Port-Bail-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Port-Bail-sur-Mer
Port-Bail-sur-Mer
La vieille ville, le pont et le havre vus du ciel.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton Les Pieux et Créances
Intercommunalité CA du Cotentin
Maire
Mandat
Guy Cholot
2019-2020
Code postal 50580
Code commune 50412
Démographie
Population
municipale
2 689 hab. (2015)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 20′ 10″ nord, 1° 41′ 41″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 90 m
Superficie 38,50 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Port-Bail-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Port-Bail-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Port-Bail-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Port-Bail-sur-Mer

Port-Bail-sur-Mer est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie.

Elle est créée le sous le statut de commune nouvelle après la fusion de Portbail, Saint-Lô-d'Ourville, Denneville.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Port-Bail sur Mer[1]
Saint-Georges-de-la-Rivière Le Mesnil, Fierville-les-Mines Besneville
Mer de la Manche Port-Bail sur Mer[1] Canville-la-Rocque,
Saint-Sauveur-de-Pierrepont
La Haye


Histoire[modifier | modifier le code]

Carte de la commune nouvelle

L'histoire de la commune est celle des anciennes communes fusionnées.

En 2015, les élus de plusieurs communes issues de la Communauté de communes de la Côte des Isles, voire plus précisément de l'ancienne communauté de commune de la région de Portbail, engagent une réflexion sur une commune nouvelle à entre les communes de Port-Bail, Saint-Lô-d'Ourville, Denneville, Canville-la-Rocque, Fierville-les-Mines et Le Mesnil[2]. Le projet est cependant reporté[3] en raison du refus des habitants du Mesnil[4] et du retrait de Canville-la-Rocque. Fierville-les-Mines était également concerné par un périmètre visant à regrouper le syndicat scolaire des 7 Lieux dont l'école de Saint-Maurice-en-Cotentin était à conforter.

Au final, le projet se concrétise en 2018 autour de trois communes littorales[5]. La première délibération du conseil municipal du mardi 26 juin a permis d'entériner la création d'une commune nouvelle[6] : les quinze élus de Portbail ont voté unanimement en faveur de la création, les deux autres conseils réunis simultanément ont enregistré un vote majoritaire. La commune est finalement créée au par un arrêté préfectoral du [7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Portbail
(siège)
50412 CA du Cotentin 19,56 1 551 (2016) 79
Denneville 50160 CA du Cotentin 8,24 577 (2016) 70
Saint-Lô-d'Ourville 50503 CA du Cotentin 10,70 512 (2016) 48

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
15 janvier 2019[8] En cours
(au 15 janvier 2019)
Guy Cholot DVD Retraité de la Police nationale
Maire délégué de Portbail (2019 → )

Démographie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Les lieux et monuments de la commune sont ceux des anciennes communes fusionnées.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame, classée monument historique, se distingue par son clocher fortifié couronné de créneaux et de mâchicoulis du XIe siècle, vestige de la guerre de Cent Ans. Cet édifice religieux occuperait l'emplacement d'un ensemble monastique du VIIIe siècle, qui dépendait de l'abbaye de Saint-Wandrille. Lieu d'expositions et de concert d'avril à octobre, visites guidées. Deux statues du XVIe (saint Jacques et Vierge à l'Enfant) sont classées à titre d'objets[9],[10].
  • L'église Saint-Martin de Gouey des XIIe et XVe siècles est l'actuelle église paroissiale depuis 1909. Une Vierge du XIVe, initialement à l'Enfant, est classée à titre d'objet[11].
  • le baptistère de Portbail, vestige de l’époque gallo-romaine, a l’originalité d’être hexagonal. Il fut construit au VIe, au début de la christianisation du Cotentin. C’est l'un des seuls exemplaires de baptistère retrouvé au nord de la Loire et le seul hexagonal en France. Le baptême par immersion y était pratiqué. Il fut transformé au XIIe en chapelle funéraire (avec cimetière) qui a été détruite en 1697. Des ossements y ont été trouvés, et d'autres vestiges[12].
  • Chapelle Saint-Siméon-le-Stylite, abritant une pietà du XVe siècle et une cloche du XVIe classées à titre d'objets aux Monuments historiques[13],[14].
  • Église Saint-Rémi de Denneville (13e/15e/19e)
  • Église Notre-Dame d’Omonville (1759), ruinée
  • Église Saint-Lô-d'Ourville (XVe [15]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Le pont aux treize arches et l'église Notre-Dame.
Manoir du Parc
  • Cinq voies romaines arrivent et partent de Port-Bail, ce qui laisse penser que ce port était une escale de la route maritime de l'étain, qui reliait ainsi la Cornouaille au bassin méditerranéen.
  • Le château du Dick, du XVIe siècle, est inscrit au titre des Monuments historiques pour sa cheminée Renaissance[16].
  • Le pont de 1873 menant vers la plage est également intéressant puisqu'il est composé de treize arches, ce qui est souvent signe de mauvais présage. Les jours de fortes marées, il arrive que le pont se trouve au ras de l'eau, ce qui donne l'impression de marcher sur l'eau.
  • La gare de Port-Bail est desservie par le Train touristique du Cotentin.
  • Château d'Omonville (16e/17e) : logis flanqué de tours d'angles circulaires, douves, boiseries Louis XV
  • Château de la Mare
  • Menhir couché
  • Manoir du Parc. Il date du XIIIe siècle. Restauré depuis la fin des années 2000, il a été récompensé par l'association des vieilles maisons françaises en 2015. Racheté en 1998, son propriétaire est Valentin Giard. C'est un ensemble composé d’un donjon, modifié. Il a servi de point d’observation lors de la Seconde Guerre mondiale. Le manoir du Parc d’Ourville est visitable. L'ascension du donjon avec le propriétaire des lieux est possible.[réf. nécessaire]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

  • Havre de Portbail
  • Lindbergh plage

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Eugène Bretel (1842-1933), premier producteur industriel de beurre, né dans la commune.
  • René Fenouillère (1882-1916), footballeur international, né dans la commune et mort au front.
  • Flavie Flament, Présentatrice TV est originaire de Portbail où elle passe régulièrement ses vacances.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. Commune nouvelle : on discute mais sans se précipiter
  3. Le projet de commune nouvelle autour de Portbail est reporté
  4. Commune nouvelle autour de Portbail : le « non » des habitants
  5. Port-Bail sur Mer : première commune nouvelle de la Côte des Isles
  6. Portbail-sur-Mer est née
  7. Jean-Marc Sabathé, « Arrêté préfectoral du 20 décembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Port-Bail-sur-Mer », Recueil des actes administratifs spécial n°50-2018-94,‎ (lire en ligne [PDF])
  8. « Guy Cholot élu maire de la commune nouvelle de Port-Bail-sur-Mer », La Presse de la Manche,‎ (lire en ligne)
  9. « Statue : saint Jacques », notice no PM50000862, base Palissy, ministère français de la Culture.
  10. « Statue : Vierge à l'Enfant assise », notice no PM50000861, base Palissy, ministère français de la Culture.
  11. « Statue : Vierge », notice no PM50000863, base Palissy, ministère français de la Culture.
  12. Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, Normandie 2011, Petit Futé, , p. 338
  13. « Groupe sculpté : Vierge de Pitié », notice no PM50000864, base Palissy, ministère français de la Culture.
  14. « Cloche dite Lorense », notice no PM50000865, base Palissy, ministère français de la Culture.
  15. Saint L'ô d'Ourville : Eglise Saint Lô
  16. « Château du Dick », notice no PA00110548, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :