Hirohiko Araki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Araki.
Hirohiko Araki
Description de l'image Hirohiko Araki 2013 - cropped.jpg.

荒木・飛呂彦

Naissance (58 ans)
Sendai, Drapeau du Japon Japon
Auteur
Éditeur associé

Œuvres principales

Première œuvre : Busou poker

Autres ouvrages : JoJo's Bizarre Adventure

Hirohiko Araki (荒木 飛呂彦, Araki Hirohiko?) est un dessinateur de manga japonais, principalement connu pour la série JoJo's Bizarre Adventure. Il est né le à Sendai dans la préfecture de Miyagi, au Japon.

Il travaille exclusivement pour la Shūeisha. Il a fait ses débuts sous le nom Toshiyuki Araki (荒木 利之, Araki Toshiyuki?) en 1980 en publiant un one-shot intitulé Busou poker (武装ポーカー?).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Hirohiko Araki grandit dans la ville de Sendai avec ses parents et ses deux sœurs jumelles. Ces dernières l'auront malgré elles, pousser à devenir mangaka en monopolisant toute l'attention de leurs parents, au détriment du jeune enfant, qui va alors s'isoler et se découvrir une passion pour les mangas[1]. Mais il ne se contente pas que d'en lire. Il réalise son premier manga vers l'âge de 10 ans, puis, encouragé par ses camarades à l'école qui loue ses talents de dessinateur, il présente pour la première fois ses planches à des éditeurs à l'âge de 15 ans[1]. Ayant terminé le lycée, il devient mangaka professionnel à l'âge de 19 ans[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sa philosophie[modifier | modifier le code]

Pour Araki, l'essence même d'un manga réside dans son héros. Le héros doit marquer la mémoire et l'esprit du lecteur. Si, au contraire, il donne une impression de déjà-vu, Araki considère que le manga est raté[1].

Nationalité de ses personnages[modifier | modifier le code]

Au Japon, il est de tradition que les héros de shōnen soit japonais. Araki souhaitait briser cette coutume, en attribuant à ses personnages la nationalité des pays où se déroule l'histoire[1]. Quelques exemples dans le shōnen / seinen Jojo's Bizarre Adventure : Johnathan Joestar (Partie 1 : Phantom Blood) est anglais, son petit-fils Joseph Joestar (Partie 2 : Battle Tendency) également, les membres de la famille Zeppeli (Partie 1 : Phantom Blood & Partie 2 : Battle Tendency) qui sont italiens, ou encore Jean-Pierre Polnareff (Partie 3 : Stardust Crusaders) qui est français. Néanmoins on retrouve beaucoup de personnages japonais : Kujo Jotaro (Partie 3 : Stardust Crusaders), Higashikata Josuke (Partie 4 : Diamond Is Unbreakable), ou encore certains aïeux de la famille Joestar. Araki considérait qu'il n'y avait pas lieu de faire la différence entre les personnages et leurs origines, car des thèmes récurrents dans ses mangas, comme l'amour et le courage étaient largement universels et unificateurs[1].

Technique de dessin[modifier | modifier le code]

Araki réalise toutes ses planches à la main. Après l'esquisse, il dessine à la plume et à l'encre de Chine. Il rajoute ensuite plusieurs couches d'acrylique[1]. Il ne dessine que les personnages ; son équipe d'assistants est chargé des décors et des paysages[1].

Liste de ses principales œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Kurolections, « Araki Hirohiko jojo reportage 2003 partie 1 », (consulté le 8 novembre 2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en + de + fr + ja) Masanao Amano, Manga Design, Cologne, Taschen, coll. « Mi », , 576 p., 19,6 cm × 24,9 cm, broché (ISBN 978-3-8228-2591-4, présentation en ligne), p. 52-55
    édition multilingue (1 livre + 1 DVD) : allemand (trad. originale Ulrike Roeckelein), anglais (trad. John McDonald & Tamami Sanbommatsu) et français (trad. Marc Combes)

Liens externes[modifier | modifier le code]