Kyoto Animation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kyoto Animation Co., Ltd.
株式会社京都アニメーション
logo de Kyoto Animation
illustration de Kyoto Animation

Création 1981 (établissement); 1985 (juridiquement)[1]
Personnages clés Hideaki Hatta, Président[1]
Forme juridique Kabushiki kaisha[1]
Siège social Uji, Kyōto[1]
Drapeau du Japon Japon
Activité Médias et divertissement
Produits Séries d'animation (anime) [1]
Filiales Animation Do[1]
Effectif 67[1]
Site web kyotoanimation.jp

Kyoto Animation (株式会社京都アニメーション, Kabushiki gaisha Kyōto Animēshon?, souvent abrégé en KyoAni) est un studio d'animation japonais situé à Uji, dans la préfecture de Kyōto.

Établie en 1981 par Yōko Hatta, le studio est longtemps cantonné à des travaux de sous-traitance ou à des coproductions avec d'autres studios. Ce n'est qu'en 2003 avec Munto que Kyoto Animation commence à produire ses propres travaux.

Le studio a gagné en notoriété grâce à ses adaptations des visual novels de Key, puis avec la série La Mélancolie de Haruhi Suzumiya, élue meilleure série 2006 au festival d'animation de Kobe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé chez Mushi Production, Tatsunoko et Sunrise, Yōko Hatta se voit dans l'obligation en 1981 de déménager à Uji, dans la banlieue de Kyōto, afin de rejoindre son mari, Hideaki Hatta.

Elle crée alors son propre studio en 1981, Kyoto Anime Studio (京都アニメスタジオ?) qu'elle renomme vite en Kyoto Animation (京都アニメーション?). En 1985, Yōko donne une structure légale au studio sous les conseils de son mari Hideaki qui prend par la même occasion la présidence. À cette époque, le studio s'occupe uniquement de retouche post-production et travaille pour des studios comme Shinei dōga (les films Doraemon), Pierrot (Lamu, Emi Magique) et Tatsunoko (Ippatsu-man, Itadakiman, Mospeada).

En 1986, le studio élargit ses activités en créant une section animation puis plus tard une section création des décors. De la fin des années 1980 à la fin des années 1990, Kyoto animation élargit également son nombre de clients en travaillant pour des studios comme Sunrise (Haou Taikei Ryū Knight, Brain Powerd), Ghibli (Kiki la petite sorcière, Porco Rosso) et OLM (Pokémon, To Heart) tout en restant fidèle à Pierrot (Osomatsu-kun, Aka-chan to boku) et Tatsunoko (Irresponsable capitaine Tylor, Cendrillon).

En 1998, le studio signe sa première coproduction, Fancy Lala, avec le studio Pierrot. S'ensuit plusieurs coproduction avec d'autres studio comme Sunrise (Inu-Yasha), Tatsunoko (Nurse komugi-chan) et Gonzo (Kiddy Grade).

Afin de soutenir l'accroissement de travail que nécessite une coproduction, le studio change sa forme juridique en 1999 devenant une Kabushiki kaisha et créer le une filiale, Animation Do (アニメーションドゥウ, Animēshon Dō?), basé à Ōsaka[2].

En 2003, le studio ne prend plus de nouveau contrat de sous-traitance (qu'il délègue à sa filiale Animation Do) et commence à produire ses propres travaux. En mars 2003 sort Munto, un OVA de 58 minutes entièrement produit par le studio qui connaitra une suite en 2005. À la fin de l'année 2003, le studio participe à la production de Full metal panic? Fumoffu dont la direction est confié à un membre du studio, Yasuhiro Takemoto.

En 2005, le studio se voit confier l'adaptation du visual novel Air, conçu par Key. Cette série de 13 épisodes réalisée par Tatsuya Ishihara reçoit un bon accueil de la critique.

Mais c'est surtout en 2006 que le studio gagne en notoriété avec La Mélancolie de Haruhi Suzumiya. Cette série devient très vite populaire autant au Japon qu'en occident et gagne de nombreux prix comme le prix de la meilleure série 2006 au festival d'animation de Kobe.

Production[modifier | modifier le code]

Séries télévisées et OVAs[modifier | modifier le code]

Coproductions[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant travaillé chez Kyoto Animation[modifier | modifier le code]

  • Yōko Hatta : productrice (Munto, Full Metal Panic? Fumoffu, Air, Full Metal Panic! The Second Raid, La Mélancolie d'Haruhi Suzumiya, Kanon, Clannad)[3]
  • Yasuhiro Takemoto : réalisateur (Full Metal Panic? Fumoffu, Full Metal Panic! The Second Raid, Lucky Star (5 à 24))[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Œuvre originale qui fut d'abord distribuée en ligne en 3 parties via le site de Kyoto Animation.
  2. Adaptation d'un visual novel de Key.
  3. Adaptation d'un visual novel de Key.
  4. Remake des deux OVA du même studio.
  5. téléfilm qui est une séquelle de Sora wo Miageru Shōjo no Hitomi ni Utsuru Sekai
  6. Adaptation du roman de Sōichirō Hatano.
  7. Adaptation du manga de Coolkyoushinja.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]