Arrondissement de Saint-Lô

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arrondissement de Saint-Lô
Arrondissement de Saint-Lô
Situation de l'arrondissement de Saint-Lô dans la région Normandie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département et
collectivité territoriale
Manche
Chef-lieu Saint-Lô
Code arrondissement 504
Démographie
Population 102 928 hab. (2018)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 06′ 47″ nord, 1° 05′ 42″ ouest
Superficie 1 277,3 km2
Subdivisions
Communes 87

L'arrondissement de Saint-Lô est une division administrative française, située dans le département de la Manche et la région Normandie. Son chef-lieu est Saint-Lô, qui a le rang de préfecture.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé le , il se substitue à l'ancien district de Saint-Lô supprimé en 1795, et qui comprenait 9 cantons.

Le canton de Villedieu-les-Poêles est dans l'arrondissement de Saint-Lô depuis 1926, avant il appartenait à l'arrondissement d'Avranches.

Le canton de Cerisy-la-Salle, qui avait intégré l'arrondissement de Saint-Lô en 1926 en provenance de l'arrondissement de Coutances, est retourné dans ce dernier en 1963.

En décembre 2015, les communes de Angoville-au-Plain et Houesville sont intégrées à l’arrondissement de Saint-Lô pour clarifier administrativement la commune nouvelle de Carentan-les-Marais[1].

Le , à la suite de la réforme des collectivités territoriales, les périmètres des arrondissements de la Manche sont modifiés par arrêté du [2]. L'arrondissement de Saint-Lô cède les communes d'Auxais et Raids à l'arrondissement de Coutances et en récupère la commune du Lorey.

Les limites départementales, d'arrondissements et cantonales sont modifiées par décret du 26 décembre 2017 : le territoire communal de Pont-Farcy est rattaché au département de la Manche le [3] en vue de l'extension de la commune nouvelle de Tessy-Bocage.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2016[modifier | modifier le code]

Jusqu'au , l'arrondissement était composé des communes des onze anciens cantons suivants :

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Saint-Lô est ainsi de 122 en 2015, 102 en 2016, 93 en 2017 et 87 en 2019. Au , l'arrondissement groupe les 87 communes suivantes[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2018, l'arrondissement comptait 102 928 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
90 04193 76096 92096 61696 48398 764100 921102 865102 928
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Le conseil d'arrondissement[modifier | modifier le code]

Il existait des conseillers d'arrondissement en 1897 et de 1937 à 1940.

Conseil d'arrondissement en 1897
Canton Identité Commune domicile Qualité
Canisy André La Mancellière-sur-Vire Maire
Carentan Leperdriel Carentan Gérant de propriétés
Marigny Rauline Remilly-sur-Lozon Maire
Percy Duboscq Percy Adjoint au maire
Saint-Clair-sur-l'Elle Manoury Saint-Clair-sur-l'Elle Vétérinaire
Saint-Jean-de-Daye d'Osseville Le Hommet-d'Arthenay Maire
Saint-Lô Leturc Saint-Lô Médecin
Tessy-sur-Vire Lemélorel des Montils Tessy-sur-Vire Propriétaire
Torigny-sur-Vire Gohier Torigny-sur-Vire Notaire
Conseil d'arrondissement 1937-1940
Canton Identité Commune domicile Qualité
Canisy Lepelletier Canisy  
Carentan Perrier Carentan Vétérinaire
Marigny Hardy Saint-Gilles Maire
Percy Le Brun Percy Maire
Saint-Clair-sur-l'Elle Godin fils Cerisy-la-Forêt Agriculteur
Saint-Jean-de-Daye Philippe Le Mesnil-Véneron  
Saint-Lô Onésime Périer Saint-Lô Maire
Tessy-sur-Vire Friteau Saint-Louet-sur-Vire Maire
Torigny-sur-Vire Tirard Le Perron Maire
Villedieu-les-Poêles Mauviel Saultchevreuil-du-Tronchet Maire

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]