Vasteville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vasteville
Image illustrative de l'article Vasteville
Blason de Vasteville
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton La Hague
Intercommunalité Communauté de communes de la Hague
Statut Commune déléguée
Maire délégué Hubert Dalmont
2017-2020
Code postal 50440
Code commune 50620
Démographie
Gentilé Vastevillais
Population 1 125 hab. (2014)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 40″ nord, 1° 46′ 23″ ouest
Altitude Min. 3 m – Max. 175 m
Superficie 16,72 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration La Hague
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Vasteville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Vasteville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Vasteville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Vasteville

Vasteville (prononcé [vaːtvil]) est une ancienne commune française littorale de la mer de la Manche, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 1 125 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé dans le canton de Beaumont-Hague, Vasteville est entouré par des dunes dont celles de Biville et celles de Siouville-Hague. Le massif dunaire planté de pins s'étend sur environ 600 hectares.

La commune est située à l'intersection de deux routes départementales dont la route des Caps fréquentée des randonneurs.

Comme sur toutes les côtes du Cotentin, l'extension des surfaces habitées est limitée par la Loi littoral et l'action du Conservatoire du littoral.

Vasteville est située sur un plateau argileux à 106 mètres d'altitude entouré de collines et de plusieurs ruisseaux (de Bival, du Val Tolle et des Noes), à proximité du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Le climat est océanique avec des étés tempérés.

Communes limitrophes de Vasteville[1]
Biville Biville Sainte-Croix-Hague,
Acqueville
Mer de la Manche Vasteville[1] Acqueville
Héauville Héauville Teurthéville-Hague

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le mot Vasteville, prononcé [vaːtvil][2], comme de nombreux noms en -vast du Cotentin, fait référence à des défrichements. Ici, vast est employé comme adjectif, ce qui donne à Vasteville le sens de « domaine en friches »[3]. La deuxième partie du nom vient du latin villa qui signifie « domaine rural ».

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1521, le seigneur de Vasteville était Jacques Rosette. L'un de ses descendants, Charles-Olivier Rosette de Brucourt, lieutenant aux Gardes françaises, a écrit un Traité de l'éducation de la jeune noblesse et a fondé la bibliothèque de Coutances. La famille Symon a repris par la suite cette seigneurie qui est ensuite passée aux mains de la famille Mesnil-Eury.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Vasteville

Les armes de la commune de Vasteville se blasonnent ainsi : De gueules aux trois chevrons d'argent.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1974 1995 Bernard Dalmont SE chef d'entreprise, menuisier
1995 mars 2014 Jean-Baptiste Sarchet SE agriculteur
mars 2014[4] en cours Hubert Dalmont SE chef d'entreprise, menuisier
Les données manquantes sont à compléter.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Vasteville est située dans l'académie de Caen.

La commune administre une école maternelle et une école élémentaire en coopération avec la commune d'Acqueville.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 1 125 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Vasteville[5]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
809 688 876 948 972 858 805 777 762
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
730 710 665 608 629 547 531 506 539
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
517 530 492 384 406 410 445 402 415
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
446 430 403 527 852 876 1 009 1 121 1 125
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune est connue pour l'élevage des moutons et connait également une activité agricole. Vasteville a été dans le passé un important centre artisanal et industriel qui comptait notamment quatre moulins à farine, deux huileries et un moulin à foulon dont on peut encore voir les ruines.

Vasteville appartient à la zone bénéficiant des AOC pour les Prés-salés du Mont-Saint-Michel et le Camembert de Normandie[8].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame, du XIIIe siècle. Elle a appartenu à l'abbaye du Vœu de Cherbourg. Elle comprend un porche avancé, une tour gothique et des piliers à chapiteaux de son époque primitive. Elle est aujourd'hui rattachée à la nouvelle paroisse Bienheureux Thomas Hélye de la Hague du doyenné de Cherbourg-Hague[9]. Elle contient une nef de cinq travées et sa voûte a été refaite en 1922. Les vitraux sont beaucoup plus récents puisqu'ils datent de l'après-guerre. L’église a également deux statues anciennes classées : une Vierge au-dessus du porche et, à l'entrée de la chapelle du clocher, une sainte en prière. Cinq bas-reliefs représentent la Cène et les quatre évangélistes. On peut voir à l'extérieur une arcade ogivale, vestige d'un petit portail[10].
  • Le manoir de Toutfresville, des XVIe et XVIIe siècles, inscrit au titre des monuments historiques, sa chapelle et sa charretterie à six arches. Il comprend également un colombier qui faisait office de tour de défense. Ce manoir aurait fait partie jadis du bailliage de Jersey.
  • Dunes.
  • Moulin à eau.
  • Vallon de la Néretz et du ruisseau Clairefontaine.
  • Herquetot.
  • Chapelle Sainte-Madelaine (désaffectée). Elle est située à côté du manoir de Toutfresville. Édifiée en 1570, elle conserve une cloche, fondue en 1673, qui indique le nom de la famille Mesnil-Eury dont les armoiries étaient " de sable fretté de Six pièces d'argent ". Selon la légende, une jeune femme nommée Madeleine aurait été retrouvée morte après le naufrage d'un navire. La chapelle à son nm a été érigée là où elle repose[11].

Activité culturelle et manifestations[modifier | modifier le code]

Le comité des fêtes de la commune organise tous les ans la fête de la Madeleine le premier week-end de juillet.

Le samedi a lieu toute la journée un vide-greniers alors que le dimanche est animé d'un défilé de chars confectionnés par des bénévoles de la commune, d'une fête foraine puis d'un feu d'artifice tiré du stade.

Le feu de la Saint-Jean donne lieu notamment à une procession des fidèles devant l'église pendant que le clergé chante en Coutançais (hymne Ut queant laxis). Les filles sont coiffées du bonnet de triolette. Le prêtre bénit le bûcher, l'allume et passe son cierge au maire qui le passe à son tour au plus généreux donateur de fagots puis aux derniers mariés de la commune. Les participants forment ensuite une ronde jusqu'au petit jour[12].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Fleury, né à Vasteville (1816-1894), écrivain régionaliste, littérateur et pédagogue. Il a également été lecteur à l'université de Saint-Pétersbourg.
  • Henry Gréville, romancière, fille de Jean Fleury[13].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :