Baubigny (Manche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Manche
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Manche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baubigny.
Baubigny
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Canton Les Pieux
Intercommunalité CA du Cotentin
Maire
Mandat
Émile Feuilly
2014-2020
Code postal 50270
Code commune 50033
Démographie
Gentilé Balbignaciens
Population
municipale
159 hab. (2014)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 25′ 48″ nord, 1° 48′ 14″ ouest
Altitude Min. 0 m – Max. 80 m
Superficie 6,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Baubigny

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Baubigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baubigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baubigny

Baubigny (Beaubigny jusqu'en 1998) est une commune française, située sur la Côte des Isles dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 159 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est à l'ouest de la péninsule du Cotentin. Elle n'a pas de véritable bourg. Le lieu-dit l'Église est à 7,5 km au nord-ouest de Barneville-Carteret, à 11 km au sud des Pieux et à 15 km à l'ouest de Bricquebec[1].

Communes limitrophes de Baubigny[2]
Surtainville,
Mer de la Manche
Surtainville Surtainville,
Sénoville
Mer de la Manche Baubigny[2] Sénoville
Mer de la Manche,
Les Moitiers-d'Allonne
Les Moitiers-d'Allonne Sénoville,
Les Moitiers-d'Allonne

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes de Baubeigniaco et de Balbenneio au XIIe siècle[3]. Le toponyme est issu d'un anthroponyme latin[4] ou roman[3] tel que Balbinius ou Balbinus[5].

Le gentilé est Balbignacien.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1824, Beaubigny (212 habitants en 1821[6]) absorbe Saint-Paul-des-Sablons (64 habitants[6],[7]). Par décret du 16 novembre 1998, le nom de la commune est orthographié Baubigny[8].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995[9] en cours Émile Feuilly[10] SE Technicien
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[11].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 159 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Baubigny[12]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
254 80 231 212 270 282 282 288 281
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
269 293 294 269 254 223 231 241 254
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
234 246 232 212 195 204 223 203 193
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
192 185 156 167 174 166 150 158 159
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution démographique de Saint-Paul-des-Sablons avant la fusion
1793 1800 1806 1821
62 68 68 64
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : EHESS[7])

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.
  • Église Saint-Martin du XVIe siècle, remaniée. Elle abrite une Vierge à l'Enfant du XVe siècle classée à titre d'objet aux Monuments historiques[14].
  • Fontaine Saint-Martin.
  • Manoir Saint-Paul (XVIIIe).
  • Manoir de Baubigny (XVIe/XVIIe).
  • Le monument aux morts présente la particularité d'être un monument religieux apparemment réutilisé pour honorer le morts de la Grande Guerre. C'est une grande croix chrétienne en granite. Au haut de son socle sont écrits les mots Mission de 1925 et, en dessous et sur deux des trois autres côtés, les noms des habitants de Baubigny morts lors des combats de la Première Guerre mondiale.
  • Un puits couvert, en retrait sur la droite, vers le début de la route en direction de Surtainville.
  • Les dunes sont un site classé depuis 1974[15]. Formant de facto un ensemble avec les dunes relevant des communes de Barneville-Carteret, Les Moitiers-d'Allonne et Surtainville, elles constituent un lieu de promenade, et de jeux pour les enfants.
  • La longue plage de 11 km environ, s'étendant de la falaise de Carteret au cap du Rozel, est favorable au footing, à l'équitation, à la pratique du char à voile (ou disciplines connexes) et à la baignade dans les rouleaux.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 540
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 61
  6. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Paul-des-Sablons », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 5 février 2012)
  8. Décret no 98-1034 du 16 novembre 1998 portant changement de noms de communes
  9. « Trois nouveaux candidats rejoignent l'équipe sortante », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 août 2015)
  10. Réélection 2014 : « Émile Feuilly continue avec un nouvel adjoint », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 avril 2014)
  11. « Baubigny (50270) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 mai 2014)
  12. Date du prochain recensement à Baubigny, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  14. « Statue : Vierge à l'Enfant », notice no PM50000063, base Palissy, ministère français de la Culture.
  15. « Site du Service territorial de l'architecture et du patrimoine de la Manche » (consulté le 5 février 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]