Nexway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nexway


Fondateurs Gilles Ridel
Personnages clés Gilles Fabre, Directeur Général. Christian Désert, CEO Nexway Inc. Vincent Breuil, Directeur Financier.
Forme juridique SAS
Slogan Connected Commerce
Siège social Drapeau de France Nanterre (France)
Direction Gilles Ridel, PDG
Actionnaires Idinvest Partners, CM-CIC Capital Privé, Turenne Capital Partenaires, XAnge Private Equity, BPI CDC Entreprises
Activité Édition de logiciel de distribution numérique
Effectif 150
Site web nexway.com
Chiffre d’affaires 120 millions d'euros en 2013

Nexway est une entreprise française de commerce électronique spécialiste de la distribution de contenus numériques. Fondée par Gilles Ridel en 2002, Nexway offre des solutions de vente en ligne en marque blanche aux éditeurs et aux distributeurs de produits dématérialisés[1].

L'entreprise est basée à Nanterre, en France. Elle a des filiales en Italie, en Pologne, en Espagne, au Maroc, en Allemagne, au Japon, au Luxembourg, au Brésil et aux États-Unis[2].

Les clients de l'entreprise incluent les e-commerçants Orange, Yahoo! Japan, Kurio, Softwareload, snakebyte, Best Buy, Pão de Açúcar et Amazon ; ainsi que les éditeurs Kaspersky Lab, Adobe, Microsoft, IMSI/Design, Sega, Electronic Arts, Eset, Disney et AVAST Software[3].

Historique[modifier | modifier le code]

La société est créée en 2002 par Gilles Ridel sous le nom de Téléchargement[4]. En 2005, elle effectue une première levée de fonds d’un million d’euros auprès de Turenne Capital Partenaires et de XAnge Private Equity[5].

En mars 2007, Téléchargement ouvre une filiale à Madrid[5]. En juin 2007, la société effectue une nouvelle levée de fonds à hauteur de 5 millions d’euros, auprès de ses actionnaires historiques Turenne Capital Partenaires et de XAnge Private Equity, ainsi que d’un nouvel investisseur, CM-CIC Capital Privé. Cette même année, pour faciliter son développement international Téléchargement change de nom et devient Nexway[5]. En octobre 2007, Nexway ouvre une filiale à Londres.

En avril 2008, la filiale italienne est ouverte à Milan. En juin 2008, Nexway fait l'acquisition de Key Technology en Suisse, qui devient Nexway GmbH afin de couvrir les marchés germanophones de Suisse et Allemagne[6]. Le chiffre d'affaires atteint 32 millions d'euros pour l'année 2008[7].

En janvier 2009, Nexway fait l'acquisition de Boonty (en), spécialiste de la distribution digitale de jeux vidéo « casual » grand public[8]. En novembre 2009, elle est en 13e position du classement Deloitte Technology Fast 50 en 2009 avec une croissance de 1 845 % en cinq ans[7].

En juillet 2010, Nexway effectue une levée de fonds de 14 millions d’euros auprès d'Oddo Asset Management et de CDC Entreprises, qui intervient pour le compte du FSI, avec la participation des actionnaires historiques de la société, Turenne Capital Partenaires, XAnge Private Equity et CM-CIC Capital Privé[9]. En décembre 2010, Nexway fait l'acquisition de CoGen Media, l'un de ses concurrents au Japon, pour couvrir les marchés asiatiques du Japon, de la Chine et Taïwan[10],[11].

En mai 2011, Nexway ouvre une filiale à San Francisco afin de chapeauter ses activités en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. En octobre 2011, l'entreprise ouvre une filiale à São Paulo au Brésil.

En 2013, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros.

En juin 2014, elle rachète les activités e-commerce en marque blanche du spécialiste de la distribution en ligne de jeux vidéo Metaboli[12]. En novembre 2014, Nexway reçoit le prix 2014 Red Herring Top 100 Global[13].

En juillet 2015, Nexway est lauréat du Grand Prix des Entreprises de Croissance dans la catégorie Média & Divertissement / CA 20 - 100 M€ décerné par le magazine Décideurs, en collaboration avec le ministère de l'Economie et des Finances[14].

Solutions Nexway de vente en ligne de produits dématérialisés[modifier | modifier le code]

Nexway offre cinq solutions e-commerce de produits dématérialisés aux éditeurs de produits numériques et leurs e-commerçants.

Nexway Publisher Webstore[modifier | modifier le code]

La création et la gestion de boutique en marque blanche[15] pour les éditeurs de jeux vidéo et de logiciels numériques pour PC sont l'activité historique de l'entreprise. Les éditeurs PC qui s'appuient sur Nexway pour assurer leur vente en ligne incluent Kaspersky Lab, Kroll Ontrack, ESET, SEGA, F-Secure Corporation, Focus Home Interactive, IMSI/Design, SYSTRAN, Microsoft Campus France, G Data et Trend Micro.

Nexway In-App Store[modifier | modifier le code]

Nexway offre également des solutions e-commerce qui permettent aux éditeurs PC et Android d'intégrer une boutique[16] au sein même de leurs logiciels, jeux vidéo et applications. Les solutions Nexway In-App Store visent à favoriser la conversion des produits freemium gratuites en version premium payantes, mais aussi augmenter les taux de renouvellement des produits dont l'abonnement est le modèle d'affaires. Nexway In-App Store permet notamment les achats d'objets numériques au sein des applications Android, grâce à des micropaiements. Les éditeurs AVAST Software[17] et Kaspersky Lab[18] utilisent la solution Nexway In-App Store.

Nexway Publisher Distribution[modifier | modifier le code]

La solution Nexway Publisher Distribution permet aux éditeurs de logiciels et jeux vidéo dématérialisés pour PC ainsi qu'aux éditeurs d'applications Android de distribuer[19] leurs produits numériques dans les boutiques en ligne et les app stores des e-commerçants et distributeurs partenaires de Nexway à travers le monde, dont Orange[20], Yahoo! Japan, Kurio, Softwareload[21], snakebyte, Best Buy, Pão de Açúcar et Amazon. Depuis 2014 et l'annonce d'un partenariat avec l'entreprise Tech Data[22], les produits numériques du catalogue Nexway sont également mis à disposition des revendeurs européens du grossiste en produits informatiques Tech Data.

Les éditeurs Adobe[23] et Microsoft[24] sont clients de l'offre Nexway Publisher Distribution, aux côtés d'autres éditeurs PC dont Acronis, North Tree, Humongous, Daedalic Entertainment, Devolver Digital, Rebellion, Surprise Attack, Vivid Games, et Crytek et d'éditeurs Android dont Bose Corporation, AwoX, Philips, Advisen, Thumbstar, AMA, Disney, FGL et BulkyPix[25].

Nexway Merchant Webstore[modifier | modifier le code]

Les solutions e-commerce en marque blanche Nexway Merchant Webstore[26] permettent aux e-commerçants et aux éditeurs de sites de contenus de vendre les logiciels et jeux vidéo dématérialisés pour PC du catalogue Nexway. Les clients des solutions Nexway Merchant Webstore incluent Orange, Rue du Commerce, Boulanger, Cdiscount, Fnac, Softwareload, Best Buy aux États-Unis, Yahoo! Japan, Amazon en Europe, Pão de Açúcar, Baixaki et Nuuvem au Brésil, GameBillet au Royaume-Uni, Bomi Teknoloji en Turquie, GetGamesDirect aux États-Unis, GameFanShop à travers l'Europe et KetoMedia en Allemagne[25].

Nexway Appstore[modifier | modifier le code]

Depuis 2013, Nexway propose aux fabricants informatiques, aux e-commerçants et aux opérateurs téléphoniques le développement et la gestion de boutiques d’applications Android en marque blanche. La solution Nexway Appstore[27] permet la vente d'applications Android sur les tablettes pour enfant Kurio[28] et la box de télévision intelligente QEUS du fabricant snakebyte[29].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « A propos de Nexway », sur Nexway.com
  2. « Nos bureaux », sur Nexway.com
  3. « Clients Nexway », sur Nexway.com
  4. « Pourquoi Nexway s'est imposé », sur Le Figaro,‎
  5. a, b et c « Telechargement devient Nexway et lève 5 millions d'euros », sur Journal du Net,‎
  6. « Nexway poursuit sa stratégie de croissance en rachetant Pepita », sur Journal du Net,‎
  7. a et b « Deloitte Technology Fast 50 : La rupture par les technologies » [PDF], sur Deloitte,‎ 2009
  8. (en) « Digital Distribution Provider Boonty Acquired By Nexway », sur Gamasutra,‎
  9. « NexWay (ex Telechargement.fr) lève 14 millions d’euros », sur Frenchweb,‎
  10. « Nexway (ex Telechargement.fr) rachète le japonais CoGen Media », sur Frenchweb,‎
  11. « Nexway acquiert le japonais CoGen Media », JDN,‎ (lire en ligne)
  12. (en) « Nexway Acquires White Label Division Of Video Game Download Portal Metaboli », sur Yahoo! Finance,‎
  13. « Nexway nommé finaliste du prix 2014 Red Herring 100 Global Award », sur PR Newswire,‎
  14. « Nexway lauréat du Grand Prix des Entreprises de Croissance », sur www.prnewswire.com
  15. (en) « Nexway Publisher Webstore », sur Nexway.com
  16. (en) « Nexway In-App Store », sur Nexway.com
  17. (en) « AVAST Software Selects Nexway In-App Store », sur Nexway.com,‎
  18. « Boutique Kaspersky », sur Kaspersky.fr
  19. (en) « Nexway Publisher Distribution », sur Nexway.com
  20. « Jeux vidéo : Orange délègue à Nexway la gestion de ses services de téléchargements », sur ITespresso,‎
  21. « Nexway devient le fournisseur exclusif des téléchargements pour Softwareload », sur ITRNews,‎
  22. (en) « Tech Data Adds 3,000 Premium Downloadable Video Games to TD Activate-here ESD », sur Tech Data Europe
  23. « Adobe confie sa distribution numérique à Nexway », sur ChannelNews,‎
  24. « Microsoft confie à Nexway la diffusion en ligne de ses logiciels », sur Channel Business Partners,‎
  25. a et b « Nexway annonce une forte hausse de son activité de distribution indirecte de produits dématérialisés pour PC et Android™ », sur PR Newswire,‎
  26. (en) « Nexway Merchant Webstore », sur Nexway.com
  27. (en) « Nexway Appstore », sur Nexway.com
  28. « Gulli lance son propre App store pour tablettes », sur Journal du Net,‎
  29. « Des fonctionnalités de télévision intelligente, une console de jeu vidéo et des capacités domotiques », sur La télévision connectée,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]