Route nationale 75 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Route nationale 75
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 75 (France)
L'ancienne route nationale 75 à Mison.
Historique
Déclassement D 975, D 1075, D 4075
Caractéristiques
Longueur 325 km
Direction nord / sud
Extrémité nord D 906 à Tournus
Intersections
Extrémité sud A51 D 4085 à Sisteron
Réseau Route nationale déclassée
Territoire traversé
3 régions Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur
6 départements Saône-et-Loire, Ain, Isère, Drôme, Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence
Villes principales Bourg-en-Bresse, Grenoble

La route nationale 75, ou RN 75, est une ancienne route nationale française reliant avant son déclassement Bourg-en-Bresse à Sisteron. Avant la réforme de 1972, elle avait pour origine Tournus.

Cette route est désormais intégralement transférée aux départements.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cartouche de la Nationale 75 depuis un ancien panneau
Cartouche

La route nationale 75 était, à sa création en 1824, la route « de Châlons [actuellement Chalon]-sur-Saône à Grenoble ». Elle a été prolongée à plusieurs reprises après 1824 : son terminus est porté à Aspres-sur-Buëch de 1824 à 1842, puis à Serres jusqu'en 1950 et Sisteron jusqu'en 2006. Le tracé entre Aspres-sur-Buëch et Sisteron reprend un tronçon de la RN 93.

À l'origine, cette route reliait Tournus (sur la route nationale 6) à Sisteron. Le tronçon de Tournus à Bourg-en-Bresse est déclassé en D 975 dans les années 1970 à l'exception d'une section entre l'autoroute A40 (sortie 5) et Bourg-en-Bresse, classée RN 479 (D 1479 actuellement).

À son tour, la RN 75 est déclassée dans son intégralité à la suite de la réforme de 2005 et sa gestion est confiée aux départements. Elle devient la D 1075 sauf dans les Alpes-de-Haute-Provence où elle devient la D 4075.

Aménagements et trafic[modifier | modifier le code]

Borne kilométrique indiquant N75 (actuelle D1075) à Varces

Même après son déclassement, la route départementale 1075 reste un axe très emprunté. De nombreux aménagements ont été réalisés pour améliorer la route : entre autres, deux rond-points à l'entrée de Bourg-en-Bresse, la déviation d'Ambérieu-en-Bugey et de Saint-Denis-en-Bugey, ainsi que celle de Lagnieu. D'autres aménagements vont être réalisés très prochainement comme entre Bourg-en-Bresse et La Grande Vavrette (commune de Tossiat).[Passage à actualiser]

En 2008, Morestel a été déviée : la D 1075 emprunte le contournement tandis que la traversée de la commune est répartie entre deux gestionnaires : déclassement dans la voirie communale (C 50) entre le carrefour entre les départementales 16 et 517, puis maintien dans la voirie départementale (D 1075A) au sud de ce carrefour[1].

Tracé[modifier | modifier le code]

De Tournus à Bourg-en-Bresse[modifier | modifier le code]

Les principales communes traversées étaient :

De Bourg-en-Bresse à Grenoble[modifier | modifier le code]

La RN 75 à La Buisse

Les communes traversées étaient :

De Grenoble à Sisteron (déclassé en 2006)[modifier | modifier le code]

LA RN 75 à Varces-Allières-et-Risset
La RN 75 à Aspremont

Cette nationale est actuellement déclassée en route départementale RD 1075 (RD 4075 dans les Alpes-de-Haute-Provence). Elle fait aussi partie de la route européenne 712.

Cette route n'existait pas encore sous Napoléon Bonaparte. Les communes et lieux traversés comprennent :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bulletin officiel du département de l'Isère » [PDF], (consulté en août 2009), p. 28-29.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]