Drifters (manga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Drifters.
Drifters
ドリフターズ
(Dorifutazu)
Type Seinen
Genre Fantaisie, action, science-fiction
Manga
Auteur Kōta Hirano
Éditeur (ja) Shōnen Gahosha
(fr) Tonkam
Prépublication Drapeau du Japon Young King Ours
Sortie initiale en cours
Volumes 5
Anime japonais
Réalisateur
Kenichi Suzuki
Scénariste
Hideyuki Kurata
Yōsuke Kuroda
Studio d’animation Hoods Drifters Studio
Compositeur
Yasushi Ishii
Hayato Matsuo
Licence (fr) Wakanim
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX, GYT, KBS, MBC, GBS
1re diffusion
Épisodes 12

Drifters (ドリフターズ, Dorifutaazu?) est un seinen manga de fantasy de Kōta Hirano. Il est prépublié depuis le 30 avril 2009 dans le magazine Young King Ours et a été compilé en cinq volumes en juin 2016. La version française est éditée par Tonkam[1].

L'intrigue se base sur un crossover à la fois historique et fictionnel puisqu'elle rassemble et opposent de nombreux personnages historiques réels issus d'époques et de pays différents dans un monde où diverses races issues du folklore traditionnel de la fantasy (elfes, nains, kobolds, dragons, etc.) coexistent avec les humains et où certains êtres sont pourvus de pouvoirs surnaturels (parchemins d'invocations, pyrokinésie, entre autres).

Une adaptation en anime par le studio Hoods Drifters Studio est diffusée entre octobre et décembre 2016 sur Tokyo MX au Japon et en simulcast sur J-One et Wakanim dans les pays francophones. Une seconde saison est en production.

Histoire[modifier | modifier le code]

Toyohisa Shimazu, jeune samurai participant à la bataille de Sekigahara, à l'époque du Japon féodal, se retrouve soudain plongé dans un autre monde. Rapidement, il découvre que plusieurs autres guerriers renommés ont dérivé dans cette dimension. Le jeune homme se retrouve plongé dans une guerre sans merci dont il ignore encore les tenants et les aboutissants, guerre qu'il doit mener aux côtés de deux célèbres figures historiques japonaises, Oda Nobunaga et Yoichi Nasu, avant d'être rejoint par d'autres combattants et stratèges issus de diverses époques, tels Hannibal Barca et Billy the Kid.

Ces personnages historiques sont tous des combattants ou des stratèges militaires et politiques rompus à l'art de la guerre (parfois les deux). Deux personnages, fictifs quant à eux, sont à l'origine de l’apparition de ces figures guerrières dans ce monde : l'agent Purple et une jeune fille vêtue de noir nommée Easy. Tous deux enlèvent ces guerriers et tacticiens du monde réel par un système de portes dimensionnelles (le transfert semble toujours s'opérer quand les personnages concernés sont au bord de la mort) pour mener par leur biais une lutte indirecte dont les motifs restent encore inconnus. Les personnages concernés se trouvent divisés en deux groupes. Les Parias, envoyés par Easy, désirent détruire le monde tandis que les Drifters, envoyés par l'agent Purple et aidés par l'organisation Octobre, une guilde de magiciens, sont censés les en empêcher.

Personnages[modifier | modifier le code]

Drifters[modifier | modifier le code]

Shimazu Toyohisa (島津 豊久?)
Oda Nobunaga (織田 信長?)
Nasu no Yoichi (那須与一?)
Hannibal Barca
Publius Cornelius Scipio Africanus
La Horde Sauvage
Naoshi Kanno (菅野直?)
Tamon Yamaguchi

Parias[modifier | modifier le code]

Le Roi Noir

Un personnage au corps meurtri dissimulé sous une longue tunique à capuche. Son corps semble présenter les marques de graves sévices. Il dispose du pouvoir de multiplier toutes les formes de vie (des graines de blé jusqu'aux cellules d'un être vivant). Chef autoproclamé des Parias et de leur armée de monstres de toutes sortes, il cherche à créer une civilisation nouvelle pour remplacer l'humanité.

Hijikata Toshizō (土方 歳三?)
Jeanne d'Arc
L’héroïne de la Guerre de Cent Ans entre la France et l'Angleterre. Jeanne a été brûlée sur le bûcher pour hérésie quand elle avait 19 ans mais semble avoir été secourue par Easy juste avant de mourir. Elle dispose désormais de pouvoirs surnaturels qui lui permettent de générer et de contrôler le feu.
Gilles de Rais
Anastasia Nikolaevna Romanova (Анастасия Николаевна Романова)
La plus jeune fille du dernier tsar de Russie, Nicolas II. Les bolchéviques ont assassiné Anastasia et toute sa famille quand Anastasia avait 17 ans. Maintenant, Anastasia veut prendre sa revanche en gelant le monde entier avec les blizzards surnaturels.
Minamoto no Yoshitsune (源 義経?) 
Grigori Raspoutine (Григорий Ефимович Распутин) 

L'Empire Orte[modifier | modifier le code]

Adolf Hitler
Comte Saint-Germi
Aram

L'organisation Octobre[modifier | modifier le code]

Abe no Seimei
Olmine
Ham

Autres[modifier | modifier le code]

Murasaki (?)
Easy
Marsha
Mark
Shara

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] 978-4-7859-3407-1[ja 1] [fr 1] 978-2-7595-0604-0[fr 1]
2 [ja 2] 978-4-7859-3714-0[ja 2] [fr 2] 978-2-7595-0605-7[fr 2]
3 [ja 3] 978-4-7859-5043-9[ja 3] [fr 3] 978-2-7595-0606-4[fr 3]
4 [ja 4] 978-4-7859-5436-9[ja 4] [fr 4] 978-2-7560-7175-6[fr 4]
5 [ja 5] 978-4-7859-5790-2[ja 5] [fr 5] 978-2-7560-7841-0[fr 5]

Anime[modifier | modifier le code]

Un clip anime réalisé par Rôyoji Nakamori et Masanori Komine est commercialisé avec le dixième volume d'Hellsing Ultimate[2].

Une adaptation en anime est annoncée en mars 2015[3]. Un OAV de 36 minutes est paru en juin 2016 avec l'édition limitée du tome 5[4]. La série télévisée est ensuite diffusée à partir d'octobre 2016 sur Tokyo MX au Japon et en simulcast sur J-One et Wakanim dans les pays francophones. Il s'agit de la première série à être proposée en version française en simultané avec le Japon[5].

Une seconde saison est annoncée en décembre 2016[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

La série est nommée pour le Prix Manga Taishō en 2012[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Preview - Drifters », sur manga-news.com/,‎
  2. « Clip Anime pour Drifters (Clip Disponible) », sur manga-news.com,‎
  3. Jérôme Fréau, « Drifters adapté en anime », sur AnimeLand,‎ .
  4. « Vidéos promotionnelles de l'OAV Drifters », sur manga-news.com,‎ (consulté le 16 octobre 2016).
  5. « Drifters, première série en doublage simultané sur J-One et Wakanim », sur manga-news.com,‎ (consulté le 16 octobre 2016).
  6. (en) « Drifters Anime Teases Second Season in "20XX" », sur Anime News Network,‎ (consulté le 7 janvier 2017).
  7. « Taisho Manga Awards 2012 - Les Nominés », Manga-news.com

Édition japonaise

Édition française

Liens externes[modifier | modifier le code]