Casque de Vézeronce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Casque de Vézeronce
Le casque de Vézeronce exposé en 2017 à Paris lors de l'exposition du musée de Cluny « Les temps mérovingiens ».
Le casque de Vézeronce exposé en 2017 à Paris lors de l'exposition du musée de Cluny « Les temps mérovingiens ».
Type Casque de combat
Matériau Fer et cuivre doré
Période VIe siècle
Culture Mérovingiens
Date de découverte 1870
Lieu de découverte Vézeronce-Curtin (France)
Coordonnées 45° 39′ 02″ nord, 5° 28′ 14″ est
Conservation Musée de l'Ancien Évêché (Grenoble)

Géolocalisation sur la carte : Isère

(Voir situation sur carte : Isère)
localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
localisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
localisation

Le casque de Vézeronce, parfois appelé « casque de Clodomir », est un casque de combat franc du VIe siècle en fer recouvert de cuivre doré. Il a été découvert en 1870[1] au lieu-dit les Rippes de Pillardin sur la commune de Vézeronce-Curtin en Isère. Il provient d'une sépulture princière probablement érigée à l'issue de la bataille de Vézeronce en 524, au cours de laquelle Francs et Burgondes s'affrontèrent, et où Clodomir, fils de Clovis Ier, fut tué.

Longtemps détenu par le musée de Grenoble, il est actuellement exposé au musée de l'Ancien Évêché de Grenoble.

En raison de sa qualité exceptionnelle, ce casque a été attribué à Clodomir lui-même, mais il ne s'agit que d'une supposition[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Léon de Beylié, Le musée de Grenoble (1909), page XIX.
  2. Hervé Drévillon et Olivier Wieviorka, Histoire militaire de la France : Des Mérovingiens au Second Empire, t. 1, Éditions Perrin, , 550 p. (ISBN 2262064822), p. 32-33.