Dropbox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dropbox
Logo

Développeur Dropbox, Inc.
Première version
Dernière version 4.4.29[1] ()
Écrit en Python[2]
Environnement Windows, Mac OS X, Linux, iOS, Android, Blackberry OS et Windows Phone
Langues Anglais, japonais, allemand, espagnol et français
Type Service d'hébergements de fichiers en ligne
Licence Propriétaire
Site web www.dropbox.com

Dropbox est un service de stockage et de partage de copies de fichiers locaux en ligne proposé par Dropbox, Inc., entreprise localisée à San Francisco, en Californie.

Dropbox fournit des logiciels client pour Microsoft Windows, Mac OS X, GNU/Linux, Android, iOS, BlackBerry OS, Windows Phone ainsi qu'une interface web. Il existe des portages non officiels pour Symbian et MeeGo.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dropbox Inc. a été fondé en 2007 par Drew Houston et Arash Ferdowsi (en). L'entreprise est rapidement soutenue par le fonds de startups Y Combinator[3][réf. insuffisante]. Dropbox est officiellement lancé en 2008 à l'occasion du TechCrunch50, une conférence annuelle sur les nouvelles technologies[4].

Drew Houston aurait eu l'idée de Dropbox après avoir oublié à plusieurs reprises sa clé USB lorsqu'il était étudiant au MIT. D'après lui, à cette époque, les services existants souffraient de problèmes de latence, de bugs ou étaient trop compliqués à utiliser. Il commence alors à créer le service pour lui-même, avant de réaliser qu'il pourrait être utile aux autres[5][réf. insuffisante].

Depuis le 24 avril 2012, une nouvelle fonction permet de donner un lien de téléchargement direct à un utilisateur qui n'a pas de compte Dropbox.

Début 2014, la Dropbox lève 250 millions de dollars auprès de BlackRock, cela valorise la société à 10 milliards de dollars [6].

Le Dropbox lance de nouvelles fonctionnalités : Carousel qui permet de visualiser et de partager des photos ou des vidéos ; et des services destinés aux entreprises qui facilite la collaboration entre salariés sur des documents Word, des tableaux Excel ou des présentations Powerpoint[7].

En , Dropbox acquiert deux startups : Loom (partage de photos sur le cloud) et Hackpad (échange de documents collaboratifs)[8] ; Bubbli application de création de photos à 360°.

En Dropbox acquiert Droptalk, messagerie "discrète" permettant d'échanger des liens en privé[9]. En septembre 2014, Dropbox acquiert MobileSpan, spécialiste du stockage et de la synchronisation.

En juin 2015 Dropbox annonce avoir atteint les 400 millions d'utilisateurs[10]

En juillet 2015 Dropbox acquiert la startup Clémentine spécialisée dans la communication d'entreprise[11]. En octobre 2015, Dropbox annonce un partenariat avec Adobe autour des fichiers PDF.[12]

En mars 2016 Dropbox atteint les 500 millions d'utilisateurs[13].

En 2016 Dropbox propose le service Project Infinite, qui permet aux professionnels d’accéder à un espace de stockage cloud illimité. Une spécificité s'ajoute à ce programme puisque l'utilisateur peut choisir de synchroniser ses fichiers localement ou sur le cloud [14].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Ce service d’informatique en nuage est accessible via n'importe quel navigateur Web, mais aussi en utilisant un client multi-système d'exploitation : sous Linux pour x86 et x86_64, OS X, Microsoft Windows, iOS ainsi que sur Android, sur BlackBerry et sur webOS. Ce client permet d'utiliser Dropbox de manière transparente, les fichiers localisés sur le répertoire sauvegardé du disque dur de l'ordinateur étant copiés sur le serveur Dropbox après chaque enregistrement.

Par ailleurs, Dropbox :

  • permet la synchronisation des fichiers stockés sur différents ordinateurs
  • fonctionne de manière transparente (les sauvegardes et synchronisations sont automatiques)
  • le site web permet d'accéder à une copie des fichiers, mais également à leurs versions successives et à une copie des fichiers détruits.

La version gratuite permet de stocker jusqu'à 2 Gio de données, extensibles grâce au parrainage et une version payante permettant d'obtenir un espace de stockage de 1000 Gio (1 Tio).

Pour stocker les fichiers des utilisateurs, Dropbox utilisait le service d'hébergement (cloud) S3 (Simple Storage Service) d'Amazon.com, mais depuis 2016 Dropbox utilise ses propres serveurs, avec des technologies de pointe développées par ses propres ingénieurs, afin d'être indépendants du cloud d'Amazon et de s'affranchir du coût afférant [15].

Controverses[modifier | modifier le code]

Sur la confidentialité des données[modifier | modifier le code]

En juillet 2011, Dropbox modifie ses conditions d'utilisation et annonce qu'il peut utiliser les fichiers stockés par ses clients sans leur autorisation[16]. En conséquence des utilisateurs abandonnent le service pour se tourner vers des alternatives qui enregistrent les données en local.

A partir du 4 novembre 2015, les règles de confidentialité sont détaillées et précises[travail inédit ?] [17].

Sur la sécurité des données[modifier | modifier le code]

En août 2013, deux chercheurs en sécurité ont publié un article expliquant comment pirater des comptes Dropbox[18].

En 2013, campagne de dénigrement[modifier | modifier le code]

Début 2013, une campagne anonyme de dénigrement met l'accent sur les points faibles techniques de Dropbox[19].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Release notes
  2. (en) 6 Lessons from Dropbox - One Million Files Saved Every 15 minutes
  3. « About Dropbox », Dropbox, Inc. (consulté le 22 avril 2010) : « Dropbox was founded by Drew Houston and Arash Ferdowsi in 2007, and received seed funding from Y Combinator. »
  4. Jason Kincaid, « Dropbox Acquires The Domain Everyone Thought It Had: Dropbox.com », TechCrunch,‎ (consulté le 25 avril 2010)
  5. Jon Ying, « Meet the Team! (Part 1) », The Dropbox Blog, Dropbox, Inc.,‎ (consulté le 24 avril 2010)
  6. Dropbox lève (au moins) 250 millions de dollars, Journal du Net, 20 janvier 2014
  7. Dropbox lance de nouvelles fonctionnalités pour partager photos et documents, Le Monde, 10 avril 2014
  8. Dropbox Acquires Cloud Photos Startup Loom And Document Collaboration Service Hackpad, Tech Crunch, 17 avril 2014
  9. Dropbox Acquires Stealth Messaging Startup Droptalk, TechCrunch, 5 juin 2014
  10. « 400 million strong », sur Dropbox Blog (consulté le 6 avril 2016)
  11. « Dropbox étoffe son axe collaboratif avec Clementine » (consulté le 12 août 2015)
  12. (fr) « Dropbox et Adobe s'associent autour des PDF », sur Silicon, https://plus.google.com/102940249816527808469 (consulté le 20 octobre 2015)
  13. « Celebrating half a billion users », sur Dropbox Blog (consulté le 6 avril 2016)
  14. « Project Infinite : Dropbox adapte son service de stockage cloud aux mobiles », sur journaldunet.com,‎ (consulté le 4 mai 2016)
  15. (en) « The Epic Story of Dropbox’s Exodus From the Amazon Cloud Empire », WIRED,‎
  16. Dropbox actualise ses conditions. Quelles sont les alternatives libres ? 25/07/2011
  17. (fr)« Règles de confidentialité », sur le site Dropbox
  18. Looking inside the (Drop)box 29/08/2013
  19. Dump Dropbox : une campagne de dénigrement contre Dropbox Numerama 11/03/2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Logiciels équivalents[modifier | modifier le code]

Services commerciaux équivalents[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]