Demon Slayer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Demon Slayer

めつやいば
(Kimetsu no yaiba)
Type Shōnen
Genre Action, aventure, dark fantasy, drame, jidai-geki, nekketsu, surnaturel
Thèmes Combats, démon, épéiste, famille
Manga
Auteur Koyoharu Gotōge
Éditeur (ja) Shūeisha
(fr) Panini Manga
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Jump
Sortie initiale
Volumes 23
Light novel
Auteur Koyoharu Gotōge
Illustrateur Aya Yajima
Éditeur (ja) Shūeisha
(fr) Panini
Sortie initiale
Volumes 19

Autre

Demon Slayer (litt. « Pourfendeur de démon »), connue au Japon sous le nom Kimetsu no yaiba (めつやいば?, litt. « La Lame tueuse de démons »), est une série de manga écrite et dessinée par Koyoharu Gotōge. L'histoire suit le périple de Kamado Tanjirō qui cherche un moyen de rendre à nouveaux

humaine sa petite sœur Nezuko après sa transformation en démon.

Le manga est prépublié dans le magazine Weekly Shōnen Jump de Shūeisha entre le et le et est compilé en un total de 23 tomes. Une première version française est publiée par Panini Manga entre et sous le titre Les Rôdeurs de la nuit ; une nouvelle édition sous le titre actuel par le même éditeur paraît depuis .

La série est adaptée en anime par le studio ufotable sous le titre Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba. La première saison de 26 épisodes est diffusée initialement entre le et le et adapte la première saga L'Évolution de Kamado Tanjirō. Elle est suivie d'un film d'animation, intitulé Le Train de l'Infini et sorti le . Une réadaptation du film en sept épisodes est diffusée à partir d'octobre 2021, tandis que la seconde saison de la série d'animation, adaptant l'arc du Quartier des plaisirs, est prévue pour .

Un jeu vidéo nommé Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba - The Hinokami Chronicles est également sorti en octobre 2021.

Demon Slayer est le manga le plus vendu au Japon en et en . Le tirage total de la franchise a atteint les 150 millions d'exemplaires en , et plus de 100 millions de copies ont été vendues. Le film d'animation est quant à lui le plus gros succès du box-office au Japon. En , les ventes autour de la franchise auraient généré au moins 270 milliards de yens (2,6 milliards de dollars) de profits au Japon.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un Japon de l'ère Taishō, Tanjirō est le fils aîné d'une famille de marchands de charbon dont le père est décédé. Pour subvenir aux besoins de celle-ci, il part vendre du charbon de bois en ville. Malgré les difficultés de la vie, ils réussissent à trouver un peu de bonheur dans leur quotidien. Un jour, à cause des rumeurs qui circulent à propos d'un démon (, Oni?) mangeur d'hommes qui traînerait dans les parages la nuit tombée, il est dans l'impossibilité de rentrer chez lui et finit par passer la nuit chez un Bon Samaritain de la ville.

Seulement, tout bascule à son retour lorsqu'il retrouve sa famille massacrée par un démon. Nezuko, l'une de ses petites sœurs, est la seule survivante mais elle a été transformée en démon. Elle attaque initialement Tanjirō, mais elle continue de montrer des signes d'émotions et de pensées humaines, c'est à ce moment qu'intervient un pourfendeur de démons du nom de Giyū Tomioka. Alors qu'il tente d'éliminer Nezuko, Giyū se rend compte du lien qui unit entre le frère et la sœur Kamado, et décide de les laisser en rengainant son sabre. Sur les conseils de Giyū, Tanjirō se rend chez son maître Sakonji Urokodaki pour s'entraîner à devenir un pourfendeur de démons, afin d'entamer son périple pour trouver un antidote pouvant rendre à nouveau humaine sa petite sœur.

Personnages[modifier | modifier le code]

Terminologie[modifier | modifier le code]

Démons (, Oni?, appelés Ogres dans la première édition de Panini Manga)
Les démons sont des créatures malveillantes qui se nourrissent principalement de chair humaine. Muzan Kibutsuji serait le premier démon et, avec son sang, il peut transformer les humains en de nouveaux démons, si ces derniers supportent la dose de sang qu'il leur injecte. Ils sont capables de changer leur structure corporelle à volonté, de guérir rapidement leurs blessures, et possèdent une force et une agilité surhumaines. Certains d'entre-eux disposent de capacités spéciales appelés « pouvoirs sanguinaires » (血鬼術, kekkijutsu?). Ils peuvent seulement être tués en les exposant à la lumière du soleil ou s'ils sont décapités en utilisant un Sabre du Soleil.
  • Les Douze Lunes démoniaques (十二鬼月じゅうにきづき, Jūni kizuki?)
Ce sont les douze plus puissants démons servant Muzan Kibutsuji. Au sein de ce groupe, ils sont divisés en deux groupes égaux de six, dont leur appartenance (niveau et numéro) est marqué sur les yeux.
Pourfendeurs de démons (鬼殺隊きさつたい, Ki-satsutai?)
Terme qui désigne à la fois l'organisation qui a pour mission de protéger les hommes des démons et les guerriers qui la compose. Elle existe depuis très longtemps.
  • Les Piliers (, Hashira?)
Ce sont les plus puissants guerriers parmi les pourfendeurs de démons. Ils sont au nombre de neuf et sont d'une affinité différente : l'« Amour » (, Koi?), la « Roche » (, Iwa?), le « Serpent » (, Hebi?), l'« Insecte » (, Mushi?), la « Flamme » (, Honō?), l'« Eau » (, Mizu?), la « Brume » (, Kasumi?), le « Son » (, Oto?) et le « Vent » (, Kaze?).

Production et supports[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

Logo original de la série.

Origine et écriture[modifier | modifier le code]

L'autrice Koyoharu Gotōge avait publié un prototype de la série en , intitulé Kagarigari (過狩り狩り?), il s'agissait d'un one shot présenté pour la 70e édition du Jump Treasure Rookie Manga Award (ja) (JUMPトレジャー新人漫画賞, Janpu Torejā shinjin manga-shō?) et qui a remporté la mention honorable[1],[2]. Ce chapitre unique a attiré l'attention de celui qui deviendra son premier éditeur, Tatsuhiko Katayama[3]. Ses travaux suivants étaient une série de trois one-shot ; Monju shirō kyōdai (文殊史郎兄弟?) publié dans le 2e numéro du Shōnen Jump NEXT! en , Rokkotsu-san (肋骨さん?) publié dans le 39e numéro du Weekly Shōnen Jump en , et Haeniwa no Zigzag (蠅庭のジグザグ?) publié dans le 21e numéro du Weekly Shōnen Jump en [4]. Après que Haeniwa no Zigzag n'ait pas réussi à devenir une véritable série, Katayama a suggéré de commencer une série avec un « thème facile à comprendre »[5]. Il s'est ensuite rappelé de Kōhei Horikoshi et de son manga My Hero Academia, qui reprend un précédent one-shot, My Hero (僕のヒーロー, Boku no Hīrō?), qu'il avait publié à ses débuts[3].

Le premier travail de Gotōge, Kagarigari, est ainsi utilisé comme la base d'un premier storyboard, intitulé Kisatsu no nagare (鬼殺の流れ?), car il avait des concepts, tels que des épées et des démons, que le public japonais connaît[5]. En raison de son ton sérieux, de son manque de notes comiques et de son histoire sombre, le storyboard n'a pas été sélectionné pour une publication en série[3]. Katayama a demandé à Gotōge si elle pouvait écrire un personnage plus joyeux, un personnage plus normal dans le monde qui a été créé[5], sur les conseils d'un autre éditeur plus expérimenté, en prenant pour exemple Hunter × Hunter et son protagoniste Gon Freecss qui est une personne ordinaire malgré les nombreux personnages excentriques présents dans l'histoire[3]. Une idée qu'elle avait également en tête en mettant en avant une personne ordinaire autour d'autres individus anormaux[3]. Le manga JoJo's Bizarre Adventure a aussi été une source d'inspiration pour Gotōge, notamment pour son système d'énergie, les « souffles » (呼吸法, Kokyūhō?), qui est similaire à l'« Onde » (波紋, Hamon?) présentée dans la première partie de l'œuvre d'Hirohiko Araki[3].

Le titre original devait être Kisatsu no yaiba (鬼殺の刃?), mais ils pensaient que le caractère satsu (?, litt. « tuer ») était trop fort. Le mot kimetsu (鬼滅?) semblait un mot facile à comprendre, et bien qu'il n'ait pas un vrai sens, Gotōge a pensé qu'il serait intéressant d'abréger le titre de la série de cette façon, tandis que le mot yaiba (?, litt. « lame ») implique une épée japonaise[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Annoncé dans les précédents numéros[6],[7], Kimetsu no yaiba (鬼滅の刃?) est lancé dans le 11e numéro de du magazine de prépublication de manga de Shūeisha, le Weekly Shōnen Jump, paru le [4]. La série a atteint son climax dans le 23e numéro de du magazine, sorti le [8]. Après 4 ans et 3 mois de prépublication, le dernier chapitre est sorti dans le 24e numéro du Shōnen Jump, le [9]. Les chapitres sont rassemblés et édités dans le format tankōbon par Shūeisha avec le premier volume publié en [10], et la série compte un total de vingt-trois tankōbon[11]. Le dernier tome propose plusieurs pages de contenus supplémentaires[12].

Une histoire connexe est publiée dans le premier numéro du Shōnen Jump GIGA le [13],[14]. Koyoharu Gotōge a dessiné un one-shot centré sur la première mission de Rengoku, qui est publié dans le 44e numéro du magazine, sorti le [15],[16] ; celui-ci est également publié dans un volume intitulé Rengoku Volume 0 (煉獄零巻?), qui est distribué aux spectateurs de l'adaptation cinématographique de la série tout en étant limité à 4,5 millions d'exemplaires[17],[18].

Ryōji Hirano (ja) est l'auteur des deux histoires parallèles, dites gaiden. Une première histoire centrée sur le personnage de Giyu Tomioka, intitulée Kimetsu no yaiba: Tomioka Giyū “Gaiden” (鬼滅の刃 冨岡義勇【外伝】?), est composée de deux chapitres qui sont publiés dans les 18e et 19e numéros de du Weekly Shōnen Jump, sortis le et le [19]. La seconde histoire est quant à elle centrée sur le personnage de Kyōjurō Rengoku, sous le titre Rengoku Gaiden (煉獄外伝?)[20] ; elle est aussi composée de deux chapitres qui sont publiés dans les 45e et 46e numéros de du Shōnen Jump, respectivement sortis le et [21].

Ryōji Hirano réalise également le spin-off au format quatre cases intitulé Kimetsu no aima! (きめつのあいま!?) qui met en vedette les versions chibi des personnages ; il s'agit d'un projet associé à la série télévisée d'animation, dont le contenu d'un chapitre d'une page en couleur (publié le dimanche) est lié à l'histoire de l'épisode diffusé la veille (samedi à 23 h 30)[22]. Les 26 chapitres sont sortis sur la plateforme Shōnen Jump+ de Shūeisha entre le et le [23],[24].

Les trois travaux de Ryōji Hirano sont rassemblés et compilés dans un tome qui est édité par Shūeisha et publié en [25],[26].

Publication à l'étranger[modifier | modifier le code]

En affichant le premier volume sur son site pour le mois d' en , Panini Manga a révélé son obtention de la série en français sous le titre Les Rôdeurs de la Nuit[27]. Cependant face à des ventes catastrophiques, la publication de la série s'est interrompue avec le troisième volume publié en [28],[29]. Cet échec commercial était en partie imputable à une communication inexistante de la part de l'éditeur à l'époque[30]. Avec la réorganisation interne dans Panini Manga[30], et en tirant parti du succès que connaît l'adaptation anime[29], l'éditeur a annoncé la réédition de la série sous le nom international Demon Slayer en et dont les deux premiers tomes sont sortis en [31]. La communication autour de la série a été retravaillée ainsi que la traduction, qui suit davantage celle des sous-titres de la série d'animation[29],[30].

En Amérique du Nord, la maison d'édition VIZ Media a publié les trois premiers chapitres comme un aperçu de la série dans son webzine le Weekly Shonen Jump dans le cadre du programme « Jump Start », mais n'a pas choisi de poursuivre sa publication[32],[33]. Lors du Comic-Con à San Diego, VIZ a annoncé pendant leur programme le qu'elle publiera à nouveau la version anglaise de la série sous le titre Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba[33], et dont le premier volume est sorti en [34]. Shūeisha publie aussi simultanément la série en anglais sur l'application et le site web Manga Plus depuis [35].

Une version allemande est éditée par Manga Cult (de) depuis [36]. À l'occasion des Lucca Comics and Games , Star Comics a annoncé l'acquisition des droits pour la publication du manga en italien à partir d' de la même année[37]. Les éditions Waneko publient une version en polonais depuis [38].

Annoncé en , Norma Editorial édite la série en espagnol en Espagne sous le titre Guardianes de la noche depuis [39],[40] ; Shūeisha publie également la traduction de cette édition sur son service Manga Plus. Les éditions Editorial Ivrea (ja) et Panini Manga publient respectivement la série en Argentine et au Mexique sous le titre international Demon Slayer depuis et [41],[42]. Lors du Comic Con Experience 2019, à São Paulo, l'éditeur Panini a annoncé la publication du manga pour le Brésil[43].

Tong Li Publishing publie la série en chinois traditionnel depuis [44]. En Chine, la série est publiée numériquement par bilibili[45] et dont la version imprimée est éditée par Zhejiang People's Fine Arts Publishing House (zh) au cours du [46]. En Corée du Sud, Kimetsu no yaiba est éditée par Haksan Publishing[47]. Une version indonésienne est publiée par Elex Media Komputindo[48].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

Anime[modifier | modifier le code]

Série d'animation[modifier | modifier le code]

En , le Weekly Shōnen Jump annonce que le studio ufotable est en train de produire une adaptation du manga. La première saison comprenant 26 épisodes est diffusée entre avril et [51]. Une réadaptation du film Le train de l'Infini en sept épisodes est diffusée à partir du , tandis que la seconde saison de la série d'animation, adaptant l'arc du Quartier des plaisirs (Yūkaku-hen), est prévue pour le [52].

Film d'animation[modifier | modifier le code]

La production d'un film d'animation, sous le titre « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba - Le train de l'Infini » (劇場版「鬼滅の刃」無限列車編, Gekijō-ban Kimetsu no yaiba: Mugen ressha-hen?), est annoncée dès la fin de la diffusion du dernier épisode de la série télévisée qui est nommée à l'occasion « L'Évolution de Kamado Tanjirō » (竈門炭治郎 立志編, Kamado Tanjirō risshi-hen?)[53]. Il s'agit d'une suite directe de la série et adapte l'arc du « Train de l'Infini » (無限列車編, Mugen ressha-hen?) du manga[54]. Le personnel de production et les seiyū reprennent leurs fonctions et rôles de la série[55]. Tōhō distribue le film dans les salles japonaises depuis le [56],[57]. La chanson du film, intitulée Homura (?), est produite par LiSA et Yuki Kajiura[58],[59].

En , Wakanim annonce la sortie du Train de l'Infini dans plusieurs pays d'Europe dans lesquels la société est présente[60]. Les projections du film se font à partir du 19 mai 2021 en partenariat avec le réseau CGR Events et ses partenaires (cinémas CGR, Megarama ou encore Kinepolis) pour la France, la Belgique et le Luxembourg[61].

Novélisation[modifier | modifier le code]

Une novélisation en light novel par Aya Yajima a été publiée par Shūeisha en un volume unique le , sous le titre Demon Slayer: Flower of Happiness (鬼滅の刃 しあわせの花, Kimetsu no yaiba: Shiawase no hana?, litt. « Une fleur heureuse ») (ISBN 978-4-08-703473-8)[62],[ja 29]. Il relate la vie de Tanjirō et de Zenitsu avant le début de la série principale, ainsi qu'un aperçu de la vie d'Aoi Kanzaki et de Kanao. Il comporte également un chapitre unique d'un univers alternatif où les personnages de la série fréquentent un lycée ordinaire[63]. La version française par Panini est prévue pour 2021[64].

Un second roman, intitulé Kimetsu no yaiba: Katahane no chō (鬼滅の刃 片羽の蝶?, litt. « Le Papillon à une aile »), est sorti le (ISBN 978-4-08-703485-1)[65],[ja 30]. Il détaille les vies de Shinobu et de Kanae Kochō avant et peu après qu'elles aient rejoint les pourfendeurs de démons après que Gyōmei Himejima leur ait sauvé la vie[66]. La version française par Panini est prévue pour 2021[64].

Une collection de nouvelles, principalement centré sur le personnage de Sanemi Shinazugawa et sous le titre de Kimetsu no yaiba: Kaze no michishirube (鬼滅の刃 風の道しるべ?, litt. « Les Signes révélateurs du vent »), est publiée le (ISBN 978-4-08-703498-1)[67],[ja 31].

Le film d'animation Le train de l'Infini est adapté en roman dont Aya Yajima en est également l'auteur ; celui-ci est sorti le (ISBN 978-4-08-703503-2)[68],[ja 32].

Adaptation théâtrale[modifier | modifier le code]

Il a été annoncé dans le 44e numéro du Shōnen Jump, sorti le , que la série est adaptée sous forme de pièce de théâtre dont les représentations auront lieu à Tokyo et dans la préfecture de Hyōgo[69]. La mise en scène est menée par Kenichi Suemitsu (ja) qui est également le scénariste de cette pièce avec une bande originale composée par Shunsuke Wada (ja)[70].

Elle est jouée entre le et le au The Galaxy Theatre (ja) à Tokyo, pour ensuite terminer du au au AiiA 2.5 Theater de Kobe dans la préfecture de Hyōgo[71].

Une annonce concernant une nouvelle pièce de théâtre pour l'été a été dévoilée lors d'une présentation sur scène à l'occasion de la Jump Festa '21, le [72]. Le personnel et le casting reprennent respectivement leur fonction et rôle de la première pièce[73].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Un jeu d'action est développé par CyberConnect2 et édité par Aniplex sous le titre Demon Slayer: The Hinokami Chronicles Kimetsu no yaiba: Hinokami keppūtan (鬼滅の刃 ヒノカミ血風譚?)[74],[75]. Il incorpore un mode histoire qui suit la série d'animation et un mode de combat permettant aux joueurs d'incarner différents personnages[76]. Cette adaptation en jeu vidéo pour la PlayStation 4 est annoncée dans le 16e numéro de du Shōnen Jump, publié le , pour une sortie en [77]. Le jeu vidéo est disponible le 15 octobre 2021 sur PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series ainsi que sur Steam[78],[79].

Aniplex a également annoncé qu'il travaille sur un jeu mobile basé sur la série[80]. Développé par Quatro A, avec la coopération de Soleil, Kimetsu no Yaiba: Keppū kengeki Royale (鬼滅の刃 血風剣戟ロワイアル?) est un jeu d'action et de survie qui oppose des équipes de pourfendeurs de démons et de démons les uns aux autres, avec des joueurs se battant dans des décors de l'histoire en utilisant diverses compétences et personnages[75]. À l'origine prévue pour , Aniplex a décidé de repoussé la sortie du jeu indéfiniment afin d'améliorer la qualité du jeu[81].

Accueil[modifier | modifier le code]

Prix et classements[modifier | modifier le code]

La série est la 14e sur une liste de mangas recommandés des libraires selon le sondage du Zenkoku Shotenin ga Eranda Osusume Comic 2017 (全国書店員が選んだおすすめコミック2017?, litt. « Bandes dessinées recommandées par les librairies nationales de 2017 »), mené par la libraire en ligne Honya Club et publié le [82],[83],[84]. Le manga est classé 19e pour les lecteurs dans l'édition de 2018 du guide Kono Manga ga sugoi! de Takarajimasha[85] ; il est respectivement 6e et 17e dans les éditions de et de [86],[87].

Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba s'est retrouvée dans les dix premières places de différentes catégories du Newtype Anime Awards 2018-2019, elle est notamment la meilleure œuvre diffusée à la télévision[88].

La série est classée 10e dans la liste de la 19e édition du Book of the Year du magazine Da Vinci en [89] ; Kimetsu no yaiba se retrouve en tête de classement pour la liste de la 20e édition en [90].

La série d'animation a remporté le prix de l'Animation de l'année au Tokyo Anime Award Festival (en)[91],[92].

Lors des Anime Awards 2020 de Crunchyroll, la série d'animation est lauréat dans la catégorie « Animé de l'année » tandis que Tanjiro a remporté la catégorie « Meilleur Garçon » et le combat de Tanjiro et de Nezuko contre Rui obtient la catégorie « Meilleure Scène de combat » ; la série a également été nominée pour les catégories de « Meilleure Animation », « Meilleur Bande originale » et « Meilleur Fantasy » avec aussi Tanjiro pour le « Meilleur Protagoniste » et Nezuko pour la « Meilleure Fille »[93],[94]. En , la série d'animation a remporté le Grand Prix et le prix du Nouveau venu au Japan Character Award de la Japan Brand Brand Licensing Association (CBLA)[95].

En , Kimetsu no yaiba: Shiawase no hana se classait 10e dans un sondage sur les livres pour enfants préféré mené par la Children's Book Election Office (こどもの本総選挙事務局?), parmi plus de 250 000 élèves du primaire[96].

Pour deux années consécutives, respectivement et , Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba est lauréat dans la catégorie « Anime » des Yahoo! Japan Search Awards, une cérémonie décernant des récompenses en fonction du nombre de recherches sur le moteur de recherche pour un terme particulier par rapport à l'année précédente ; le film d'animation triomphe également dans la catégorie « Film »[97].

La série se voit décerner le Prix Noma de publication culturelle (ja) (野間出版文化賞, Noma shuppan bunka-shō?) lors de sa seconde édition organisée par Kōdansha en [98],[99].

Pour la 62e édition des Japan Record Awards en , Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba remporte l'un des Prix spéciaux, une récompense pour les personnalités ou œuvres qui ont attiré une large attention[100].

Kimetsu no yaiba est nominée pour la 25e édition du Prix culturel Osamu Tezuka en 2021[101].

Réceptions critiques[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

Rebecca Silverman de Anime News Network a noté le premier volume avec un B-. Elle a fait l'éloge des personnages et des idées de l'intrigue, mais a eu des problèmes avec son rythme. Elle a qualifié le style artistique de Gotōge de « non poli et incohérent », bien qu'elle ait salué les détails comme dans les vêtements de Tanjirō et Nezuko pour illustrer à la fois la pauvreté et l'environnement affectueux d'où ils viennent. Silverman a conclu que c'est le travail d'une autrice prometteuse et avait des attentes positives pour le développement de la série[102].

Pour Guillaume Boutet d'Actua BD, bien que le début de l'œuvre n'est pas « spécialement original », notamment avec la « phase d'entraînement très classique » du nekketsu mais dont le style reste toute de même « convaincant », il l'estime comme « accrocheur » par son « ambiance tragique et sanglante » et qui est plutôt captivante. En ce qui concerne le style graphique, il y discerne une « jolie maîtrise », même si les traits de l'autrice n'ont « rien d'exceptionnel », le découpage et les expressions typiques sont néanmoins « très réussis »[103].

Les critiques du premier volume des chroniqueurs de Manga-news.com s'accordent sur un début de « déroulement classique » du genre nekketsu, mais qui, abordé « à la manière d'un journal » et en ne s'étendant pas inutilement sur les événements, apporte un rythme « à la fois rapide et efficace »[30],[104]. Bien qu'on note que cette même progression rapide tend à un développement inégal des personnages dont la plupart restent « terriblement creux et peu attachantd », néanmoins la présentation de Sabito et Makomo est appréciable dont la « réelle nature » présage un « récit assez cruel et sombre »[104]. L'ambiance « un peu pesante », « proche de celle d'un conte cruel et un peu horrifique », avec un monde hostile marqué par la présence inquiétante des démons et la mise en scène de moments violents provoque un sentiment non « déplaisant »[104]. Le cadre dans un Japon rural du début du XXe siècle pour un shōnen est même considéré comme « rafraîchissant »[30]. Les dessins de Koyoharu Gotōge ont un style « intéressant » qui « sort des sentiers battus » puisqu'ils se détachent de ceux « assez formatés » dans les autres séries du Jump, même si à première vue les designs des personnages paraissent « laids », en s'habituant, on peut y discerner « beaucoup de qualités », notamment ce « côté un peu daté » qui adhère « très bien au contexte historique de la série »[30],[104]. Les deux chroniqueurs ont conclu avec de bons espoirs dans l'œuvre[30],[104].

En ce qui concerne l'énorme succès soudain de la série, l'éditeur en chef du Weekly Shōnen Jump, Hiroyuki Nakano, a déclaré que les ventes de mangas ont augmenté tout de suite après la fin de son adaptation en anime, expliquant qu'un grand nombre de personnes ont regardé la série via des services de streaming après sa fin plutôt que regarder chaque semaine. Nakano a également déclaré qu'il était actuellement plus difficile pour une série de mangas publiée dans le magazine de devenir un succès, et Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba, bien qu'il ait commencé en , n'est devenu un succès majeur qu'à la fin de , ajoutant que son « succès se reposait sur le bouche à oreille généré après la diffusion de l'anime »[105].

Lors du Jump Festa '21 le , la seiyū doublant Monkey D. Luffy de One Piece, Mayumi Tanaka, a transmis un message du créateur de One Piece Eiichirō Oda, dans lequel il a fait l'éloge de la série de Koyoharu Gotōge : « Au Jump, Kimetsu no yaiba était vraiment incroyable. J'ai apprécié la façon dont il a pu sauver les sentiments de tant de personnes. Un travail absolument superbe. C'est comme ça que je veux que le manga soit. Cela m'a touché, en quelque sorte ! »[106].

Anime[modifier | modifier le code]

Patrick Frye de Monsters and Critics a écrit pour l'adaptation en anime fait « encensé [pour] la qualité de l'animation et des scènes de combats fluides intégrant parfaitement les effets numériques », tout en notant que « certains fans se sont plaints de problèmes étranges liés au rythme du récit à cause des flashbacks et de certains moments lents, mais tout le monde est d'accord pour dire que lorsque l'action reprend, c'est stupéfiant »[107]. En écrivant pour Anime News Network, James Beckett a mis l'accent sur l'épisode 19 en exposant qu'il s'agissait « d'un clou du spectacle palpitant d'un épisode, montrant les compétences considérables d'ufotable en tant que producteur de spectacle d'action presque sans égal »[108].

Lors d'une interview publiée sur Livedoor en , le créateur de la franchise Gundam, Yoshiyuki Tomino, a dévoilé ses opinions sur le paysage de l'anime moderne et cite Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba comme exemple de réussite culturelle bien qu'il s'agit d'une « coïncidence » pour lui. Il s'est senti au départ envieux de la façon dont la série avait attiré « un personnel aussi dévoué et talentueux », et fait aussi l'éloge des comédiens de doublage et des compositeurs des chansons, précisant que ce qu'il a ressenti est « allé au-delà de l'envie ». Il explique tout de même que le succès culturel de la série est une coïncidence car au sein de l'industrie de l'anime, les gens sont souvent choisis pour un travail parce qu'ils « se trouvaient juste là » ou que leurs emplois du temps « s'alignaient au bon moment » et qu'il est rare que des personnes ayant exactement les talents idéaux ou les qualités intrinsèques soient choisies[109].

L'édition de de l'Anime Marketing hakusho (アニメマーケティング白書?, litt. « Livre blanc sur le marketing des animes »), publié le par KADOKAWA Game Linkage, note qu'entre la première diffusion au Japon du premier épisode jusqu'au dernier le nombre de téléspectateurs a augmenté de 1,4 million ; un sondage parmi les spectateurs japonais révèle également qu'il s'agissait de l'anime « le plus satisfaisant » de 2019[110].

Au début de sa diffusion en simulcast sur Wakanim, Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba n'était pas la série plus populaire en France mais elle a fini par connaître un franc succès au point que la plateforme assure que son audience talonne celle de L'Attaque des Titans ou Sword Art Online[29]. Cette notoriété, qui s'est constituée au fur et à mesure de la diffusion, peut dans une certaine mesure s'expliquer par la contribution de la viralité des médias sociaux, avec la recommandation de la série par nombre d'influenceurs[29].

Le Premier ministre du Japon Yoshihide Suga fait même allusion à la série lors d'une session à la Diète le en se déclarant être « prêt à répondre dans un souffle de concentration intégrale » aux questions d'un membre de l'opposition[111].

Ventes[modifier | modifier le code]

Au , la franchise Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba aurait généré des ventes totales d'au moins 270 milliards de yens (2,6 milliards de dollars) au Japon selon les estimations de l'institut de recherche de la Dai-ichi Life[112],[113]. Cela comprend les 85 milliards de yens de ventes de livres, en ajoutant les 50 milliards de yens des ventes liées à l'adaptation cinématographique et plus de 130 milliards de yens de ventes de produits dérivés[114].

En , l'Institut de recherche pour le marché de l'édition (出版科学研究所?) indique dans son Shuppan Geppо̄ (出版月報?), un rapport mensuel sur l'industrie japonaise de l'édition, que les ventes de livres et de magazines imprimés avaient chuté d'un pour cent en par rapport à l'année précédente, représentant la plus faible baisse depuis . L'institut attribue cette légère baisse aux effets de la pandémie de Covid-19 dans le pays poussant les Japonais à se remettre à la lecture mais également au « phénomène » autour du manga et ses publications connexes. La franchise a également contribué à la progression considérable des ventes de publications numériques, qui ont augmenté de 28 % par rapport à l'annnée dernière[115].

Manga[modifier | modifier le code]

Selon une publicité placée par Shūeisha dans la gare de Shinjuku, les cinq premiers volumes ont cumulé le million d'exemplaires imprimés en [116]. Les sept premiers volumes avaient atteint les 1,5 million de copies imprimées en [117]. Début , le manga a dépassé les 2.5 millions d'exemplaires imprimés dans le monde entier[118]. En , le tirage de la série s'élève à 3,5 millions d'exemplaires[119]. En , la série a atteint les 5 millions de copies écoulées[120]. Annoncé en , le tirage de la série s'élève à plus de 10 millions d'exemplaires[121]. Le tirage total de la franchise a atteint les 25 millions d'exemplaires avec la sortie du 18e volume le dont la première impression est produite en un million de copies[122],[123]. En , le tirage total du manga atteint les 40 millions d'exemplaires[124],[125]. En , ce nombre augmente avec 20 millions de copies supplémentaires, pour un total de 60 millions de copies, en comprenant les ventes numériques et dont 2,8 millions pour la première impression du 20e volume[126],[127]. En incluant les ventes numériques, le tirage total de la série comptabilise 80 millions d'exemplaires dont 3 millions pour la première impression du 21e volume, sorti en [128],[129]. Avec la sortie du 22e volume du manga en , le tirage total de la série a atteint les 100 millions de copies distribués, en comprenant également les ventes numériques[130] ; Shūeisha confirme que Demon Slayer est la 8e série du Shōnen Jump à atteindre ce chiffre[131]. L'éditeur annonce en que le tirage s'élève à plus de 120 millions de copies, un nombre qui a été multiplié par 4,8 en un an[132]. Le cap des 150 millions d'exemplaires est atteint en [133].

Demon Slayer est le deuxième manga le plus vendu de Shūeisha en (dans la période du au ), avec plus de 10,8 millions de volumes, derrière One Piece et ses 12,7 millions d'exemplaires[134]. La série est cependant à la tête du classement de l'Oricon des mangas les plus vendus en avec 12 057 628 copies écoulées[135] ; ce à quoi Eiichirō Oda a écrit un message concernant la réussite du manga de Gotōge[136]. Avec 1 378 000 d'exemplaires vendus, le 19e volume de Kimetsu no yaiba est à la tête du classement des ventes hebdomadaires de l'Oricon pour la semaine du au  ; la série est la troisième à vendre plus d'un million d'exemplaires d'un volume au cours de la semaine de sa sortie, après One Piece et L'Attaque des Titans[137]. Le 19e volume s'est vendu à environ 254 000 exemplaires au cours de sa deuxième semaine[138].

Les 19 volumes du manga ont occupé l'intégralité du top 19 du classement des ventes hebdomadaires de l'Oricon pour la semaine du au , avec le 19e volume en tête ; il s'agit de la première fois qu'une seule série de mangas a occupé les 19 premiers rangs depuis qu'Oricon a lancé son classement hebdomadaire en , et également qu'une série à monopoliser l'intégralité du top 10 pendant trois semaines consécutives[138]. La société de statistiques estime que la franchise dans son ensemble a rapporté 1,4635 milliard de yens (environ 13,06 millions de dollars) grâce aux publications physiques, aux CD, aux disques Blu-ray et aux DVD au cours de cette même semaine[138]. Le , l'Oricon a annoncé que la série a occupé pendant plus d'un mois l'entièreté des dix premières places de son classement hebdomadaire[139]. Sur les 2,8 millions d'exemplaires de la première impression du 20e volume[126],[127], un total de 1 990 249 copies ont été vendues la semaine de sa sortie, dont 1 086 157 sont de l'édition standard et 904 092 de l'édition limitée, plaçant ainsi le volume du manga à la fois 1er et 2e du classement des ventes hebdomadaires de l'Oricon pour la semaine du au [140]. Bien que le Japon était en état d'urgence sanitaire en pleine pandémie de Covid-19 dans le pays, de nombreuses librairies se sont retrouvées être bondées dès le [141].

Demon Slayer figure en tête du classement de l'Oricon des mangas les plus vendus de la première moitié de , sur des ventes de au , avec 45 297 633 exemplaires écoulés[142], dont les 19 volumes sont également en tête du classement par volume sur la même période avec chacun plus de 2 millions de copies vendues, le 18e étant même à 3 millions, et le 19e volume frôle les 2 millions en cumulant ses deux éditions[143]. Trois jours après sa sortie, le 21e volume s'est écoulé en plus de 2 millions d'exemplaires physiques en cumulant ses deux éditions, conduisant la franchise à un total de 71,618 millions de copies physiques vendues[144]. Du au , la série s'est écoulée à plus de 82,3 millions d'exemplaires[145] ; les vingt-deux tomes sortis occupant les vingt-deux premières places du classement de l'Oricon[146]. Le vingt-troisième et dernier tome s'écoule à plus de 2,8 millions d'exemplaire lors de sa semaine de sortie en , un record depuis la création du classement de l'Oricon en , tandis que les ventes totales s'élèvent à 102,8 millions d'exemplaires[147].

En , il a été rapporté que les volumes 8, 1 et 7 de la série se sont vendus respectivement au total cumulatif de 5,03 millions, 5,029 millions et 5,009 millions d'exemplaires ; il s'agit alors des premiers volumes de manga à se vendre à plus de 5 millions d'exemplaires depuis qu'Oricon publie ses classements hebdomadaires de livres en [148].

Pour la version française, 300 000 exemplaires ont été vendus en France entre et pour sept tomes commercialisés[149]. Dans un entretien réalisé pour AnimeLand fin 2021, Masahiro Choya, responsable de collection chez Panini Manga, annonce que chaque tome est tiré à plus de 100 000 exemplaires et que plus de deux millions de tomes se sont écoulés pour dix-sept tomes commercialisés. Egalement, il précise qu'il y a environ 7000 nouveaux lecteurs du manga par semaine à cette date[150].

Novélisation[modifier | modifier le code]

Kimetsu no yaiba avec ses novélisations est également la dixième série de light novel la plus vendue du classement de l'Oricon en avec 407 640 exemplaires écoulés[151]. Avec leur réimpression le , les novélisations du manga ont collectivement un tirage total de 1,16 million d'exemplaires, faisant d'eux les romans de franchise les plus rapides de la marque Jump j Books de Shūeisha à atteindre le million d'exemplaires en circulation[152]. Le , l'Oricon a indiqué que ces deux livres sont placés à la tête du classement hebdomadaires de ventes de livres, ce qui est une première pour des novélisations[139].

Pour la première moitié de , l'Oricon indique que la série est de loin en tête des light novel les plus vendus sur des ventes de au avec un total de 1 199 863 exemplaires[153], dont Kataha no Chō a écoulé 601 101 copies et Shiawase no Hana 598 762 copies, qui sont aussi en tête de classement[154]. Sur l'année complète, elle s'est écoulée à plus de 2,7 millions d'exemplaires[155].

Anime[modifier | modifier le code]

Le premier coffret de Blu-ray & DVD sorti le s'est écoulé à 11 594 exemplaires dans la première semaine de sa sortie, et a remporté la première place du classement de l'Oricon[156]. Après cela, les ventes ont progressivement augmenté et le nombre total de ventes enregistré par l'Oricon le était de 22 773 copies ; l'Oricon qualifiant cela de hit car il est plus difficile ces dernières années de franchir la barre des 10 000 en raison de l'augmentation du nombre d'œuvres et de la distribution par le streaming[157].

L'insert song Kamado Tanjirō no uta (竈門炭治郎のうた?) figure à la première place dans le classement des meilleures chansons d'iTunes au Japon le 30 (août, 2019?) et est aussi présent dans le top 10 des classements des autres plateformes de distribution[158].

Le film d'animation Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba - Le train de l'Infini (劇場版「鬼滅の刃」無限列車編?) bat également des records, en étant notamment le film qui a rapporté le plus rapidement 30 milliards de yens, et ce en 59 jours d'exploitation contre les 253 jours du Voyage de Chihiro en 2001[159]. Il est aujourd'hui le film ayant fait le plus d'entrées et le film ayant rapporté le plus d'argent au cinéma au Japon, détrônant Le Voyage de Chihiro[160].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(ja)/(en)/(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en japonais « 鬼滅の刃 » (voir la liste des auteurs), en anglais « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba » (voir la liste des auteurs) et en italien « Kimetsu no yaiba » (voir la liste des auteurs).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « 「鬼滅」作者の投稿作「過狩り狩り」紹介 「ジャンプ編集部がザワついたのをよく覚えてる」 », sur ITmedia NEWS,‎ (consulté le ).
  2. (ja) « 第70回JUMPトレジャー新人漫画賞・佳作『過狩り狩り』 », sur Shōnen Jump, Shūeisha (consulté le ).
  3. a b c d e et f (ja) « 【インタビュー】『鬼滅の刃』大ブレイクの陰にあった、絶え間ない努力――初代担当編集が明かす誕生秘話 », sur Livedoor,‎ (consulté le ).
  4. a et b (ja) « ジャンプで新鋭が描く心優しき少年の冒険譚、連載記念に過去の読切も公開 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  5. a b c et d (en) « “The Making of a Jump Manga!” : vol.5 - Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba », sur Manga Plus, Shūeisha (consulté le ).
  6. (en) Karen Ressler, « Weekly Shonen Jump Launches 2 New Series in February : Koisome Momiji artist begins series about a ghost girl », sur Anime News Network, (consulté le ).
  7. (ja) « ミウラタダヒロが描く温泉×幽霊のラブコメがジャンプで、過去読切の配信も », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  8. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga's Story Reaches 'Climax' With Next Chapter on May 11 : Manga's 20th-23rd volumes will have special versions bundling merchandise », sur Anime News Network, (consulté le ).
  9. (ja) « 「鬼滅の刃」4年3カ月の連載に幕 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  10. (ja) « 鬼となった妹を救うために少年は旅立つ、純和風剣戟奇譚「鬼滅の刃」1巻 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  11. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga's Final Volume Does Not Add New Epilogue Chapter (Updated) : #23 adds 3.95 million to series' 120-million circulation; spinoff volume has initial run of 1 million », sur Anime News Network, (consulté le ).
  12. (en) Egan Loo, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Creator Apologizes for Last Volume Not Adding New Epilogue Pages : Koyoharu Gotouge explains jacket blurb is in error, but volume will have other exclusive content », sur Anime News Network, (consulté le ).
  13. (en) Karen Ressler, « My Hero Academia Gets 'Vigilante' Spinoff Manga : Also: Samon the Summoner/Mr. Osomatsu spinoff, side stories for other Shonen Jump titles », sur Anime News Network, (consulté le ).
  14. (ja) « ミウラタダヒロが描く温泉×幽霊のラブコメがジャンプで、過去読切の配信も », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  15. (ja) « 「鬼滅の刃」「約束のネバーランド」の新作読み切り、ジャンプに掲載 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  16. (en) Adriana Hazra, « Viz Media, Manga Plus Publish Promised Neverland, Demon Slayer Bonus Chapters in English : Chapters about Ray, Rengoku launched digitally on Sunday », sur Anime News Network, (consulté le ).
  17. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer Film's Theatergoers in Japan to Get Manga Volume as Bonus : "Rengoku Volume 0" manga will tell story of Rengoku's 1st mission », sur Anime News Network, (consulté le ).
  18. (ja) « 劇場版「鬼滅の刃」入場者に“煉獄零巻”配布、煉獄の初任務描く新作マンガ収録 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  19. (ja) « 「鬼滅の刃」冨岡義勇を主人公に平野稜二が描くスピンオフがジャンプに », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  20. (en) Jennifer Sherman, « Demon Slayer Manga Ends, Short Spinoff Series Planned : Bozebeats' Ryōji Hirano draws spinoff about Kyōjurō Rengoku », sur Anime News Network, (consulté le ).
  21. (en) Rafael Antonio Pineda, « Shonen Jump Magazine to Publish Demon Slayer Spinoff Manga in October : 2-chapter manga about Kyōjurō Rengoku runs on October 12, 17 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  22. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Gets 4-Panel Spinoff in Jump+ App : Bozebeats' Ryōji Hirano draws spinoff, also draws 2-chapter side-story about Giyū Tomioka », sur Anime News Network, (consulté le ).
  23. (ja) mato (@kimetsu_off), « 【スピンオフ4コマ更新!!】 平野稜二先生(@beshinobesi)によるTVアニメ「#鬼滅の刃」スピンオフ4コマ『きめつのあいま!』の第26話が更新されました! 少年ジャンプ+よりご覧いただけます! http://shonenjumpplus.com 毎週切なくも可愛いエピソード満載だったあいまの最終回もお見逃しなく! », sur Twitter,‎ (consulté le ) .
  24. (ja) Ryōji Hirano, « [26話]鬼滅の刃公式スピンオフ「きめつのあいま!」 », sur Anime News Network,‎ (consulté le ).
  25. (ja) « 『鬼滅の刃』スピンオフ漫画が初版100万部 ジャンプ史上初で冨岡&煉獄の物語 », sur Oricon,‎ (consulté le ).
  26. (ja) « 「鬼滅の刃」15キャラが3人ずつ本日の全国5紙朝刊に、吾峠呼世晴からのメッセージも », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  27. « Les rôdeurs de la nuit chez Panini », sur manga-news.com, (consulté le ).
  28. Guillaume Boutet, « Demon Slayer T4 - Par Koyoharu Gotouge - Panini Manga : Il aura fallu attendre presque deux ans pour enfin lire la suite des aventures de Tanjirô et de Nezuko, désormais (re-)publiées sous un autre titre. Une renaissance qui doit tout à une adaptation en animé aussi inattendue qu’exceptionnelle. », sur Actua BD, (consulté le ).
  29. a b c d et e Pauline Croquet, « Après un lancement confidentiel, « Demon Slayer » entend se hisser au rang de manga culte : Cette très bonne série, qui raconte l’histoire d’un chasseur de vampires hors du commun, a été rendue populaire grâce à son anime plébiscité par des youtubeurs influents. », sur Le Monde, (consulté le ).
  30. a b c d e f et g Takato, « Critique du volume manga : Demon Slayer », sur manga-news.com, (consulté le ).
  31. « Panini annonce la grand retour des Rôdeurs de la nuit sous le titre Demon Slayer ! », sur manga-news.com, (consulté le ).
  32. (en) Karen Ressler, « Viz's Shonen Jump Previews Kimetsu no Yaiba Manga : Fantasy series runs as part of "Jump Start" initiative », sur Anime News Network, (consulté le )
  33. a et b (en) Karen Ressler, « Viz Media to Release Black Torch, Kaguya-sama: Love is War, Kimetsu no Yaiba Manga in English : Viz to release 3 titles under Shonen Jump imprint », sur Anime News Network, (consulté le )
  34. (en) « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba, Vol. 1 », sur VIZ Media (consulté le )
  35. (en) Rafael Antonio Pineda, « Shueisha Launches Free Global MANGA Plus Service : Over 30 simultaneously released titles plus 13 completed series in English, with Spanish launch planned », sur Anime News Network, (consulté le )
  36. (de) « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba, Vol. 1 », sur sevengamer.de, (consulté le )
  37. (it) « Tutti gli annunci Star Comics a Lucca C&G 2018 » (version du 13 novembre 2018 sur l'Internet Archive), sur editorialivrea.com, (consulté le 11 avril 2020)
  38. (pl) « Nowość marzec 2020 – Waneko », sur waneko.pl, (consulté le )
  39. (es) MARINA, « Guardianes de la noche », sur Ramen Para Dos, (consulté le )
  40. (es) « Guardianes de la noche #1 », sur Ramen Para Dos, (consulté le )
  41. (es) « Próximas Publicaciones » (version du 4 novembre 2019 sur l'Internet Archive), sur editorialivrea.com, (consulté le 11 avril 2020)
  42. (es) « Demon Slayer #1 », sur Panini Manga México (consulté le )
  43. (pt-BR) Carlos Eduardo Moncken, « [CCXP 2019] Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba, Banana Fish e dois novos mangás de SAO serão publicados pela Panini : Três grandes novidades para encerrar o ano! », sur Crunchyroll, (consulté le )
  44. (zh-Hant) « 鬼滅之刃 », sur Tong Li Publishing (consulté le )
  45. (zh-Hans) « 鬼灭之刃 », sur bilibili (consulté le )
  46. (zh-Hans) « 鬼灭之刃、航海王、王者天下,2019年日漫销量前三甲联合出击! », sur weixin.qq.com,‎ (consulté le )
  47. (ko) 해외만화팀, « 귀멸의 칼날1권 », sur Haksan Publishing (consulté le )
  48. (en) Rafael Antonio Pineda, « Elex Media Licenses Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga : Manga slated for release in 2020 », sur Anime News Network, (consulté le )
  49. (ja) « 「鬼滅の刃」20巻特装版に付属するポストカードのデザイン公開 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  50. a b et c (ja) « 「鬼滅の刃」4巻連続発売の特装・同梱版の詳細発表、シールやフィギュアなど付属 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  51. « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba : la suite arrive en film », sur Anime News Network, (consulté le ).
  52. « La deuxième saison de Demon Slayer annoncée pour le 5 décembre avec 7 épisodes spéciaux « train de l'infini » », sur Anime News Network, (consulté le ).
  53. (ja) « 「鬼滅の刃」劇場版「無限列車編」の制作決定!アニメ最終話で発表 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  54. (en) Daryl Harding, « Demon Slayer Blazes onto the Big Screen in Newly Announced Anime Film : Anime Studio Ufotable to helm the continuation of the adaption, Demon Slayer: Infinite Train », sur Crunchyroll, (consulté le ).
  55. (en) Egan Loo, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Anime Gets Sequel Film : Haruo Sotozaki directs Mugen Ressha-Hen at ufotable with returning cast », sur Anime News Network, (consulté le ).
  56. (ja) « 劇場版「鬼滅の刃」無限列車編は10月16日公開、新映像で煉獄が「うまい!」 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  57. (en) Jennifer Sherman, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Anime Film Opens on October 16 : Livestream also reveals trailer, staff, visual », sur Anime News Network, (consulté le ).
  58. (en) Egan Loo, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Film's New Trailer Previews LiSA's New Song : LiSA, Yuki Kajiura return from TV anime with new theme "Homura" », sur Anime News Network, (consulté le ).
  59. (ja) « 劇場版「鬼滅の刃」主題歌はLiSA「炎」、炎の呼吸使う煉獄映した本予告も(動画あり / コメントあり) », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  60. « Demon Slayer : le film Le Train de l'infini va sortir au cinéma en France », sur Allociné (consulté le ).
  61. (en) Bruno de la Cruz, « Le film Demon Slayer - Kimetsu no Yaiba : Le train de l'infini sera diffusé dans les cinémas CGR / Kinepolis », sur Anime News Network, (consulté le ).
  62. (ja) « 「鬼滅の刃」初の小説、本編では語られぬ鬼殺隊のエピソードを描く », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  63. (ja) « 初ノベライズ『鬼滅の刃 しあわせの花』発売!! », sur Site officiel,‎ (consulté le ).
  64. a et b « Les romans Demon Slayer et le manga Alma sortiront chez Panini », sur manga-news.com, (consulté le ).
  65. (en) Jennifer Sherman, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Gets 2nd Novel : Aya Yajima's new novel ships on October 4 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  66. (ja) « ノベライズ第二弾『鬼滅の刃 片羽の蝶』発売!! », sur Site officiel,‎ (consulté le ).
  67. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer Franchise Gets 3rd Novel in July : New novel will be short story collection centered on Sanemi Shinazugawa », sur Anime News Network, (consulté le ).
  68. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer The Movie: Mugen Train Film Gets Novel Version : Aya Yajima returns to pen novel shipping on October 16 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  69. (ja) « 「鬼滅の刃」2020年1月に舞台化!脚本・演出は末満健一、音楽に和田俊輔 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  70. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Gets Stage Play in January : Play to run in Tokyo, Hyogo », sur Anime News Network, (consulté le ).
  71. (ja) « 舞台「鬼滅の刃」第1弾ビジュアル公開!炭治郎役・小林亮太らキャスト一挙発表 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  72. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Gets New Stage Play in Summer 2021 : Play will feature returning staff, cast », sur Anime News Network, (consulté le ).
  73. (ja) « 舞台「鬼滅の刃」新作が来夏上演!小林亮太、高石あかり、植田圭輔、佐藤祐吾ら続投 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  74. (en) Sal Romano, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba – Hinokami Keppuutan developed by CyberConnect2; debut trailer, screenshots : The studio behind the Naruto: Ultimate Ninja Storm series. », sur gematsu.com, (consulté le ).
  75. a et b (ja) « 『鬼滅の刃』ゲーム化決定! PS4『ヒノカミ血風譚』は2021年発売、アプリ『血風剣戟ロワイアル』は2020年配信 », sur Famitsu,‎ (consulté le ).
  76. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer Console Game Gets Release on PS5, Xbox One, Steam in Addition to PS4 : "Demon killing competitive action" game slated for release this year », sur Anime News Network, (consulté le ).
  77. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Gets PS4 Game in 2021 : Aniplex to publish "demon killing competitive action" game », sur Anime News Network, (consulté le ).
  78. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer Console Game Also Gets Xbox Series Release », sur Anime News Network, (consulté le ).
  79. « Demon Slayer The Hinokami Chronicles : Montez à bord du train de l'Infini ! », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  80. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Gets Smartphone Game This Year : "Asymmetrical survival action game" pits teams of demon slayers, demons against each other », sur Anime News Network, (consulté le ).
  81. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Smartphone Game Delayed Indefinitely : Game was previously slated for debut this year », sur Anime News Network, (consulté le ).
  82. (ja) « 1位は「からかい上手の高木さん」!書店員が選んだマンガランキング2017 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  83. (en) Rafael Antonio Pineda, « Japanese Bookstores Recommend 15 Top Manga for 2017 : Karakai Jōzu no Takagi-san by Sōichirō Yamamoto tops list », sur Anime News Network, (consulté le ).
  84. (ja) « 全国書店員が選んだおすすめコミック2017へ », sur honyaclub.com,‎ (consulté le ).
  85. (en) Crystalyn Hodgkins, « Kono Manga ga Sugoi! Reveals 2018's Series Ranking for Male Readers : The Promised Neverland, BEASTARS, To Your Eternity top list », sur Anime News Network, (consulté le ).
  86. (en) Rafael Antonio Pineda, « Kono Manga ga Sugoi! Editors Unveil 2020 Rankings : SPYxFAMILY tops male reader list, Sayonara Mini Skirt tops female reader list », sur Anime News Network, (consulté le ).
  87. (en) Alex Mateo, « Kono Manga ga Sugoi! Editors Unveil 2021 Rankings : Chainsaw Man tops male reader list; Onna no Sono no Hoshi tops female reader list », sur Anime News Network, (consulté le ).
  88. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba, Promare Anime Win Top Newtype Anime Awards : Demon Slayer also wins male/female characters, voice actor/actress, theme song, director, character design awards », sur Anime News Network, (consulté le ).
  89. (en) Rafael Antonio Pineda, « Kingdom Manga Tops Da Vinci Ranking : One Piece, Attack on Titan, March comes in like a lion, Detective Conan also rank », sur Anime News Network, (consulté le ).
  90. (en) Crystalyn Hodgkins, « Demon Slayer Tops Da Vinci Manga Ranking : What Did You Eat Yesterday?, SPY×FAMILY, One Piece, Do not say mystery round out top 5 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  91. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer, Weathering With You Win Tokyo Anime Film Fest's Top Awards : Uta-Pri, Demon Slayer's writer/animator/composer, Makoto Shinkai, Mikiko Watanabe also win », sur Anime News Network, (consulté le ).
  92. (ja) « TAAF2020作品賞に「天気の子」「鬼滅の刃」、アニメファン賞は劇場版「うた☆プリ」 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  93. (en) Lynzee Loveridge, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Takes Home Anime of the Year at Crunchyroll's Anime Awards », sur Anime News Network, (consulté le ).
  94. (en) Guest Author, « Winners of the 2020 Anime Awards : Stay tuned as we report the winners live throughout the event! », sur Crunchyroll, (consulté le ).
  95. (en) Jennifer Sherman, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Anime Wins Japan Character Award's Top Prize : Butt Detective also wins judges committee award », sur Anime News Network, (consulté le ).
  96. (en) Kim Morrissy, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Novel Ranks in Top 10 Books Chosen By Elementary School Students : Seven Days War, Butt Detective novels also rank », sur Anime News Network, (consulté le ).
  97. (en) Lynzee Loveridge, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Tops Yahoo! Japan Search Awards in Anime for 2nd Year », sur Anime News Network, (consulté le ).
  98. (en) Alex Mateo, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba's Koyoharu Gotouge Wins Noma Publishing Culture Award : Animal Crossing: New Horizons game, novelist Jun Ikeido also honored », sur Anime News Network, (consulté le ).
  99. (ja) « 吾峠呼世晴が第2回野間出版文化賞受賞「出版界全体を盛り上げた功績は非常に大きい」 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  100. (ja) Natasha Inc, « 「鬼滅の刃」が日本レコード大賞の特別賞を受賞、LiSA「炎」は大賞候補に », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  101. (en) Egan Loo, « Demon Slayer, Jujutsu Kaisen, Promised Neverland Nominated for Tezuka Osamu Cultural Prize : I Want to Hold Aono-kun so Badly I Could Die, Frieren, 4 more nominated », sur Anime News Network, (consulté le ).
  102. (en) Rebecca Silverman, « Review : Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba - GN 1 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  103. Guillaume Boutet, « Les rôdeurs de la nuit T1 & T2 - Par Koyoharu Gotouge - Panini Manga : Titre récent du « Weekly Shônen Jump », voici une œuvre mêlant avec habileté récit initiatique et tragédie, dans laquelle un jeune garçon rejoint une organisation de chasseurs d’ogre afin de sauver sa sœur et de venger sa famille. Un début prometteur. », sur Actua BD, (consulté le ).
  104. a b c d et e Koiwai, « Critique du volume manga : Les Rôdeurs de la nuit », sur manga-news.com, (consulté le ).
  105. (en) Kim Morrissy, « Jump Editor-in-Chief Explains What's Unusual About Demon Slayer's Success », sur Anime News Network, (consulté le ).
  106. (en) Kim Morrissy, « One Piece's Eiichiro Oda Enthusiastically Praises Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba : 'Absolutely superb work. This is how I want manga to be.' », sur Anime News Network, (consulté le ).
  107. (en) Patrick Frye, « Demon Slayer Season 2 release date: Kimetsu no Yaiba movie confirmed for 2020! Producer gives sequel thoughts – Demon Slayer manga compared to the anime [Spoilers] », sur Monsters and Critics, (consulté le ).
  108. (en) James Beckett, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba : Episode 19 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  109. (en) Kim Morrissy, « Yoshiyuki Tomino Praises Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba, But Describes Its Cultural Success as a 'Coincidence' : 'It's strange [for anime to gather staff that align so perfectly.' »], sur Anime News Network, (consulté le ).
  110. (en) Kim Morrissy, « Anime Marketing White Paper 2020: Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Gained 1.4 Million Viewers During Anime's Run : Roughly 37% of Japanese population aged between 5 and 69 watch anime », sur Anime News Network, (consulté le ).
  111. (en) Kim Morrissy, « Prime Minister Suga Quotes Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba in National Diet : Suga said, 'I will respond with Total Concentration Breathing,' in reply to opposition party », sur Anime News Network, (consulté le ).
  112. (en) The Jiji Press, « "Demon Slayer" Economic Impact Estimated at 270 B. Yen », sur nippon.com, (consulté le ).
  113. (en) Daryl Harding, « 'Demon Slayer' economic impact estimated at ¥270 billion », sur The Japan Times, (consulté le ).
  114. (en) Daryl Harding, « Demon Slayer Franchise Is Estimated to Bring 270 Billion Yen to Japanese Economy in 2020 : Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba creator thanks fans as Mugen Train anime film exceeds 28 billion yen », sur Crunchyroll, (consulté le ).
  115. (en) Alex Mateo, « Print Market in Japan Decreases Only 1% in 2020, Partly Due to 'Demon Slayer Boom' : Physical publishing industry's smallest per-year decline since 2006 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  116. (ja) 鬼滅の刃公式 (@kimetsu_off), « そして累計100万部突破の文字も…! », sur Twitter,‎ (consulté le ) .
  117. (ja) 鬼滅の刃公式 (@kimetsu_off), « 7巻発売&既刊累計150万部突破を記念して『鬼滅イート キャンペーン』を実施中! », sur Twitter,‎ (consulté le ) .
  118. (en) Mikikazu Komatsu, « Koyoharu Gotouge's Fantasy Manga "Kimetsu no Yaiba" Gets TV Anime Adaptation by ufotable : The manga's latest 11th tankobon volume hits Japanese stores today », sur Crunchyroll, (consulté le ).
  119. (en) Jennifer Sherman, Karen Ressler et Crystalyn Hodgkins, « Roundup of Newly Revealed Print Counts for Manga, Light Novel Series - February 2019 : Konosuba, Shield Hero, Tanya, Seraph of the End, Demon Slayer, ReLIFE, Takagi-san, Domestic Girlfriend, more », sur Anime News Network, (consulté le ).
  120. (ja) Abemaビデオ (@AbemaVideo), « "少年ジャンプ"連載!シリーズ累計500万部突破の血風剣戟冒険譚は #Abemaビデオ で👇 », sur Twitter,‎ (consulté le ) .
  121. (ja) 鬼滅の刃公式 (@kimetsu_off), « 【コミックス『鬼滅の刃』1000万部突破!!!】 », sur Twitter,‎ (consulté le ) .
  122. (ja) « 「鬼滅の刃」18巻の初版発行部数は100万部!シリーズ累計2500万部を突破 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  123. (en) Jennifer Sherman, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Franchise to Have Over 25 Million Copies in Circulation : Manga's upcoming volume 18 ships with 1-million-copy 1st printing on December 4 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  124. (ja) « 「鬼滅の刃」19巻で累計発行部数4000万部突破、表紙には伊黒小芭内が登場 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  125. (en) Jennifer Sherman, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Franchise to Have Over 40 Million Copies in Circulation : Not 40 million copies sold, & not just for the manga », sur Anime News Network, (consulté le ).
  126. a et b (ja) « 「鬼滅の刃」20巻で累計発行部数6000万部突破、今年2月から2000万部伸びる », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  127. a et b (en) Jennifer Sherman, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Franchise Will Have 60 Million Copies in Circulation : Circulation multiplied by 17 times in 1 year », sur Anime News Network, (consulté le ).
  128. (ja) « 「鬼滅の刃」21巻の初版発行部数は300万部、累計8000万部を突破 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  129. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Franchise Will Have 80 Million Copies in Circulation : Recently concluded manga's 21st volume ships with 3 million copies on July 3 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  130. (ja) « 「鬼滅の刃」22巻で累計1億部を突破!入場者特典収録の読切をジャンプにも掲載 », sur natalie.mu,‎ (consulté le ).
  131. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Will Be 8th Jump Manga to Top 100 Million in Circulation : After Kochikame, Dragon Ball, JoJo's Bizarre Adventure, Slam Dunk, One Piece, Naruto, Bleach », sur Anime News Network, (consulté le ).
  132. (ja) « 『鬼滅の刃』1億2000万部突破へ、1年で累計4.8倍 最終巻は初版395万部で物語の結末に描き足しも », sur Oricon,‎ (consulté le ).
  133. (en) Egan Loo, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Tops 150 Million Copies in Circulation : 43 times its total at anime's April 2019 debut, 30 million more in last 2 months », sur Anime News Network, (consulté le ).
  134. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer Is Shueisha's 2nd Highest-Selling Manga After One Piece in 2019 : Demon Slayer sold 10.8 million volumes in November 2018-2019, while One Piece sold 12.7 million », sur Anime News Network, (consulté le ).
  135. (en) Egan Loo, « Top-Selling Manga in Japan by Series: 2019 : Oricon: Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba sells 12 million to end One Piece's 11-year reign », sur Anime News Network, (consulté le ).
  136. (en) Kim Morrissy, « Eiichiro Oda Gives a Nod to Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba : Demon Slayer was top-selling manga series overall according to Oricon, while One Piece took top 4 spots by volume sales », sur Anime News Network, (consulté le ).
  137. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Is 3rd Manga to Sell Over 1 Million Copies of 1 Volume in 1st Week : Series also takes entire top 10 for 2nd straight week », sur Anime News Network, (consulté le ).
  138. a b et c (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Is 1st Manga to Take Japan's Entire Weekly Top 19 : All 19 volumes rank, with volume 19 at #1 with 254,000 sold in 2nd week », sur Anime News Network, (consulté le ).
  139. a et b (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Takes Japan's Entire Weekly Top 10 for 1 Full Month : Novels also rank at #1, #2 in Oricon weekly book ranking », sur Anime News Network, (consulté le ).
  140. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga #20 Takes Oricon's Top 2 Weekly Slots by Selling Nearly 2 Million : Recently ended manga confirmed to have sold 60.027 million physical copies total », sur Anime News Network, (consulté le ).
  141. (en) Daryl Harding, « Demon Slayer Manga Reports 60 Million Copies Sold, by Far Best Selling Manga of 2020 : 20th volume of Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba released today in Japan », sur Crunchyroll, (consulté le ).
  142. (en) Egan Loo, « Top-Selling Manga in Japan by Series: 2020 (First Half) : Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba sells 45 million, followed by One Piece, Quintessential Quintuplets », sur Anime News Network, (consulté le ).
  143. (en) Egan Loo, « Top-Selling Manga in Japan by Volume: 2020 (First Half) : Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba takes top 19 spots, followed by One Piece, Attack on Titan », sur Anime News Network, (consulté le ).
  144. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Volume 21 Sells 2 Million in 3 Days : Franchise sells over 71 million total », sur Anime News Network, (consulté le ).
  145. « Classement des meilleures ventes mangas au Japon par séries : 2020 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  146. « Classement des meilleures ventes mangas au Japon par volumes : 2020 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  147. (en) « Final Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Manga Volume Sells Record 2.855 Million in 1 Week », sur Anime News Network, (consulté le ).
  148. (en) Rafael Antonio Pineda, « 3 Demon Slayer Manga Volumes Are 1st Since 2008 to Sell 5 Million Each in Print : Also: SPY×FAMILY sold 538,000 copies in 1st week to rank #1 that week », sur Anime News Network, (consulté le ).
  149. « Carton plein et planning chargé pour Demon Slayer chez Panini », sur manga-news.com, (consulté le ).
  150. AnimeLand #236, octobre-décembre 2021, page 26.
  151. (en) Egan Loo, « Top-Selling Light Novels in Japan by Series: 2019 : That Time I Got Reincarnated as a Slime sells 879,734, followed by Weathering With You, Sword Art Online, Re:Zero, Seishun Buta Yarō », sur Anime News Network, (consulté le ).
  152. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Novels Are Jump Novel Label's Fastest to Top 1 Million in Circulation : Shiawase no Hana, Kataha no Chō debuted in February, October 2019 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  153. (en) Egan Loo, « Top-Selling Light Novels in Japan by Series: 2020 (First Half) : Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba sells 1.2 million, followed by Sword Art Online, That Time I Got Reincarnated as a Slime », sur Anime News Network, (consulté le ).
  154. (en) Egan Loo, « Top-Selling Light Novels in Japan by Volume: 2020 (First Half) : Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba is 1st novelization to take top 2 spots, followed by Overlord, SAO », sur Anime News Network, (consulté le ).
  155. « Classement des meilleures ventes light novels au Japon par volumes : 2020 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  156. (ja) « 『鬼滅の刃』BD&DVD1巻がオリコン1位に! », sur Dengeki Online,‎ (consulté le ).
  157. (ja) « 『鬼滅の刃』アニメ経て原作売上6.5倍に大化け 2019年データから見る異例のブーム化 », sur Oricon,‎ (consulté le ).
  158. (ja) « 19/08/30付iTunesトップソング:椎名 豪 featuring 中川奈美「竈門炭治郎のうた」が1位!2位に米津玄師、3位にOfficial髭男dism », sur The Natsu Style,‎ (consulté le ).
  159. (en) Rafael Antonio Pineda, « Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba Film Is 1st Since Spirited Away to Earn 30 Billion Yen : Mugen Train is 511 million yen away from topping Spirited Away, as 4D screenings start next week », sur Anime News Network, (consulté le ).
  160. « LE FILM D'ANIMATION "DEMON SLAYER" BAT UN RECORD JUSQU'ICI DÉTENU PAR "LE VOYAGE DE CHIHIRO" », sur bfmtv.com, (consulté le ).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Édition japonaise[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) « 鬼滅の刃  1 », sur Shūeisha
  2. a et b (ja) « 鬼滅の刃  2 », sur Shūeisha
  3. a et b (ja) « 鬼滅の刃  3 », sur Shūeisha
  4. a et b (ja) « 鬼滅の刃  4 », sur Shūeisha
  5. a et b (ja) « 鬼滅の刃  5 », sur Shūeisha
  6. a et b (ja) « 鬼滅の刃  6 », sur Shūeisha
  7. a et b (ja) « 鬼滅の刃  7 », sur Shūeisha
  8. a et b (ja) « 鬼滅の刃  8 », sur Shūeisha
  9. a et b (ja) « 鬼滅の刃  9 », sur Shūeisha
  10. a et b (ja) « 鬼滅の刃  10 », sur Shūeisha
  11. a et b (ja) « 鬼滅の刃  11 », sur Shūeisha
  12. a et b (ja) « 鬼滅の刃  12 », sur Shūeisha
  13. a et b (ja) « 鬼滅の刃  13 », sur Shūeisha
  14. a et b (ja) « 鬼滅の刃  14 », sur Shūeisha
  15. a et b (ja) « 鬼滅の刃  15 », sur Shūeisha
  16. a et b (ja) « 鬼滅の刃  16 », sur Shūeisha
  17. a et b (ja) « 鬼滅の刃  17 », sur Shūeisha
  18. a et b (ja) « 鬼滅の刃  18 », sur Shūeisha
  19. a et b (ja) « 鬼滅の刃  19 », sur Shūeisha
  20. a et b (ja) « 鬼滅の刃  20 », sur Shūeisha
  21. a et b (ja) « 鬼滅の刃  20 ポストカードセット付き特装版 », sur Shūeisha
  22. a et b (ja) « 鬼滅の刃  21 », sur Shūeisha
  23. a et b (ja) « 鬼滅の刃  21 シール付き特装版 », sur Shūeisha
  24. a et b (ja) « 鬼滅の刃  22 », sur Shūeisha
  25. a et b (ja) « 鬼滅の刃  22 缶バッジセット・小冊子付き同梱版 », sur Shūeisha
  26. a et b (ja) « 鬼滅の刃  23 », sur Shūeisha
  27. a et b (ja) « 鬼滅の刃  23 フィギュア付き 同梱版 », sur Shūeisha
  28. a et b (ja) « 鬼滅の刃 外伝 », sur Shūeisha
  29. (ja) « 鬼滅の刃 しあわせの花 », sur Shūeisha
  30. (ja) « 鬼滅の刃 片羽の蝶 », sur Shūeisha
  31. (ja) « 鬼滅の刃 風の道しるべ », sur Shūeisha
  32. (ja) « 劇場版 鬼滅の刃 無限列車編 ノベライズ », sur Shūeisha

Édition française[modifier | modifier le code]

Les Rôdeurs de la Nuit (Première édition)
  1. a et b « LES RÔDEURS DE LA NUIT 1 », sur manga-news.com
  2. a et b « LES RÔDEURS DE LA NUIT 2 », sur manga-news.com
  3. a et b « LES RÔDEURS DE LA NUIT 3 », sur manga-news.com
Demon Slayer (Nouvelle édition)

Liens externes[modifier | modifier le code]