Saint-Just-Chaleyssin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Isère
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Isère.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Just.
Saint-Just-Chaleyssin
La mairie de Saint-Just-Chaleyssin.
La mairie de Saint-Just-Chaleyssin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Arrondissement de Vienne
Canton La Verpillière
Intercommunalité Communauté de communes des Collines du Nord Dauphiné
Maire
Mandat
Isabelle Hugou
2014-2020
Code postal 38540
Code commune 38408
Démographie
Population
municipale
2 428 hab. (2014)
Densité 174 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 35′ 09″ nord, 5° 00′ 00″ est
Altitude 250 m (min. : 218 m) (max. : 373 m)
Superficie 13,95 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Saint-Just-Chaleyssin

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Saint-Just-Chaleyssin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Just-Chaleyssin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Just-Chaleyssin
Liens
Site web www.stjustchaleyssin.com

Saint-Just-Chaleyssin est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes. La commune fait partie de l'aire urbaine de Lyon. Le nom de la commune se prononce [sɛ̃.ʒɥ.ʃalesɛ̃] (sans dire le « st ») et ses habitants s'appellent les Chaleyssinois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Luzinay, Valencin, Oytier-Saint-Oblas, Saint-Georges d'Espèranche, Septème, Chaponnay

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a été créée entre 1790 et 1794 par la fusion de Saint-Just et Chaleyssin.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Just-Chaleyssin Blason Écartelé : au premier d'azur au chevron d'or au chef parti au I d'or, au II d'argent ; au deuxième de gueules à bande d'or chargée de trois cloches d'azur bataillées du même; au troisième de sable à trois trangles d'or ; au quatrième d'azur trois coquilles d'or posées 2 et 1, au chef d'argent[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1944 1947 M. Marcel Perrier    
1947 1968 M. Fernand Rey    
1968 1971 M. Pierre Odet    
1971 1995 M. Bernard Saugey UDF puis UMP Administrateur de journaux
Député (1993-1997)
Conseiller général du Canton d'Heyrieux (1973-2011)
Président du Coinseil Général (1998-2001)
1995 2013 M. Raymond Berthier    
2013 en cours Mme Isabelle Saugey-Hugou DVD Cadre[2]
Les données manquantes sont à compléter.

Associations sportives[modifier | modifier le code]

  • CVL38FC : club de football de la commune créé en 2009. Le club est issu d'une fusion avec Luzinay et Valencin. Il compte presque 200 licenciés dont 70 % de jeunes. Ses couleurs sont le noir et le blanc[3].
  • Sevenne Basket : fusion de deux club Luzinay et Saint-Just Chaleyssin. 14 équipes 150 licenciés. couleurs blanc et bleu[4].

Autres associations[modifier | modifier le code]

  • Le Comité des fêtes est un soutien pour les 40 associations locales, il organise des manifestations tout au long de l'année : Vid'jouet, soirées dansantes, forum des associations, Téléthon, etc.[5] ;
  • Le Rupteur Club est le moto club du Nord-isère basé à Saint-Just-Chaleyssin, impliqué dans la vie associative locale[6] ;
  • Dipajesse est une association venant en aide aux enfants atteints de maladies rares.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 428 habitants, en diminution de -1,74 % par rapport à 2009 (Isère : 3,74 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
544 584 640 770 893 949 977 982 924
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
912 905 910 867 849 792 767 748 675
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
664 652 648 595 591 585 557 537 521
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
559 658 876 1 527 1 848 2 242 2 450 2 421 2 428
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville est jumelée avec :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]