Hardinvast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Manche
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Manche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Hardinvast
Église Saint-Barthélemy.
Église Saint-Barthélemy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton Cherbourg-Octeville-3
Intercommunalité CA du Cotentin
Maire
Mandat
Guy Amiot
2014-2020
Code postal 50690
Code commune 50230
Démographie
Gentilé Hardinvastais
Population
municipale
880 hab. (2014)
Densité 121 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 34′ 43″ nord, 1° 38′ 52″ ouest
Altitude Min. 67 m – Max. 172 m
Superficie 7,30 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Hardinvast

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Hardinvast

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hardinvast

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hardinvast
Liens
Site web www.mairiehardinvast.fr

Hardinvast est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 880 habitants[Note 1] (les Hardinvastais).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en Nord-Cotentin. Son bourg est à 10 km au sud de Cherbourg-Octeville, à 15 km au nord-est des Pieux, à 15 km au nord de Bricquebec et à 17 km au nord-ouest de Valognes[1].

Le point culminant (172/175 m) se situe sur une colline au nord-est, près du lieu-dit la Haute Cosnière. Le point le plus bas (67 m) correspond à la sortie de la Douve du territoire, au sud. La commune est bocagère.

Communes limitrophes de Hardinvast[2]
Martinvast Martinvast Tollevast
Sideville Hardinvast[2] Tollevast
Couville Saint-Martin-le-Gréard Tollevast

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes de Herdinwasto en 1204 et Herdinvast en 1325[3].

Il existe plusieurs hypothèses quant à l'étymologie du nom de la commune. Son nom pourrait venir de l'anglo-scandinave Harding, qui signifie « celui qui est fort ». Hardinvast signifierait donc « La terre de ceux qui sont forts »[4]. Cependant, cette étymologie est discutable et le dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie de René Lepelley publié en 1993 dit que Hardinvast signifie « la terre aride de Hardinc », du latin vastus (ancien français gast, forme dialectale vast) terre qui est inculte ou aride, précédé du nom de personne germanique ou anglo-saxon Hardinc. Il est possible qu'au Haut Moyen Âge cette description correspondait assez bien à un espace alors peu peuplé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une paroisse ancienne, voisine de celle de Tollevast, mais ici aucune trace de l'église du Moyen Âge, seuls quelques restes d'une nécropole mérovingienne ont un jour été découverts sur les hauteurs du nord de la commune et témoignent d'une occupation millénaire. C'est peu lorsqu'on connait la beauté des églises romanes de Tollevast et de Martinvast si proches, des communautés dépendant de l'abbaye du Vœu de Cherbourg. L'église de la commune, restaurée il y a peu, a été construite à partir du XVIIIe siècle. Le clocher date du début du XIXe siècle. Devant le portail de l'église, un palmier insolite abrite la tombe d'Emmanuel Liais, ancien maire de Cherbourg au XIXe siècle et propriétaire dans la commune.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.

Hardinvast fait partie de la communauté de communes de Douve et Divette.

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? 1802 Jean Thomas Leroux    
 ? mars 2001 Louis Bérot    
mars 2001 en cours Guy Amiot[5] SE Agent Areva
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et quatre adjoints[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 880 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Hardinvast[6]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

La population de Hardinvast a subi depuis le début du XIXe l'exode rural qui a vidé les campagnes au profit des villes proches (Cherbourg s'industrialise, son port de guerre est alors en construction et appelle la main d'œuvre) ou plus lointaines, le train arrive dans la région sous le Second Empire et ouvre le Cotentin sur la région parisienne. Il est loin le temps où il fallait trois bons jours pour aller de Versailles à Cherbourg (1786, voyage officiel de Louis XVI, venu inaugurer le grand chantier de l'époque, la construction des digues).

Après un siècle d'exode rural, la commune a perdu la moitié de sa population, passant de 669 habitants en 1841 à 326 en 1936[7]. C'est paradoxalement dans ces années difficiles pour la démographie française que la population communale reprend une croissance qui se poursuit jusqu'aujourd'hui. En 1982, l'effectif de 1841 est retrouvé. La proximité de l'agglomération cherbourgeoise fait de la communauté de communes de Douve et Divette une zone péri-urbaine à croissance démographique forte mais assez maîtrisée.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
544 608 614 587 610 650 669 603 570
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
537 478 505 469 487 492 450 430 410
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
424 401 405 334 346 332 326 337 393
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
381 412 541 687 746 805 912 882 880
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006 [9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'obélisque d'Hardinvast.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association sportive Saint-Martin Hardinvast Tollevast Couville fait évoluer une équipe de football en ligue de Basse-Normandie et deux autres en divisions de district[12].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

La tombe d'Emmanuel Liais.
  • Emmanuel Liais (1826-1900), astronome, botaniste, explorateur, maire et conseiller général de Cherbourg, a été enterré dans le cimetière de la commune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 974
  4. Site des prénoms normands et vikings ; cf. prénoms en "H"
  5. a et b Réélection 2014 : « Hardinvast (50690) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 avril 2014)
  6. Date du prochain recensement à Hardinvast, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Hardinvast », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 14 décembre 2009)
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Domaine de Beaurepaire (également sur commune de Martinvast) », notice no PA00110680, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. Site du diocèse
  12. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – A St-Martin Hardinvast Tollevast Couville » (consulté le 3 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :