Aide:Japonais

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wikipédia permet l'enrichissement des articles par des ajouts de citations, de noms de personnes, d'objets, de concepts, écrits en japonais, que ce soit en rōmaji (japonais transcrit en caractères latins) ou en écriture japonaise (hiragana, katakana ou kanji), agrémentés d'une traduction et éventuellement d'une transcription.

Convention de transcription du japonais et utilisation des caractères japonais[modifier | modifier le code]

La transcription du japonais sur Wikipédia suit les règles édictées sur la page Wikipédia:Transcription du japonais, c'est-à-dire la transcription Hepburn avec utilisation de macrons, exceptions faites de certains mots considérés comme francisés (liste fournie sur la page précitée).

Affichage du japonais[modifier | modifier le code]

Wikipédia affiche les textes en caractères japonais par l'intermédiaire de la norme Unicode.

Vous pouvez tester votre système sur la page Wikipédia:Unicode/Test#Syllabaires_japonais.

Si les caractères japonais n'apparaissent pas, ou apparaissent sous des formes corrompues (point d'interrogation, rectangle), la page Aide:Unicode vous expliquera comment y remédier en fonction de votre système d'exploitation.

Noms propres japonais[modifier | modifier le code]

Comme mentionné sur la page Wikipédia:Transcription du japonais, la Wikipédia francophone place le(s) prénom(s) avant le nom (pour les personnalités nées après 1868), de la façon dont les Japonais transcrivent eux-mêmes le plus souvent leurs noms en caractères romains[1]. Ainsi, l'article sur le Premier ministre japonais de ce début de siècle est-il intitulé Jun'ichirō Koizumi, Jun'ichirō étant le prénom.

Certaines exceptions existent pour les Japonais dont le nom utilise la particule no ou pour le jeu de mot Edogawa Ranpo, ou encore pour certains domaines tels que le go, le sumo, le kabuki, l'ukiyo-e, qui perpétuent aujourd'hui l'ordre nom avant le prénom applicable aux personnes nées avant 1868.

(On notera tout de même que dans la vie courante, les Japonais donnent systématiquement leur nom avant leur prénom. Il leur arrive parfois de donner leur prénom en premier lorsqu'ils communiquent avec des étrangers pour simplifier les échanges, mais cette démarche reste très occasionnelle.)

Prononciation du japonais[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Prononciation du japonais.

Un francophone qui prononce un mot japonais transcrit par la méthode Hepburn en se basant sur les valeurs des lettres dans sa propre langue obtiendra une assez bonne approximation phonétique. On notera les différences suivantes (Notation API ; "équivalent français" disponibles dans l'article susmentionné) :

  • e se prononce [e] ;
  • u se prononce [ɯ] ;
  • les voyelles qui portent un macron (ā, ē, ī, ō, ū), sont dites longues et durent une fois et demie la durée d'une voyelle standard ;
  • n suivant une voyelle se prononce toujours et n'entraîne jamais la nasalisation de ladite voyelle (ban se prononce [baɴ], banna se prononce [baɴ.na]) ;
  • r se prononce [ɺ], son à la fois proche du r espagnol et du l français (d'où une certaine confusion lorsque des Japonais transcrivent des mots étrangers en japonais : bière et bielle seront écrits de la même façon) ;
  • les g sont durs (gi se prononce [gi], ge se prononce [ge]) ;
  • w se prononce [ɰ] ;
  • les j se prononcent [d͡ʒ] ;
  • les ch se prononcent [] ;
  • les sh se prononcent [ɕ] ;
  • les h se prononcent [h] ;
  • les consonnes doubles demandent une courte pause, une retenue, entre elles (katta se dit [katːta]) ;
  • Quand ils sont utilisés comme particules, les kanas を (wo), へ (he) et は (ha) se prononcent o, e et wa.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]