Vézeronce-Curtin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vézeronce-Curtin
Place Clodomir et rond-point.
Place Clodomir et rond-point.
Blason de Vézeronce-Curtin
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement La Tour-du-Pin
Canton Morestel
Intercommunalité Communauté de communes Les Balcons du Dauphiné
Maire
Mandat
Maurice Belantan
2014-2020
Code postal 38510
Code commune 38543
Démographie
Gentilé Vézerontins
Population
municipale
2 033 hab. (2014)
Densité 141 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 39′ 02″ nord, 5° 28′ 14″ est
Altitude Min. 205 m
Max. 316 m
Superficie 14,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Vézeronce-Curtin

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Vézeronce-Curtin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vézeronce-Curtin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vézeronce-Curtin
Liens
Site web http://www.vezeronce-curtin.com

Vézeronce-Curtin est une commune du département de l'Isère, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Ses habitants sont les Vézerontins.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe dans les zones d'appellations suivantes, décernées par l'INAO :

  • IGP Emmental français Est Central (Label Rouge).
  • IGP Volailles de l’Ain (Label Rouge : poulet cou nu jaune fermier de l'Ain, entier et découpes ; pintade fermière et découpe ; poulet cou nu blanc fermier de l'Ain entier et découpe ; poulet cou nu noir fermier de l'Ain entier et découpe ; dinde fermière de Noël ; chapon fermier).
  • IGP Comtés Rhodaniens blanc.
  • IGP Comtés Rhodaniens rosé.
  • IGP Comtés Rhodaniens rouge.
  • IGP Isère blanc.
  • IGP Isère rosé.
  • IGP Isère rouge.

Localisation Ville[modifier | modifier le code]

Rose des vents Passins Morestel Le Bouchage Rose des vents
Sermérieu N Le Bouchage
O    Vézeronce-Curtin    E
S
Vignieu Vasselin Saint-Sorlin-de-Morestel Veyrins-Thuellin

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Maurice Belantan DVG Employé
Les données manquantes sont à compléter.
La mairie.

Monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Laurent.

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

  • Vestiges de la tour de Charray, du XIIIe siècle[1].

Événements historiques[modifier | modifier le code]

  • Le , la bataille de Vézeronce vit la rencontre des armées de Clodomir et ses frères, fils de Clovis, et de l'armée burgonde. Clodomir fut tué au cours de la bataille. Les avis divergent sur son issue mais les Burgondes restèrent maîtres du champ de bataille et leur royaume ne fut détruit par les Francs que dix ans plus tard (534). Cet affrontement reste cependant une date importante dans l'optique de l'unité du pays. Un odonyme local (rue de l'An-524) rappelle cet événement[2].
  • Le pèlerinage de la Milin à Curtin. Ce pèlerinage a des origines médiévales : la légende dit que trois croisés partis aux Croisades se trouvèrent pris dans une tempête et firent vœu, s'ils en réchappaient, d'instituer un pèlerinage en l'honneur de la Vierge à la moitié de l'an en septembre sous le calendrier julien en usage à cette époque. D'où le nom de « mi-l'in » (« Mi l'an » en patois). Une Vierge datant de la fin du XVe siècle de facture art populaire anciennement polychrome est vénérée dans l'église de Curtin et une grande manifestation religieuse le premier dimanche de septembre fête la Milin.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 033 habitants, en augmentation de 18,06 % par rapport à 2009 (Isère : 3,74 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
800 792 839 1 007 1 211 1 241 1 263 1 304 1 281
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 282 1 273 1 259 1 309 1 340 1 259 1 201 1 211 1 210
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 137 1 156 1 082 977 920 910 832 744 737
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
710 689 837 1 208 1 320 1 509 1 651 1 917 2 033
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Élisabeth Roux, Vézeronce et Curtin au fil du temps, AMAPAC, (ISBN 2950893457)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Eric Tasset, Châteaux forts de l'Isère : Grenoble et le Nord de son arrondissement, Grenoble, éditions de Belledonne, (ISBN 2911148665), pp. 714-715
  2. Google Maps & Google Street & == ViaMichelin & Géoportail & OpenStreetMap & rue-ville.info & annuaire-mairie.fr Rue de l'An 524 (Route de l'An 524 sur Google Maps et Géoportail), Vézeronce-Curtin, Isère, Auvergne-Rhône-Alpes, France
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]