Yōjo Senki: Saga of Tanya the Evil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yōjo Senki: Saga of Tanya the Evil
Image illustrative de l'article Yōjo Senki: Saga of Tanya the Evil
Logo de la série
幼女戦記
Thèmes Action, fantaisie, guerre
Light novel
Auteur Carlo Zen
Illustrateur Shinobu Shinotsuki
Éditeur (ja) Enterbrain
Sortie initiale en cours
Volumes 9
Manga : Tanya the Evil
Scénariste Carlo Zen
Dessinateur Chika Tōjō
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
(fr) Delcourt (Tonkam)
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Comp Ace
Sortie initiale en cours
Volumes 8
Anime japonais
Réalisateur
Yutaka Uemura
Producteur
Shō Tanaka
Norifumi Kikujima
Takuya Tsunoki
Noritomo Isogai
Keisuke Arai
Scénariste
Kenta Ihara
Studio d’animation NuT
Compositeur
Shūji Katayama
Licence (fr) Crunchyroll
Chaîne Drapeau du Japon AT-X, Tokyo MX, KBS, SUN, TVA, BS Fuji
1re diffusion
Épisodes 12
Manga : Yōjo Senki Shokudō
Scénariste Carlo Zen
Dessinateur Kyōichi
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Comp Ace
Sortie initiale en cours
Volumes 1
Film d'animation japonais
Réalisateur
Yutaka Uemura
Studio d’animation NuT

Saga of Tanya the Evil (litt. « Saga de Tanya la malfaisante »), connue au Japon sous le nom de Yōjo Senki (幼女戦記?, litt. « Les histoires militaires d'une petite fille »), est une série de light novel japonais écrite par Carlo Zen et illustrée par Shinobu Shinotsuki[1]. Elle est publiée chez Enterbrain depuis octobre 2013 et neuf volumes sont disponibles depuis janvier 2018.

La série est adaptée en manga par Chika Tōjō, dont la prépublication a commencé dans le magazine Monthly Comp Ace de Kadokawa Shoten du 26 avril 2016[2]; Delcourt/Tonkam édite la version française depuis novembre 2017[3],[4]. Une adaptation en série télévisée d'animation par le studio NuT est également diffusée entre le 6 janvier et le 31 mars 2017[5],[6],[7]. Un film d'animation faisant office de suite à la série télévisée est en cours de production[8],[9].

Intrigue[modifier | modifier le code]

Pour avoir insulté Dieu, un salaryman japonais arrogant, au moment de sa mort subite, est condamné à renaître dans un autre univers semblable à l'Europe des années 1910, dans un empire déchiré par d'innombrables guerres avec tous ses pays voisins.

Le salaryman renaît sous les traits de la sous-lieutenante Tanya Degurechaff de l'Armée Impériale, une petite fille soldat âgée de 9 ans. Selon Dieu, que Tanya appelle « l'Être X », si elle est incapable de mourir d'une mort naturelle ou refuse d'avoir foi en Lui, son âme quittera le cercle et sera envoyé en Enfer pour les innombrables péchés que Tanya a commis dans sa précédente vie.

À la recherche d'une échappatoire, Tanya décide d'entrer dans la Division des Mages de l'Empire et de se battre pendant la Première Guerre mondiale, espérant atteindre un rang suffisamment élevé pour rester loin du champ de bataille et ainsi éviter le risque d'être tué. Même si elle est maintenant obligée de parler avec le zézaiement d'une petite fille, Tanya se transforme bientôt en un soldat impitoyable qui donne la priorité à l'efficacité et sa propre carrière sur toute autre chose, même la vie de ceux qui sont inférieurs à elle.

Personnages[modifier | modifier le code]

L'Empire[modifier | modifier le code]

Tanya von Degurechaff (ターニャ・デグレチャフ, Tānya Degurechafu?)
Voix japonaise : Hiromi Igarashi (drama CD)Aoi Yūki (anime)[10],[11],[12]
Le personnage principal. Tanya est une jeune fille blonde aux yeux bleus qui est la réincarnation d'un salaryman japonais athée et social-darwiniste. Elle est un mage aux pouvoirs magiques qui lui permettent de voler et de tirer des balles explosives. Comparée aux autres, Tanya a une capacité latente élevée de magie dont elle lui permet d'être la seule capable d'employer le joyau de type-95 dû à l'intervention de l'Être X. Elle contrôle un bataillon de mages d'élite dont le but principal est d'écraser les forces ennemies tout en restant très mobile et relativement peu nombreux. Tanya est impitoyable, dérangée, cruelle, agressive et parfois pleine de folie même si elle a un sale caractère, elle s'assure qu'elle ne brise aucune des règles ou des lois militaires, tout comme elle l'était dans sa vie antérieure, et emploie plusieurs méthodes extrêmes de punitions et d'entraînement. Depuis qu'elle est diplômée de l'École de guerre comme l'un des douze chevaliers, elle a obtenu le titre de von. Actuellement, son grade est Commandante.
Viktoriya Ivanovna Serebryakov (Visha) (ヴィクトーリヤ・イヴァーノヴナ・セレブリャコーフ (ヴィーシャ), Vīkutōriya Ivuānovuna Sereburyakōfu (Vīsha)?)
Voix japonaise : Hisako Kanemoto (drama CD), Saori Hayami (anime)[11],[12]
Viktoriya est une sous-lieutenante dans l'armée de l'Empire et sert sous les ordres de Tanya Degurechaff. Elle devient plus tard son adjointe. Différente des autres personnages de l'Empire, Viktoriya a un nom typiquement russe, au lieu d'un allemand. En réalité, Viktoriya est en fait une réfugiée de la Révolution de l'Union Rus et sa famille était à l'origine membre de l'aristocratie Rus. Ayant été au service de Tanya pendant la bataille du Rhin, Viktoriya est plus familière avec la vraie personnalité de Tanya, à laquelle elle est effrayée, mais le respecte également. En raison de leur connaissance, Viktoriya est capable de la suivre plus précisément par rapport à d'autres soldats.
Erich von Rerugen (エーリッヒ・フォン・レルゲン, Ērihhi fon Rerugen?)
Voix japonaise : Hiroki Goto (drama CD)Shinichiro Miki (anime)[11],[12]
Il est lieutenant-colonel dans l'Armée Impériale et connait Tanya depuis qu'elle a rejoint l'armée. Il a vu la vraie nature de Tanya pendant son temps de formation et la considère comme un monstre sous la forme d'une petite fille. Il est très raisonnable, passionné et sincère dans chaque aspect de son pays. Il a un complexe de supériorité; par exemple il a été contre la promotion de Tanya von Degurechaff et de ses accomplissements absolus.
Kurt von Rudersdorf (クルト・フォン・ルーデルドルフ, Kuruto fon Rūderudorufu?)
Voix japonaise : Tesshō Genda (anime)[11],[12]
Il est le chef-adjoint des opérations au Bureau de l'État-Major Impérial. Il est un penseur critique et considère toujours les possibilités dans son environnement. Il agit calmement et avec de la discipline dans l'assemblée générale et des réunions officielles.
Hans von Zettour (ハンス・フォン・ゼートゥーア, Hansu fon Zētūa?)
Voix japonaise : Unshō Ishizuka (drama CD)Hōchū Ōtsuka (anime)[11],[12]
Il est le directeur-adjoint de la logistique au Bureau de l'État-Major Impérial. Il est sérieux et a des compétences intelligentes. et planificateur de stratégie avancé… Cependant, il a une mentalité énorme et remarquable. Il est loyal envers son pays, il garde toujours les meilleurs soldats, il parie et décide de la meilleure solution pour le succès de l'Empire qu'elle soit horrible ou non.
Adelheid von Schugel (アーデルハイト・フォン・シューゲル, Āderuhaito fon Shūgeru?)
Voix japonaise : Hirofumi Nojima (drama CD), Nobuo Tobita (anime)
C'est un savant fou, énigmatique et ingénieux. Il est fier de ses œuvres et a toujours confiance dans leur fiabilité, mettant souvent en danger leur testeurs qui sont souvent en danger en raison de prototypes défectueux. Il est inventeur de nombreuses armes utiles pendant cette guerre comme Elinium Type 95 de Tanya, et les fusées V-1.
Ihlen Schwarzkopf (イーレン・シュワルコフ, Īren Shuwarukofu?)
Voix japonaise : Ryōta Takeuchi (drama CD), Shinobu Matsumoto (anime)
Il est le capitaine du 205e Escadron des Mages d'Assaut.
Maximilian Johann von Ugar (マクシミリアン・ヨハン・フォン・ウーガ, Makushimirian Yohan fon Ūga?)
Voix japonaise : Susumu Akagi (anime)
Il était l'un des camarades de Tanya dans l'École de guerre.
Matheus Johan Weiss (マテウス・ヨハン・ヴァイス, Mateusu Yohan Vu~aisu?)
Voix japonaise : Hamano Daiki (anime)
Il est le vice-capitaine de la 203e Escadre des Mages Aériens et le capitaine du 2e Escadron des Mages Aériens auquel il appartient.
Wilibald Koenig (ヴィバルト・ケーニッヒ, Vu~ibaruto Kēnihhi?)
Voix japonaise : Kasama Jun (anime)
Il est le capitaine du 3e Escadron des Mages Aériens, appartenant à la 203e Escadre des Mages Aériens.
Rhiner Neumann (ライナー・ノイマン, Rainā Noiman?)
Voix japonaise : Hayashi Daichi (anime)
Il est le capitaine du 4e Escadron des Mages Aériens, appartenant à la 203e Escadre des Mages Aériens.

La Fédération / Alliance de l'Entente[modifier | modifier le code]

Anson Sioux (アンソン・スー, Anson Sū?)
Voix japonaise : Ken'yū Horiuchi (anime)
Il est le capitaine du 5e Escadron des Mages Aériens. Il a une fille dénommée Mary Sioux.
Mary Sioux (メアリー・スー, Mearī Sū?)

La République[modifier | modifier le code]

Séverin Bientôt (セヴラン・ビアント, Sevuran Bianto?)
Voix japonaise : Koyanagi Ryoukan (anime)
de Legaut (ド・ルーゴ, do Rūgo?)
Voix japonaise : Takaya Hashi (anime)
Ce personnage est basé sur Charles de Gaulle, le chef de France libre et 1er Président de la Ve République.

Situation géopolitique[modifier | modifier le code]

Empire / Reich (帝国/ライヒ, Teikoku/Raihi?)
Le statut historique de ce pays est semblable à celui d'un pays issu de l'unification de l'Empire allemand et de l'Autriche-Hongrie. Pendant la formation de l'Empire, il occupait la vaste zone de conflit entre ses pays limitrophes, et, de ce fait, intensifia l'hostilité auprès de ses voisins. En raison de la contrainte géopolitique de son territoire, sa défense nationale était très fragile. Pour résoudre ce problème, elle a forcé ses propres forces armées à devancer celles des autres nations, en utilisant efficacement toutes les ressources disponibles. Résultat, l'Empire s'est conçu une stratégie de mobilisation interne dans l'armée et a répandu un réseau d'endiguement autour du Royaume d'Ildoa et de l'Union Rus par des moyens diplomatiques.
Fédération de Legedonia / Coalition de l'Entente de Legedonia (レガドニア協商連合, Regadonia Kyōshō Rengō?)
Ce pays est basé sur l'Union entre la Suède et la Norvège.
Son ralentissement de l'économie, l'aggravation de l'inégalité de la richesse et le taux de chômage au sein de la nation a provoqué le changement de régime politique et l'installation de nouveaux dirigeants, et avec la montée du nationalisme, les politiques nationales ont subi d'énorme changement. Ceux qui les ont finalement mené directement à cette guerre. Depuis le début du conflit, le pays est le principal allié de la République, gardant les troupes de l'Empire occupées sur le front au Nord.
République de François (フランソワ共和国, Furansowa Kyōwakoku?)
Le statut historique de ce pays est semblable à celui de la IIIe République française lors de la Première Guerre mondiale.
Sachant qu'il échouerait tel qu'engager la guerre contre l'Empire l'un après l'autre, la République s'est focalisée sur sa propre stratégie militaire définie sur le lancement d'un attaque surprise après que la Force principale Impériale soit formé et a attaqué un autre pays. Son but est de percer la Force Impériale Occidentale pour occuper la Zone Industrielle Occidentale de l'Empire, et ainsi anéantir leur capacité de continuer à se battre. Après la mobilisation de la force principale impériale contre la Fédération, la République n'avait pas d'autre choix que d'exécuter sa stratégie militaire afin de sauvegarder son efficacité. Malheureusement, l'armée ne parvint pas à pénétrer les forces occidentales impériales par une guerre de mouvement, ce qui progressivement les menèrent à une guerre de tranchées.
Royaume-Uni / Royaume-Allié (anime) (連合王国, Rengō Ōkoku?)
Le statut historique de ce pays est semblable à celui de l'Empire britannique pendant la Première Guerre mondiale.
Afin de s'opposer à la naissance d'une nation hégémonique sur le continent, elle a formé le front uni contre l'Empire avec d'autres grandes puissances, encerclant l'Empire pour parvenir à un équilibre des puissances. Cependant, il semble que la nation, au début du conflit, n'ait pas encore un rôle direct (tel que l'envoi de troupes) dans le conflit continental, jusqu'à présent, elle ne fournit constamment qu'un ravitaillement à la République.
Grand-Duché de Dakia (ダキア大公国, Dakia Daikōkoku?)
Le statut historique de ce pays est similaire au Royaume de Roumanie pendant la Première Guerre mondiale.
Dans l'intérêt de la Stratégie de Mobilisation Extérieure, elle a déclaré la guerre à l'Empire et a ouvert le troisième front, espérant qu'ils pourraient forcer l'Empire à tenir des pourparlers de paix. Toutefois, cela s'est avéré être une grossière erreur, puisque le Royaume n'avait pas encore développé d'académie de mages appropriée, ni de stratégie de défense anti-aérienne efficace, seulement l'utilisation de tactiques d'infanterie typiques du siècle précédent. INuTiles face aux tactiques militaires de la Guerre mondiale, cela a finalement abouti par la suite à la destruction de leur quartier général et de la troisième division armée, composée de 600 000 hommes, dès le premier jour de bataille.
Royaume d'Ildoa (イルドア王国, Irutoa Ōkoku?)
Le statut historique de ce pays est semblable au Royaume d'Italie pendant la Première Guerre mondiale.
Malgré les recommandations de la République pour rejoindre les Alliés, le Royaume forma une alliance avec l'Empire, en maintenant sa neutralité au début de cette guerre et en concentrant son attention sur l'expansion de son influence coloniale en Afrique et en mer Égée.
Union Rus / Fédération de Russy (anime) (ルーシー連邦, Rūshī renpō?)
Le statut historique de ce pays est semblable à celui de l'URSS.
Son ancien gouvernement impérial était le principal allié de la République contre l'Empire, mais la nation changea de camp après une révolution, ce qui conduisit à la naissance du nouveau gouvernement communiste et força la République de François à s'appuyer principalement sur l'Alliance de Legedonia. Le nouveau gouvernement a signé un pacte de non-agression et d'autres traités avec l'Empire, et a gardé sa neutralité au début de cette guerre.
Ligue des trois Canton de la Forêt (森林三州誓約同盟, Shinrin San-Shū Chikai Rengō?)
Le statut historique de ce pays est semblable à celui de la Suisse.
C'est un pays qui a gardé sa neutralité dans cette guerre.
États-Unifiés (合州国, Gasshūkoku?)
Le statut historique de ce pays est semblable à celui des États-Unis pendant la Première Guerre mondiale.
Il est le créancier de la plupart des belligérants dans cette guerre. Sa politique tendait à maintenir sa neutralité dans l'intérêt commercial.
Emprie Akitsushima (秋津島皇国, Akitsushima Kōkoku?)
Le statut historique de ce pays est semblable à celui de l'Empire du Japon des années 1900.
Il a eu un différend officiel avec l'Union Rus sur l'établissement de la frontière nationale.
Communauté d'Ispania (イスパニア共同体, Isupania Kyōdōtai?)
Le statut d'histoire de ce pays est semblable à celui d'un pays issu de l'unification de l'Espagne et du Portugal des années 1930.
Il a gardé sa neutralité durant ce conflit mondial en raison d'une lutte politique intense continue à l'intérieur du pays.
Duchés des Turkmen (トルクメーン諸公国, Torukumēn Sho Kōkoku?)
Le statut historique de ce pays est semblable à celui de l'Empire ottoman.
Il a eu un différend avec le Royaume d'Ildoa sur l'établissement de la frontière de leurs colonies en Afrique du Nord.

Production et supports[modifier | modifier le code]

Light novel[modifier | modifier le code]

Les light novels sont écrits par Carlo Zen et illustrés par Shinobu Shinotsuki. La série a d'abord été publiée sur le site web d'hébergement de websérie Arcadia[1], avant que la maison d'édition Enterbrain n'en acquiert les droits. Le premier volume a été publié le 31 octobre 2013 et, depuis le 12 janvier 2018, neuf volumes ont été publiés.

Liste des romans[modifier | modifier le code]

no  Japonais
Titre Date de sortie ISBN
1 Deus lo vult [LN 1] 978-4-0472-9173-7
2 Plus Ultra [LN 2] 978-4-0472-9569-8
3 The Finest Hour [LN 3] 978-4-0473-0037-8
EXTRA : Un drama CD est compris avec le troisième volume[13].
4 Dabit deus his quoque finem [LN 4] 978-4-0473-0474-1
5 Abyssus abyssum invocat [LN 5] 978-4-0473-0902-9
6 Nil admirari [LN 6] 978-4-0473-4210-1
7 Ut sementem feceris, ita metes [LN 7] 978-4-0473-4407-5
8 in omnia paratus [LN 8] 978-4-0473-4655-0
9 Omncs una manet nox [LN 9] 978-4-0473-4877-6
10 [LN 10] 978-4-0410-6941-7

Manga[modifier | modifier le code]

Une adaptation manga par Chika Tōjō a commencé a être prépubliée dans le magazine de prépublication Monthly Comp Ace de Kadokawa Shoten depuis le 26 avril 2016[2].

En septembre 2017, Delcourt/Tonkam a annoncé l'octroi de la licence du manga pour la version française sous le titre Tanya the Evil[3],[4], et dont le premier tome est sorti le 2 novembre 2017. En Amérique du Nord, Yen Press détient les droits d'éditions de la série[14].

Un spin-off de 128 pages centré sur le thème de la nourriture avec Tanya, Visha, Rerugen et Zettour a été annoncé sur Twitter en octobre 2017[15]. Intitulé Yōjo Senki Shokudō (幼女戦記食堂?), le magazine Comp Ace prépublie consécutivement trois chapitres dans ses numéros à partir du 25 novembre 2017 bien que ce spin-off sera publié en un seul volume tankōbon[16].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [MN 1] 978-4-0410-5125-2 [MNFr 1] 978-2-4130-0271-0
2 [MN 2] 978-4-0410-5126-9 [MNFr 2] 978-2-4130-0272-7
3 [MN 3] 978-4-0410-5127-6  
4 [MN 4] 978-4-0410-5533-5  
5 [MN 5] 978-4-0410-5534-2  
6 [MN 6] 978-4-0410-5766-7  
7 [MN 7]
[MN 8]
978-4-0410-5768-1 (édition limitée)[MN 7]
978-4-0410-5767-4 (édition régulière)[MN 8]
 
EXTRA : L'édition limitée du 7e volume comprend un drama CD.
8 [MN 9] 978-4-0410-6544-0  

Anime[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Une adaptation en série télévisée d'animation par NuT est diffusée entre le 6 janvier et le 31 mars 2017[5],[6],[7]. Crunchyroll diffuse la série en simulcast dans les pays francophones[17],[18].

La chanson du générique d'introduction est JINGO JUNGLE de MYTH & ROID et le générique de fin est Los! Los! Los! chanté par la doubleuse de Tanya Degurechaff, Aoi Yūki[11],[12].

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]
No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Le Diable du Rhin ラインの悪魔 Rain no Akuma
2 Prologue プロローグ Purorōgu
3 Dieu le veut 神がそれを望まれる Kami ga Sore o Nozomareru
4 Vie estudiantine キャンパス・ライフ Kyanpasu Raifu
5 Mon premier peloton はじまりの大隊 Hajimari no daitai
6 Le début de la folie 狂気の幕開け Kyōki no makuake
6.5 Rapport de combat 戦況報告 Senkyō hōkoku
Il s'agit d'un récapitulatif des six épisodes précédents avec le point de vue de Tanya.
7 Offensive dans les fjords フィヨルドの攻防 Fiyorudo no kōbō
8 L'épreuve du feu 火の試練 Hi no shiren
9 Préparatifs pour la progression 前進準備 Zenshin junbi
10 Le chemin de la victoire 勝利への道 Shōri e no michi
11 Résistance 抵抗者 Teikō-sha
12 Comment exploiter une victoire 勝利の使い方 Shōri no tsukaikata

Film d'animation[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2018, il a été révélé qu'une grande annonce à propos de la série est prévue pour le 8 janvier 2018[19],[20]. Le numéro de février du magazine Newtype de Kadokawa a rapporté le 3 janvier 2018 que la série de romans fait l'objet d'un projet de film d'animation[8]. Le réalisateur Yutaka Uemura au studio d'animation NuT et les seiyū Aoi Yūki (Tanya) et Saori Hayami (Visha) font leur retour dans ce projet[8],[9].

Il a été officiellement annoncé le 8 janvier 2018 que ce long-métrage suivrait les événements de la série télévisée et dépeindrait le changement dans la relation entre Tanya et les hauts gradés, aussi bien que le développement de ses troupes[9]. Yutaka Uemura a également précisé qu'à la base aucun projet n'était prévu après la fin de la série mais la production d'un film a été lancée grâce au soutien des fans[21]. Il a ajouté que ce projet lui permettra de se concentrer particulièrement sur le travail sonore du film afin de l'optimiser pour une projection en salle. Par ailleurs, il a mentionné qu'il avait récemment regardé le film Dunkerque de Christopher Nolan et que cela allait pourrait avoir une certaine influence sur la production[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en)/(ja)/(zh) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Saga of Tanya the Evil » (voir la liste des auteurs), en japonais « 幼女戦記 » (voir la liste des auteurs) et en chinois « 幼女戰記 » (voir la liste des auteurs).

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) « 幼女戦記 », sur dic.nicovideo.jp (consulté le 9 février 2017)
  2. a et b (ja) « コンプエース「まおゆう」完結記念でtoi8ら寄稿、新連載に「幼女戦記」など », sur natalie.mu (consulté le 8 septembre 2017)
  3. a et b kuuro_yuki, « Le manga Yôjo Senki en France », sur Crunchyroll, (consulté le 8 septembre 2017)
  4. a et b « Tanya the Evil enfin en manga ! », sur Delcourt (Tonkam), (consulté le 8 septembre 2017)
  5. a et b « Le roman Youjo Senki adapté en anime », sur Adala-news, (consulté le 9 février 2017)
  6. a et b « L’anime Youjo Senki, daté au Japon », sur Adala-news, (consulté le 9 février 2017)
  7. a et b (ja) « ON AIR », sur Site officiel de l'anime (consulté le 9 février 2017)
  8. a, b et c (en) « Saga of Tanya the Evil Light Novels Get Anime Film », sur Anime News Network, (consulté le 6 janvier 2018)
  9. a, b, c et d (en) « Saga of Tanya the Evil Film Will Be New Sequel to TV Anime », sur Anime News Network, (consulté le 8 janvier 2018)
  10. (ja) « Tweet de révélation, Aoi Yuki double Tanya. », sur Twitter, (consulté le 9 février 2017)
  11. a, b, c, d, e et f (ja) « STAFF-CAST », sur Site officiel de l'anime (consulté le 9 février 2017)
  12. a, b, c, d, e et f (en) « Yōjo Senki:Saga of Tanya the Evil Anime's Staff, More of Cast Revealed », sur Anime News Network, (consulté le 9 février 2017)
  13. (ja) « 『幼女戦記』第3巻の帯に五十嵐裕美さん、後藤ヒロキさん、石塚運昇さん、金元寿子さんが出演するサウンドドラマのURLが記載! », sur Animate Times (consulté le 9 février 2017)
  14. (en) « Yen Press Licenses Saga of Tanya the Evil, Acca 13, One Week Friends, A Polar Bear in Love, More », sur Anime News Network, (consulté le 8 septembre 2017)
  15. (en) « "Saga Of Tanya The Evil" Foodie Manga Spin-Off Book Planned », sur Crunchyroll, (consulté le 6 janvier 2018)
  16. (en) « Saga of Tanya the Evil Gets Spinoff Gourmet Manga », sur Anime News Network, (consulté le 6 janvier 2018)
  17. « Les animes Yojo Senki, Masamune-kun’s Revenge, Miss Kobayashi’s Dragon Maid & Hand Shakers, en Simulcast VOSTFR », sur Adala-news, (consulté le 9 février 2017)
  18. « Yôjo Senki – Saga of Tanya the Evil », sur Crunchyroll (consulté le 9 février 2017)
  19. (en) Paul Chapman, « "Saga of Tanya the Evil" Teases Major Announcement », sur Crunchyroll, (consulté le 2 janvier 2018)
  20. (en) « Saga of Tanya the Evil Franchise Gets' 'Important Announcement' Next Week », sur Anime News Network, (consulté le 2 janvier 2018)
  21. « Un film pour l'anime Tanya the Evil », sur manga-news.com, (consulté le 8 janvier 2018)

Œuvres[modifier | modifier le code]

Édition japonaise
Light novel
Manga
  1. (ja) « 幼女戦記 (1) », sur Kadokawa Shoten (consulté le 8 septembre 2017)
  2. (ja) « 幼女戦記 (2) », sur Kadokawa Shoten (consulté le 8 septembre 2017)
  3. (ja) « 幼女戦記 (3) », sur Kadokawa Shoten (consulté le 8 septembre 2017)
  4. (ja) « 幼女戦記 (4) », sur Kadokawa Shoten (consulté le 8 septembre 2017)
  5. (ja) « 幼女戦記 (5) », sur Kadokawa Shoten (consulté le 8 septembre 2017)
  6. (ja) « 幼女戦記 (6) », sur Kadokawa Shoten (consulté le 8 septembre 2017)
  7. a et b (ja) « 幼女戦記 (7)ドラマCD付き特装版 », sur Kadokawa Shoten (consulté le 31 décembre 2017)
  8. a et b (ja) « 幼女戦記 (7) », sur Kadokawa Shoten (consulté le 31 décembre 2017)
  9. (ja) « 幼女戦記 (8) », sur Kadokawa Shoten (consulté le 24 février 2018)
Édition française
Manga
  1. « Tanya The Evil 01 », sur Delcourt (consulté le 8 septembre 2017)
  2. « Tanya The Evil 02 », sur Delcourt (consulté le 6 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (ja) Site officiel de l'anime
  • (fr) Saga of Tanya the Evil sur Crunchyroll
  • (en) Yōjo Senki: Saga of Tanya the Evil (anime) sur Anime News Network