Émondeville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Émondeville
Émondeville
Le bourg.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Canton Valognes
Intercommunalité CA du Cotentin
Maire
Mandat
Christian Prime
2014-2020
Code postal 50310
Code commune 50172
Démographie
Gentilé Émondevillais
Population
municipale
357 hab. (2015 en diminution de 0,56 % par rapport à 2010)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 27′ 32″ nord, 1° 20′ 34″ ouest
Altitude Min. 7 m
Max. 37 m
Superficie 5,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Émondeville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Émondeville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Émondeville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Émondeville

Émondeville est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 357 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Émondeville[1]
Écausseville Joganville Saint-Marcouf
Fresville Émondeville[1] Azeville
Fresville Fresville Azeville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Amundavilla en 1042[2], Amundevilla vers 1172[3] ou vers 1182[4], Amondevilla en 1180[5], 1195[6] et 1203[7], Emondeville en 1426[8], en 1549[9], Esmondeville en 1612 et 1636[10], Emondeville en 1677[11], Émondeville en 1880[12].

Au XIIIe siècle, la paroisse d'Émondeville fut également citée sous les noms d’Émondeville-en-Cotentin (Amundevilla in Costentino) 1243[13], de signification évidente, et d’Émondeville-au-Plain (Amondevilla in Plano) en 1269[14]. Ce dernier déterminant fait référence à un petit territoire qui avait autrefois formé le doyenné du Plain. Cette appellation est issue de l'ancien français plain « pleine campagne, plaine ». Voir également Angoville-au-Plain, Beuzeville-au-Plain et Neuville-au-Plain.

Le gentilé est Émondevillais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Émondeville fut l'un des premiers villages libérés après le débarquement de juin 1944. À l'époque, toute la campagne et les villages étaient occupés par les Allemands. La Kommandantur était installée dans la ferme du château d'Émondeville (propriété appartenant à la famille Durel). Une tranchée avait été creusée dans un champ pour accueillir les Allemands qui s'y mettaient à l'abri pendant les bombardements. À la libération, cette tranchée a servi de fosse pour enterrer les animaux morts. La rumeur raconte que des soldats ennemis y seraient également enterrés.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995 en cours Christian Prime[15] SE Inspecteur du trésor
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[17].

En 2015, la commune comptait 357 habitants[Note 2], en diminution de 0,56 % par rapport à 2010 (Manche : +0,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
555469562565553543530581548
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
551506503459439439466421456
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
395408381339358325320310323
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
306262213242247289322359357
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le maître-autel de l'église.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Émondeville au cinéma[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Marie Fauroux, Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XXXVI, Caen, 1961, p. 255, § 99; la référence donnée par François de Beaurepaire dans Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 115, est erronée.
  3. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. I, 1916, p. 474, § CCCXXVI.
  4. Ibid., t. II, 1920, p. 150, § DLXX.
  5. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 10b.
  6. Ibid., p. 85a.
  7. Léchaudé D’Anisy et Antoine Charma, Magni Rotuli Scaccariæ Normanniæ sub regibus Angliæ, pars secunda, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI, 2e série, 6e volume, Paris, 1852, p. 83a.
  8. Siméon Luce, Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468), Firmin-Didot, Paris, t. I, 1879, p. 237, § LXXVIII.
  9. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. I), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXI, Caen, 1892, p. 63.
  10. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  11. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  12. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 59a.
  13. Léopold Delisle, Recueil de jugements de l’Échiquier de Normandie au XIIIe siècle, Paris, 1864, p. 172, § 746.
  14. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 135, § 36; la forme donnée par François de Beaurepaire, op. cit., loc. cit., est inexacte.
  15. Réélection 2014 : « Emondeville (50310) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 7 mai 2014)
  16. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  20. « Œuvres mobilières à Émondeville », base Palissy, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]