1968

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

1968 est une année bissextile commençant un lundi.

En bref[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 12 avril : un premier groupe de 154 experts chinois (sur 300 attendus) arrive en Tanzanie à bord du Yao Hua. Ils sont chargés de commencer les travaux d’arpentage des 1 700 km de voies ferrés destinées à relier Dar es Salaam au Copperbelt, la région des mines de cuivre de Zambie[16]. Le projet est financé par un prêt de 100 millions de £ à la Tanzanie et à la Zambie.
  • 18 avril : « putsch des sergents », nouveau coup d’État militaire en Sierra Leone par un groupe de sous-officiers conduit par le sergent Patrick Gordon[17]. Le 26 avril, Siaka Stevens, élu en mars 1967, retrouve le pouvoir[18].
  • 1er mai : grève ouvrière au Sénégal[19].
  • 27 mai :
    • début de la grève à l’université de Dakar et dans les lycées et collèges du Sénégal. Le lendemain, la police intervient et arrête les meneurs. Les syndicats appellent à la grève générale le 31 mai. Des leaders de l’Union nationale des travailleurs du Sénégal (UNTS) sont arrêtés[19].
    • la répression de la grève des mineurs de la MIFERMA à Zouerate en Mauritanie fait 7 morts[20].
  • Mai : au Sahel, les pluies de mousson ne se produisent pas[21]. C’est le début d’une longue période de sécheresse qui ne s’achève réellement qu’en 1988[22].
3 septembre : pont aérien au Biafra. Un aéroport de fortune, installé par la Croix-Rouge à Calabar pour distribuer des vivres.
Enfants soufrant de malnutrition au Biafra.

Amérique[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1968 au Canada et 1968 aux États-Unis.
  • 1er mai : constitution d’une zone de libre-échange (Carifta) aux Antilles britanniques[39].
  • 12 mai : élection présidentielle au Panama dans un climat exécrable, portant au pouvoir le candidat de l’opposition, le vieux dirigeant populiste Arnulfo Arias. Son élection n’est reconnue qu’à la suite de pressions exercées par les États-Unis et la Garde nationale[40].
Chars sur la plaza de la Constitución à Mexico le 28 août.
Manifestations d’étudiants à Mexico le 13 septembre
  • 3 octobre : coup d’État réformiste au Pérou. Un groupe d’officiers dirigés par le général Juan Velasco Alvarado prennent le pouvoir dans le but d’appliquer une doctrine de « progrès social et développement intégral », nationaliste et réformiste, influencé par les thèses de la CEPAL sur la dépendance et le sous-développement. Le 9 octobre Velasco nationalise l’International petroleum corporation (IPC), la société nord-américaine qui exploite le pétrole péruvien, puis lance une réforme de l’appareil d’État, une réforme agraire () et exproprie de grands propriétaires étrangers. Le Pérou souhaite s’affranchir de toute dépendance et mène une politique extérieure clairement tiers-mondiste[40].
  • 11 octobre : entré en fonction le 1er octobre, le Président de Panama Arnulfo Arias est renversé par une junte militaire qui se propose de rétablir la Constitution et d’organiser des élections. Elle est très vite contrôlée par le chef de la garde nationale, le général Omar Torrijos, un leader charismatique nationaliste et réformiste[40],[45].
John Carlos, Tommie Smith, Peter Norman le 16 octobre 1968.
  • 16 octobre : Tommie Smith remporte le 200 mètres des Jeux olympiques avec un chrono de 19"83. Cet évènement est resté dans l’Histoire car il monte sur le podium, avec John Carlos (le troisième de la course), en chaussettes noires montantes et levant un poing ganté de noir, tête baissée pendant l’hymne américain. Ce geste est souvent associé aux Black Panthers, bien que Tommie Smith n’en ait jamais fait partie. Il est par la suite menacé de mort par des spectateurs et exclu à vie des Jeux Olympiques[46].

Asie[modifier | modifier le code]

23 décembre : libération des marins du Pueblo
  • 18 janvier : l’escale de l’Enterprise, un porte avions nucléaire américain à Sasebo, près de Nagasaki, provoque des manifestations massives contre la guerre du Viêt Nam au Japon. Les étudiants des la Zengakuren affrontent les forces de l’ordre pendant plusieurs jours. Il y a des milliers de blessés et d’arrestations[50].
  • 23 janvier : le Pueblo, un navire espion américain est arraisonné par la marine nord-coréenne, et son équipage détenu dans de très mauvaises conditions pendant onze mois, après des excuses officielles[51]. L’engagement américain au Viêt Nam empêche une nouvelle guerre.
  • 26 janvier : début de la grève illimitée des étudiants de la faculté de médecine de l’Université de Tokyo[52]. L’agitation estudiantine d’extrême gauche gagne tous le Japon[50].
Soeharto ⋅est nommé officiellement président.
  • 21 mars, Indonésie : Soeharto succède officiellement à Soekarno, qui avait été déchu de ses pouvoirs gouvernementaux l’année précédente. Le gouvernement du « nouvel ordre » de Suharto (Orde Baru (en)), à domination militaire, inverse la politique anti-occidentale et consolide son assise au pouvoir[57]. Le parti communiste est interdit depuis 1965 et les autres partis d’opposition sont forcés à s’unir. De nouveaux partis apparaissent, comme le Golkar, une coalition de groupes de métiers rassemblant les fonctionnaires et les enseignants, qui remportera plus de 60 % des votes à chaque élection.
Manifestation estudiantines à Tokyo, le 21 juin.

Viêt Nam[modifier | modifier le code]

Fuite de civils devant les corps de soldat vietcong lors de l’offensive du Têt, en mai 1968.


  • 530 000 soldats américains au Viêt Nam[77]. 40 000 sont morts et 250 000 blessés depuis le début de la guerre.
  • Entre 65 000 et 70 000 personnes sont détenues au plus fort de la guerre dans les camps de prisonniers du Sud Viêt Nam. Après le conflit, les observateurs de la Croix-Rouge observent des brutalités continuelles et systématiques dans les camps de Phú Quốc et de Qui Nhon[78].


Article général Pour un article plus général, voir Guerre du Viêt Nam.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

L’artillerie jordanienne à Karameh.
2 mai : Nasser et Sadate votent pour le référendum.
  • 2 mai : en Égypte, la population approuve par plébiscite les réformes politiques et institutionnelles de Nasser présentées le 30 mars[84]. On compte 99,989 % de « oui »…
  • 5 juin : le bombardement des camps de réfugiés d’Irbid en Jordanie par les forces aériennes israëliennes fait 59 morts et 121 blessés[83].
  • 15 juin, guerre d’usure dans le Sinaï. L’Égypte bombarde des positions israéliennes de la rive orientale du canal de Suez[87]. Les échanges de tirs d’artillerie deviennent fréquents durant l’été. Les populations des villages égyptiens proches du canal de Suez sont évacuées. L’armée israélienne multiplie les raids aéroportés, principalement sur les infrastructures économiques égyptiennes et fin novembre consolide sa ligne de position devant le canal (ligne Bar-Lev)[88].
  • 5 juillet : le président égyptien Nasser, en visite à Moscou, acceptent que les Soviétiques négocient directement avec les Américains une « solution politique » à la crise avec Israël en échange de livraisons d’arme. L’Égypte entreprend le réarmement de son armée avec du matériel soviétique et accueille de nombreux conseillers soviétiques[84].
  • 10 - 17 juillet : quatrième session du Conseil national palestinien, réuni au Caire[89], après que les organisations de résistance soient entrés dans l’OLP et se soient emparé de la majorité au CNP. Elle durcit les termes de la charte de 1964[90]. Priorité est donnée à la lutte armée révolutionnaire pour la libération de la Palestine. Le sionisme est un mouvement « fanatique et raciste ». Ses buts sont expansionnistes et coloniaux. Ses méthodes sont « celles des fascistes et des nazis ».
  • 17 juillet : une coalition de militaires et de ba’thistes s’empare du pouvoir en Irak et renverse le général Abdul Rahman Arif. Un Conseil de Commandement de la Révolution est formé ; Ahmad Hasan al-Bakr devient Président de la république, le commandant Abdel Razzak Nayef forme le gouvernement avec Ibrahim Abdel Rahman Daoud comme ministre de la défense[91].
  • 23 juillet : trois commandos du Front populaire de libération de la Palestine détournent vers Alger le vol d’El Al Londres-Tel Aviv. Les otages sont libérés après 40 jours[92].
Michel Aflak, fondateur du Parti Baas, et Ahmad Hassan al-Bakr à Bagdad en 1968.
  • 30 juillet : nouveau coup d’État en Irak. La division blindée du général Hamadi al-Takriti, chef d’État-major général des forces irakienne, prend le contrôle de Bagdad avec l’accord du Président Ahmad Hassan al-Bakr ; le gouvernement est dissout, Nayef et Daoud sont évincés et le Parti Baas, majoritaire, prend le pouvoir. Le 31 juillet, Ahmad Hasan al-Bakr se proclame chef du gouvernement et commandant en chef de l’armée[91]. Les ba’thistes sont essentiellement sunnites et les dirigeants (Saddam Hussein, Hassan al-Bakr) sont tous originaires de Tikrit. Ils instaurent un régime de terreur pour renforcer l’État et mettre fin à la faiblesse politique du régime. L’opposition est éliminée (pronassériens, communistes). Les militaires dominent le parti et s’emparent des postes clés, sous la direction de Saddam Hussein.
  • 31 août : un tremblement de terre de magnitude 7.3 fait de 12 000 à 15 000 victimes au Khorassan en Iran[93].
  • 24 octobre : accord entre l’Iran et l’Arabie Saoudite sur la délimitation du plateau continental dans le Golfe ; l’île Al-Arabi est attribuée au Saoudiens, Farsi à l’Iran[82].
Visite du président Nasser sur le canal de Suez pendant la guerre d’usure, le 16 novembre.
  • 26 décembre : l’attaque d’un avion de la compagnie El Al sur l’aéroport d’Athènes par un commando palestinien marque le début du terrorisme lié à la situation géopolitique du Proche-Orient[83].
  • 28 - 29 décembre : opération Gift. Un raid aéroporté israélien détruit treize avions de ligne sur l’aéroport de Beyrouth[83]. Les manifestations se multiplient dans les principales villes du Liban pour soutenir la cause palestinienne. Les Palestiniens établissent des représentations à Beyrouth. Les communiqués revendiquant les actions terroristes internationales émanent tous de la capitale libanaise. Israël multiple les actions de représailles sur le territoire libanais. Les groupes palestiniens répliquent en installant des bases militaires dans le sud du Liban, destinées à attaquer le territoire israélien.

Europe[modifier | modifier le code]

Europe de l’Est[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier : entrée en vigueur du nouveau mécanisme économique (NEM) en République populaire de Hongrie, prônant la décentralisation du pouvoir économique et plus d’initiatives accordées aux responsables des usines[97]. La rentabilité plutôt que les quotas de production devient le critère d’efficacité d’une usine. Au bout de cinq ans, le NEM apparaît comme un succès bien que l’on ait enregistré une légère baisse du taux de croissance industrielle. La réforme s’enlise à partir de 1972.
Alexander Dubček en septembre 1968.
  • 8 -11 mars : manifestations étudiantes en Pologne à la suite de l’exclusion de l’université d’Adam Michnik et Henryk Szlajfer, meneurs présumés d’une manifestation contre la censure d’un spectacle jugé subversif. Elles sont réprimées par la police secrète communiste, tandis que les média officiel mènent une campagne antisémite, accusant les « sionistes » d’être à l’origine des troubles[99]. Le Premier Secrétaire du Parti communiste polonais Gomulka, dans son discours du 19 mars, distingue les « bons » et « mauvais » Juifs. Une purge est entreprise dans le milieu politique ce qui conduit à l’expulsion des juifs du Parti ouvrier unifié polonais. Plus de 13 000 personnes d’origine juive quittent le pays de 1968 à 1971[100].
Les dirigeants soviétiques s’inquiètent du Printemps de Prague (en particulier de la fin de la censure et de l’annonce de relations économiques plus étroites avec l’Ouest). La pression s’exerce de différentes manières, mais lorsque tous les moyens pacifiques se révèlent infructueux, près de 600 000 soldats du pacte de Varsovie (à l’exception des Roumains) envahissent la Tchécoslovaquie la nuit du 20 août. Une résistance passive s’organise et a un certain effet, mais les forces soviétiques gagnent peu à peu la partie. Alexander Dubček est limogé en avril 1969.
  • 20-21 juin : début des grandes manœuvres des troupes du pacte de Varsovie, en partie sur le territoire tchécoslovaque[102]. Elle s’y maintiennent après l’annonce de leur fin officielle, le 30 juin[103].
  • 26 juin : abolition de la censure par le Parlement tchécoslovaque[104].
  • 27 juin : publication du « manifeste des deux mille mots », signés par 70 personnalités, appelant à une accélération de la démocratisation en Tchécoslovaquie au sujet de la conduite du socialisme dans le pays ; le texte est très mal reçu à Moscou[103].
  • 14-15 juillet : les chefs de parti et de gouvernement de cinq pays communistes se réunissent à Varsovie (Bulgarie, Pologne, RDA, Hongrie et URSS)[98]. Le 16 juillet, ils adressent un avertissement à la Tchécoslovaquie qui remet en cause sa politique[103].
  • 29 juillet : entrevue soviéto-tchécoslovaque, à la gare-frontière de Čierna nad Tisou[103].
Foule de manifestants entourant des chars soviétiques durant les premiers jours de l’invasion
21 août : discours de Nicolae Ceaușescu à Bucarest sur les événements en Tchécoslovaquie.
  • 16 octobre : un nouveau traité est signé à Prague sur les conditions de déploiement temporaire des forces soviétiques sur le territoire tchécoslovaque[105].

Europe de l’Ouest[modifier | modifier le code]

Manifestations d’étudiants à Berlin-Ouest.
Affiche de Mai 68.
  • 3 mai-16 juin : évènements de Mai 68 en France. La police fait évacuer la cour de la Sorbonne à la demande du recteur le 2 mai. Le lendemain, une première manifestation au Quartier latin conduit à des affrontements entre étudiants et CRS et à 600 interpellations. Le 6 mai, alors que Daniel Cohn-Bendit et des étudiants de Nanterre se présentent devant la commission disciplinaire, les premières barricades sont dressées à Paris. Le 10 mai, la Sorbonne est occupée. Une grève générale est fixée au 13 mai par les syndicats. Le 15 mai les usines Renault de la région parisienne sont occupées par les ouvriers et le théâtre de l’Odéon par les étudiants. De Gaulle a annoncé sans succès un référendum « sur la rénovation universitaire, sociale et politique » le 24 mai. Des barricades sont de nouveau érigées dans la nuit[118]. Le 27 mai, les accords de Grenelle sont signés entre le gouvernement et les syndicats[119]. Le général de Gaulle annonce la dissolution de l’Assemblée nationale le 30 mai ; il est soutenu par une manifestation sur les Champs-Élysées[120]. Le 16 juin, la Sorbonne est évacuée par la police.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Naissances en 1968[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Naissances en 1968.

Décès en 1968[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décès en 1968.

Personnalités majeures décédées en 1968 :

Martin Luther King

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Debré, Trois Républiques pour une France : Gouverner autrement, 1962-1970, vol. 4, Albin Michel, (ISBN 9782226224996, présentation en ligne)
  2. Gérard-Marie Henry, Dollar : la monnaie internationale : Histoire, mécanismes et enjeux, Studyrama, (ISBN 9782844724939, présentation en ligne)
  3. Gérard Aubin, Etudes Offertes a Pierre Jaubert, Presses Univ de Bordeaux, (présentation en ligne)
  4. Georges Le Guelte, Histoire de la menace nucléaire, Hachette Littératures, (ISBN 9782013957625, présentation en ligne)
  5. Antoine Prost, Jay Winter, René Cassin and Human Rights : From the Great War to the Universal Declaration, Cambridge University Press, (ISBN 9781107032569, présentation en ligne)
  6. Rémy Josseaume, Jean-Baptiste Le Dall, Contentieux de la circulation routière=, Wolters Kluwer France, (ISBN 9782721212665, présentation en ligne)
  7. a et b Ali Cissé, Mali, une démocratie à refonder, L'Harmattan, (ISBN 9782296007932, présentation en ligne)
  8. Ardavan Amir-aslani, L'age d'or de la diplomatie algérienne, Éditions du Moment, (ISBN 9782354174347, présentation en ligne)
  9. Mahamat Hassan Abakar, Chronique d'une enquête criminelle nationale : Le cas du régime de Hissein Habré, 1982-1990, L'Harmattan, (ISBN 9782296161535, présentation en ligne)
  10. « Jacobus Johannes Fouché », sur archontology.org
  11. Marc Ferro, Histoire des colonisations, Seuil, (ISBN 9782020183819, présentation en ligne)
  12. Joseph-Roger de Benoist, Hamidou Kane, Léopold Sédar Senghor, Éditions Beauchesne, (ISBN 9782701013787, présentation en ligne)
  13. Arnaud Dingammadji, Ngarta Tombalbaye : parcours et rôle dans la vie politique du Tchad (1959-1975), L'Harmattan, (ISBN 9782296045859, présentation en ligne)
  14. Sous la direction de Maurice Vaïsse, Documents diplomatiques Français: 1968 (1er juillet-31 décembre), vol. 2, Peter Lang, (ISBN 9789052015576, présentation en ligne)
  15. a, b, c et d Françoise Ugochukwu, Biafra, la déchirure : sur les traces de la guerre civile nigériane de 1967-1970, L'Harmattan, (ISBN 9782296086890, présentation en ligne)
  16. The Bedside "Guardian"., vol. 18, Collins, (présentation en ligne)
  17. John E. Jessup, An Encyclopedic Dictionary of Conflict and Conflict Resolution, 1945-1996, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313281129, présentation en ligne)
  18. Larry J. Woods, Military Interventions in Sierra Leone : Lessons from a Failed State, DIANE Publishing, (ISBN 9781437923100, présentation en ligne)
  19. a et b Hélène d'Almeida-Topor, L'Afrique du XXe siècle à nos jours, Armand Colin, (ISBN 9782200288938, présentation en ligne)
  20. Centre d’étude d’Afrique noire, Introduction à la Mauritanie, Editions du CNRS, (présentation en ligne)
  21. Edmond Bernus, Touaregs nigériens : Unité culturelle et diversité régionale d'un peuple pasteur, L'Harmattan, (ISBN 9782296278615, présentation en ligne)
  22. Guy Jacques, Hervé Le Treut, Le changement climatique, UNESCO, (ISBN 9789232039385, présentation en ligne)
  23. Christian Bader, La Namibie, Karthala, (ISBN 9782865376445, présentation en ligne), p. 114.
  24. Israël Mensah, Isidore de Souza. Figure fondatrice d'une démocratie en Afrique, Karthala, (ISBN 9782811150273, présentation en ligne)
  25. Edwige Rude-Antoine, Des vies et des familles : les immigrés, la loi et la coutume, Odile Jacob, (ISBN 9782738104205, présentation en ligne)
  26. Calixte Baniafouna, Congo démocratie : Les déboires de l'apprentissage, vol. 1, L'Harmattan, (ISBN 9782738435477, présentation en ligne)
  27. Zéphirin Sédar Amboulou, La marche difficile du Congo vers un développement socioéconomique harmonieux et durable=, Éditions Publibook, (ISBN 9782748346756, présentation en ligne)
  28. Hygin Didace Amboulou, L'administration du territoire et les collectivités locales en République du Congo=, Éditions L'Harmattan (ISBN 9782296191532, présentation en ligne)
  29. Dennis F. Whigham, D. Dykyjová, S. Hejný, Wetlands of the World I : Inventory, Ecology and Management, vol. 15, Springer Science & Business Media, (ISBN 9789401582124, présentation en ligne)
  30. Danielle Domergue-Cloarec, Antoine Coppolani, Des conflits en mutation ? de la guerre froide aux nouveaux conflits : essai de typologie : de 1947 à nos jours, Éditions Complexe, (ISBN 9782870279908, présentation en ligne)
  31. Centre bordelais d'études africaines, La Politique africaine du général de Gaulle: 1958-1969, A. Pedone, (présentation en ligne)
  32. Marita Toglo-Allah, Conflits tchadiens et ingérences étrangères, P. Lang, (ISBN 9783631324929, présentation en ligne)
  33. Emmanuel Kwaku Akyeampong et Henry Louis Gates, Dictionary of African Biography, vol. 1 à 6, Oxford University Press, (ISBN 9780195382075, présentation en ligne)
  34. L'Afrique d'expression française et Madagascar : d.o.m. et t.o.m. de la République française, Société nouvelle des Editions France Outremer, (présentation en ligne)
  35. Ali A. Mazrui, Histoire Générale de l'Afrique - L'Afrique depuis 1935, vol. 8, UNESCO, (ISBN 9789232017147, présentation en ligne)
  36. Abdoulaye Diarra, Démocratie et droit constitutionnel dans les pays francophones d'Afrique noire. Le cas du Mali depuis 1960, Karthala, (ISBN 9782811132422, présentation en ligne)
  37. Jean-Claude Amiard, Le risque radioactif : Devenir des radionucléides dans l'environnement et impacts sur la santé, Lavoisier, (ISBN 9782743064952, présentation en ligne)
  38. Thomas Snégaroff, Le Fin mot de l'histoire, Tallandier (ISBN 9791021014046, présentation en ligne)
  39. Hector Elisabeth, Jean-Jacques Seymour, Les Caraïbes, des brûlots sur la mer, Éditions caribéennes, (ISBN 9782903033217, présentation en ligne)
  40. a, b, c et d Olivier Dabène, L'Amérique latine à l'époque contemporaine, Armand Colin, (ISBN 9782200615291, présentation en ligne)
  41. Françoise Berger, Gilles Ferragu, Le XXe siècle, Hachette Éducation, (ISBN 9782013201124, présentation en ligne)
  42. Documents diplomatiques Français: 1968-Tome II, op. cit, p. 132.
  43. Grégory Barrau, Le Mai 68 des catholiques, Éditions de l'Atelier, (ISBN 9782708233799, présentation en ligne)
  44. a et b Documents diplomatiques Français: 1968-Tome II, op. cit, p. 606.
  45. François Trotet, Le Panamá, Karthala, (ISBN 9782865373093, présentation en ligne)
  46. Mustapha Kessous, Les 100 histoires des Jeux olympiques: « Que sais-je ? » n° 3951, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130616986, présentation en ligne)
  47. Stéphane Mantoux, L'Offensive du Têt : 30 janvier - mai 1968, Tallandier (ISBN 9791021002982, présentation en ligne)
  48. Severo Salles, Dictature et lutte pour la démocratie au Brésil: (1964-1985), L'Harmattan, (ISBN 9782296392304, présentation en ligne)
  49. Alfred C. Stepan, The State and Society : Peru in Comparative Perspective, Princeton University Press (ISBN 9781400868926, présentation en ligne)
  50. a, b et c Jean-Marie Bouissou, Le Japon contemporain, Fayard, (ISBN 9782213641904, présentation en ligne)
  51. Claude Helper, La politique des USA en Corée du Nord : un fiasco, L'Harmattan, (ISBN 9782336349404, présentation en ligne)
  52. John Linwood McCreery, Japanese Consumer Behaviour: From Worker Bees to Wary Shoppers : An Anthropologist Reads Research by the Hakuhodo Institute of Life and Living, University of Hawaii Press, (ISBN 9780824823160, présentation en ligne)
  53. « Leaders Cambodia (Kingdom of Cambodia) », sur Zárate's Political Collections (ZPC)
  54. International Court of Justice, Affaire de certaines terres à Phosphates à Nauru (Nauru C. Australie), United Nations Publications, (ISBN 9789210709385, présentation en ligne)
  55. Geoffery Giuliano, Lennon in America : 1971-1980, Based in Part on the Lost Lennon Diaries, Cooper Square Press, (ISBN 9781461635611, présentation en ligne)
  56. Christian Godin, La totalité : la totalité réalisée, vol. 6, Éditions Champ Vallon, (ISBN 9782876733800, présentation en ligne)
  57. Clay Wescott, Bidhya Bowornwathana, Jones, Gary Pro, The Many Faces of Public Management Reform in the Asia-Pacific Region, Emerald Group Publishing, (ISBN 9781849506403, présentation en ligne)
  58. Sandra Buckley, The Encyclopedia of Contemporary Japanese Culture, Taylor & Francis, (ISBN 9780415481526, présentation en ligne)
  59. La Politique culturelle au Japon; Politiques culturelles: études et documents; Vol.:4; 1970
  60. Michael Lucken, Anne Bayard-Sakai, Emmanuel Lozerand, Japan's Postwar, Routledge (ISBN 9781136705687, présentation en ligne)
  61. Roland Rich, Parties and Parliaments in Southeast Asia : Non-Partisan Chambers in Indonesia, the Philippines and Thailand, Routledge, (ISBN 9781317605515, présentation en ligne)
  62. Articles et documents, La Documentation française, (présentation en ligne)
  63. Patrick Berche, Faut-il encore avoir peur de la grippe ? : Histoire des pandémies, Odile Jacob, (ISBN 9782738180902, présentation en ligne)
  64. Zhou Aiming, L'éducation au Tibet, China Intercontinetal Press, (ISBN 9787508505251, présentation en ligne)
  65. a et b Jacques Portes, Les Américains et la guerre du Vietnam, Éditions Complexe, (ISBN 9782870274712, présentation en ligne)
  66. Billy G. Webb, Secret War, Xlibris Corporation, (ISBN 9781453564868, présentation en ligne)
  67. Shelby L. Stanton, The Rise and Fall of an American Army: U.S. Ground Forces in Vietnam, 1963-1973, Random House Publishing Group, (ISBN 9780307417343, présentation en ligne)
  68. a et b Jacques Portes, Histoire des États-Unis : De 1776 à nos jours, Armand Colin, (ISBN 9782200288952, présentation en ligne)
  69. sous la direction de Maurice Vaïsse, Documents diplomatiques français : 1968. (1er janvier - 29 juin), Peter Lang, (ISBN 9789052015378, présentation en ligne)
  70. Nigel West, Historical Dictionary of Cold War Counterintelligence, Scarecrow Press, (ISBN 9780810864634, présentation en ligne)
  71. Karine Prémont, Les secrets de la Maison-Blanche : l'impact des fuites d'informations confidentielles sur la politique étrangère des États-Unis, PUQ, (ISBN 9782760534568, présentation en ligne)
  72. a et b Documents diplomatiques Français: 1968-Tome II, op. cit, p. 914.
  73. Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges: F-O, vol. 2, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313335389, présentation en ligne)
  74. Shelby L. Stanton, Special Forces at War : An Illustrated History, Southeast Asia 1957-1975, MBI Publishing Company, (ISBN 9781610601344, présentation en ligne)
  75. Chris Coulthard-Clark, The Encyclopaedia of Australia's Battles, Allen & Unwin, (ISBN 9781865086347, présentation en ligne)
  76. Maurice Vaïsse, Les relations internationales depuis 1945, Armand Colin, (ISBN 9782200288976, présentation en ligne)
  77. Pierre Journoud, De gaulle et le Vietnam 1945 1969, Tallandier (ISBN 9791021002098, présentation en ligne)
  78. Howard Zinn, A People's History of the United States : 1492-Present, Routledge, (ISBN 9781317325291, présentation en ligne)
  79. a et b Alvin Z. Rubinstein, Red Star on the Nile : The Soviet-Egyptian Influence Relationship Since the June War, Princeton University Press, (ISBN 9781400870943, présentation en ligne), p. 51, 70
  80. Abdulhady Hassan Taher, Energy : A Global Outlook : The Case for Effective International Co-operation, Elsevier, (ISBN 9781483139968, présentation en ligne)
  81. a et b Caroline Piquet, Les pays du Golfe de la perle à l'économie de la connaissance : Les nouvelles terres du libéralisme, Armand Colin, (ISBN 9782200287047, présentation en ligne)
  82. a, b et c Talat Parveen, Iran's Policy Towards the Gulf, Concept Publishing Company, (ISBN 9788180692888, présentation en ligne)
  83. a, b, c, d et e David Lea, A Political Chronology of the Middle East, Routledge, (ISBN 9781135356736, présentation en ligne)
  84. a, b, c, d, e et f Henry Laurens, La Question de Palestine : Le rameau d'olivier et le fusil du combattant (1967-1982), Fayard, (ISBN 9782213668017, présentation en ligne), p. 71-78
  85. P R. Kumaraswamy, The A to Z of the Arab-Israeli Conflict, Scarecrow Press, (ISBN 9780810870154, présentation en ligne)
  86. Paul Bonnenfant, La péninsule arabique aujourd’hui : Études par pays, vol. 2, Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (ISBN 9782271081292, présentation en ligne)
  87. Simon Dunstan, Israeli Fortifications of the October War 1973, Bloomsbury Publishing, (ISBN 9781846038150, présentation en ligne)
  88. Benny Morris, Victimes : histoire revisitée du conflit arabo-sioniste, Éditions Complexe, (ISBN 9782870279380, présentation en ligne)
  89. Dominique Perrin, Palestine : une terre, deux peuples, Presses Univ. Septentrion, (ISBN 9782859396039, présentation en ligne)
  90. Encel Frédéric, Comprendre le Proche-Orient, Éditions Bréal (ISBN 9782749520742, présentation en ligne)
  91. a et b Les Grands Articles d'Universalis. Irak: Géographie, économie, histoire et politique, vol. 55, Encyclopaedia Universalis, (ISBN 9782852297944, présentation en ligne)
  92. Alain Bauer, Jean-Louis Bruguière, Les 100 mots du terrorisme: « Que sais-je ? » n° 3897, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130616535, présentation en ligne)
  93. Alexander E. Gates et David Ritchie, Encyclopedia of Earthquakes and Volcanoes, Infobase Publishing, (ISBN 9780816072705, présentation en ligne)
  94. Jean-Pierre Mohen, Les Sciences du patrimoine : Identifier, conserver, restaurer, Odile Jacob, (ISBN 9782738173928, présentation en ligne)
  95. Ze'ev Almog, Flotilla 13 : Israeli Naval Commandos in the Red Sea, 1967-1973, Naval Institute Press, (ISBN 9781612513959, présentation en ligne)
  96. Université Rennes II. Université de Haute-Bretagne, Centre interdisciplinaire d'études et de recherches de relations internationales au Moyen-Orient contemporain (CIRIMO). Colloque, Moyen-Orient et relations internationales au XXe siècle, vol. 2, Société d'études historiques des relations internationales contemporaines, (présentation en ligne)
  97. Georges Sokoloff, La Puissance pauvre : Une histoire de la Russie de 1815 à nos jours, Fayard, (ISBN 9782213647678, présentation en ligne)
  98. a, b, c, d, e, f et g Stanislav J. Kirschbaum, Historical Dictionary of Slovakia, Scarecrow Press, (ISBN 9780810880306, présentation en ligne)
  99. Annette Wieviorka, Jean-Charles Szurek, Juifs et Polonais : 1939-2008, Albin Michel, (ISBN 9782226334091, présentation en ligne)
  100. Rose-Marie Lagrave, Fragments du communisme en Europe centrale, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, (ISBN 9782713225826, présentation en ligne)
  101. République démocratique allemande : Géographie, économie, histoire et politique, Encyclopaedia Universalis, (ISBN 9782852297258, présentation en ligne)
  102. a, b et c Michael Wellner-Pospíšil, Jean-Gaspard Páleníček, Culture tchèque des années 60, Centre tchèque Paris, (ISBN 9782296032385, présentation en ligne)
  103. a, b, c et d Dominique Manaï, Discours juridique soviétique et interventions en Hongrie et en Tchécoslovaquie, Librairie Droz, (ISBN 9782600040938, présentation en ligne)
  104. Martin Rizek, Comment devient-on Kundera? : images de l'écrivain, écrivain de l'image, L'Harmattan, (ISBN 9782747511650, présentation en ligne)
  105. a, b, c et d Maurice Vaïsse, Les relations internationales depuis 1945, Armand Colin, (ISBN 9782200603731, présentation en ligne)
  106. Pierre Buhler, Histoire de la Pologne communiste : autopsie d’une imposture, Karthala, (ISBN 9782865377701, présentation en ligne)
  107. Documents de séance, vol. 1, Strasbourg, Conseil de l'Europe, (ISBN 9789287121349, présentation en ligne)
  108. Documents diplomatiques Français: 1968-Tome II, op. cit, p. 456.
  109. Yves Tomić, La Serbie du prince Miloš à Milošević, (ISBN 9789052012032, présentation en ligne)
  110. Roland Marx, De l'Empire au Commonwealth : 1850-1994, Éditions OPHRYS, (ISBN 9782708007482, présentation en ligne)
  111. Bo Lidegaard, Jens Otto Krag : 1962-1978, Gyldendal A/S, (ISBN 9788702088069, présentation en ligne)
  112. , op. cit, p. 195.
  113. Geneviève Dreyfus-Armand, Antoine de Baecque, Les années 68 : le temps de la contestation, Éditions Complexe, (ISBN 9782870278222, présentation en ligne)
  114. Decisions and Reports - European Commission of Human Rights Series, Council of Europe, (ISBN 9789287127556, présentation en ligne)
  115. a et b Johann Chapoutot, Histoire de l'Allemagne (1806 à nos jours) : « Que sais-je ? » n° 4020, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130652342, présentation en ligne)
  116. Pascale Fabre, Danièle Fabre, Histoire de l'Europe au XXe siècle, Éditions Complexe, (ISBN 9782870275948, présentation en ligne)
  117. Jean-Paul Pichardie, The Wilson years (1964 - 1970), Publication Univ Rouen Havre (ISBN 9782877758642, présentation en ligne)
  118. Documents diplomatiques français: 1968. (1er janvier - 29 juin), op. cit, p. 864.
  119. Boris Gobille, Mai 68, La Découverte, (ISBN 9782707166319, présentation en ligne)
  120. Documents diplomatiques français (1er juillet-31 Décembre), op. cit, p. 17.
  121. Échange d'information entre les états membres du Conseil de l'Europe sur leur activité législative et réglementaire, (présentation en ligne)
  122. Documents diplomatiques français : 1968. (1er janvier - 29 juin), op. cit, p. 953.
  123. Robert Boure, Interdictions professionnelles en Allemagne fédérale, François Maspero, (ISBN 9782707109989, présentation en ligne)
  124. Gudmundur Halfdanarson, Historical Dictionary of Iceland, Scarecrow Press, (ISBN 9780810862746, présentation en ligne)
  125. Dominique Barjot, Penser et construire l'Europe (1919-1992), CNED/SEDES, (ISBN 9782301001788, présentation en ligne)
  126. Martine Sevegrand, Les Enfants du Bon Dieu : Les catholiques français et la procréation au XXe siècle, Albin Michel, (ISBN 9782226341679, présentation en ligne)
  127. a et b Douglas L. Wheeler, Walter C. Opello, Historical Dictionary of Portugal, Scarecrow Press, (ISBN 9780810870758, présentation en ligne)
  128. Miguel Carvalho, A última criada de Salazar, Leya, (ISBN 9789897410321, présentation en ligne)
  129. Andrew Roden, The Duchesses : The Story of Britain's Ultimate Steam Locomotives, Aurum Press Limited, (ISBN 9781781315538, présentation en ligne)
  130. Gregg Bucken-Knapp, Defending the Swedish Model : Social Democrats, Trade Unions, and Labor Migration Policy Reform, Rowman & Littlefield, (ISBN 9780739138182, présentation en ligne)
  131. Paul Brennan, Richard Deutsch, L'Irlande du Nord : chronologie, 1968-1991=, Presses Sorbonne Nouvelle, (ISBN 9782878540390, présentation en ligne)
  132. J. R. Hill, A New History of Ireland : Ireland, 1921-84, vol. 7, Oxford, OUP, (ISBN 9780191615597, présentation en ligne)
  133. Danielle Rozenberg, L'Espagne contemporaine et la question juive : les fils renoués de la mémoire et de l'histoire, Presses Univ. du Mirail, (ISBN 9782858168644, présentation en ligne)
  134. Jacques Georgel, Le Salazarisme : histoire et bilan, 1926-1974, vol. 2, Editions Cujas, (présentation en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mark Kurlansky, 1968 : L’année qui ébranla le monde, Paris, Presses de la Cité, 2005.
  • Patrick Rotman, Charlotte Rotman, Les années 68, Paris, Éditions du Seuil, 2008.
  • Collectif, Le bilan social de l’année 1968, Revue pratique de Droit social, 574 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]