Virandeville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Virandeville
Église Saint-Amand.
Église Saint-Amand.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton Cherbourg-Octeville-3
Intercommunalité Communauté de communes de Douve et Divette
Maire
Mandat
Yves Henry
2014-2020
Code postal 50690
Code commune 50643
Démographie
Gentilé Virandevillais
Population
municipale
797 hab. (2012)
Densité 97 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 34′ 07″ N 1° 43′ 35″ O / 49.568611, -1.72638949° 34′ 07″ Nord 1° 43′ 35″ Ouest / 49.568611, -1.726389  
Altitude Min. 31 m – Max. 95 m
Superficie 8,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Virandeville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Virandeville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Virandeville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Virandeville
Liens
Site web www.virandeville.com

Virandeville est une commune française, située dans le département de la Manche en région Basse-Normandie, peuplée de 797 habitants[Note 1] (les Virandevillais).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au nord-ouest de la péninsule du Cotentin. Son bourg est à 9 km au nord-est des Pieux, à 12 km au sud-ouest de Cherbourg-Octeville, à 16 km au nord-ouest de Bricquebec et à 16 km au sud-est de Beaumont-Hague[1].

Communes limitrophes de Virandeville[2]
Teurthéville-Hague Teurthéville-Hague, Sideville Sideville
Teurthéville-Hague Virandeville[2] Couville
Saint-Christophe-du-Foc Saint-Christophe-du-Foc, Couville Couville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est attesté sous la forme Virandevilla vers l'an 1000[3]. Le latin villa (« domaine rural ») serait ici précédé du dérivé d'un nom de personne germanique, Wirandus pour René Lepelley[4], Wirant pour Albert Dauzat[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un prieuré bénédictin est fondé au XIIe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
v. 1860  ? M. Lemarquand[5]    
novembre 1981 en cours Yves Henry[6] SE Ancien employé de banque, attaché parlementaire d'Anne Heinis de 1992 à 2001
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et quatre adjoints[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 797 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3]. Virandeville a compté jusqu'à 999 habitants en 1831.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
605 569 714 848 999 840 806 789 769
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
732 743 666 625 621 604 622 595 513
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
491 504 520 497 512 518 521 532 506
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
536 504 468 631 731 762 752 754 804
2012 - - - - - - - -
797 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2004[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune allie ruralité et commerce, avec boulangerie, boucherie, alimentation, bar-tabac-presse, restaurant, salon de coiffure, pharmacie, médecin et infirmière[9].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Amand date du XVIe siècle. Elle est aujourd'hui rattachée à la nouvelle paroisse Sainte-Bernadette du doyenné de Cherbourg-Hague[10].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Un vide-greniers de plus de 200 exposants est organisé par l'association des parents d'élèves à la fin du mois de mai[11].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Francis Eustache (né en1955 à Virandeville), chercheur, docteur en psychologie, directeur de l'Inserm de Caen, spécialisé dans les maladies de la dégénérescence du cerveau, en particulier la maladie d'Alzheimer et les troubles de la mémoire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 271
  5. Annuaire du département de la Manche, 33e année, 1861, p 102
  6. a et b Réélection 2014 : « Virandeville (50690) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 1 mai 2014)
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2012.
  9. « Site communal » (consulté le 18 avril 2012)
  10. Site du doyenné
  11. « Ouest-france.fr - Le vide-greniers des parents d'élèves réussi - Virandeville » (consulté le 18 avril 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :