Seishun buta yarō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Seishun buta yarō
Image illustrative de l'article Seishun buta yarō
Logo international de la série d'animation.
青春ブタ野郎
(Seishun buta yarō)
Type Seinen
Genre Comédie romantique, fantasy, tranche de vie, science-fiction, surnaturel
Thèmes Adolescence, école, psychologique, quotidien
Light novel
Auteur Hajime Kamoshida
Illustrateur Kēji Mizoguchi
Éditeur (ja) ASCII Media Works (Dengeki Bunko)
Sortie initiale en cours
Volumes 9
Manga : Seishun buta yarō wa Bunny Girl-senpai no yume o minai
Scénariste Hajime Kamoshida
Dessinateur Tsugumi Nanamiya
Éditeur (ja) ASCII Media Works
Prépublication Drapeau du Japon Dengeki G's Comic
Sortie initiale
Volumes 2
Manga : Seishun buta yarō wa Petit Devil-kōhai no yume o minai
Scénariste Hajime Kamoshida
Dessinateur Tsukumo Asakusa
Éditeur (ja) ASCII Media Works
Prépublication Drapeau du Japon Dengeki G's Comic
Sortie initiale
Volumes 2
Anime japonais : Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai
Réalisateur
Sōichi Masui
Kazuya Iwata
Scénariste
Masahiro Yokotani
Studio d’animation CloverWorks
Compositeur
fox capture plan
Licence (ja) Aniplex
(fr) Wakanim
Chaîne Drapeau du Japon ABC, Tokyo MX, GTV, GYT, BS11, Mētele
1re diffusion
Épisodes 13
Film d'animation japonais : Seishun buta yarō wa yumemiru shōjo no yume o minai
Réalisateur
Sōichi Masui
Kazuya Iwata
Scénariste
Masahiro Yokotani
Studio d’animation CloverWorks
Compositeur
fox capture plan
Licence (ja) Aniplex
Sortie

Seishun buta yarō (青春ブタ野郎?, litt. « Jeune gros porc »), abrégée Aobuta (青ブタ?, litt. « Porc bleu »), est le titre général d'une série de light novel écrite par Hajime Kamoshida et illustrée par Kēji Mizoguchi[1]. L'histoire suit la vie de Sakuta Azusagawa qui doit résoudre différents cas concernant des jeunes filles atteintes du mystérieux syndrome de la puberté[2]. Elle est éditée par ASCII Media Works sous sa marque de publication, Dengeki Bunko, depuis [3].

La série est également connue sous son nom anglais Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai (litt. « Le coquin ne rêve pas de son aînée en Bunny girl »)[4],[a]. Deux adaptations en manga des deux premiers romans ont été publiées dans le Dengeki G's Comic d'ASCII Media Works[5],[6]. Une adaptation en série télévisée d'animation par le studio CloverWorks est diffusée pour la première fois au Japon entre le et le [7],[8]. Une suite en film d'animation est prévue pour le [9],[10].

Intrigue[modifier | modifier le code]

La vie de Sakuta Azusagawa prend une tournure inattendue lorsqu'il rencontre l'actrice adolescente Mai Sakurajima, qui se promène dans une bibliothèque vêtue d'un costume de bunny girl. Mai est intriguée par le fait que Sakuta est la seule personne qui peut la voir, car les autres personnes en sont incapables, même si elle s'habille normalement ou tente de rester à l'écart de la vie de célébrité. Appelant ce phénomène le « syndrome de la puberté » (思春期症候群, Shishunki shōkōgun?)[b], Sakuta décide de résoudre ce mystère, tout en continuant à se rapprocher de Mai et à rencontrer d'autres filles souffrant de ce syndrome d'adolescence.

Les histoires se déroulent en grande partie dans la préfecture de Kanagawa, le plus souvent dans la ville de Fujisawa et avec de temps en temps des plans sur l'île d'Enoshima[11],[12].

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Sakuta Azusagawa (梓川 咲太, Azusagawa Sakuta?)
Voix japonaise : Kaito Ishikawa[13],[14]
Assurant une mauvaise réputation après avoir fait soi-disant hospitalisé trois personnes, Sakuta tente de rester discret jusqu'à ce que sa rencontre avec Mai l'incite à enquêter sur le syndrome de la puberté. Le syndrome de sa sœur Kaede l'a également touché, le faisant subir trois coupures au torse.
Mai Sakurajima (桜島 麻衣, Sakurajima Mai?)
Voix japonaise : Asami Setō (ja)[13],[14]
Fatiguée par la pression de son travail d'actrice, Mai décide de faire une pause dans sa carrière mais réalise soudainement que les gens sont incapables de reconnaître son existence, à l'exception de Sakuta, qui accepte de l'aider à comprendre ce qui se passe, tout en continuant à se rapprocher de lui. Elle rencontre pour la première fois Sakuta à la bibliothèque, alors qu'elle portait une tenue de bunny girl pour voir si les gens la remarqueraient. Mai est le personnage central du premier roman.
Kaede Azusagawa (梓川 かえで, Azusagawa Kaede?) / Kaede Azusagawa (梓川 花楓, Azusagawa Kaede?)
Voix japonaise : Yurika Kubo (ja)[13],[14]
La petite sœur de Sakuta et une autre victime du syndrome de la puberté, Kaede a mystérieusement commencé à se blesser après avoir s'être fait harcelée en ligne et reçu des menaces de mort sur son téléphone portable, ce qui la laissait avec une phobie des étrangers. Elle ne s'est rétablie qu'après avoir fermé ses comptes sur les réseaux sociaux et arrêter d'aller à l'école. Après cela, elle reste chez Sakuta, avec seulement son chat pour lui tenir compagnie. Elle aime beaucoup son frère et monte souvent au lit avec lui pendant qu'il dort. Kaede est le personnage central des cinquième et huitième romans.
Tomoe Koga (古賀 朋絵, Koga Tomoe?)
Voix japonaise : Nao Tōyama[13],[3]
Personnage central du deuxième roman, Tomoe est une élève de première année au lycée de Sakuta. Elle a d'abord rencontré Sakuta dans un parc alors qu'il tentait d'aider une jeune fille à retrouver sa mère, ce qui conduit Tomoe à accuser Sakuta d'être un lolicon.
Rio Futaba (双葉 理央, Futaba Rio?)
Voix japonaise : Atsumi Tanezaki (ja)[13],[15]
Personnage central du troisième roman, Rio est l'unique membre du club de sciences du lycée de Sakuta et de Mai et l'un des seuls amis de Sakuta. Elle croit fermement que le syndrome de la puberté est un mythe. En raison du manque de confiance sur son apparence, un de ses clones apparaît avec une personnalité différente et publie en ligne des photos suggestives d'elle-même.
Nodoka Toyohama (豊浜 のどか, Toyohama Nodoka?)
Voix japonaise : Maaya Uchida[13],[16]
Le personnage central du quatrième roman, Nodoka, est la demi-sœur de Mai et un membre d'un groupe d'idoles. Elle a échangé de corps avec Mai en raison de son complexe d'infériorité, mais elles sont revenues dans leur corps d'origine après avoir réalisé qu'elle n'était pas obligée d'être exactement comme Mai.
Shōko Makinohara (牧之原 翔子, Makinohara Shōko?)
Voix japonaise : Inori Minase[13],[17]
Le personnage central des sixième et septième romans, Shōko porte le même nom que le premier amour de Sakuta. C'est une collégienne timide qui tombe sur Sakuta lors d'un orage. Il est révélé plus tard qu'elle est le Shōko que Sakuta a rencontré pendant son enfance, mais qui a dû déménagée pour se remettre d'une transplantation cardiaque.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Yūma Kunimi (国見 佑真, Kunimi Yūma?)
Voix japonaise : Yūma Uchida (ja)[18]
Le meilleur ami de Sakuta. Il sort avec Saki Kamisato.
Saki Kamisato (上里 沙希, Kamisato Saki?)
Voix japonaise : Himika Akaneya (ja)[18]
Saki est la petite amie de Yūma. Elle déteste Sakuta et souhaite qu'il cesse d'être un ami de Yuma, car son statut de solitaire rend Yuma, et surtout elle, moins populaire.
Fumika Nanjō (南条 文香, Nanjō Fumika?)
Voix japonaise : Satomi Satō[18]
Fumika est une journaliste qui s'intéresse au syndrome de la puberté et croit que les cicatrices sur la poitrine de Sakuta ont été causées par ce syndrome.

Productions et supports[modifier | modifier le code]

Light novel[modifier | modifier le code]

La série des light novel Seishun buta yarō (青春ブタ野郎?) est écrite par Hajime Kamoshida et illustrée par Kēji Mizoguchi. ASCII Media Works, sous sa marque de publication Dengeki Bunko, édite les romans depuis [1]. À ce jour, neuf volumes ont été publiés[19].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais
Titre Date de sortie ISBN
1 Seishun buta yarō wa banīgāru-senpai no yume o minai (青春ブタ野郎はバニーガール先輩の夢を見ない?)[c] [ja 1] 978-4-04-866487-5[ja 1]
2 Seishun buta yarō wa puchidebiru-kōhai no yume o minai (青春ブタ野郎はプチデビル後輩の夢を見ない?)[d] [ja 2] 978-4-04-866808-8[ja 2]
3 Seishun buta yarō wa rojikaruwitchi no yume o minai (青春ブタ野郎はロジカルウィッチの夢を見ない?)[e] [ja 3] 978-4-04-869173-4[ja 3]
4 Seishun buta yarō wa shisukon'aidoru no yume o minai (青春ブタ野郎はシスコンアイドルの夢を見ない?)[f] [ja 4] 978-4-04-865135-6[ja 4]
5 Seishun buta yarō wa orusuban imōto no yume o minai (青春ブタ野郎はおるすばん妹の夢を見ない?)[g] [ja 5] 978-4-04-865394-7[ja 5]
6 Seishun buta yarō wa yumemiru shōjo no yume o minai (青春ブタ野郎はゆめみる少女の夢を見ない?)[h] [ja 6] 978-4-04-865891-1[ja 6]
7 Seishun buta yarō wa Hatsukoi shōjo no yume o minai (青春ブタ野郎はハツコイ少女の夢を見ない?)[i] [ja 7] 978-4-04-892281-4[ja 7]
8 Seishun buta yarō wa o dekake shisutā no yume o minai (青春ブタ野郎はおでかけシスターの夢を見ない?)[j] [ja 8] 978-4-04-893585-2[ja 8]
9 Seishun buta yarō wa randoserugāru no yume o minai (青春ブタ野郎はランドセルガールの夢を見ない?)[k] [ja 9] 978-4-04-912017-2[ja 9]

Manga[modifier | modifier le code]

Une adaptation en manga par Tsugumi Nanamiya du premier roman, intitulé Seishun buta yarō wa Bunny Girl-senpai no yume o minai (青春ブタ野郎はバニーガール先輩の夢を見ない, Seishun buta yarō wa banīgāru-senpai no yume o minai?), est lancée dans le numéro de du magazine de prépublication Dengeki G's Comic, sorti le [5]. Le dernier chapitre est publié dans le numéro d', paru le [20]. ASCII Media Works a édité le premier volume tankōbon en [21] ; un second volume est sorti en [22].

Le deuxième light novel, intitulé Seishun buta yarō wa Petit Devil-kōhai no yume o minai (青春ブタ野郎はプチデビル後輩の夢を見ない, Seishun buta yarō wa puchidebiru-kōhai no yume o minai?), est également adaptée en manga par Tsukumo Asakusa ; cette adaptation a aussi débuté dans le Dengeki G's Comic avec le numéro de , paru le [6]. Le dernier chapitre est publié dans le numéro de , sorti le [23],[24]. ASCII Media Works a édité le premier volume tankōbon en [22] ; au total, deux volumes tankōbon ont été publiés[25],[26].

Liste des tomes[modifier | modifier le code]

Seishun buta yarō wa Bunny Girl-senpai no yume o minai[modifier | modifier le code]
no  Japonais
Date de sortie ISBN
1 [ja2 1] 978-4-04-892480-1[ja2 1]
2 [ja2 2] 978-4-04-912068-4[ja2 2]
Seishun buta yarō wa Petit Devil-kōhai no yume o minai[modifier | modifier le code]
no  Japonais
Date de sortie ISBN
1 [ja3 1] 978-4-04-912070-7[ja3 1]
2 [ja3 2] 978-4-04-912258-9[ja3 2]

Anime[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Logo original de la série d'animation.

Une adaptation en anime a été annoncée en via l'ouverture d'un site officiel dédié[2],[27]. Celle-ci est réalisée par Sōichi Masui au sein du studio d'animation CloverWorks, avec Kazuya Iwata comme assistant réalisateur, Masahiro Yokotani pour l'écriture et la supervision des scripts, Satomi Tamura en tant que character designer et le trio fox capture plan (ja) pour composer la musique[1],[13],[28]. La série est diffusée pour la première fois au Japon sur ABC entre le et le [l], et un peu plus tard sur Tokyo MX, GTV, GYT, BS11 et Mētele[7],[8]. La série est composée de 13 épisodes répartis dans cinq coffrets Blu-ray/DVD[29].

Wakanim détient les droits de diffusion en simulcast de la série dans les pays francophones sous le titre Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai[30]. Aniplex of America la diffuse sur Crunchyroll en Amérique, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et en Irlande[31],[32].

La chanson de l'opening de la série, intitulée Kimi no sei (君のせい?), est réalisée par le groupe The Peggies[33]; tandis que la chanson d'ending, intitulée Fukashigi no Karte (不可思議のカルテ?), est interprétée par Asami Seto, Yurika Kubo, Nao Tōyama, Atsumi Tanezaki, Maaya Uchida, et Inori Minase sous les noms de leurs personnages[34].

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]
No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Mon aînée est une Bunny girl 先輩はバニーガール Senpai wa banīgāru 4 octobre 2018
Le 29 mai, Sakuta Azusagawa se réveille d'un rêve vague et consulte son journal qui décrit comment, le 6 mai, il a rencontré une aînée de l'école vêtue d'un costume de bunny girl dans la bibliothèque publique. Son nom, cependant, a été effacé du journal. Mai Sakurajima, une célébrité adolescente, s'est rendue à la bibliothèque de Fujisawa ce jour-là pour vérifier si les gens là-bas pouvaient encore la voir. En pause dans sa carrière, elle a repris l'école, mais c'est à mi-parcours après que les élèves ont déjà formé leurs cercles sociaux. Pour maintenir le statu quo, personne ne s'est lié d'amitié avec elle et son existence reste largement ignorée. Cependant, à travers des tests, elle a récemment réalisé que mis à part l'école, il y avait d'autres endroits dans lesquels les gens étaient également incapables de reconnaître son existence. Ces zones continuent de croître et deviennent de plus en plus gênant pour cette dernière. Étant sûr qu'elle souffre du syndrome de la puberté, une légende urbaine sur des phénomènes et pouvoirs spéciaux qui ont affecté sa sœur dans le passé, Sakuta tente de l'aider à comprendre ce qui s'est passée pour l'empêcher de disparaître complètement.
2 La confusion va de pair avec le 1er rencard 初デートに波乱は付き物 Hatsu dēto ni haran wa tsukimono 11 octobre 2018
Rio Futaba explique sa compréhension du « syndrome de la puberté » à l'aide de la mécanique quantique et du chat de Schrödinger. Sakuta continue de discuter avec Mai de sa situation. Sakuta révèle qu'il a eu connaissance du conflit de Mai avec son manager, qui est également sa mère, grâce à Fumika Nanjo en lui proposant une photo de ses cicatrices. Mai contacte ensuite Fumika, demandant à cette dernière de ne pas publier la photo de Sakuta, en lui proposant à la place une interview exclusive sur sa décision de revenir dans le monde du divertissement - et non par l'intermédiaire de sa mère. Mai prend alors rendez-vous avec Sakuta pour sortir avec elle, mais nie le fait qu'il s'agit d'un rendez-vous. Sur le chemin de son rencard, Sakuta est impliqué dans un malentendu avec une fille à propos d'une enfant perdue dans lequel les deux concernés se donnent mutuellement un coup de pied dans les fesses, retardant ainsi son arrivée. Lorsqu'ils sortent ensemble, Mai prend également rendez-vous avec sa mère pour l'informer de sa décision. Cependant, même sa mère ne peut plus la voir, ni même s'en souvenir. Sakuta décide alors d'emmener Mai pour voyager plus loin afin de savoir s'il existe quelqu'un d'autre qui peut la voir et se souvenir d'elle, mais en vain. La nuit, ils doivent se reposer dans la même chambre d'hôtel. Lorsque Mai prend un bain, Sakuta contacte Yuma et Rio et constate qu'ils se souviennent encore de Mai. Puis Sakuta et Mai dorment sur le même lit et discutent pour savoir si Sakuta l'oubliera aussi. Mai propose à ce dernier de l'embrasser, comme indiqué au début de l'histoire, mais Sakuta choisit de ne pas le faire.
3 Un monde sans toi 君だけがいない世界 Kimi dake ga inai sekai 18 octobre 2018
Le lendemain matin, Sakuta révèle qu'il n'a pas dormi de la nuit. À l'école, il découvre que ses camarades, y compris Yuma et Tomoe mais également la fille qu'il avait rencontrée avant son « rendez-vous », ont oublié Mai. Rio suppose que l'atmosphère de l'école et le sommeil fait que les élèves ne se souviennent plus d'elle ; comme le chat de Schrödinger, son existence ne peut être confirmée par ceux qui refusent de la reconnaître. En tant que telle, Sakuta tente de rester éveillée à l'approche des examens de mi-session. Alors qu'il étudie avec Mai, elle l'endort avec des somnifères et lui fait ses adieux. Le jour de l'examen, Sakuta l'a oubliée jusqu'à ce que ses souvenirs reviennent après avoir repéré un kanji qu'ils avaient étudié ensemble, le poussant à se précipiter hors de sa salle de classe. Devant toute l'école, il lui avoue son amour. Désormais à nouveau reconnaissable par ses camarades de classe, Mai annonce la vérité sur le syndrome de Sakuta.
4 Pas de lendemain pour les gros porcs ブタ野郎に明日がない Buta yarō ni ashita ga nai 25 octobre 2018
Le 27 juin, Sakuta continue sa journée en déjeunant avec Mai, qui accepte ses sentiments pour elle, et croise Maezawa, un membre du club de basketball, demandant à Tomoe de sortir avec lui. Cependant, le 27 juin commence à se répéter tandis que Sakuta se retrouve coincée dans une boucle temporelle, ce que Rio attribue au phénomène du démon de Laplace. Pour sortir de ce cycle interminable, elle lui suggère d'essayer de trouver la personne qui ne se comporte pas de la même façon alors que la journée se répète, conduisant ainsi Sakuta à Tomoe. Tout en se cachant sous un bureau, elle explique à ce dernier que sa meilleure amie est amoureuse de Maezawa, d'où sa réticence. Sakuta et Tomoe tombent finalement l'un sur l'autre, provoquant la colère de Maezawa et de Mai quand ils retrouvent les deux. La boucle se termine finalement, mais Mai disparaît. Tomoe propose plus tard qu'elle et Sakuta entament une fausse relation jusqu'aux vacances d'été.
5 Un tas de mensonges pour toi ありったけの嘘を君に Arittake no uso o kimi ni 1er novembre 2018
Maintenant en « couple » avec Sakuta, la réputation de Tomoe commence à fléchir puisque des rumeurs font surface sur le fait qu'elle serait une fille facile. Néanmoins, les deux se font des rancards. À la gare, Maezawa se moque du couple, poussant Sakuta à se battre avec lui et le vainc finalement tout en l'humiliant. Quand ils quittent la scène, Sakuta assure à Tomoe qu'ils resteront amis après la fin de leur relation.
6 Le monde que tu as choisi 君が選んだこの世界 Kimi ga eranda kono sekai 8 novembre 2018
Le 18 juillet, juste avant les vacances d'été, Sakuta and Tomoe se mettent d'accord pour « se séparer » après un dernier rencard sur la plage. Néanmoins, Sakuta entre de nouveau dans une boucle temporelle qui répète plusieurs fois cette journée ; contrairement à la première boucle, Tomoe n'est pas consciente de ce cycle. Après une conversation avec Rio, il réalise que Tomoe avait menti sur ses sentiments. Au lieu d'aller à la plage, Sakuta choisi de l'emmèner à Enoshima et lui fait face, où elle reconnaît qu'elle est tombée amoureuse de ce dernier. Le jour suivant, il est à nouveau le 27 juin, répétant ainsi les événements du 4e épisode mais à la différence que cette fois-ci, Mai embrasse Sakuta sur la joue. En rentrant chez eux, le couple rencontre une collégienne nommée Shōko Makinohara qui porte le même nom et est identique à une autre fille dont Sakuta était tombé amoureux plus jeune.
7 La jeunesse est un paradoxe 青春はパラドックス Seishun wa paradokkusu 15 novembre 2018
Shōko commence à se rendre régulièrement chez Sakuta pour s'occuper d'un chaton errant qu'elle a trouvé. Lors d'une excursion à la bibliothèque, Sakuta parle avec Rio de Shōko quand il remarque qu'elle a les cheveux coiffés et qu'elle ne porte pas ses lunettes. Après avoir retrouvé Mai, le couple voit Rio entrer dans un cybercafé ; alors que Sakuta essaie de l'appeler pour la retrouver dans le bâtiment, il repère une deuxième Rio dans le café. Cette dernière va chez Sakuta avec lui, où elle suggère que la duplication est le résultat de deux personnalités qui sont passées par la téléportation quantique. L'autre Rio est également d'accord avec l'idée, mais elle croit savoir pourquoi. Au cours d'une conversation avec Saki, Sakuta apprend que Rio a publié des photos osées d'elle-même sur les réseaux sociaux.
8 Tout déverser lors d'une pluie torrentielle 大雨の夜にすべてを流して Ōame no yoru ni subete o nagashite 22 novembre 2018
Rio explique qu'elle a eu du mal avec sa confiance sur son physique ; alors qu'une partie d'elle-même apprécie l'attention, l'autre n'aime pas que son apparence soit la cause de celle-ci, conduisant à la première à se présenter sous la forme de son clone. Réalisant que l'autre Rio publiait les images en ligne ; à la gare, elle reçoit un message menaçant d'un utilisateur inconnu et demande à Sakuta de l'accompagner jusqu'à chez elle. Cette nuit-là, Sakuta convainc Yuma de les rejoindre, pour ensuite s'amuser avec des feux d'artifice sur la plage avant de planifier la visite du festival de feux d'artifice. Le lendemain, la Rio qui était chez Sakuta s'enfuit, obligeant ce dernier à la rechercher sous la pluie ; il la retrouve à l'école, mais s'effondre à cause d'un rhume. À l'hôpital, Sakuta rassure Rio sur le fait qu'elle est elle-même. Elle appelle plus tard son autre personnalité et demande à aller au festival, les unifiant ainsi.
9 Sister Panic シスターパニック Shisutā Panikku 29 novembre 2018
Le nouveau trimestre a commencé, bien que Sakuta, à qui il est interdit d'assister à des rendez-vous publics avec Mai en raison de la politique de son agence, est incapable de la retrouver. Après l'avoir vue dans la rue, il découvre qu'elle a échangé son corps avec Nodoka Toyohama, une idole et la demi-sœur cadette de Mai. Alors qu'elles tentent de s'adapter à leur nouvelle vie, Sakuta apprend que les sœurs s'en veulent mutuellement à cause des attentes de leurs mères respectifs, Nodoka étant particulièrement dégoûtée de devoir vivre dans l'ombre de sa sœur aînée. Pendant le tournage d'une scène, Nodoka s'évanouit alors que ce qui est habituellement une routine pour Mai s'avère trop pénible pour elle. Mai donne plus tard la clé de sa maison à Sakuta et lui ordonne de ne pas ouvrir un certain placard. Dans son appartement, Sakuta commente les efforts de Nodoka et, pendant qu'elle se baigne, il s'approche de ce placard.
10 Complex Congratulation コンプレックスこんぐらっちゅれーしょん Konpurekkusu Kongurachurēshon 6 décembre 2018
Sakuta trouve une boîte dans le placard. Quand il rentre chez lui, Kaede le salue dans son uniforme scolaire, tandis que Mai lui donne des billets pour le prochain concert du groupe d'idoles de Nodoka. Bien que Mai excelle dans la représentation, Nodoka est bouleversée quand elle observe sa mère féliciter Mai. À la plage, Nodoka tente de se noyer avant que Sakuta ne l'arrête et lui dit que Mai l'aime vraiment. Lorsqu'elle demande une explication, Sakuta lui donne la boîte contenant les lettres qu'elle a écrites à Mai quand elles étaient plus jeunes ; Mai explique qu'elle a lu et les a gardés pour la motiver malgré le stress de son travail. Elle ajoute que la mère de Nodoka s'inquiétait pour son bonheur alors qu'elle tente de répondre aux attentes, la priant de poursuivre ses propres objectifs. Lorsqu'elles se prennent dans les bras, elles retrouvent leur apparence d'origine. Rio suppose que le phénomène soit une variante de la téléportation quantique issue d'une Nodoka qui voulait ressembler à sa sœur aînée et peut-être à la jalousie de Mai pour cette dernière. Peu de temps après, Nodoka s'installe chez Mai après s'être disputée avec sa mère, tandis que la relation de Mai et de Sakuta devient publique.
11 La Quête de Kaede かえでクエスト Kaede Kuesuto 13 décembre 2018
Lors d'une conférence de presse, Mai explique le rôle de Sakuta dans sa vie et son influence sur sa décision de reprendre le métier d'actrice. Inspirée, Kaede décide d'organiser une liste d'objectifs, notamment répondre au téléphone, aller à l'extérieur et aller à l'école. Avec l'aide de Sakuta, elle commence à atteindre chaque objectif, allant finalement au parc et à la plage. Alors qu'elle joue à la plage, elle tombe sur Kotomi Kano, son amie d'enfance, mais elle n'a aucun souvenir d'elle ; Sakuta révélant ainsi que cette dernière a perdu ses souvenirs d'antan.
12 Vivre dans un rêve sans fin 覚めないの夢の続きを生きている Samenai no yume no tsuzuki o ikite iru 20 décembre 2018
Sakuta explique l'état de Kaede à Mai et à Nodoka : en raison du cyberharcèlement intense qu'elle a subi, Kaede a commencé à faire l'expérience d'une amnésie dissociative. Inquiets pour cette dernière, leur mère a fini par avoir une dépression nerveuse et Sakuta a reçu les cicatrices sur son torse. En lisant une note dans un livre qu'elle avait prêté à Kotomi, Kaede s'effondre tandis ses souvenirs d'antan commencent à revenir, mais au risque d'oublier sa vie actuelle. Kaede, accompagné de Sakuta, essaie d'aller à l'école, mais son traumatisme refait surface lorsqu'elle repère d'autres élèves. Au lieu de cela, ils se rendent au zoo pour lui remonter le moral avant de revenir à l'école vidée la nuit. Avec personne autour, Kaede est rassurée par cette excursion et déclare qu'elle est prête à retourner à l'école. Le lendemain matin, cependant, l'ancienne personnalité de Kaede est revenue au prix de ses récents souvenirs accumulés pendant deux ans.
13 La Fin d'une nuit interminable 明けない夜の夜明け Akenai yoru no yoake 27 décembre 2018
Alors qu'il rendait visite à Kaede à l'hôpital, Sakuta fond en larme et regrette son incapacité à sauver sa précédente vie, faisant rouvrir ses cicatrices. Une Shōko plus âgée, qu'il avait rencontré plus jeune, s'occupe momentanément de lui. Alors qu'il se baigne, elle lit ce que Kaede a marquée dans le journal qu'elle a commencé à écrire peu après sa perte de mémoire initiale ; s'attendant à retrouver ses anciens souvenirs et à ce que Sakuta réagisse négativement, Kaede a créé sa liste d'objectifs afin de lui fournir des souvenirs heureux une fois qu'elle retrouverait sa personnalité d'antan. Le lendemain, Sakuta remarque une note laissée par Shōko avant de découvrir que les deux versions d'elle ont complètement disparu ; Rio suggère que cette dernière n'était qu'une illusion créée par Sakuta. En rentrant à la maison, Mai lit la note et s'en va furieusement, incitant Sakuta à la suivre jusqu'à son lieu de tournage. Avec ce rendez-vous improvisé, Mai s'excuse de n'avoir pas été là pour l'aider à traverser sa crise, ce à quoi il répond qu'il est simplement heureux de l'avoir à ses côtés. Après cela, Sakuta aide Kaede à ranger ses affaires à l'hôpital et la remercie, cette dernière exprime aussi son envie d'aller à l'école, sachant qu'elle n'est plus seule.

Film d'animation[modifier | modifier le code]

Lors de la projection en avant-première des deux premiers épisodes de la série télévisée le , un projet de film d'animation y est également annoncé[35]. Intitulé Seishun buta yarō wa yumemiru shōjo no yume o minai (青春ブタ野郎はゆめみる少女の夢を見ない?, litt. « Le jeune gros porc ne rêve pas d'une fille rêvant »), il adapte les sixième et septième light novel de la série[36]. Le personnel de la série télévisée et les seiyū reprennent leurs rôles[37],[38]. Celui-ci est prévu pour le dans les salles japonaises[9],[10].

Accueil[modifier | modifier le code]

En , il a été annoncé que la série de romans a atteint le million de copies imprimées[39],[40].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(ja)/(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en japonais « 青春ブタ野郎シリーズ » (voir la liste des auteurs) et en anglais « Seishun Buta Yarō » (voir la liste des auteurs).

Annotations[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit d'une traduction anglaise du titre du premier volume de la série, Seishun buta yarō wa Bunny Girl senpai no yume o minai (青春ブタ野郎はバニーガール先輩の夢を見ない, Seishun buta yarō wa banīgāru-senpai no yume o minai?).
  2. Parfois traduit en « syndrome de l'adolescence ».
  3. Littéralement « Le coquin ne rêve pas de son aînée en Bunny girl ».
  4. Littéralement « Le coquin ne rêve pas de sa petite diable de cadette ».
  5. Littéralement « Le coquin ne rêve pas d'une sorcière logique ».
  6. Littéralement « Le coquin ne rêve pas d'une idole siscon ».
  7. Littéralement « Le coquin ne rêve pas d'une petite sœur garde-maison ».
  8. Littéralement « Le jeune gros porc ne rêve pas d'une fille rêvant ».
  9. Littéralement « Le jeune gros porc ne rêve pas d'une fille vivant son premier amour ».
  10. Littéralement « Le jeune gros porc ne rêve pas d'une sœur en promenade ».
  11. Littéralement « Le jeune gros porc ne rêve pas d'une fille avec un randoseru ».
  12. La série est programmée pour le 3 octobre à 26 h 20, soit le 4 octobre 2018 à h 20 JST.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Jennifer Sherman, « Seishun Buta Yarō Anime Reveals Visual, Staff : Sōichi Masui directs at A-1 Pictures' CloverWorks studio », sur Anime News Network, (consulté le 2 octobre 2018)
  2. a et b (en) Crystalyn Hodgkins, « Seishun Buta Yarō Light Novel Series Gets TV Anime : High school series revolves around mysterious "puberty syndrome" », sur Anime News Network, (consulté le 2 octobre 2018)
  3. a et b (en) Jennifer Sherman, « Seishun Buta Yarō Anime Casts Nao Tōyama, Reveals Visual : Voice promo videos preview Mai, Tomoe », sur Anime News Network, (consulté le 28 septembre 2018)
  4. (en) Karen Ressler, « Aniplex of America Announces DAKAICHI, Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai Anime for Fall Season (Updated) : Both series debut in Japan in October », sur Anime News Network, (consulté le 2 octobre 2018)
  5. a et b (ja) « 『青春ブタ野郎はバニーガール先輩の夢を見ない』新連載スタート!! », sur Dengeki G's Comic,‎ (consulté le 2 octobre 2018)
  6. a et b (ja) « 『青春ブタ野郎』シリーズから『プチデビル後輩』編のコミカライズ新連載決定! », sur Dengeki G's Comic,‎ (consulté le 2 octobre 2018)
  7. a et b (en) Rafael Antonio Pineda, « Seishun Buta Yarō Anime Premieres on October 3 », sur Anime News Network, (consulté le 2 octobre 2018)
  8. a et b (ja) « On Air : 放送情報 », sur Site officiel (consulté le 2 octobre 2018)
  9. a et b (en) Crystalyn Hodgkins, « Seishun Buta Yarō Anime Film Reveals New Visual, June 15 Debut : Film adapts 6th, 7th light novels in series », sur Anime News Network, (consulté le 9 février 2019)
  10. a et b (ja) « 映画「青春ブタ野郎はゆめみる少女の夢を見ない」は6月公開、翔子のビジュアルも », sur natalie.mu,‎ (consulté le 9 février 2019)
  11. (ja) « 藤沢舞台、アニメ「青ブタ」 : 10月から放送スタート », sur townnews.co.jp,‎ (consulté le 5 décembre 2018)
  12. (en) Wilhelm Donko, « Anime vs. Real Life: Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai [Part 3] : Check out more of the real-world locations of Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai », sur Crunchyroll, (consulté le 5 décembre 2018)
  13. a b c d e f g et h (ja) « Staff·Cast », sur Site officiel (consulté le 2 octobre 2018)
  14. a b et c (ja) « 「青春ブタ野郎」が10月にTVアニメ化!石川界人、瀬戸麻沙美、久保ユリカが出演 », sur natalie.mu,‎ (consulté le 5 décembre 2018)
  15. (en) Jennifer Sherman, « Seishun Buta Yarō Anime Casts Atsumi Tanezaki : Video, visual preview Tanezaki's role as Rio Futaba », sur Anime News Network, (consulté le 28 septembre 2018)
  16. (en) Jennifer Sherman, « Seishun Buta Yarō Anime Casts Maaya Uchida : Video, visual preview Uchida's role as Nodoka Toyohama », sur Anime News Network, (consulté le 28 septembre 2018)
  17. (en) Jennifer Sherman, « Seishun Buta Yarō Anime Casts Inori Minase : Video, visual preview Minase's role as Shōko Makinohara », sur Anime News Network, (consulté le 28 septembre 2018)
  18. a b et c (en) Jennifer Sherman, « Seishun Buta Yarō Anime Reveals Video, Additional Cast, Songs : Yūma Uchida, Himika Akaneya, Satomi Satou join cast », sur Anime News Network, (consulté le 28 septembre 2018)
  19. (ja) « 【キャストサイン入りTVアニメ台本プレゼントフェア】『青春ブタ野郎』シリーズ文庫&コミックス2タイトル同時発売を記念して、Twitterプレゼントキャンペーン開催です! », sur Dengeki G's Comic,‎ (consulté le 10 octobre 2018)
  20. (ja) « 電撃G’sコミック2018年10月号 », sur Dengeki G's Comic (consulté le 31 mars 2019)
  21. (ja) « 【10月8日付】本日発売の単行本リスト », sur natalie.mu,‎ (consulté le 2 octobre 2018)
  22. a et b (ja) « 「青春ブタ野郎」プチデビル1巻&バニーガール先輩2巻、コミカライズ版同時発売 », sur natalie.mu,‎ (consulté le 10 octobre 2018)
  23. (ja) « 電撃G’sコミック2019年2月号 », sur Dengeki G's Comic (consulté le 31 mars 2019)
  24. (ja) Tsukumo Asakusa (@asa_kusa_99), « 先日発売のG'sコミックにてコミカライズ「青春ブタ野郎はプチデビル後輩の夢を見ない」無事完結しました。 », sur Twitter,‎ (consulté le 31 mars 2019)
  25. (ja) « 【12月10日付】本日発売の単行本リスト », sur natalie.mu,‎ (consulté le 10 octobre 2018)
  26. (ja) Tsukumo Asakusa (@asa_kusa_99), « 12月10日発売予定のコミカライズ版「青春ブタ野郎はプチデビル後輩の夢を見ない」2巻(完)の書影が公開されました。 », sur Twitter,‎ (consulté le 31 mars 2019)
  27. (ja) « 「青春ブタ野郎」が10月にTVアニメ化!石川界人、瀬戸麻沙美、久保ユリカが出演 », sur natalie.mu,‎ (consulté le 2 octobre 2018)
  28. (ja) « 「青春ブタ野郎」新キービジュにバニーガール姿の麻衣、制作はCloverWorks », sur natalie.mu,‎ (consulté le 2 octobre 2018)
  29. (ja) « Blu-ray & DVD : 青春ブタ野郎はバニーガール先輩の夢を見ない 5 », sur Site officiel,‎ (consulté le 17 octobre 2018)
  30. Taison, « RASCAL DOES NOT DREAM OF BUNNY GIRL SENPAI, UNE NOUVELLE PÉPITE ARRIVE EN SIMULCAST SUR WAKANIM ! », sur Wakanim, (consulté le 2 octobre 2018)
  31. (en) Joseph Luster, « Crunchyroll Announces Fall 2018 Anime Simulcast Lineup! : Latest update: 10/19 », sur Crunchyroll, (consulté le 5 décembre 2018)
  32. (en) Karen Ressler, « Crunchyroll Adds DAKAICHI, Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai Anime Simulcasts : English-subtitled trailers streamed », sur Anime News Network, (consulté le 5 décembre 2018)
  33. (ja) « Music : Opening », sur Site officiel (consulté le 2 octobre 2018)
  34. (ja) « Music : Ending », sur Site officiel (consulté le 2 octobre 2018)
  35. (en) Egan Loo, « Seishun Buta Yarō Anime Gets Theatrical Film Project in 2019 : Project adapts 6th, 7th light novel volumes about mysterious girl Shōko Makinohara », sur Anime News Network, (consulté le 2 octobre 2018)
  36. (ja) « アニメ「青春ブタ野郎」劇場版が2019年に公開、小説の第6・7弾を描く », sur natalie.mu,‎ (consulté le 2 octobre 2018)
  37. (en) Egan Loo, « Seishun Buta Yarō Anime Film's 2nd Ad Confirms Cast, Staff, Early Summer Opening : TV anime's cast, staff return for film adapting 6th, 7th light novel volumes », sur Anime News Network, (consulté le 29 décembre 2018)
  38. (ja) « 劇場版「青ブタ」公開は来年初夏、水瀬いのりのボイス入りCMも », sur natalie.mu,‎ (consulté le 30 décembre 2018)
  39. (en) Crystalyn Hodgkins, « Roundup of Newly Revealed Print Counts for Manga, Light Novel Series - November 2018 : Bungo Stray Dogs, Seven Deadly Sins, Yona of the Dawn, Terra Formars, Seishun Buta Yaro, more », sur Anime News Network, (consulté le 5 décembre 2018)
  40. (en) Mikikazu Komatsu, « Hajime Kamoshida's Rascal Light Novel Series Tops One Million Copies in Print : CloverWorks-animated TV anime adaptation is now streamed on Crunchyroll », sur Crunchyroll, (consulté le 5 décembre 2018)

Œuvres[modifier | modifier le code]

Édition japonaise
Light novel
Manga
Seishun buta yarō wa Bunny Girl-senpai no yume o minai
Seishun buta yarō wa Petit Devil-kōhai no yume o minai

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sakurasou no Pet na Kanojo — Une autre série de light novel par les mêmes auteurs.

Liens externes[modifier | modifier le code]