Beatport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de Beatport

Adresse beatport.com
Description Site de vente de musique électronique
Commercial oui
Siège social Denver
Drapeau des États-Unis États-Unis
Propriétaire SFX Entertainment
Lancement 2004
État actuel En activité

Beatport est un site de vente en ligne de musique électronique inauguré au début de 2004[1]. Le fondateur et PDG de Beatport est Jonas Tempel[2] ; il quitte la société en fin 2010[3] et est remplacé par Matt Adell.

Fin février 2013, Beatport est vendu à la société SFX Entertainment pour 50 millions de dollars[4]. Peu après, Beatport intègre la technologie de la Startup canadienne Listn[5],[6].

En décembre 2014, Beatport envisage de devenir une plateforme streaming proposant des offres avec et sans publicité[7].

Chaque jour, un classement des meilleures ventes des singles sur le site est publié[8].

Depuis peu, le site de vente en ligne ne rémunère plus les artistes et leurs labels, depuis . La privatisation de SFX Entertainment a entraîné un gel complet des versements, et ce pour le 2e trimestre de l’année 2015, ce qui s’étendrait jusqu'au second semestre 2015 si l’opération de privatisation prenait du temps. Néanmoins, Beatport promet que dès que la privatisation sera terminée, labels et artistes seront rémunérés[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Beatport online music store ready for January », sur Resident Advisor,‎
  2. (en) « Beatport turns 5: Inside the mind of Jonas Tempel, CEO », sur Ibiza Voice,‎
  3. (en) « Jonas Tempel Leaves Beatport », sur Future Music,‎
  4. (en) Andrew Ryce, « Beatport purchased by SFX », sur Resident Advisor,‎
  5. (en) Ryan Book, « SFX Buys Listn (via Beatport) and Immediately Shuts It Down, Acquires Staff », sur musictimes.com,‎ (consulté le 7 février 2016)
  6. Julien Brault, « Acquise par SFX Entertainment, Listn retire son lecteur de musique de l'App Store », Les Affaires,‎ (consulté le 7 février 2016)
  7. « Beatport pourrait devenir un service de streaming EDM », sur MyBandNews,‎
  8. http://www.bptoptracker.com/top/top100/0
  9. (en) Ryan Middleton, « SFX, Beatport Apologize For Suspending Label Royalty Payments », sur musictimes.com,‎ (consulté le 8 février 2016)
  10. (en) Ben Sisario, « Money Ills Raise Doubts on Plan to Take SFX Entertainment Private », sur nytimes.com,‎ (consulté le 5 février 2016)