Saint-Amand-Villages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Amand-Villages

De haut en bas, de gauche à droite : l'église Saint-Amand ; le clocher de Montaigu ; l'église de Saint-Symphorien ; l'église de Placy.
FranceNormandieSaintAmandEglise.jpg FranceNormandiePlacyMontaiguMontaiguClocher.jpg
Église de Saint-Symphorien-les-Buttes.jpg FranceNormandiePlacyMontaiguEglise.jpg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Canton Condé-sur-Vire
Intercommunalité Saint-Lô Agglo
Maire
Mandat
Jean Lebouvier
2017-2020
Code postal 50160
Code commune 50444
Démographie
Gentilé Saint-Amandais
Population
municipale
2 557 hab. (2016)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 34″ nord, 0° 57′ 50″ ouest
Altitude Min. 43 m
Max. 228 m
Superficie 38,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Amand-Villages

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Amand-Villages

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Amand-Villages

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Amand-Villages
Liens
Site web saintamand.fr

Saint-Amand-Villages est une commune française située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 2 557 habitants[Note 1].

Elle est créée le sous le régime juridique des communes nouvelles par la fusion des deux communes de Saint-Amand et de Placy-Montaigu. Les communes deviennent des communes déléguées ; les communes associées de La Chapelle-du-Fest et de Saint-Symphorien-les-Buttes ne deviennent pas déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

En 2016, à l'occasion de la création de la commune nouvelle, le suffixe Villages est ajouté pour désigner le nouveau territoire, le même choix que pour Moyon-Villages

Histoire[modifier | modifier le code]

Les deux communes déléguées.

Concluant un projet initié en 2015[1], le périmètre était composé de cinq communes situés à l'Est de Torigni-sur-Vire et en bordure du Calvados: Saint-Amand, Biéville, Placy-Montaigu, Le Perron et Lamberville. Saint-Amand, voisin immédiat de Torigni, avait évoqué la possibilité de se rapprocher ensemble mais cette dernière préféra une autre composition pour former Torigny-les-Villes.

La charte fut rédigée au final avec seulement trois communes et lors du vote final du conseil en , la commune du Perron rejeta le projet la proposition. Les conseils de Saint-Amand et Placy-Montaigu se prononce favorablement pour la fusion sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales.. Les deux communes deviennent des communes déléguées et Saint-Amand est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

En attendant les élections municipales de 2020, le conseil municipal élisant le maire est composé des conseillers des deux anciennes communes.

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017[2] En cours Jean Lebouvier UDI Artisan du bâtiment retraité, maire délégué de Saint-Amand

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 2 557 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
2 5842 557
(Sources : Insee à partir de 2015[3].)



Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Amand
(siège)
50444 CA Saint-Lô Agglo 29,20 2 318 (2016) 79


Placy-Montaigu 50404 CA Saint-Lô Agglo 8,99 239 (2016) 27

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

  • Ruine du château médiéval.
  • Le manoir de la Haute Chèvre (XVIIIe).
  • Le château des Branches (XIXe).
  • Le manoir du Bois (XIXe).
  • Le manoir du Butel (XVIe) à Saint-Symphorien.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016, légale en 2019.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]