Cette page est semi-protégée.

One Punch Man

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

One-Punch Man
Image illustrative de l'article One Punch Man
ワンパンマン
(Wanpanman)
Manga : One-Punch Man (websérie)
Auteur ONE
Éditeur (ja) Auto-édité
Sortie initiale en cours
Manga : One-Punch Man
Cible
éditoriale
Seinen
Scénariste ONE
Dessinateur Yūsuke Murata
Éditeur (ja) Shūeisha
(fr) Kurokawa
Prépublication Drapeau du Japon Tonari no Young Jump
Sortie initiale en cours
Volumes 23
Anime japonais : Saison 1
Réalisateur
Producteur
Chinatsu Matsui
Nobuyuki Hosoya
Keita Kodama
Ayuri Taguchi
Scénariste
Studio d’animation Madhouse
Compositeur
Makoto Miyazaki
Licence (fr) Anime Digital Network, Netflix (streaming)
(fr) Kazé (DVD/Bluray)
Chaîne Drapeau du Japon TV Tokyo, TVO, TVQ, KBS, BS Japan, AT-X
1re diffusion
Épisodes 12 + 6 OAV
Anime japonais : Saison 2
Réalisateur
Producteur
Chinatsu Matsui
Nobuyuki Hosoya
Sōta Satō
Scénariste
Tomohiro Suzuki
Studio d’animation J. C. Staff
Compositeur
Makoto Miyazaki
Licence (fr) Anime Digital Network (streaming)
(fr) Kazé (DVD/Bluray)
Chaîne Drapeau du Japon TV Tokyo, TVO, TVQ, KBS, BS Japan, AT-X
1re diffusion
Épisodes 12 + 6 OAV

One-Punch Man (ワンパンマン, Wanpanman?) est un manga en ligne écrit et dessiné par ONE. Il est publié sur le site personnel de l'auteur depuis le . La série est devenue très populaire, dépassant les dix millions de visites avec une moyenne de 20 000 par jour[1].

Une adaptation en manga dessinée par Yūsuke Murata est publiée dans le webmagazine Tonari no Young Jump de l'éditeur Shūeisha depuis le , et 23 tomes sont sortis en . La version française est publiée par Kurokawa à partir de . Une adaptation en série d'animation produite par le studio Madhouse est diffusée entre octobre et sur TV Tokyo au Japon et en simulcast sur Anime Digital Network dans les pays francophones. Une seconde saison produite par le studio J. C. Staff est diffusée entre avril et .

Un jeu mobile nommé One-Punch Man: Road to Hero est sorti le et un jeu vidéo nommé One-Punch Man: A Hero Nobody Knows (en) également sorti le .

Synopsis

Saitama est un jeune homme sans emploi, déprimé et sans but profond dans sa vie. Un jour, il rencontre un homme-crabe qui recherche un jeune garçon « avec un menton fendu comme un cul » selon ses termes. Saitama finit par rencontrer ce jeune garçon et décide de le sauver de l'homme-crabe, qu'il arrive à battre difficilement. Dès lors, Saitama décide de devenir un super-héros et s’entraîne pendant trois ans très sérieusement : 100 pompes, 100 squats, 100 abdos et 10 km de course au quotidien et il n'y a pas de conditions de chauffage ni de climatisation . À la fin de son entrainement « si intense qu'il en perd ses cheveux », il remarque qu'il est devenu tellement fort qu'il parvient désormais à battre tous ses adversaires d'un seul coup de poing. Sa force démesurée est pour lui source de problèmes, puisqu'il ne trouve pas d'adversaires à sa taille et s'ennuie dans son métier de héros car les combats ne lui procurent plus aucune sensation ni aucune adrénaline... Bien qu'il ait mis un terme à un bon nombre de menaces toutes plus dangereuses les unes que les autres, personne ne semble remarquer l'incroyable capacité de Saitama, à l'exception de son ami et disciple Genos, un jeune homme devenu cyborg[2].

Personnages

  • Saïtama (サイタマ?)
Voix japonaise : Makoto Furukawa, voix française : Orelsan

Jeune inactif ayant perdu goût à la vie, il décide de devenir un héros après avoir affronté un crabe géant. Dès lors, il s’entraîne pendant trois ans afin de devenir un puissant héros soit dix kilomètres de course à pied, cent pompes, cent abdos, cent squats, chaque jour. Après un entrainement « intensif », Saitama remarque deux changements : il est devenu terriblement fort, au point de vaincre ses ennemis en un coup, et a perdu tous ses cheveux. Sa principale attaque est le fameux « One Punch » pouvant vaincre des ennemis très puissants comme le Roi des Mers, Ashura Rhino, le Roi des Enfers ou même une météorite gigantesque, et bien d'autres encore. À son entrée dans la Ligue des héros, il est classé dernier de la Classe C, ayant réussi toutes les épreuves de force mais totalement raté les tests d'intellect. Il devient ensuite 7e de la Classe B. Bien qu'il soit le héros et le personnage le plus fort du manga, à cause de son faible charisme et de son incapacité à se concentrer, il est considéré à tort comme un tricheur qui utiliserait de nombreux artifices quand il bat un ennemi d'un seul coup. Même lorsqu'il sauve le monde d'une météorite, on lui reproche la destruction de la ville suite aux débris de celle-ci.

  • Genos (ジェノス, Jenosu?)
Voix japonaise : Kaito Ishikawa, voix française : Bastien Bourlé

Élève de Saitama, Genos est un cyborg possédant un arsenal impressionnant d'armes capables de causer de très lourds dégâts. Il peut entre autres utiliser divers canons très puissants. Son attaque la plus redoutable l'oblige à utiliser son cœur artificiel afin de lancer un puissant laser. Genos a par ailleurs beaucoup de succès auprès de la gent féminine. Il est classé 17e dans la Classe S à son entrée dans la Ligue des héros et il est actuellement 14e. À l'origine, c'était un humain normal jusqu'à ce que toute sa famille périsse à cause d'un mystérieux cyborg fou, et il fut recueilli par le professeur Kidob qui fit de lui un cyborg. En quête de vengeance, il mène son enquête sur les traces du cyborg tueur, avec pour intention de l’annihiler, et combattait des monstres pour devenir plus fort jusqu'à ce qu'il soit vaincu par Miss Moustique version Reine de Sang. Alors qu'il allait s'autodétruire pour la battre et sauver la ville, il est sauvé par Saitama qui bat la reine des moustiques en quelques secondes avec une facilité effrayante (d'une gifle en fait). Génos tombe alors en admiration devant Saitama et sa force, et devient son disciple, bien que Saitama soit incapable de lui apprendre quoi que ce soit sur sa force. Genos est charismatique, discipliné, il n'a aucun sens de l'humour et possède des difficultés à comprendre le second degré ; il est extrêmement dévoué envers son maître, dont il cherche le secret de la puissance, avec une ardeur frisant parfois l'obsession. Son nom de héros est « Le Démon Cybernétique ».

Manga

La websérie originale est écrite et dessinée par ONE sur son site personnel depuis le .

L'adaptation en série manga dessinée par Yūsuke Murata est publiée depuis le dans le webmagazine Tonari no Young Jump[3],[4]. L'idée de cette adaptation a débuté après une discussion sur Twitter de Murata souhaitant collaborer avec ONE[5]. Hors du Japon, la série est publiée en Amérique du Nord dans le magazine numérique Weekly Shōnen Jump Alpha édité par VIZ Media[6].

Anime

L'adaptation en anime est annoncée en mars 2015 dans le magazine Young Jump[7]. Celle-ci est produite au sein du studio Madhouse avec une réalisation de Shingo Natsume et un scénario de Tomohiro Suzuki[8]. La série est diffusée depuis le au Japon[9]. Six OAV sont proposés avec les DVD et Blu-ray[10]. Le dixième tome du manga inclut également un OAV au Japon[11]. Les droits d'exploitation de la licence sont détenus par Viz Media Europe[12] et une diffusion en simulcast en VOSTFr est proposée sur Anime Digital Network dans les pays francophones. L’anime est ensuite diffusé depuis le sur Game One et depuis sur Netflix.

Une seconde saison est annoncée en [13]. Produite par le studio J. C. Staff, elle comporte douze épisodes et débute le .

Adaptation du titre

En japonais, le titre original du manga et de la série animée est ワンパンマン (Wanpanman?), composé d'anglicismes et de wasei-eigo sans séparation explicite en mots distincts, comme il est courant dans cette langue. L'adaptation publiée par Yûsuke Murata décida ensuite d'un logo et d'un titre international officiel, épelé One Punch-Man, avec un trait d'union entre les deux derniers mots[14].

Toutefois, cette graphie est incorrecte en anglais au sens où One Punch-Man désignerait un "unique homme-poing" : pour mettre l'emphase sur les capacités du protagoniste, il faudrait écrire One-Punch Man ("l'homme au poing unique", ou "l'homme qui agit d'un seul poing"). Cette correction a été effectuée en Occident à la demande des ayants-droits japonais[15],[16], à la fois sur les logos des éditions américaines et françaises du manga par exemple, mais également dans les titres officiels. En Occident, la série comme le manga s'appellent donc bien One-Punch Man[17],[18], et non One Punch Man (sans aucun trait d'union) ou One Punch-Man (comme sur le logo japonais). Pour les adaptations animées, le logo utilisé au Japon et à l'intérieur des génériques de la série a gardé la forme simplifiée One Punch Man[15],[16].

Réception

La série est nommée pour la septième édition du prix Manga Taishō en 2014[19], et le tirage total a dépassé les 4,5 millions d'exemplaires en [20].

Le tirage du manga s'élève à 11,11 millions d'exemplaires en [21].

Début 2021, le tirage s'élève à 30 millions d'exemplaires[22].

Adaptation live

Scott Rosenberg et Jeff Pinkner, qui ont participé à l’écriture du script de l'adaptation de comics Venom, ont signé un contrat avec Sony pour écrire une adaptation en live-action du manga[23].

Notes et références

  1. (ja) « ネット発 マンガ革命 », sur nhk.or.jp.
  2. (en) « Onepunch-Man by One - Info Page », sur mangaforest.com (consulté le 2 novembre 2017)
  3. « Nouvelle série de Yûsuke Murata », sur manga-news.com
  4. (en) « Young Jump Launches Free Site with Eyeshield 21's Murata (Updated) », sur Anime News Network
  5. (ja) « ONE 」というWebコミック界のエース(前編) », sur bizmash.jp
  6. (en) « Viz's Shonen Jump Alpha Adds One-Punch Man Manga », sur Anime News Network
  7. (en) « One-Punch Man Manga Gets TV Anime », sur Anime News Network.com, .
  8. (en) « One-Punch Man Anime Features Kaito Ishikawa, Makoto Furukawa, Madhouse », sur Anime News Network, (consulté le 22 mars 2015).
  9. (en) « One-Punch Man TV Anime Listed for October Premiere », sur Anime News Network, (consulté le 22 mars 2015).
  10. (en) « One-Punch Man Anime DVD/BDs to Include 6 OVAs », sur Anime News Network, (consulté le 15 novembre 2015).
  11. (en) « One-Punch Man Manga's 10th Volume Listed With OVA », sur Anime News Network, (consulté le 15 novembre 2015).
  12. « Viz Media Europe acquiert les droits de l'anime One-Punch Man », sur manga-news.com, (consulté le 5 juillet 2015).
  13. (en) « One-Punch Man TV Anime Gets 2nd Season, Game App », sur Anime News Network, (consulté le 26 décembre 2016).
  14. « ワンパンマン 1/村田 雄介/ONE », sur 集英社コミック公式 S-MANGA (consulté le 30 avril 2021)
  15. a et b « Plus d'informations sur l'édition française de One-Punch Man chez Kurokawa, 23 Novembre 2015 », sur manga-news.com (consulté le 30 avril 2021)
  16. a et b « Kuroblog, le blog des éditions Kurokawa » One-Punch Man, la FAQ ! », sur web.archive.org, (consulté le 30 avril 2021)
  17. « ADN | Anime streaming en VOSTFR et VF », sur animedigitalnetwork.fr (consulté le 30 avril 2021)
  18. Kurokawa, « One-Punch Man | Kurokawa », sur kurokawa.fr
  19. « Taisho Manga Awards 2014 - Les Nominés », sur manga-news.com
  20. (en) « One-Punch Man Manga Has 4.5 Million Copies in Circulation », sur Anime News Network (consulté le 24 novembre 2014)
  21. (en) « One-Punch Man Manga Has 11.11 Million Copies in Print », sur Anime News Network, (consulté le 26 décembre 2016).
  22. (ja) « 「ワンパンマン」ハリウッド実写化へ!『ヴェノム』脚本家コンビが参加|シネマトゥデイ », sur シネマトゥデイ (consulté le 4 avril 2021)
  23. AlloCine, « One Punch Man : un film live pour le manga par les scénaristes de Venom », sur AlloCiné (consulté le 4 avril 2021)

Liens externes