Hautteville-Bocage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hautteville-Bocage
Hautteville-Bocage
L'église Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Cotentin
Maire
Mandat
Henri Mignot
2020-2026
Code postal 50390
Code commune 50233
Démographie
Gentilé Hauttevillais
Population
municipale
157 hab. (2018 en augmentation de 12,95 % par rapport à 2013)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 25′ 33″ nord, 1° 27′ 53″ ouest
Altitude Min. 10 m
Max. 39 m
Superficie 4,22 km2
Élections
Départementales Canton de Bricquebec
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Hautteville-Bocage
Géolocalisation sur la carte : Manche
Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Hautteville-Bocage
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hautteville-Bocage
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hautteville-Bocage

Hautteville-Bocage est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 157 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme altavilla en 1332[2]. L'ancien français ville désignait un « domaine rural », ici supposé sur une hauteur.

Hautteville devient officiellement Hautteville-Bocage en 1917[3].

Le gentilé est Hauttevillais[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1988 mars 2001 Raymond Hasley    
mars 2001[5] mars 2008 Alain Leblond SE Agriculteur
mars 2008[6] En cours Henri Mignot SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et un adjoint[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2018, la commune comptait 157 habitants[Note 2], en augmentation de 12,95 % par rapport à 2013 (Manche : −0,49 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Hautteville-Bocage a compté jusqu'à 375 habitants en 1821.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
255224318375280238228222216
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
226206205215215175164140158
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
155162153129124118111122120
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1301209494978893122143
2018 - - - - - - - -
157--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame, du XIIIe siècle. Une Vierge à l'Enfant du XIVe – XVe siècle et les stalles et les vingt-quatre panneaux en lambris du XVIIIe siècle sont classés à titre d'objets aux monuments historiques[11].
  • Château de la Basse-Cour : ce manoir, face à un étang, a été rebâti au XVIIIe siècle autour d'un édifice plus ancien, réemployant notamment le pavillon en avancé. À l'intérieur on peut voir une belle cheminée armoriée. Les anciens communs, les ruines d'une chapelle, et un important colombier complètent l'ensemble[12].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. « Ouest-france.fr - Mairie de Hautteville-Bocage » (consulté le 6 mars 2012)
  5. « Alain Leblond se représente », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 avril 2016)
  6. « Henri Mignot réélu », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 avril 2016)
  7. « Hautteville-Bocage (50390) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 juin 2014)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  11. « Œuvres mobilières à Hautteville-Bocage », base Palissy, ministère français de la Culture.
  12. Norbert Girard et Maurice Lecœur, Trésors du Cotentin : Architecture civile & art religieux, Mayenne, Éditions Isoète, , 296 p. (ISBN 978-2-9139-2038-5), p. 248.

Liens externes[modifier | modifier le code]