Moyon Villages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Moyon Villages
Moyon Villages
L'église Saint-Germain
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Intercommunalité Saint-Lô Agglo
Maire
Mandat
Jean-Pierre Louise
2020-2026
Code postal 50860
Code commune 50363
Démographie
Population
municipale
1 478 hab. (2017)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 00′ 03″ nord, 1° 07′ 07″ ouest
Altitude Min. 50 m
Max. 175 m
Superficie 32,94 km2
Élections
Départementales Canton de Condé-sur-Vire
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Moyon Villages
Géolocalisation sur la carte : Manche
Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Moyon Villages
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moyon Villages
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moyon Villages
Liens
Site web moyon.jimdo.com

Moyon Villages est une commune française située dans le département de la Manche en région Normandie. Elle est créée le par la fusion de trois communes, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes de Chevry, Le Mesnil-Opac et Moyon deviennent des communes déléguées.

Elle est peuplée de 1 478 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom vient de la proposition d'un élu de Chevry[2] pour étendre la dénomination de Moyon. La graphie officielle retenue est celle de l'arrêté préfectoral de création, sans trait d'union[3].

Lors de la création de la commune nouvelle, le suffixe Villages est ajouté pour désigner le nouveau territoire, le même choix que pour Saint-Amand-Villages

Les villages son ceux de Chevry, Le Mesnil-Opac et Moyon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les communes déléguées.

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du [4], par la fusion de trois communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Chevry, Le Mesnil-Opac et Moyon deviennent des communes déléguées et Moyon est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Si le processus de fusion avait été engagé entre Moyon et Chevry dès 2014, la commune du Mesnil-Opac a rejoint cette entente en [5]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

En attendant les élections municipales de 2020, le conseil municipal, élisant le maire, est composé des conseillers des trois anciennes communes.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[6] mai 2020 Gilles Beaufils SE Agriculteur, maire délégué de Moyon
mai 2020 [7] En cours Jean-Pierre Louise SE Agent d'assurance retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2017, la commune comptait 1 478 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016 2017
1 5181 5281 5031 478
(Sources : Insee à partir de 2014[8].)



Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Moyon
(siège)
50363 CA Saint-Lô Agglo 23,74 1 113 (2017) 47


Chevry 50134 CA Saint-Lô Agglo 3,62 112 (2017) 31
Le Mesnil-Opac 50316 CA Saint-Lô Agglo 5,58 253 (2017) 45

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le maître-autel de l'église de Moyon.
Le bourg du Mesnil-Opac
Le retable de la Crucifixion de l'église de Chevry.
  • Église Saint-Germain (XIXe siècle), renfermant divers objets classés dont un tableau L'Adoration des bergers (XVIIe siècle), le maître-autel et un retable (XVIIIe siècle)[9].
  • Église Saint-Pierre (XVIIIe siècle), abritant un retable aux douze Apôtres du XVe siècle classé à titre d'objet aux Monuments historiques[10].
  • Motte castrale.
  • L'église Notre-Dame (Reconstruction, 1957).
  • Ruine de l'ancienne église du Mesnil-Opac.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Muriel Houberdon-Humbert et Fabien Humbert (préf. Gilles Beaufils), Moyon-Villages, les dynamiques du rural (Essai géographique), Saint-Amand Villages, HéditionH, coll. « C'est Manchois », 2020, 140 p. (ISBN 978-2-9567655-1-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017, légale en 2020.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]