Les Perques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Manche
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Manche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Les Perques
L'église Saint-Paul.
L'église Saint-Paul.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Canton Bricquebec
Intercommunalité Communauté de communes du Cœur du Cotentin
Statut commune déléguée
Maire délégué Marc Feuardant
2016-2020
Code postal 50260
Code commune 50396
Démographie
Gentilé Perquais
Population 183 hab. (2013)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 26′ 43″ nord, 1° 39′ 29″ ouest
Altitude Min. 13 m – Max. 122 m
Superficie 4,85 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Bricquebec-en-Cotentin
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Les Perques

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Les Perques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Les Perques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Les Perques

Les Perques est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Bricquebec-en-Cotentin[1].

Elle est peuplée de 183 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est à l'ouest de la péninsule du Cotentin. Son bourg est à 5 km au sud-ouest de Bricquebec, à 12 km au nord-est de Barneville-Carteret, à 14 km au nord-ouest de Saint-Sauveur-le-Vicomte et à 16 km au sud-est des Pieux[2].

Le point culminant (122 m) se situe au centre du territoire, sur la D 422. Le point le plus bas (13 m) correspond à la sortie de la Scye du territoire, au sud-est. La commune est bocagère.

Communes limitrophes des Perques[3]
Bricquebec Bricquebec Bricquebec
Le Vrétot des Perques[3] Bricquebec
Sortosville-en-Beaumont Le Valdécie Saint-Jacques-de-Néhou

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes de Perchis et de Perticis au XIIIe siècle[4]. L'étymologie n'est pas clairement établie. Le toponyme semble dérivé du latin pertica qui a donné le français perche dont perque est une forme dialectale (au nord de la ligne Joret). Au pluriel, le mot pouvait désigner une clôture ou un ensemble d'arbres élancés[5].

Le gentilé est Perquais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[6]
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1808 Pierre Amiot    
1808 1837 Guillaume Parfait Amand François Novince   Laboureur
1837 1840 Jean René Couppey   Cultivateur
1840 1860 Jean-Baptiste Couppey   Cultivateur
1860 1863 Paul Delphin Buret    
1863 1870 Jean-Baptiste Couppey   Cultivateur
1870 1871 Adolphe Jean-Baptiste Couppey   Cultivateur
1871 1878 Pierre Louis Auguste Anquetil   Cultivateur
1879 1880 Maxime Lepoittevin    
1880 1881 Adolphe Jean-Baptiste Couppey   Cultivateur
1881 1892 Auguste Langlois    
1892 1900 Adolphe Jean-Baptiste Couppey   Cultivateur
1900 1900 Émile Cosnefroy    
1900 1904 Adolphe Anquetil    
1904 1911 Adolphe Jean-Baptiste Couppey   Cultivateur
1911 1915 Alphonse Marguerie    
1915 1918 Émile Cosnefroy    
1918 1918 François Couppey    
1918 1919 Adolphe Jean-Baptiste Couppey   Cultivateur
1919 1931 Alphonse Marguerie    
1931 1935 Jules Hennequin    
1935 1945 Auguste Cosnefroy    
1945 1977 Jules Travers    
1977 1995 Charles Hennequin    
1995 2008 Maurice Buttet    
2008 avril 2014 Louis Couppey   Agriculteur
avril 2014[7] en cours Marc Feuardant    
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 183 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Les Perques[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Les Perques a compté jusqu'à 421 habitants en 1800.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
420 421 394 380 341 334 362 329 356
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
337 326 308 300 307 265 252 251 246
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
219 207 216 218 209 188 213 215 213
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2013
210 180 177 143 170 161 155 167 183
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs de la Manche » (consulté le 10 décembre 2015)
  2. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 1340
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 196
  6. Jacques Blin, étude sur les maires des communes du canton de Bricquebec à partir des registres d'état civil.
  7. « Marc Feuardant succède à Louis Couppey », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 avril 2014)
  8. « Les Perques (50260) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 mai 2014)
  9. Date du prochain recensement à Les Perques, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  12. « Bas-relief : La Résurrection de Lazare », notice no PM50000818, base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :