Négreville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Manche
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Manche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Négreville
L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Canton Bricquebec
Intercommunalité CA du Cotentin
Maire
Mandat
Yves Langlois
2014-2020
Code postal 50260
Code commune 50369
Démographie
Gentilé Négrevillais
Population
municipale
817 hab. (2014)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 29′ 23″ nord, 1° 32′ 50″ ouest
Altitude Min. 14 m – Max. 79 m
Superficie 11,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Négreville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Négreville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Négreville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Négreville

Négreville est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 817 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au centre de la péninsule du Cotentin, au confluent de la Douve et de la Gloire. Son bourg est à 6 km à l'ouest de Valognes et à 7 km à l'est de Bricquebec[1].

Communes limitrophes de Négreville[2]
Sottevast Brix Saint-Joseph
Rocheville Négreville[2] Yvetot-Bocage
L'Étang-Bertrand L'Étang-Bertrand, Morville Morville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Uniquement attesté sous des formes du type Esnegervilla au Moyen Âge[3].

Comme le montrent les formes attestées les plus anciennes du toponyme, il n'y a pas de rapport avec le latin nigra « noir » (cf. occitan negre « noir »). En outre, c'est phonétiquement impossible puisque nigra a abouti à neir en normand et noir en français, le [g] devant [r] de la syllabe accentuée latine s'étant régulièrement affaibli en langue d'oïl. Enfin, rares sont les toponymes en -ville (de l'ancien français vile « domaine rural ») combinés avec un adjectif, c'est presque toujours un anthroponyme.

Les formes anciennes montrent qu'il s'agit probablement d'un nom de personne norrois. François de Beaurepaire propose *Snægeirr[3], basé sur l'élément vieux norrois Snær « neige », et qui constitue le premier élément de tous les anthroponymes combinés avec Snæ-[4] et le bien connu geirr « lance »

Même anthroponyme dans ad pratum Esnerguier (Anglesqueville-Lestre, 1242) et Montem Esnerguier (1251)[3], peut-être cependant, avec un autre élément Snær- issu de Snærrir, basés sur *snerra « faire du bruit » ou snerra « tournoyer rapidement »[5], ce qui convient mieux dans une association avec geirr « lance »

Le gentilé est Négrevillais[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Domaine appartenant au XIIe siècle à la famille Wac, il leur est confisqué en 1204 lorsqu'elle choisit la fidélité au roi d'Angleterre.

En 1929, Négreville (884 habitants en 1926) cède, ainsi que Brix et Tamerville, une partie au nord-est de son territoire pour la création de la commune de Saint-Joseph (556 habitants en 1931)[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires[8]
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1800 Joseph Le Maître   Teinturier
1800 1820 Michel Cosnefroy    
1820 1835 Jacques Louis Dagoury   Cultivateur
1835 1843 François Julien Adam   Cultivateur
1844 1856 Jean Michel Baudry   Cultivateur
1856 1865 Louis François Léonor Adam    
1865 1883 Jean Jacques Bienaimé Dagoury   Propriétaire
1883 1886 Auguste Duval   Propriétaire
1886 1888 Gustave Jules Bitouzé   Propriétaire
1888 1888 Louis Bitouzé   Propriétaire
1888 1925 Louis Adrien Joseph Picquenot    
1925 1944 Robert Bitouzé    
1944 1971 Louis Beaudoin    
1971 1983 Roland Lefebvre    
1983 1994 Patrick Daudon    
1994[9] en cours Yves Langlois[10] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[11].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 817 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour Négreville[12]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Négreville a compté jusqu'à 1 314 habitants en 1841.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 270 752 1 271 1 277 1 217 1 302 1 314 1 309 1 225
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 192 1 173 1 187 1 127 1 055 1 066 1 022 1 013 1 051
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
940 924 916 870 884 580 559 531 576
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
561 539 553 523 625 734 813 829 817
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006 [14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Pont-Rilly.
Moulin à farine.
Le château de Darnétal.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association sportive négrevillaise fait évoluer deux équipes masculines de football et une équipe féminine de football à 8 en divisions de district[19].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a, b et c François de Beaurepaire, Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, éditions Picard 1986. p. 167.
  4. Noms nordiques : Snæ
  5. Noms nordiques : SnærriR
  6. « Ouest-france.fr - Mairie de Négreville » (consulté le 8 septembre 2010)
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Négreville », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 septembre 2010) et fiche liée (Saint-Joseph)
  8. Jacques Blin, étude sur les maires des communes du canton de Bricquebec d'après les registres d'état civil
  9. « Yves Langlois : redresser la barre n'a pas été la routine », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 2 novembre 2015)
  10. Réélection 2014 : « Yves Langlois réélu maire à l'unanimité », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 avril 2014)
  11. « Négreville (50260) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 2 novembre 2015)
  12. Date du prochain recensement à Négreville, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  15. « Domaine du château de Pont-Rilly », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. « Moulin », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. « Maître-autel, 2 gradins d'autel, tabernacle à ailes, exposition », base Palissy, ministère français de la Culture.
  18. « 1944, la bataille de Normandie, la mémoire - Négreville en Normandie 1944 » (consulté le 9 septembre 2010)
  19. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – AS négrevillaise » (consulté le 2 novembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :