Communauté de communes de la Vallée de l'Ouve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une intercommunalité française
Cet article est une ébauche concernant une intercommunalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) ; pour plus d’indications, visitez le Projet des intercommunalités françaises.

Communauté de communes de la Vallée de l'Ouve
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Forme Communauté de communes
Siège Saint-Sauveur-le-Vicomte
Communes 16
Président Michel Quinet
Budget fonctionnement : 1 802 179 €
investissement : 1 349 795 
Date de création 1er janvier 1997
Code SIREN 245000716
Démographie
Population 5 897 hab. (2013)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Superficie 150,85 km2
Localisation
Situation de la communauté de commune dans la Manche.
Situation de la communauté de commune dans la Manche.
Liens
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes de la Vallée de l'Ouve est une structure intercommunale française, située dans le département de Manche et la région Normandie.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté de communes de la Vallée de l’Ouve a été créée le 1er janvier 1997 entre les communes de Biniville, Catteville, Crosville-sur-Douve, Hautteville-Bocage, La Bonneville, Orglandes, Rauville-la-Place et Saint-Sauveur-le-Vicomte. La commune de Sainte-Colombe rejoint la communauté de communes au 1er janvier 1999.

Au 1er janvier 2002, adhérent également les communes de Besneville, Néhou, Neuville-en-Beaumont, Golleville et Reigneville-Bocage.

Au 1er janvier 2014, Saint-Jacques-de-Néhou et Taillepied, qui ne faisaient partie d'aucun ECPI adhérent à la communauté de communes[1].

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes comprend seize communes sur les dix-neuf qui composaient le canton de Saint-Sauveur-le-Vicomte (intégrées en 2015 dans le canton de Bricquebec) :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Sauveur-le-Vicomte
(siège)
50551 Saint-Sauveurais 34,27 2 192 (2014) 64
Besneville 50049 Besnevillais 18,27 675 (2014) 37
Biniville 50055 Binivillais 2,98 118 (2014) 40
La Bonneville 50064 Bonnevillais 6,31 199 (2014) 32
Catteville 50105 Cattevillais 4,57 110 (2014) 24
Crosville-sur-Douve 50156 Crosvillais 4,06 62 (2014) 15
Golleville 50207 Gollevillais 6,46 175 (2014) 27
Hautteville-Bocage 50233 Hauttevillois 4,22 143 (2014) 34
Néhou 50370 Nehouais 15,98 595 (2014) 37
Neuville-en-Beaumont 50374 Neuvillais 1,69 39 (2014) 23
Orglandes 50387 Orglandais 9,26 361 (2014) 39
Rauville-la-Place 50426 Rauvillais 11,88 391 (2014) 33
Reigneville-Bocage 50430 Reignevillais 2,27 38 (2014) 17
Sainte-Colombe 50457 4,99 215 (2014) 43
Saint-Jacques-de-Néhou 50486 Mourotais 21,49 584 (2014) 27
Taillepied 50587 Taillepiétais 2,15 26 (2014) 12

Compétences[modifier | modifier le code]

Compétences principales[modifier | modifier le code]

  • Aménagement de l'espace
    • Réalisation des locaux abritant des services de l'état.
    • Réalisation de documents d'urbanisme prévisionnels (type schéma directeur) à l'exception de la réalisation du POS et autorisation de construire.
    • Études de la mise en valeur du patrimoine bâti, réalisation de programme type O.P.A.H.
    • La communauté de communes de la Vallée de l'Ouve se substitue auprès du syndicat mixte du Parc naturel Régional des Marais du Cotentin et du bassin, aux communes adhérentes de la communauté de communes ayant approuvé le charte du Parc, dans leurs droits et obligations.
  • Développement économique
  • Étude, création, aménagement de nouvelles zones industrielles, artisanales, commerciales.
  • Étude, création, aménagement de zones d'aménagement concerté d'intérêt communautaire.
  • Étude, création, développement d'actions touristiques.
  • Adhésion à l'office du tourisme cantonal.
  • Création et aménagement de structure d'accueil touristique.

Compétences secondaires[modifier | modifier le code]

  • Voirie.
  • Politique du logement et cadre de vie.
  • Construction, entretien et fonctionnement d'équipements d'enseignement préélémentaire et élémentaire publics.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La communauté de commune est actuellement présidée par le Dr Michel Quinet, maire de Saint-Sauveur-le-Vicomte.

Liste des présidents
Période Identité Étiquette Qualité
1997[2] en cours Michel Quinet NC Maire de Saint-Sauveur-le-Vicomte (1995-2014)
Les données manquantes sont à compléter.

Les vice-présidents sont :

  • Albert Gallot : l’environnement et la voirie ; l’aménagement de l’espace.
  • Serge Latrouite : l’activité économique et agricole ; le service des eaux.
  • André Billy : politique du logement et du cadre de vie ; le tourisme.

La communauté des communes de la Vallée de l'Ouve comprend au total trente-neuf délégués titulaires et seize suppléants.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté préfectoral n° 29 du 22 avril 2013 portant extension de la communauté de communes de la vallée de l’Ouve disponible dans le RAA de mai 2013, p. 9.
  2. « Michel Quinet décoré de la médaille de vermeil », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 28 décembre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]