Parasite (manga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Parasite
Image illustrative de l'article Parasite (manga)
Logo de l'édition française du manga (tome 2).
寄生獣
(Kiseijū)
Type Seinen
Genre Body horror[1],[2]
Thriller horrifique[3]
Science fiction[1],[4]
Manga
Auteur Hitoshi Iwaaki
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Glénat
Prépublication Drapeau du Japon Morning Open Shūkan (1988 - 1989)
Afternoon (1989 - 1994)
Sortie initiale
Volumes 10
Anime japonais : Parasite - La maxime
Réalisateur
Kenichi Shimizu
Scénariste
Shoji Yonemura
Studio d’animation Madhouse
Compositeur
Ken Arai
Licence (fr) Crunchyroll (streaming)
Black Box (DVD/Blu-ray)
Chaîne Drapeau du Japon NTV
1re diffusion
Épisodes 24
Film japonais
Réalisateur
Scénariste
Sortie
Film japonais
Réalisateur
Scénariste
Sortie
Manga : Parasite Reversi
Auteur Moare Ohta
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Glénat
Prépublication Drapeau du Japon Comic Days
Sortie initiale
Volumes 8

Parasite (寄生獣, Kiseijū?, litt. « bêtes parasites ») est un manga seinen de Hitoshi Iwaaki. Il est prépublié entre et dans les magazines Morning Open Shūkan puis Afternoon de l'éditeur Kōdansha, et est compilé en un total de dix volumes. La version française est éditée en intégralité par Glénat entre et .

Une série télévisée d'animation produite par Madhouse est diffusée entre et sous le titre Parasite - La maxime (寄生獣 セイの格率, Kisei-jū Sei no kakuritsu?), et deux films live sortent respectivement en et en . Dans les pays francophones, la série est diffusée en simulcast par Crunchyroll et sera également éditée en DVD et Blu-ray par Black Box. La série est aussi parue sur Netflix depuis le . Au Japon, la sortie de la série animée et des deux films en 2014-2015 a créé un regain de popularité pour le manga, qui s'était vendu à plus de 11 millions d'exemplaires fin 2014.

Une série dérivée intitulée Parasite Reversi (寄生獣リバーシ, Kisei-jū ribāshi?), scénarisée et dessinée par Moare Ohta, est prépubliée dans le magazine Comic Days de Kōdansha entre et .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une nuit, des sphères de la taille de balles de tennis, contenant des créatures à l'apparence de serpents, tombent en nombre inconnu partout dans le monde. Ils sont programmés pour prendre la place des cerveaux humains. Un de ceux-ci s'attaque à un jeune homme, Shinichi, durant son sommeil, en essayant de s'introduire par son oreille mais ne peut l'atteindre, ce dernier ayant gardé ses écouteurs pour la nuit. Réveillé en sursaut alors que le parasite tente de s'introduire par son nez, il essaye de se défendre mais finit par se faire perforer la main droite. Le lycéen prend alors ses écouteurs et les enroule autour de son bras, empêchant le parasite de grimper jusqu'au cerveau. Ne pouvant quitter son bras, ce dernier fusionne finalement avec sa main droite. Pendant ce temps, d'autres parasites, ayant réussi à prendre possession du cerveau de leur hôte, commencent à se nourrir d'êtres humains, tandis que la créature et Shinichi sont forcés de cohabiter.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Shin'ichi Izumi (泉・新一, Izumi Shin'ichi?)
Voix japonaise : Nobunaga Shimazaki, voix française : Marc Whilhem
Héros humain de la série, c'est un lycéen japonais de 16 ans. C'est un garçon assez grand et fin, aux cheveux bruns courts et aux yeux noirs. Au début du manga, c'est un jeune homme souvent pensif, avec un caractère timide et chaleureux. Après son infection par le Parasite Migi, il essaye de trouver un moyen de cohabiter avec lui. Cependant, il est considéré comme un danger par les autres Parasites car il a gardé son cerveau d'humain. Mais Shin'ichi se tient à distance de la police et des services spéciaux, avec la peur de se faire disséquer pour que les autres humains en apprennent plus sur les Parasites. Il est obligé de combattre d'autres Parasites, avec l'aide de Migi. Si au départ, sa main droite agit seule pour se défendre, elle lui demande de plus en plus son aide pour tuer les hôtes.
Après l'incident avec sa mère, l'apparence de Shin'ichi change ; il devient plus musclé, retire ses lunettes car il n'en a plus besoin et arbore une large cicatrice sur le torse. Sa personnalité se modifie aussi, il apparaît beaucoup plus distant, et se surprend parfois à penser comme un Parasite. Son lien avec Migi se renforce, et il devient même capable de combattre seul des Parasites. Il a gagné en force, rapidité et résistance, pouvant même sauter de plusieurs étages sans fournir le moindre effort. Il en vient à se demander s'il est encore humain, car il devient incapable de ressentir des émotions.
Migi (ミギー, Migī?)
Voix japonaise : Aya Hirano, voix française : Sandra Vandoux
C'est le Parasite de la main droite de Shin'ichi. Il l'a nommé ainsi, son nom venant du mot japonais pour la main droite (右手, migite?). Contrairement aux autres Parasites, il ne ressent pas le besoin de se nourrir d'êtres humains. Même s'il se montre souvent préoccupé par Shin'ichi, il prétend que c'est pour se garder en vie. Il apparaît souvent sous la forme d'un œil et d'une bouche pour communiquer avec son hôte. Comme tous les autres Parasites, il ne présente aucune émotion, et est en plus très cynique vis-à-vis de Shin'ichi. Il réfléchit très vite et c'est souvent lui qui s'occupe de la stratégie lors de combats. Il peut se transformer en diverses armes et objets, permettant ainsi à Shin'ichi de combattre. On peut le voir prendre par exemple la forme d'une épée ou de petites faux.
La symbiose Shin'ichi/Migi
Migi pense au départ avoir échoué car il n'a pas colonisé le cerveau de Shin'ichi. Il apprend rapidement le japonais grâce aux livres de son hôte, et en se renseignant sur Internet pendant le sommeil du lycéen. Shin'ichi blague même en disant que sa main droite est plus instruite que son cerveau. Après que Migi l'a sauvé de la mort en remplaçant son cœur, Shin'ichi devient plus fort et résistant, il peut par exemple courir aussi vite qu'une voiture. Le Parasite lui explique que c'est parce que 30 % de ses cellules sont passées dans son corps d'humain. Cela confère au jeune homme de nouvelles capacités, comme entendre, voir et percevoir les choses beaucoup mieux que la plupart de ses congénères. Leur personnalité change également, Migi devenant plus humain, se surprenant à éprouver de la compassion, et Shin'ichi devenant plus froid envers les autres humains. Migi peut également détacher des parties de son corps, et bouger indépendamment, même si cela amoindrit sa force. Par ailleurs, il ne peut garder cette forme que quatre minutes comme il l'expliqua au réveil de Shin'Ichi, celui-ci découvrant Migi ayant quitté son bras droit. Migi lui annonça qu'il ne pouvait quitter son corps que quatre minutes sans quoi il mourrait. Il est également obligé de dormir quatre heures par jour, car son métabolisme a été modifié après avoir sauvé Shin'ichi. Bien qu'avant, il dormait déjà beaucoup, il a été dit qu'il pouvait se réveiller dès lors qu'il sentait un parasite, que Shin'ichi ait un problème ou de lui-même. Le fait que Migi et Shin'ichi soient deux entités séparées leur donne un net avantage lors de la plupart des combats.

Humains[modifier | modifier le code]

Satomi Murano (村野 里美, Murano Satomi?)
Voix japonaise : Kana Hanazawa[5], voix française : Delphine Saroli
Camarade de classe de Shin'ichi et aussi sa meilleure amie. Satomi et Shin'ichi développent au fur et à mesure de l'histoire une relation amoureuse mais Shin'ichi qui ne veut ni qu'il lui arrive malheur, ni qu'elle découvre sa vraie nature, la repoussera peu à peu. Elle ne connait pas l’existence de Migi et trouve les changements d'attitude de son ami étranges, c'est pourquoi elle lui demandera plusieurs fois : « Tu es bien Shin'ichi Izumi, n'est-ce pas ? », en référence à leur première rencontre.
Kana Kimishima (君嶋 加奈, Kimishima Kana?)
Voix japonaise : Miyuki Sawashiro[6], voix française : Justine Hostekint
Kana est une jeune fille désobéissante et petite amie de Mitsuo, délinquant. Elle tombera petit à petit amoureuse de Shin'ichi car elle sent quelque chose de « différent » chez lui, mais elle verra Shin'ichi sortir avec Satomi Murano, ce qui la découragera quelque peu. Kana a un pouvoir qui lui permet de sentir les Parasites, ce qui lui fera penser qu'elle a un lien particulier avec Shin'ichi. Malheureusement, elle ne peut pas faire la différence entre celui-ci et les autres Parasites, ce qui la mettra souvent en situation de danger. Au fur et à mesure, son pouvoir s'accroît et elle finit par émettre un signal que les Parasites utilisent pour se reconnaître et se rencontrer. Un jour, pendant qu'elle utilisait ce pouvoir pour suivre le signal de Shin'ichi, elle tombe face à face avec un Parasite en plein repas. Cette erreur lui coûtera la vie, le Parasite l'ayant tuée d'un coup dans le cœur avant d'être à son tour tué par Shin'ichi.
Yuko Tachikawa (立川 裕子, Tachikawa Yūko?)
Voix japonaise : Kiyono Yasuno[6], voix française : Amandine Longeac
Suzuki Akiho (鈴木 アキホ, Akiho Suzuki?)
Voix japonaise : Rena Maeda[6], voix française : Sophie Tavert
Uragami (浦上?)
Voix japonaise : Hiroyuki Yoshino[6], voix française : Michaël Maïno
Kazuyuki Izumi (泉 一之, Izumi Kazuyuki?)
Voix japonaise : Masaki Aizawa, voix française : Franck Adrien
Nobuko Izumi (泉 信子, Izumi Nobuko?)
Voix japonaise : Chieko Sasai, voix française : Dany Benedito
Kazuki Nagai (長井 和輝, Nagai Kazuki?)
Voix japonaise : Shinya Hamazoe
Mitsuo (光夫?)
Voix japonaise : KENN[7]
Makiko Hayase (早瀬 真樹子, Hayase Makiko?)
Voix japonaise : Yū Serizawa[7], voix française : Sophie Tavert
Mamoru Uda (宇田 守, Uda Mamoru?)
Voix japonaise : Takuma Suzuki[7], voix française : Laurent Pasquier
Shiro Kuramori (倉森 志郎, Kuramori Shirō?)
Voix japonaise : Issei Futamata, voix française : Laurent Pasquier
Takeshi Hirokawa (広川 剛志, Hirokawa Takeshi?)
Voix japonaise : Yū Mizushima[7], voix française : Hyppolite Audouy
Hirama (平間?)
Voix japonaise : Takuma Suzuki
Yamagishi (山岸?)
Voix japonaise : Rikiya Koyama
Mitsuyo (美津代?)
Voix japonaise : Seiko Fujiki, voix française : Dominique Chenet

Parasites[modifier | modifier le code]

Les Parasites sont les antagonistes principaux de la série. Ce sont des créatures parasites extraterrestres mystérieuses parvenues sur Terre et contaminant les être vivants, notamment les humains, en prenant le contrôle de leur système nerveux.
Leur physiologie, une fois l’hôte parasité, peut être comparée à celle de « muscles pensants » : ils sont effectivement capables de changer leur apparence à volonté et leur intelligence est proche de celle humaine, bien qu'ils semblent témoigner de capacités d'apprentissage supérieures. Ce sont des cannibales au sens strict du terme, ne se nourrissant de préférence que d'individus de la même espèce que celle qu'ils ont contaminée (les parasites humains se nourrissent d'humains, les chiens consomment des chiens…). Les parasites ont un contrôle psychomoteur aigu et sont capables de pousser leur corps jusqu'à ses limites.
Ils n'éprouvent que les émotions les plus primaires (peur, colère, et quelquefois amour) et leur logique est extrêmement utilitariste (toutes leurs décisions n'ont pour objectif que leur survie), mais sont néanmoins dotés d'une personnalité. Ils sont capables de se repérer par un signal qu'ils émettent et peuvent détecter dans un rayon de 300 mètres. Ce signal leur permet de se distinguer entre eux et d'exprimer leurs émotions, notamment celui de l'hostilité. Bien qu'ils soient égoïstes et de nature solitaire, ils peuvent témoigner d'une grande solidarité, notamment pour la survie de leur espèce. Plusieurs parasites peuvent cohabiter dans un même corps. Un parasite peut dans de très rares cas ne pas réussir à avoir atteint le système nerveux de leur hôte ; cela entraîne alors une liaison singulière entre l'hôte et le parasite.
Leur origine est inconnue et eux-mêmes ne savent pas ce qu'ils sont ni d'où ils viennent. Ils sont dépourvus de corps physique et ne peuvent survivre qu'en s'introduisant dans le corps d'un hôte. Des théories écologistes ont été formulées pour expliquer leur apparition : l'humain ne respectant pas la biosphère terrestre, les parasites sont venus sur Terre pour exterminer l'être humain (l'humain est le « poison » et le parasite est l'« antidote »).
Reiko Tamura (田村 玲子, Tamura Reiko?)
Voix japonaise : Atsuko Tanaka[6], voix française : Emmanuelle Lambrey
Mr. B (B?)
Voix japonaise : Tōru Nara
Mr. A (A, Ē?)
Voix japonaise : Makoto Yasumura
Hideo Shimada (島田 秀雄, Shimada Hideo?)
Voix japonaise : Akira Ishida[7], voix française : Michaël Maïno
Gotou (後藤, Gotō?)
Voix japonaise : Kazuhiko Inoue, voix française : Julien Dutel
Miki (三木?)
Voix japonaise : Daisuke Namikawa, voix française : Jean-Marc Galéra
Kusano (草野?)
Voix japonaise : Takaya Aoyagi, voix française : Pascal Gimenez

Manga[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Parasite est originellement prépublié au Japon dans le Morning Open Zōkan[8] à partir de 1988 et transféré après quelques chapitres dans le Monthly Afternoon en 1990[8]. La série est publiée par Kōdansha en un total de 10 volumes reliés sortis entre et . Une réédition deluxe au format kanzenban est publiée en huit tomes sortis entre janvier et [9],[10]. Une troisième édition est publiée en dix tomes sortis entre août et [11],[12].

La série est publiée en version française par Glénat en dix volumes sortis entre et . L'éditeur publie une « Édition originale » en huit volumes format « seinen » à partir de [13]. En Amérique du nord, la série est distribuée par Tokyopop en douze volumes et publiée dans le magazine Mixxzine[14]. Les droits de diffusion de la série sont ensuite rachetés par Del Rey Manga qui sort la série sous son format « kanzenban » en huit volumes[15]. Kodansha Comics réimprime la série entre 2011 et 2012.

Une série dérivée intitulée Parasite Reversi (寄生獣リバーシ, Kisei-jū ribāshi?), scénarisée et dessinée par Moare Ohta, est prépubliée dans le magazine Comic Days de Kōdansha du jusqu'en [16]. La série comporte un total de huit tomes[17].

Neo Parasite[modifier | modifier le code]

Un projet d'œuvres en hommage à Parasite intitulé Neo Parasite (ネオ寄生獣, Neo Kiseijū?) débute sa prépublication dans le Monthly Afternoon le [18]. Les auteurs en sont Akira Hiramoto[19], Yukari Takinami[20], Yasushi Nirasawa[21], Hiroki Endo[22], Riichi Ueshiba[23],[24], Ryōji Minagawa[25], Takatoshi Kumakura[26], Peach-Pit[27], Hiro Mashima[28], Moare Ohta[29], Takayuki Takeya et Moto Hagio[30]. Un volume relié regroupant l'ensemble de ces œuvres est commercialisé le [31]. Le volume est publié par Glénat en à l'occasion de la sortie de son « Édition originale »[32].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

Parasite[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] 4-06-314026-1[ja 1]
[fr 1] 978-2-7234-4143-8[fr 1]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 1 : Invasion (侵入, Shinnyū?)
  • Chapitre 2 : Le monstre (野獣, Yajū?)
  • Chapitre 3 : Contact (接触, Sesshoku?)
  • Chapitre 4 : Envie de meurtre (殺気, Sakki?)
  • Chapitre 5 : Envie d'apprendre (勉強好き, Benkyō Suki?)
  • Chapitre 6 : Tamiya Yoko (田宮良子, Tamiya Ryōko?)
  • Chapitre 7 : Raid (襲撃, Shūgeki?)
2 [ja 2] 4-06-314029-6[ja 2]
[fr 2] 978-2-7234-4179-7[fr 2]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 8 : Espèce (種(しゅ), Shu?)
  • Chapitre 9 : La mère (母親, Hahaoya?)
  • Chapitre 10 : La différence (こだわり, Kodawari?)
  • Chapitre 11 : Séparation (別れ, Wakare?)
  • Chapitre 12 : Le cœur percé (胸の穴, Mune no Ana?)
  • Chapitre 13 : Sans verser une larme (出ない涙, Denai Namida?)
  • Chapitre 14 : Compagnons (仲間, Nakama?)
3 [ja 3] 4-06-314036-9[ja 3]
[fr 3] 978-2-7234-4179-7[fr 3]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 15 : 30% en moins (消えた30%, Kieta 30%?)
  • Chapitre 16 : La fin du voyage (旅の終わり, Tabi no Owari?)
  • Chapitre 17 : Transfiguration (変貌, Henbō?)
  • Chapitre 18 : Humanité (人間, Ningen?)
  • Chapitre 19 : Shimada Hideo (島田秀雄, Shimada Hideo?)
  • Chapitre 20 : Prémices (兆し, Kizashi?)
4 [ja 4] 4-06-314040-7[ja 4]
[fr 4] 978-2-7234-4245-9[fr 4]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 21 : Observations (観察, Kansatsu?)
  • Chapitre 22 : Fissures (亀裂, Kiretsu?)
  • Chapitre 23 : Confusion et massacre (混乱と殺戮, Konran to Satsuriku?)
  • Chapitre 24 : Le coup final (一撃, Ichigeki?)
  • Chapitre 25 : L'ondée (波紋, Hamon?)
  • Chapitre 26 : Une fille rêvait (少女の夢, Shōjo no Yume?)
5 [ja 5] 4-06-314045-8[ja 5]
[fr 5] 978-2-7234-4382-1[fr 5]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 27 : Exercice (演習, Enshū?)
  • Chapitre 28 : Les jours heureux (平和な日, Heiwana Hi?)
  • Chapitre 29 : Kana (加奈, Kana?)
  • Chapitre 30 : Le super pouvoir (超能力, Chōnōryoku?)
  • Chapitre 31 : Larmes de sang (赤い涙, Akai Namida?)
  • Chapitre 32 : Tamura Reiko (田村玲子, Tamura Reiko?)
  • Guest comic : Secrétaire parasite
6 [ja 6] 4-06-314054-7[ja 6]
[fr 6] 978-2-7234-4389-0[fr 6]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 33 : Le témoin (目撃者, Mokugeki-sha?)
  • Chapitre 34 : De fer et de verre (鉄とガラス, Tetsu to Garasu?)
  • Chapitre 35 : Problème d'anthroponymie (名前に無頓着, Namae ni Mutonjaku?)
  • Chapitre 36 : Vieux démons (悪魔の面影, Akuma no Omokage?)
  • Chapitre 37 : La cantine (食堂, Shokudō?)
  • Chapitre 38 : Hostilités (敵対, Tekitai?)
7 [ja 7] 4-06-314064-4[ja 7]
[fr 7] 978-2-7234-4502-3[fr 7]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 39 : Les assassins (刺客, Shikaku?)
  • Chapitre 40 : Tour de contrôle (司令塔, Shireitō?)
  • Chapitre 41 : L'être parfait (完全体, Kanzentai?)
  • Chapitre 42 : Famille réduite, première partie (小さな家族 (1), Chiisana Kazoku (1)?)
  • Chapitre 43 : Famille réduite, seconde partie (小さな家族 (2), Chiisana Kazoku (2)?)
  • Chapitre 44 : Impatiemment (性急に, Seikyū ni?)
  • Chapitre 45 : Risque calculé (冷血の戦い, Reiketsu no Tatakai?)
8 [ja 8] 4-06-314076-8[ja 8]
[fr 8] 978-2-7234-4503-0[fr 8]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 46 : Les parcs d'à côté (となり町の公園, Tonarimachi no Kōen?)
  • Chapitre 47 : Avoir un enfant (人の子の親, Hitonoko no Oya?)
  • Chapitre 48 : Le retour (ただいま, Tadaima?)
  • Chapitre 49 : Entrevue (お見合い実験, Omiai Jikken?)
  • Chapitre 50 : Tranchant (凶器, Kyōki?)
  • Chapitre 51 : Le chemin (針路, Shinro?)
9 [ja 9] 4-06-314095-4[ja 9]
[fr 9] 978-2-7234-4504-7[fr 9]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 52 : Encadrement (包囲, Hōi?)
  • Chapitre 53 : Ouverture des hostilités (口火?, Kuchibi)
  • Chapitre 54 : Opression (制圧, Seiatsu?)
  • Chapitre 55 : Parasites (寄生獣, Kiseijū?)
  • Chapitre 56 : Des têtes vont tomber (, Kubi?)
  • Chapitre 57 : Héroïques (ヒーロー, Hīrō?)
  • Chapitre 58 : Migy (ミギー, Migī?)
10 [ja 10] 4-06-314107-1[ja 10]
[fr 10] 978-2-7234-4505-4[fr 10]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 59 : La veille (老婆, Rōba?)
  • Chapitre 60 : Préparatifs (覚悟, Kakugo?)
  • Chapitre 61 : Grotesque (異形, Igyō?)
  • Chapitre 62 : Au petit matin (, Asa?)
  • Chapitre 63 : Retour à la normale (日常の中へ, Nichijō no Naka e?)
  • Chapitre 64 : Pour toi (きみ, Kimi?)
  • Appendice

Parasite Reversi[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja2 1] 978-4-06-512428-4[ja2 1]
[fr2 1] 978-2-3440-4758-3[fr2 1]
2 [ja2 2] 978-4-06-514541-8[ja2 2]
[fr2 2] 978-2-3440-4761-3[fr2 2]
3 [ja2 3] 978-4-06-516973-5[ja2 3]
[fr2 3] 978-2-3440-4762-0[fr2 3]
4 [ja2 4] 978-4-06-518541-4[ja2 4]
 
5 [ja2 5] 978-4-06-520121-3[ja2 5]
 
6 [ja2 6] 978-4-06-521729-0[ja2 6]
 
7 [ja2 7] 978-4-06-523223-1[ja2 7]
 
8 [ja2 8] 978-4-06-524051-9[ja2 8]
 

Anime[modifier | modifier le code]

Logo de la version japonaise de l'anime.

L'adaptation en série télévisée d'animation est annoncée en [33]. Elle est produite par le studio Madhouse avec une réalisation de Kenichi Shimizu, un scénario de Shoji Yonemura et des compositions de Ken Arai[34]. Celle-ci est diffusée depuis le sur NTV sous le titre Parasite - La maxime (寄生獣 セイの格率, Kisei-jū Sei no kakuritsu?)[35]. Le générique d'ouverture est Let Me Hear de Fear, and Loathing in Las Vegas et celui de fin It's the Right Time de Daichi Miura.

En dehors du Japon, la série est diffusée en simulcast par Crunchyroll et par Animax Asia en Asie du Sud-Est et Asie du Sud[36],[37],[38]. La série est éditée en DVD et Blu-ray par Black Box dans les pays francophones[39] et licenciée en Amérique du nord par Sentai Filmworks[40], version diffusée dans le programme Toonami d'Adult Swim entre le et le [41]. La série est mise en ligne sur Netflix début , mais n’est actuellement plus disponible sur la plateforme.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Le titre des vingt premiers épisodes reprend celui d'une œuvre culturelle le plus souvent littéraire.

Liste des épisodes
No  Titre de l’épisode en français Titre original de l’épisode Date de 1re diffusion
1 変身
Henshin
8 octobre 2014
2 肉体の悪魔
Nikutai no Akuma
15 octobre 2014
3 饗宴
Kyōen
22 octobre 2014
4 みだれ髪
Midaregami
29 octobre 2014
5 異邦人
Ihōjin
5 novembre 2014
6 日はまた昇る
Hi wa Mata Noboru
12 novembre 2014
7 暗夜行路
An'ya Kōro
19 novembre 2014
8 氷点
Hyōten
26 novembre 2014
9 善悪の彼岸
Zen'aku no Higan
26 novembre 2014
10 発狂した宇宙
Hakkyō-shita Uchū
3 décembre 2014
11 青い鳥
Aoi Tori
10 décembre 2014
12 こころ
Kokoro
24 décembre 2014
13 悲しみよこんにちは
Kanashimi yo Konnichi wa
7 janvier 2015
14 利己的な遺伝子
Rikotekina Idenshi
14 janvier 2015
15 何かが道をやってくる
Nanika ga michi o yattekuru
21 janvier 2015
16 幸福な家庭
Kōfuku na Katei
28 janvier 2015
17 瀕死の探偵
Hinshi no Tantei
4 février 2015
18 人間以上
Ningen ijō
11 février 2015
19 冷血
Reiketsu
18 février 2015
20 罪と罰
Tsumi to Batsu
25 février 2015
21
Le Sexe et le sacré
性と聖
Sei to Kiyoshi
4 mars 2015
22
Le Calme et l'Éveil
静と醒
Sei to Sei
11 mars 2015
23
La Vie et la Promesse
生命と誓い
Seimei to Chikai
18 mars 2015
24
Parasite
寄生獣
Kiseijū
25 mars 2015

Film[modifier | modifier le code]

En 1999, Don Murphy annonce un projet d'adaptation en un film live en images de synthèse en collaboration avec The Jim Henson Company[42],[43]. En 2005, Takashi Shimizu est annoncé comme réalisateur pour une adaptation par New Line Cinema[44], mais le contrat expire début 2013 sans que le projet n'aboutisse[45].

En , la production de deux films live est annoncée. Produits par Tōhō et réalisés par Takashi Yamazaki, le premier est sorti le et le second le [33].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le manga reçoit le prix du manga de son éditeur en 1993 dans la catégorie générale (seinen). Il remporte également le Prix Seiun du meilleur manga de l'année en 1996[46]. En , le manga s'était vendu à plus de 11 million d'exemplaires[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Brittany Vincent, « [Review] Parasyte: The Maxim Complete Collection » [archive du ], sur Otaku USA Magazine, (consulté le )
  2. (en) Laurence Bush, Asian Horror Encyclopedia: Asian Horror Culture in Literature, Manga, and Folklore, iUniverse, (ISBN 9781469715032), p. 85
  3. (en) Nick Creamer, « Parasyte -the maxim- Blu-Ray - Review », sur Anime News Network, (consulté le )
  4. (en) « Parasyte -the maxim- », Sentai Filmworks (consulté le )
  5. (en) Karen Ressler, « Parasyte Anime's Cast, Staff Revealed », sur Anime News Network, (consulté le )
  6. a b c d et e (en) Crystalyn Hodgkins, « Parasyte Anime's 'Special Video' Posted, Additional Cast Revealed », sur Anime News Network, (consulté le )
  7. a b c d et e (en) Kyle Cardine, « Parasyte Anime Casts Akira Ishida, KENN, Yū Serizawa », sur Anime News Network, (consulté le )
  8. a et b (en) Hitoshi Iwaaki, Parasyte Vol. 1, Del Rey Manga, (ISBN 978-0-345-49624-9), p. 275
  9. (ja) « 寄生獣<完全版>(1) », sur kc.kodansha.co.jp
  10. (ja) « 寄生獣<完全版>(8) », sur kc.kodansha.co.jp
  11. (ja) « 新装版 寄生獣(1) », sur kc.kodansha.co.jp
  12. (ja) « 新装版 寄生獣(10)<完> », sur kc.kodansha.co.jp
  13. Jaime Bonkowski de Passos, « Parasite édition originale T. 1 - Hitoshi Iwaaki - Glénat », sur Actua BD.com, (consulté en )
  14. a et b (en) Lynzee Loveridge, « Kodansha Comics Will Reprint Iwaaki's Parasyte Manga », sur Anime News Network, (consulté le )
  15. (en) « Comic-Con News Wrap », Anime News Network, (consulté le )
  16. (ja) « 講談社6誌合同のマンガアプリ「コミックDAYS」が本格始動、アプリ版もリリース », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  17. « C'est fini pour Parasite Reversi », sur manga-news.com, (consulté le )
  18. (ja) « 寄生獣×アゴなしゲン!トリビュート企画第1弾 », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  19. (en) Kyle Cardine, « Me and the Devil Blues' Hiramoto to Draw Parasyte 1-Shot », sur Anime News Network, (consulté le )
  20. (ja) « 寄生獣×江古田ちゃん!トリビュート第2弾 », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  21. (ja) « 「江古田ちゃん」の瀧波ユカリ、新連載は平安時代の婚活マンガ », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  22. (ja) « 遠藤浩輝「EDEN」完結より6年ぶりにアフタ帰還!「寄生獣」描くシリーズで », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  23. (en) Rafael Antonio Pineda, « Mysterious Girlfriend X's Ueshiba Draws Parasyte One-Shot Manga », sur Anime News Network, (consulté le )
  24. (ja) « 「謎の彼女X」の植芝理一が「寄生獣」を描く!スマホ片手に旅するミギー », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  25. (ja) « 篠房六郎のファンタジー連載、アフタで始動!皆川亮二の「寄生獣」も », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  26. (ja) « 五十嵐大介、始動!アフタヌーンでハードSF新連載「ディザインズ」 », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  27. (en) Kiara Valdez, « Rozen Maiden's Peach-Pit to Draw Parasyte One-Shot Manga », sur Anime News Network, (consulté le )
  28. (en) Rafael Antonio Pineda, « Fairy Tail's Mashima to Draw Parasyte One-Shot Manga », sur Anime News Network, (consulté le )
  29. (ja) « アフタで太田モアレが「寄生獣」描く、次号は萩尾望都が田宮良子の娘執筆 », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  30. (ja) « 萩尾望都&造形作家・竹谷隆之が表現する「寄生獣」、アフタに登場 », sur Natalie.mu,‎ (consulté le )
  31. (en) « Parasyte Tribute Manga in Aria Magazine Ends », sur Anime News Network, (consulté le )
  32. « Neo Parasite », sur Glénat.com (consulté le Mois invalide (20))
  33. a et b « Le manga Parasite (Kiseiju) adapté en Anime & Film Live », sur adala-news.fr
  34. « L’anime Kiseiju (Parasite), en Visual Art », sur adala-news.fr
  35. « L’anime Kiseiju (Parasite), daté au Japon », sur adala-news.fr
  36. (en) « Animax Asia Will Simulcast Parasyte -the maxim- TV Anime », Anime News Network, (consulté le )
  37. (en) « Parasyte -the maxim- »
  38. (en) « Crunchyroll to Stream "Parasyte -the maxim-" Anime », Crunchyroll, (consulté le )
  39. « L'anime Parasite arrive en DVD et Blu-Ray chez Black Box », sur manga-news.com
  40. (en) « Sentai Filmworks Licenses Parasyte -the Maxim- », Anime News Network (consulté le )
  41. (en) « Ad At Anime Expo: Parasyte -the maxim- to Air on Toonami This Fall (Updated) »
  42. (en) « Live-Action / CGI American Parasyte Movie In The Works », sur Anime News Network
  43. (en) « Jim Henson Studios to produce Parasyte », sur Anime News Network
  44. (en) « Takashi Shimizu To Direct Parasyte », sur Anime News Network
  45. (en) « Hitoshi Iwaaki's Parasyte Sci-Fi Manga Gets 2 Live-Action Films in 2014-2015 », sur Anime News Network
  46. (ja) « List of Seiun Award Winners », sf-fan.gr.jp (consulté le )

Édition japonaise

Parasite
  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10
Parasite Reversi
  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8

Édition française

Parasite
  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10
Parasite Reversi
  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]