Taillepied

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Taillepied
L'église Saint-Jean-Baptiste.
L'église Saint-Jean-Baptiste.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton Bricquebec
Intercommunalité CA du Cotentin
Maire
Mandat
Jean-Louis Piquot
2014-2020
Code postal 50390
Code commune 50587
Démographie
Gentilé Taillepiétais
Population
municipale
26 hab. (2014)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 22′ 21″ nord, 1° 34′ 56″ ouest
Altitude Min. 7 m
Max. 48 m
Superficie 2,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Taillepied

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Taillepied

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Taillepied

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Taillepied

Taillepied est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 26 habitants[Note 1]. Depuis la fin du XXe siècle, elle est, avec sa proche voisine Reigneville-Bocage, l'une des deux communes les moins peuplées du département.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Taillepied[1]
Saint-Sauveur-le-Vicomte,
Besneville
Saint-Sauveur-le-Vicomte Saint-Sauveur-le-Vicomte
Besneville Taillepied[1] Catteville
Neuville-en-Beaumont Neuville-en-Beaumont Catteville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Taillepied, Taillepié au XIIIe siècle[2] : René Lepelley y voit une référence à une taille de bois sur pied[3].

Le gentilé est Taillepiétais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1951 1983 Louis Piquot[4]    
1983 février 2003 Louis Piquot[4] SE Agriculteur, fils du précédent
février 2003 en cours Jean-Louis Piquot[5] SE Agriculteur, fils du précédent
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de sept membres dont le maire et un adjoint[5].

À noter : la mairie de Taillepied se trouve sur le territoire de la commune de Saint-Sauveur-le-Vicomte ; Demi-Quartier (Haute-Savoie) et Turquestein-Blancrupt (Moselle) partagent cette particularité.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 26 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Taillepied[6]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Taillepied a compté jusqu'à 254 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
156 150 186 254 178 170 186 175 149
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
177 160 143 138 109 110 89 94 89
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
77 73 67 57 60 51 52 47 54
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
59 62 54 41 26 25 29 26 26
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste du XVIIIe siècle est située, comme la mairie, sur le territoire de Saint-Sauveur-le-Vicomte. Elle abrite un ensemble maitre-autel-retable du XVIIIe siècle, deux bas-reliefs des XVe et XVIe siècles et deux statues des XIVe et XVe siècles classés à titre d'objets aux Monuments historiques[9].

Deux fermes-manoirs sont sur le territoire communal : la Vieille Cour, du XVe siècle, et la Cour Neuve, du XVIe. Le château de Beaulieu, parfois décrit en liaison avec la commune, est aussi sur Saint-Sauveur-le-Vicomte, près de l'église Saint-Jean-Baptiste.

Mont de Taillepied

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 251
  4. a et b « Louis Piquot rend son écharpe de maire - Taillepied » (consulté le 13 septembre 2008) (Le père et le fils sont homonymes)
  5. a et b Réélection 2014 : « Jean-Louis Piquot réélu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 avril 2014)
  6. Date du prochain recensement à Taillepied, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « Œuvres mobilières à Taillepied », base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]