscriber », sur Anime News Network, (consulté le 18 août 2020)
  77. Jessica Toonkel et Tom Dotan, « AT&T Wants $1.5 Billion in Crunchyroll Sale to Sony », sur The Information, (consulté le 12 août 2020)
  78. (en) Todd Spangler, « WarnerMedia Looking to Sell Crunchyroll Anime-Streaming Service for at Least $1 Billion », sur Variety, (consulté le 13 août 2020)
  79. Thibaut Popelier, « Sony est sur le point de racheter le service de streaming d'anime Crunchyroll », sur Clubic.com, (consulté le 30 octobre 2020)
  80. Bastien Guetta, « Crunchyroll et Funimation », sur Crunchyroll (consulté le 10 décembre 2020)
  81. (en) D. M. Moore, « Sony’s Funimation acquires anime streaming service Crunchyroll for $1.175 billion », sur Polygon, (consulté le 3 février 2021)
  82. (en-US) Todd Spangler, « AT&T to Sell Crunchyroll to Sony’s Funimation for $1.175 Billion », sur Variety, (consulté le 3 février 2021)
  83. (en) Alex Mateo, « Report: U.S. Justice Department Extends Antitrust Review of Sony's Proposed Acquisition of Crunchyroll : Review seeks to determine if deal would give Sony dominance over anime streaming », sur Anime News Network, (consulté le 26 mars 2021)
  84. Omar Belkaab, « Rachat de Crunchyroll par Sony : devenir le roi des animes ne sera pas si simple », sur Frandroid, (consulté le 26 mars 2021)
  85. Guénaël Pépin, « Animes : Crunchyroll à la conquête de la France », sur Next INpact, (consulté le 4 février 2021)
  86. a et b (en) Lynzee Loveridge, « You Can Watch Crunchyroll Streams in 1080p For Free — It's Just Not Advertised : Membership sign-up suggests only 480p is available for free », sur Anime News Network, (consulté le 4 février 2021)
  87. (en) Alex Mateo, « Crunchyroll Announces New Membership Tiers With Offline Viewing, Multiple Concurrent Streams : Adds 2 new tiers in U.S., 1 new tier in other English-speaking territories in early September », sur Anime News Network, (consulté le 4 février 2021)
  88. (en-US) Shinji Ikari, « CR Originals and the HTML5 Player », sur Crunchyroll.com, (consulté le 4 février 2021)
  89. (en) Karen Ressler, « Crunchyroll Updates Video Player to HTML5 », sur Anime News Network, (consulté le 4 février 2021)
  90. (en) « Crunchyroll Streaming Services Launches On Wii U », sur siliconera.com,
  91. « Crunchyroll disponible dès maintenant sur PlayStation », sur Crunchyroll,
  92. (en) Allegra Frank, « Steam's anime library gets better, thanks to Crunchyroll : Some good shows are now available to stream », sur Polygon, (consulté le 18 juin 2018)
  93. (en-US) Humberto Saabedra, « Crunchyroll Launches Beta of New HTML5-Powered Manga Reader for Premium+ Members », sur Crunchyroll.com, (consulté le 4 février 2021)
  94. (en) Patrick Macias, « Crunchyroll Announces First-Ever “Crunchyroll Expo” Convention! : August 25-27, 2017 at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  95. (en) Lauren Orsini, « The Making Of Crunchyroll Expo, A Corporate Con With An Anime Fan Heart », sur Forbes, (consulté le 3 avril 2020)
  96. (en) Keira Truong, « More Crunchyroll Expo guests revealed, programming schedule posted », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  97. (en) Jennifer Sherman, « Crunchyroll Expo Hosts Kino's Journey Author Keiichi Sigsawa : Also: Adam Savage, Dream Daddy game developers to attend », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  98. (en) « SECOND ANNUAL CRUNCHYROLL EXPO WRAPS IN SAN JOSE WITH OVER 45,000 IN TURNSTILE ATTENDANCE », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  99. (en) Mercedes Milligan, « ‘Blackfox’ Movie Premiering at Crunchyroll Expo », sur Animation Magazine, (consulté le 3 avril 2020)
  100. (en) NICK VALDEZ, « New Mob Psycho 100 OVA to Premiere at Crunchyroll Expo », sur comicbook.com, (consulté le 3 avril 2020)
  101. (en) Crystalyn Hodgkins, « Crunchyroll Expo to Host Horror Manga Artist Junji Ito : Event to also feature "New Crunchy City" experience », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  102. (en) Jennifer Sherman, « Crunchyroll Expo Hosts 22/7 Voice Actresses Sally Amaki, Kanae Shirosawa, Ruri Umino : Idols appear at panels, kick-off party at event held August 30 to September 1 », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  103. (en) « The Creators of Food Wars! are Coming to Crunchyroll Expo 2019! : Yuto Tsukuda, Shun Saeki, and anime producer Noriko Dohi to attend », sur Crunchyroll, (consulté le 3 avril 2020)
  104. (en) Alex Mateo, « Crunchyroll Expo Hosts Zombie Land Saga Anime's Cast, Staff (Updated) : Dragon Ball Z: Bardock - The Father of Goku, Dragon Ball Z: Fusion Reborn also screen at California convention », sur Anime News Network, (consulté le 3 avril 2020)
  105. (en) « FLOW to Perform in Concert at Crunchyroll Expo 2019! | 10 Days of Announcements : Tickets go on sale July 19 », sur Crunchyroll, (consulté le 3 avril 2020)
  106. (en) Graeme McMillan, « Reedpop Partners With WarnerMedia for Crunchyroll Expo Events », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 9 juin 2020)
  107. (en) Milton Griepp, « ReedPOP Gets Crunchyroll Expo », sur icv2.com, (consulté le 9 juin 2020)
  108. a et b (en) Alex Mateo, « Crunchyroll Expo 2020 Canceled Due to COVID-19 : Crunchyroll Expo 2021 scheduled for August 6-8 », sur Anime News Network, (consulté le 9 juin 2020)
  109. a et b Joseph Luster, « Crunchyroll Expo 2020 Canceled, 2021 Dates Planned for August 6-8 : The unpredictable nature of COVID-19 has caused a change of plans », sur Crunchyroll, (consulté le 9 juin 2020)
  110. a et b (en) Guest Author, « Crunchyroll Presents: Anime Awards 2016 : Get over to theanimeawards.com, check out the nominees, and prepare to make anime history! », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  111. a b c d e f g h i j k l m et n (en) Guest Author, « FEATURE: Crunchyroll Anime Awards - The Results are In! See Who Won! : Without further ado, your Anime Awards 2016 winners… », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  112. (en) IAN WOLF, « Yuri!!! On Ice wins all the Crunchyroll Anime Awards it was nominated for (so far…) », sur animeuknews.net, (consulté le 18 juin 2018)
  113. (en) Patrick Macias, « Crunchyroll Reveals the Voting Data Behind the 2016 Anime Awards! : Find out the most voted shows by country, city, and more! », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  114. (en) IAN WOLF, « Yuri!!! On Ice wins Crunchyroll's “Anime of the Year” Award – Angering Crunchyroll users », sur animeuknews.net, (consulté le 18 juin 2018)
  115. (en) Crunchyroll (@Crunchyroll), « we did! We had very strong anti-cheating methods that gave us results in line with true audience sentiment ~ », sur Twitter, (consulté le 18 juin 2018)
  116. (en) Crunchyroll (@Crunchyroll), « we had some surprisingly complex ways to fight multiple voting that worked based on multiple tests », sur Twitter, (consulté le 18 juin 2018)
  117. « Les Crunchyroll Anime Awards 2016 dévoilent leurs résultats », sur manga-news.com, (consulté le 18 juin 2018)
  118. (en) Crunchyroll, « Anime of the Year » (version du 21 février 2017 sur l'Internet Archive)
  119. (en) Kim Morrissy, « FEATURE: Found in Translation - Why I Love "Yuri!!! on ICE" : Yuri!!! on ICE won big at the Crunchyroll Awards. What makes this anime so special? », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  120. (en) Crunchyroll, « Hero of the Year » (version du 10 décembre 2017 sur l'Internet Archive)
  121. (en) Crunchyroll, « Villain of the Year » (version du 31 août 2017 sur l'Internet Archive)
  122. (en) Crunchyroll, « Best Boy » (version du 7 octobre 2017 sur l'Internet Archive)
  123. (en) Crunchyroll, « Best Girl » (version du 7 octobre 2017 sur l'Internet Archive)
  124. (en) Crunchyroll, « Best Fight Scene » (version du 10 décembre 2017 sur l'Internet Archive)
  125. (en) Crunchyroll, « Best Animation » (version du 8 octobre 2017 sur l'Internet Archive)
  126. (en) Crunchyroll, « Most Heartwarming Scene » (version du 10 décembre 2017 sur l'Internet Archive)
  127. (en) Crunchyroll, « Best Drama » (version du 10 décembre 2017 sur l'Internet Archive)
  128. (en) Crunchyroll, « Best Couple » (version du 10 décembre 2017 sur l'Internet Archive)
  129. (en) Crunchyroll, « Best Comedy » (version du 1 mars 2017 sur l'Internet Archive)
  130. (en) Crunchyroll, « Best Action » (version du 10 décembre 2017 sur l'Internet Archive)
  131. (en) Crunchyroll, « Best Opening » (version du 1 mars 2017 sur l'Internet Archive)
  132. (en) Crunchyroll, « Best Ending » (version du 14 octobre 2017 sur l'Internet Archive)
  133. (en) Humberto Saabedra, « Check Out The Nominees for the 2017 Anime Awards Presented By Crunchyroll! : Voting for Anime Awards 2017 begins soon! », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  134. GoToon, « Où regarder les nommés des Anime Awards en français ? : La liste complète des éditeurs et sites français », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  135. (en) Patrick Macias, « Week 2 Voting is Now Underway at the Anime Awards! : Winners to be revealed on Feb/24 », sur Site officiel, (consulté le 25 février 2018)
  136. Patrick Macias, « Week 3 Voting is Now Underway at the Anime Awards! : Voting open until 2/11 », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  137. (en) Crunchyroll (@Crunchyroll), « Compilation of all of Anime Awards' winners », sur Twitter, (consulté le 18 juin 2018)
  138. GoToon, « Votez pour les Crunchyroll Anime Awards 2018 : À vous de jouer ! », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  139. a et b (en) Tommy Williams, « Crunchyroll Has Announced Their Third Annual Anime Awards », sur geektyrant.com, (consulté le 8 janvier 2019)
  140. Crunchyroll, « The Anime Awards | Official Full Show! », sur YouTube, (consulté le 18 juin 2018)
  141. GoToon, « Crunchyroll Anime Awards 2018 : les résultats ! : Le palmarès complet », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  142. (en) Cayla Coats, « Revealing the Judge's Picks for the Anime Awards : Our Friday Livestream Dives Into Who the Judges Voted For And More », sur Site officiel, (consulté le 18 juin 2018)
  143. (en) Lynzee Loveridge, « Crunchyroll's 3rd Annual Anime Awards Set for February 16 », sur Anime News Network, (consulté le 8 janvier 2019)
  144. GoToon, « Découvrez la sélection des Crunchyroll Anime Awards 2019 : À vous de voter ! », sur Site officiel, (consulté le 12 janvier 2019)
  145. (en) Crunchyroll (@Crunchyroll), « Voting for this year's #AnimeAwards starts January 11th! ✨ », sur Twitter, (consulté le 8 janvier 2019)
  146. (en) Interest Team, « My Hero Academia Sweeps Crunchyroll's Anime Awards : Biggest prize goes DEVILMAN crybaby with Anime of the Year », sur Anime News Network, (consulté le 17 février 2019)
  147. (en) Crunchyroll, « The Anime Awards LIVE - Feb 16, 2019 @ 6pm PST - Presented by Devil May Cry V », sur Twitch, (consulté le 17 février 2019)
  148. a et b GoToon, « Crunchyroll annonce les gagnants des Anime Awards : Voici les résultats de vos votes ! », sur Site officiel, (consulté le 16 février 2020)
  149. (en) Guest Author, « Winners of the 2019 Anime Awards—Updated Live! : Stay tuned as we report the winners live throughout the event! », sur Site officiel, (consulté le 17 février 2019)
  150. (en) Crunchyroll (@Crunchyroll), « ALL THE WINNERS for this year's #AnimeAwards!!! ✨ », sur Twitter, (consulté le 17 février 2019)
  151. (en) Lynzee Loveridge, « Crunchyroll's 4th Annual Anime Awards Set for February 15 », sur Anime News Network, (consulté le 14 janvier 2020)
  152. a et b GoToon, « Découvrez la sélection des Crunchyroll Anime Awards 2019 : À vous de voter ! », sur Site officiel, (consulté le 14 janvier 2020)
  153. (en) Lynzee Loveridge, « Carole & Tuesday, Demon Slayer, Vinland Saga Land Most Nominations for Crunchyroll's Anime Awards », sur Anime News Network, (consulté le 14 janvier 2020)
  154. (en) Lynzee Loveridge, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Takes Home Anime of the Year at Crunchyroll's Anime Awards », sur Anime News Network, (consulté le 16 février 2020)
  155. (en) Guest Author, « Winners of the 2020 Anime Awards : Stay tuned as we report the winners live throughout the event! », sur Site officiel, (consulté le 16 février 2020)
  156. a et b (en) Lynzee Loveridge, « Crunchyroll Announces Nominees for 5th Annual Anime Awards : BEASTARS, Great Pretender, Jujutsu Kaisen, and Keep Your Hands Off Eizouken! all pulled at least nine nominations. », sur Anime News Network, (consulté le 15 janvier 2021)
  157. (en-US) Miles Thomas, « Anime Awards 2021: Meet the Judges & Categories Revealed! », sur Crunchyroll, (consulté le 20 février 2021)
  158. a et b Wesley Leblanc, « Crunchyroll Awards : Jujutsu Kaisen mène la danse, mais Masaaki Yuasa à l'honneur », sur IGN France, (consulté le 20 février 2021)
  159. (en-US) Carolyn Burke, « Where To Watch The 2021 Anime Awards », sur Crunchyroll, (consulté le 20 février 2021)
  160. Bastien Guetta, « Anime Awards 2021 : les juges et les catégories dévoilés ! », sur Crunchyroll, (consulté le 15 janvier 2021)
  161. (en) Lynzee Loveridge, « Crunchyroll Awards Crown Jujutsu Kaisen as Anime of the Year : Keep Your Hands Off Eizouken!, Kaguya, BEASTARS, Re:Zero take home awards », sur Anime News Network, (consulté le 20 février 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]