Your Name.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Your Name.
Image illustrative de l'article Your Name.
Logo original du film.
君の名は。
(Kimi no na wa.)
Genre Comédie romantique, Fantasy, Science-fiction
Film d'animation
Réalisateur
Producteur
Noritaka Kawaguchi
Genki Kawamura
Scénariste
Makoto Shinkai
Studio d’animation CoMix Wave Films
Compositeur
Licence (ja) Tōhō
(fr) @Anime
Durée 107 minutes
Sortie

Your Name. (君の名は。, Kimi no na wa.?) est un film d'animation japonais réalisé par Makoto Shinkai, sorti le au Japon[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8]. Il est adapté du roman de Makoto Shinkai, publié le 18 juin 2016 au Japon par Kadokawa[9]. Le film est sorti en France le 28 décembre 2016[10].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une étudiante du Japon rural et un étudiant de Tokyo rêvent chacun - sans se connaître - de la vie de l'autre. Un matin ils se réveillent dans la peau de l'autre : autre sexe, autre famille, autre maison, autre paysage...

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Mitsuha, dix-sept ans, est lycéenne dans le petit village lacustre d’Itomori. Orpheline de mère, elle vit avec sa petite sœur, Yotsuha, et sa grand-mère, Hitoha, son père ayant quitté le foyer pour se lancer dans la politique et devenir maire. Partageant son temps entre les études, ses amis, et son rôle de miko, dont le savoir lui est transmis par sa grand-mère, elle étouffe, et rêve d’une autre vie en tant que beau jeune homme à Tokyo.

Taki, de son côté, est un lycéen tokyoïte timide et doué en dessin. Lorsqu’il ne traîne pas avec ses amis au lycée ou au café, il travaille dans un restaurant italien comme serveur, où il est amoureux d’une collègue plus âgée, Miki, sans avoir jamais osé se déclarer.

Alors qu’une comète passe dans le ciel d’Itomori, leur destin va basculer lorsqu’ils se rendent compte qu’ils se retrouvent chacun dans le corps de l’autre à raison de deux ou trois jours par semaine. Rapidement, ils tentent de communiquer et de se connaître par l’entremise de messages écrits sur leurs corps, puis dans leurs téléphones portables respectifs, établissant des règles pour ne pas perturber la vie de l’autre. Malgré tout, Mitsuha, dans le corps de Taki, parvient à séduire Miki et à lui obtenir un rendez-vous, mais lors de celui-ci, Taki se retrouve gêné, malgré la gentillesse compréhensive de Miki, qui pense qu’il est tombé amoureux d’une autre, et reste son amie.

Après ce rendez-vous, plus aucun échange ne se produit, et Taki décide de partir à la recherche de Mitsuha, ne parvenant pas à la joindre sur son portable. Ne sachant rien de l’endroit où elle habite, il tente de se repérer avec les croquis d’Itomori qu’il a esquissés. Alors qu’il commence à perdre espoir, un restaurateur reconnaît son dessin et lui apprend l’affreuse nouvelle : Itomori a été détruite trois ans auparavant par une météorite issue du cœur brisé d’une comète, et beaucoup de ses habitants sont morts. En cherchant dans les registres, Taki retrouve le nom de Mitsuha, de sa famille et de ses amis dans la liste des victimes. Il comprend alors que leurs échanges ne s’effectuaient pas dans la même trame temporelle, et voit les messages sur son portable disparaître petit à petit.

Désespéré, le jeune homme se souvient d’un rite shinto d’offrande de kuchikamizake (en) qu’il a vécu dans la peau de Mitsuha, et retrouve le sanctuaire où le saké sacré a été déposé. Il décide de le boire en demandant au dieu de le ramener à l’époque où son amie était encore en vie, et se retrouve projeté dans les méandres du temps. En revivant les dernières journées de Mitsuha et la chute de la comète, il s’aperçoit et se souvient que la jeune fille avait tenté de le retrouver à Tokyo la veille de la catastrophe, mais s’apercevant qu’il ne la connaissait pas, elle s’était enfuie, lui laissant un ruban qu’il avait conservé attaché à son poignet.

Taki se retrouve finalement une dernière fois dans la peau de Mitsuha, le matin avant la chute de la météorite. Alors qu’il tente de fomenter avec les deux amis de Mitsuha un plan pour faire évacuer la population, il se heurte à l’implacabilité du maire ; il court alors vers le sanctuaire pour retrouver Mitsuha, afin qu’elle puisse convaincre son père. Cette dernière se réveille dans le corps de son ami, et sort du sanctuaire, se demandant ce qu’il fait à Itomori, et constate avec effroi le cratère créé par le météore. Au crépuscule, en se guidant avec leurs voix, ils finissent par se retrouver sur une crête par delà le temps, et se parlent quelques instants ; le jeune homme rend le ruban à son amie, et pour ne pas oublier leurs prénoms respectifs, Taki écrit sur la main de Mitsuha, mais au moment où elle va écrire sur la sienne, elle s’estompe, et le stylo tombe ; ils se retrouvent chacun dans leur époque et dans leur corps, perdant rapidement les souvenirs liés à l’autre. En courant pour retourner au village, Mitsuha regarde sa main et constate que Taki y a écrit « Je t‘aime » ; elle parvient finalement à convaincre son père d’organiser un exercice d’évacuation, ce qui permet de sauver la population du village lorsque la météorite tombe.

Quelques années plus tard, Taki est toujours à Tokyo et cherche du travail ; Miki vient le voir et lui souhaite de trouver le bonheur, mais il ressent constamment un manque, se demandant pourquoi il s’est beaucoup intéressé à la catastrophe d’Itomori à une époque et a fini par se réveiller seul dans la montagne aux abords du village. Mitsuha est également venue vivre à Tokyo, et ils se croisent à l’occasion sans se reconnaître. Alors qu’ils sont tous deux dans des trains allant dans des directions opposées, leurs regards se rencontrent par la fenêtre, et ils ressentent une forte émotion. Sortant chacun à la station suivante, ils courent pour tenter de se retrouver et se croisent dans un escalier. Alors qu’ils semblent ne pas se reconnaître, ils finissent par se retourner tous les deux, et Taki demande à Mitsuha s’il ne la connaît pas ; elle répond qu’elle a la même impression, et ils se demandent leurs prénoms, les yeux pleins de larmes.

Personnages[modifier | modifier le code]

Taki Tachibana (立花 瀧, Tachibana Taki?)
Voix japonaise : Ryūnosuke Kamiki[11], voix française : Yoann Borg
Un lycéen vivant à Tokyo passant des jours heureux avec ses amis et est employé à temps partiel dans un restaurant italien. Il est assez irritable, mais bien intentionné et gentil.
Mitsuha Miyamizu (宮水 三葉, Miyamizu Mitsuha?)
Voix japonaise : Mone Kamishiraishi[11], voix française : Alice Orsat
Une lycéenne vivant à Itomori, une ville rurale. Elle n'aime pas son père et est gêné par ses campagnes électorales municipales, ainsi que son rôle en tant que miko dans les rituels pour le sanctuaire créant du kuchikamizake (en), une manière traditionnelle et antique de créer ce saké exigeant la mastication du riz afin d'inhaler la levure et donc permettre sa fermentation.
Miki Okudera (奥寺 ミキ, Okudera Miki?)
Voix japonaise : Masami Nagasawa[11], voix française : Fanny Blanchard
Une étudiante dans le supérieur travaillant dans le même restaurant que Taki. Elle et Taki ont le béguin mutuel pour l'un et l'autre. Elle est plus généralement appelée Mme. Okudera ou Senpai (un terme respectueux envers les aînés).
Hitoha Miyamizu (宮水 一葉, Miyamizu Hitoha?)
Voix japonaise : Etsuko Ichihara[11], voix française : Charlotte Hennequin
La chef du temple de la famille et la grand-mère de Mitsuha et Yotsuha. Leur nom de famille Miyamizu (宮水?) signifie littéralement « eau de sanctuaire ». Elle est une experte de kumihimo, qui est l'une des traditions de la famille. La ville d'Itomori (糸守?), où elle et sa famille vivent et la moitié des événements de l'histoire se déroule, signifie "fil protecteur".
Katsuhiko Teshigawara (勅使河原 克彦, Teshigawara Katsuhiko?)
Voix japonaise : Ryō Narita[11], voix française : Alexis Flamant
Un ami de Mitsuha, qui est un spécialiste dans la construction de machine et d'objet en tout genre, en particulier les explosifs.
Sayaka Natori (名取 早耶香, Natori Sayaka?)
Voix japonaise : Aoi Yūki[11], voix française : Audrey Di Nardo
Une amie de Mitsuha. C'est une jeune fille nerveuse faisant partie du club de radiodiffusion de leur lycée qui nie fougueusement son attirance pour Katsuhiko.
Tsukasa Fujii (藤井 司, Fujii Tsukasa?)
Voix japonaise : Nobunaga Shimazaki[11], voix française : Sullivan Da Silva
Un des amis de Taki au lycée. Il est souvent préoccupé par Taki chaque fois que Mitsuha est dans son corps.
Shinta Takagi (高木 真太, Takagi Shinta?)
Voix japonaise : Kaito Ishikawa[11], voix française : Brice Montagne
Un des amis de Taki au lycée. Il est optimiste et saute au secours de ses amis.
Yotsuha Miyamizu (宮水 四葉, Miyamizu Yotsuha?)
Voix japonaise : Kanon Tani[11], voix française : Julie Claude
La sœur cadette de Mitsuha, qui vit avec elle et leur grand-mère. Elle pense que sa sœur est un peu folle mais l'aime malgré la situation. Elle participe à la création à la fois du kumihimo et du kuchikamizake.
Toshiki Miyamizu (宮水 俊樹, Miyamizu Toshiki?)
Voix japonaise : Masaki Terasoma
Le père de Mitsuha et de Yotsuha, c'est le maire d'Itomori. Il était un folkloriste qui s'est rendu dans cette ville pour ses recherches et y a rencontré la mère de Mitsuha. Il est très strict et lassé des événements qui ont eu lieu dans sa vie.
Futaba Miyamizu (宮水 二葉, Miyamizu Futaba?)
Voix japonaise : Sayaka Ohara
La mère décédée de Mitsuha et de Yotsuha.
Yukari Yukino (雪野 百香里, Yukino Yukari?)
Voix japonaise : Kana Hanazawa[12]
La professeure de littérature classique japonaise de Mitsuha, de Katsuhiko et de Sayaka. Elle leur enseigne le mot « Kataware-doki », qui signifie crépuscule dans le dialecte local d'Hida, dans sa classe. Yukari est également apparue dans The Garden of Words.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Si la ville d'Itomori, un des lieux du film, est imaginaire, le film s'inspire de lieux réels fournissant une toile de fond à la petite ville. D'autres scènes dépeignent directement des lieux actuels. Parmi celles se déroulant dans la préfecture de Gifu, on peut ainsi reconnaître la bibliothèque de la ville de Hida[15], ou la gare de Hida-Furukawa. À Tokyo, on peut retrouver entre autres la passerelle de Shinanomachi, le restaurant où travaille le héros et l'escalier de la scène finale.

Galerie[modifier | modifier le code]

Lien avec The Garden of Words[modifier | modifier le code]

Le film fait plusieurs références à The Garden of Words, œuvre précédente de Shinkai :

  • Yukari Yukino, la professeure de Mitsuha est également un de ses deux protagonistes principaux,
  • Le restaurant pour lequel travaille Taki s'appelle Il giardino delle parole, son titre italien.

Bande originale[modifier | modifier le code]

La bande originale du film est signée par le groupe Radwimps. L'album s'est écoulé à 305 100 exemplaires au Japon[réf. souhaitée].

No Titre Durée
1. Yume Tōrō (夢灯籠?, « La lanterne des rêves ») 2:09
2. Mitsuha no Tsūgaku (三葉の通学?, « Mitsuha s'en va pour l'école ») 1:07
3. Itomori Kōkō (糸守高校?, « Le lycée Itomori ») 1:48
4. Hajimete no Tōkyō (はじめての、東京?, « Première fois à Tokyo ») 1:16
5. Akogare Cafe (憧れカフェ?, « Café adoré ») 1:29
6. Okudera Senpai no Tēma (奥寺先輩のテーマ?, « Okudera Theme ») 2:06
7. Futari no Ihen (ふたりの異変?, « Leur accident ») 2:36
8. Zen Zen Zense (movie ver.) (前前前世?, « CCC ») 4:44
9. Goshintai (御神体?, « Objet de culte ») 3:24
10. Dēto (デート?, « Rendez-vous ») 4:03
11. Akimatsuri (秋祭り?, « Fête de l'automne ») 1:06
12. Kioku o Yobiokosu Taki (記憶を呼び起こす瀧?, « Taki se souvient ») 1:40
13. Hida Tanbō (飛騨探訪?, « À la recherche d'Hida ») 1:29
14. Kieta Machi (消えた町?, « La ville qui a disparu ») 1:55
15. Toshokan (図書館?, « Bibliothèque ») 1:42
16. Ryokan no Yoru (旅館の夜?, « Nuit à l'auberge ») 1:29
17. Goshintai e Futatabi (御神体へ再び?, « Une fois de plus au sanctuaire ») 2:21
18. Kuchikamizake Torippu (口噛み酒トリップ?, « Le voyage du Kuchikamizake ») 2:55
19. Sakusen Kaigi (作戦会議?, « Réunion stratégique ») 2:20
20. Chō Chō Settoku (町長説得?, « Convaincre le maire ») 2:45
21. Mitsuha no Tēma (三葉のテーマ?, « Mitsuha Theme ») 4:02
22. Mienai Futari (見えないふたり?, « La paire invisible ») 0:50
23. Katawaredoki (かたわれ時?, « Pénombre ») 2:47
24. Supākuru (movie ver.) (スパークル?, « Scintillement ») 8:54
25. Dēto 2 (デート2?, « Rendez-vous 2 ») 2:09
26. Nandemonaiya (movie edit.) (なんでもないや?, « Ce n'est rien ») 3:15
27. Nandemonaiya (movie version) (なんでもないや?, « Ce n'est rien ») 5:44
1:12:05

Accueil[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Au Japon[modifier | modifier le code]

Dès sa sortie, le film se classe à la première place du box-office japonais, avec plus de 1,2 milliard de yens engendrés en trois jours d'exploitation[16]. Avec 6,2 milliards de yens engendrés après 3 semaines, le film dépasse les 6 milliards de prévision du producteur Tōhō[17]. Le film dépasse les 10 milliards de yens après 28 jours, et devient le premier film d'animation japonais non produit par le Studio Ghibli à dépasser cette somme[18]. Le film devient quelques jours plus tard le plus gros succès du box-office japonais de 2016[19].

Le film reste ensuite à la première place pendant sept semaines consécutives, avec 13,8 milliards de yens[20]. Au bout de 98 jours d'exploitation, le film récolte plus de 20 milliards de yens de recettes, devenant ainsi le 2e plus grand film japonais (animes/films live) dépassant les célèbres films d'animation Princesse Mononoké et Le Château ambulant de Miyazaki. Il est également actuellement le quatrième film, œuvres étrangères incluses, le plus lucratif au Japon derrière Le Voyage de Chihiro, Titanic et La Reine des neiges[21].

Au le film cumule 18,9 millions d'entrées[22],[23],[24]. Cela en fait le second film d'animation ayant réalisé le plus d'entrées au Japon derrière Le Voyage de Chihiro (plus de 23,5 millions d'entrées) et le 4e film en général derrière Tokyo Olympiades (19,5 millions) ; La Reine des neiges (20 millions) et Le Voyage de Chihiro.

Malgré les excellentes critiques qu’il obtient, Makoto Shinkai insiste sur le fait que son film n’est pas aussi bon qu’il aurait pu l’être : « Il y a des choses que nous n’avons pas pu faire, Masashi Andō [directeur de l’animation sur Your Name.] voulait continuer à travailler [dessus] mais a dû nous arrêter faute d’argent ».

Le réalisateur ajoute : « Pour moi, il est incomplet, pas très bien équilibré. Le scénario fonctionne bien mais le film est loin d’être parfait. Deux ans de travail n’étaient pas suffisants[25] ».

En France[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Le genre anime en France ne réunit pas autant d'entrées que les films d'animation européens ou américains, bien plus médiatisés. En effet, seuls trois films d'animation japonais ont passé la barre symbolique du million d'entrées dans l'histoire du cinéma français[26] : tout d'abord, le premier film Pokémon, sorti en avril 2000 au pic de popularité de la licence, et ayant totalisé 2,2 millions d'entrées. Les deux autres films sont signés par Hayao Miyazaki. Le Voyage de Chihiro, en 2002, et Le Château ambulant, en 2005, atteindront 1,4 million d'entrées. D'autres films de Miyazaki (et par extension du studio Ghibli) dépasseront assez largement les 500 000 entrées, sans atteindre le million.

Mais en règle générale, le public des films d'animation japonais en France est essentiellement considéré comme étant de niche[27], et ce malgré l'influence du Club Dorothée sur toute une génération et de la culture japonaise chez les adolescents. Rares sont les films au-delà de 200 000 entrées qui ne proviennent pas du studio Ghibli ou d'une grande licence à succès (comme Albator, Saint Seiya ou Dragon Ball). Le plus souvent, les distributeurs ayant acquis les droits de ces films misent sur des programmations événementielles dans des combinaisons de salles relativement limitées (une centaine de salles tout au plus). Ce sont souvent des distributeurs indépendants qui se chargent d'importer en France les films du genre anime pour leur offrir une exploitation cinématographique.

Les droits d'exploitation de Your Name. en France ont été décrochés par la société Eurozoom[28], spécialisée dans les films anime (on lui doit les sorties françaises de Naruto the Last, One Piece : Z, ou Miss Hokusai). Elle distribue aussi des longs métrages indépendants. De par sa position indépendante, son rapport de force est assez faible par rapport aux majors du cinéma et a donc plus de difficulté à distribuer ses films largement sur le territoire. Sa sortie la plus prolifique en termes d'entrées est un film de 1997 : Firelight, le lien secret, avec Sophie Marceau en tête d'affiche, qui totalisa un peu plus de 300 000 entrées. Dans le genre anime, le record du distributeur était alors détenu par Les Enfants Loups, Ame et Yuki, qui a atteint 212 000 entrées en 2012-2013, poussé par une longue carrière et une programmation au festival Télérama qui permet aux films sélectionnés d'être diffusés dans plus de 200 salles[29].

Cela crée un contraste assez unique : là où le succès colossal des films de Miyazaki au Japon, et notamment celui du Voyage de Chihiro, a poussé des majors à s'y intéresser (Walt Disney Pictures se chargera par la suite de la distribution des films du réalisateur dans l'hexagone), Your Name n'a pas semblé retenir l'attention des grands distributeurs malgré un succès équivalent, ce qui a permis à Eurozoom d'obtenir les droits d'exploitation.

Le distributeur choisit la date du pour sortir le film au niveau national. C'est une semaine clé pour le cinéma français, car elle est située au milieu des vacances de Noël. Une période faste pour le cinéma français (6 millions d'entrées comptabilisées sur cette semaine en 2016-2017[30]), mais aussi extrêmement concurrentielle. Sur le même jour de sortie, Your Name est confronté notamment à un blockbuster américain de science-fiction, Passengers, et à deux comédies françaises, Père fils thérapie ! et Le Cœur en braille, qui bénéficient tous trois de distributions plus larges que Your Name. Et c'est sans oublier les nombreux films à succès sortis les semaines précédentes, comme Vaiana : La Légende du bout du monde, Rogue One: A Star Wars Story, Demain tout commence, Assassin's Creed ou Ballerina. Les deux premiers cités seront quelques semaines plus tard les deux premiers films du box-office 2016 en France.

Du fait de la très forte concurrence, et de la position non dominante d'Eurozoom sur le marché du cinéma français, Your Name n'est distribué que sur 100 copies en première semaine (dont 18 en région parisienne). En guise de comparaison, Passengers, sorti le même jour, bénéficiait de près de 550 copies au niveau national. Le but pour Eurozoom est donc, sur le faible parc de cinémas, de créer un engouement pour remplir les salles et pousser les exploitants à garder le film sur la longueur, ou à programmer le film plus tard en début d'année 2017.

Chiffres et analyse du box-office[modifier | modifier le code]
Chiffres clés du box-office de Your Name en France
Indicateur Entrées Moy./

copie

Position Source
1re séance UGC Ciné Cité Les Halles (9 h) 111 - 1er (parmi les nouveautés de la semaine) [31]
14 h Paris intramuros 1 107 111 2e (parmi les nouveautés de la semaine) [32]
1er jour (avant-premières incluses) 15 857 159 3e (parmi les nouveautés de la semaine) [33]
1er week-end d'exploitation 56 665 567 16e (parmi les films en exploitation sur la semaine) [34]
1re semaine d'exploitation 77 345 773 16e (parmi les films en exploitation sur la semaine) [30]
Cumul total 250 842 - 155e (parmi tous les films sortis en 2016) [35]

%

Box-office de Your Name en France par semaine
Semaine Entrées Évolution Copies Moy./

copie

Pos.

hebdo

Cumul Source
1 77 345 - 100 773 16e 77 345 [30]
2 49 321 −36 % 111 444 21e 126 666
3 31 152 −37 % 110 283 24e 157 818
4 20 978 −33 % 115 182 28e 178 796
5 17 302 −18 % 182 95 27e 196 098
6 15 250 −12 % 162 94 30e 211 348
7 15 395 147 105 27e 226 743
8 10 214 −34 % 147 69 31e 236 957
9 5 341 −48 % 81 66 42e 242 318
10 2 208 −59 % 47 47 58e 244 526

Le film a dépassé, d'après le distributeur :

  • 50 000 entrées en 5 jours (1re semaine d'exploitation) ;
  • 100 000 entrées en 11 jours (2e semaine d'exploitation) ;
  • 150 000 entrées en 20 jours (3e semaine d'exploitation) ;
  • 175 000 entrées en 26 jours (4e semaine d'exploitation) ;
  • 200 000 entrées en 38 jours (6e semaine d'exploitation) ;
  • 250 000 entrées en 86 jours (13e semaine d'exploitation)[36].

Alors que le film est toujours en exploitation, Your Name cumule plus de 250 000 entrées. Si, de par sa sortie plus limitée, il ne pouvait prétendre à atteindre des scores proches des films du studio Ghibli, il parvient tout de même à se classer premier film japonais de l'année, devant Le Garçon et la Bête pourtant distribué par Gaumont.

Dans le monde[modifier | modifier le code]

Au niveau mondial, le film devient l'anime le plus lucratif de tous les temps avec 356 millions de dollars de recettes[37], dépassant ainsi Le Voyage de Chihiro (289 millions de dollars de recettes)[38].

En Asie, il est devenu le film japonais le plus lucratif en Chine et en Thaïlande[39]. En Corée du Sud, le film sort début janvier 2017 et est en première place du box office dès la première semaine d''exploitation et maintient cette position la semaine suivante[40].

Roman[modifier | modifier le code]

Le roman Your Name est publié le 18 juin 2016 au Japon par Kadokawa[9]. Au 20 septembre 2016, il a dépassé le million d'exemplaires écoulés[41].

La version française est publiée le 5 juillet 2017 par Pika Édition[42].

Manga[modifier | modifier le code]

Une adaptation en manga de trois tomes par Ranmaru Kotone est publiée par Media Factory entre août 2016 et avril 2017[43],[44]. La version française est publiée entre juillet et octobre 2017 par Pika Édition[42].

Spin-off[modifier | modifier le code]

Le roman Kimi no na wa. Another Side:Earthbound (Your name. Another Side:Earthbound) est un recueil d'histoires centrées sur les personnages de Taki (lors qu'il est dans le corps de Mitsuha), Katsuhiko, Toshiki et Yotsuha (respectivement ami d'enfance, père et soeur de Mitsuha). Il est également adapté en manga en juillet 2017[45].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « 新海誠最新作に神木隆之介×上白石萌音!東宝製作『君の名は。』来年8月公開! », sur cinematoday.jp,‎ (consulté le 10 décembre 2015)
  2. (ja) « 新海誠監督最新作「君の名は。」特報映像登場、映画公開は2016年8月に », sur Gigazine.net,‎ (consulté le 10 décembre 2015)
  3. (ja) « 新海誠監督最新作は「君の名は。」!神木隆之介&上白石萌音が声優に », sur eiga.com,‎ (consulté le 10 décembre 2015)
  4. (ja) « 新海誠の新作アニメ「君の名は。」に神木隆之介&上白石萌音が声の主演、特報も公開 », sur natalie.mu,‎ (consulté le 10 décembre 2015)
  5. (ja) « 新海監督「自信作」初大規模公開作品「君の名は。」 », sur Nikkan Sports,‎ (consulté le 10 décembre 2015)
  6. (ja) « 新海誠監督:ポスト宮崎駿、細田守に東宝が指名 来年8月公開「君の名は。」に自信 », sur mantan-web.jp,‎ (consulté le 10 décembre 2015)
  7. (ja) « 神木隆之介、新海誠監督最新作で主人公声優 ヒロインは上白石萌音 », sur Oricon,‎ (consulté le 10 décembre 2015)
  8. (en) « Makoto Shinkai Reveals Kimi no Na wa./your name. Anime Film for August 2016 », Anime News Network, (consulté le 7 avril 2016)
  9. a et b (en) « Makoto Shinkai Publishes Kimi no Na wa./your name. Novel Before Film Opens », sur Anime News Network, (consulté le 15 octobre 2016).
  10. Alex C, « Your Name de Makoto Shinkai sortira en France en décembre », sur Cine-Asie, (consulté le 19 octobre 2016)
  11. a, b, c, d, e, f, g, h et i (ja) « Personnages et Personnel », sur Site officiel (consulté le 26 février 2017)
  12. (ja) « 全ての人たちに楽しんでもらいたい、そう思ったからこそ生まれた『君の名は。』――新海誠監督にインタビュー », sur AnimateTimes,‎ (consulté le 26 février 2017)
  13. « Your Name. à l’affiche en France ! », sur AnimeLand, (consulté le 15 octobre 2016).
  14. « Your Name », sur cinenews.be (consulté le 15 janvier 2018)
  15. (en) « City that inspired settings in hit anime 'yourname.' sees unbelievable boost in tourism », sur Japan Today, (consulté le 28 novembre 2016)
  16. (en) « Makoto Shinkai's your name. Ranks #1, Shin Godzilla Drops to #3 », sur Anime News Network, (consulté le 15 octobre 2016).
  17. (en) « Makoto Shinkai's 'your name.' Film Earns 6.2 Billion Yen, Tops Box Office For 3rd Week », sur Anime News Network, (consulté le 15 octobre 2016).
  18. (en) « Makoto Shinkai's 'your name.' Anime Film Earns 10 Billion Yen in 28 Days », sur Anime News Network, (consulté le 15 octobre 2016).
  19. (en) « Shinkai's your name. is Japan's Highest-Grossing Film for 2016 », sur Anime News Network, (consulté le 15 octobre 2016).
  20. (en) « Shinkai's 'your name.' Tops Box Office For 7th Weekend », sur Anime News Network, (consulté le 15 octobre 2016).
  21. « Your Name : la consécration de Makoto SHINKAI », sur http://www.journaldujapon.com, (consulté le 20 décembre 2016)
  22. http://www.eiren.org/toukei/index.html
  23. http://www.eiren.org/toukei/data.html
  24. http://www.asahi.com/articles/ASJD646BHJD6UCVL00F.html
  25. « Makoto SHINKAI, à propos de Your Name : "Je ne pense pas que plus de gens devraient aller le voir !" | Manga Mag », sur www.mangamag.fr (consulté le 11 mars 2017)
  26. JP, « Charts -LES ENTREES EN FRANCE », sur www.jpbox-office.com (consulté le 11 avril 2017)
  27. « Entretien avec Amel Lacombe (Eurozoom) :: FilmDeCulte », sur www.filmdeculte.com (consulté le 11 avril 2017)
  28. « Your Name, le dernier Makoto SHINKAI, bientôt au cinéma en France | Manga Mag », sur www.mangamag.fr (consulté le 11 avril 2017)
  29. « Programme du Festival Cinéma Télérama 2013 - IN THE MOOD FOR CINEMA », sur www.inthemoodforcinema.com (consulté le 11 avril 2017)
  30. a, b et c JP, « BoxOffice France -DU 28 Décembre 2016 AU 03 Janvier 2017 », sur www.jpbox-office.com (consulté le 11 avril 2017)
  31. « Debriefilm », sur www.facebook.com (consulté le 11 avril 2017)
  32. « Premières séances : "Passengers" démarre fort, "Your Name" crée la surprise », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  33. « TOP premier jour des sorties du mercredi 28 décembre 2016. », Zickma,‎ (lire en ligne)
  34. « Top week-end du 28 décembre 2016 au 1er janvier 2017 », Zickma,‎ (lire en ligne)
  35. JP, « Charts -LES ENTREES EN FRANCE », sur www.jpbox-office.com (consulté le 11 avril 2017)
  36. « Pour bien terminer la semaine, news de YOUR NAME qui vient de dépasser 250.000 entrées AU CINE », sur Twitter, (consulté le 29 mars 2017)
  37. (en) « Your Name. (2017) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 10 décembre 2017)
  38. (en-GB) « Spirited Away is no longer the highest-grossing anime of all time », The Independent,‎ (lire en ligne)
  39. (en) « Japanese anime sets record in China, Thailand », sur www.nhk.or.jp, (consulté le 20 décembre 2016)
  40. (en-US) Sonia Kil, « Korea Box Office: ‘Your Name’ Remains on Top, ‘Moana’ Lands in Second », Variety,‎ (lire en ligne)
  41. (en) « Makoto Shinkai's 'your name.' Novel Sells Over 1 Million », sur Anime News Network, (consulté le 15 octobre 2016).
  42. a et b « Le manga et le roman Your Name. pour cet été chez Pika Edition », sur manga-news.com, (consulté le 26 novembre 2017).
  43. (ja) « 君の名は。1 », sur mediafactory.jp (consulté le 26 novembre 2017).
  44. (ja) « 君の名は。3 », sur mediafactory.jp (consulté le 26 novembre 2017).
  45. « Le roman Your Name - Another Side - Earthbound adapté en manga au Japon, 29 Juin 2017 », manga-news.com,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]