Qobuz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Qobuz
logo de Qobuz

Création (13 ans)
Fondateurs Yves Riesel
Alexandre Leforestier
Forme juridique Société anonymeVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan « We are the music lovers »
Siège social Pantin[1]
Drapeau de France France
Activité Musique à la demande et Magasin de musique en ligne
Société mère Xandrie SA
Effectif 50
Site web www.qobuz.com

Qobuz est un service de streaming et de téléchargement musical français, fondé en 2007 par Yves Riesel et Alexandre Leforestier. Qobuz a la particularité de proposer des abonnements d'écoute de musique illimitée en Hi-Res Audio (en), de l'achat de musique, des articles et des playlists.

Présentation[modifier | modifier le code]

Qobuz est un service de streaming et de téléchargement musical. Ses fondateurs sont Alexandre Leforestier et Yves Riesel, également dirigeants d'Abeille Musique. En , Qobuz est racheté par l'éditeur Xandrie, propriétaire notamment de la librairie numérique Allbrary [2]. Le catalogue de Qobuz propose tous les genres musicaux, notamment rock, pop, musique classique, jazz, musiques du monde, electro[3], variété, hip-hop et rap, avec une large part dédiée aux labels indépendants et aux petites productions (notamment concernant le jazz contemporain, le baroque sur instruments d'époque, la musique médiévale et les musiques du monde).

Le catalogue Qobuz est disponible dans plusieurs qualités audio, allant jusqu'à la qualité Hi-Res Audio (Studio Masters jusqu'à 24-Bits /192 kHz) correspondant aux offres d'abonnement et de téléchargement que propose la plateforme[4][source insuffisante].

Implantations[modifier | modifier le code]

En 2021, Qobuz est actif dans 18 pays : France, États-Unis, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Royaume-Uni, Irlande, Allemagne, Autriche, Suisse, Italie, Espagne, Danemark, Suède, Finlande, Norvège, Australie et Nouvelle-Zélande.

Catalogue[modifier | modifier le code]

En 2018, plus de 170 000 albums sont de qualité « Hi-Res » (24 bits jusqu'à 192 kHz au lieu des 16 bits / 44,1 kHz habituels des disques compacts)[3]. Tous les titres achetés sont proposés sans limitation de gestion des droits numériques (DRM)[5].

Rachat par Xandrie[modifier | modifier le code]

En 2015, la plateforme a connu des difficultés financières, faute de financements[6]. Quatre offres de sociétés différentes ont été proposées pour racheter le site français et le maintien de l'emploi de 38 salariés[7]. Le , Qobuz annonce son rachat par la plate-forme de distribution française Xandrie[8], dirigée par l'entrepreneur Denis Thebaud.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Kobyz, instrument de musique dont le nom du site est dérivé

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La start-up Qobuz veut remettre le son... en haute résolution », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2018)
  2. « A propos - FR », sur xandrie.com (consulté le 12 octobre 2018)
  3. a et b Romain Heuillard, « Qobuz : téléchargement de musique non compressée », sur clubic.com, Clubic, (consulté le 21 juin 2009)
  4. « Profitez de la musique en illimité avec Qobuz », sur qobuz.com (consulté le 12 octobre 2018)
  5. « Qobuz, disquaire en ligne », sur latribune.fr, La Tribune, (consulté le 21 juin 2009)
  6. Benoît Campion, Qobuz placé en redressement judiciaire le 9 nov 2015, Les Numeriques Consulté le 5 janvier 2016.
  7. Raphaële Karayan, « Qobuz, en redressement judiciaire, reçoit quatre offres de reprise », sur L'Express-L'Expansion, (consulté le 5 janvier 2016)
  8. « Le site de streaming Qobuz a trouvé son sauveur », sur lesechos.fr (consulté le 6 janvier 2016)