Sainte-Croix-Hague

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sainte-Croix-Hague
Sainte-Croix-Hague
L'église Sainte-Croix.
Blason de Sainte-Croix-Hague
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton La Hague
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Cotentin
Statut Commune déléguée
Code postal 50440
Code commune 50460
Démographie
Gentilé Sainte-Croisais
Population 860 hab. (2015 en augmentation de 14.36 % par rapport à 2010)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 38′ 19″ nord, 1° 46′ 24″ ouest
Altitude Min. 60 m
Max. 182 m
Superficie 9,84 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration La Hague
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Sainte-Croix-Hague

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Sainte-Croix-Hague

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Sainte-Croix-Hague

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Sainte-Croix-Hague

Sainte-Croix-Hague est une ancienne commune française du département de la Manche, dans la région Normandie, peuplée de 860 habitants[Note 1].

Depuis le , elle fait partie de la nouvelle commune de La Hague et a le statut de commune déléguée.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au nord-ouest du Cotentin, à mi-chemin entre Cherbourg et la pointe de la Hague. Son bourg est à 6 km au sud-est de Beaumont-Hague, à 14 km à l'ouest de Cherbourg et à 18 km au nord des Pieux[1].

Sainte-Croix-Hague est le point culminant du canton de Beaumont-Hague avec une altitude de 184 mètres au lieu-dit les Camps. Par cette position élevée, Sainte-Croix-Hague fut, dans l'histoire, le point de ralliement des envahisseurs. Le clocher de l'église, original en bulbe, ressemblant à celui de Beaumont-Hague, date de 1734. Le sol de Sainte-Croix-Hague est riche en vestiges de civilisations gauloises (rue d'Ozouville).

Communes limitrophes de Sainte-Croix-Hague[2]
Branville-Hague Urville-Nacqueville Urville-Nacqueville
Beaumont-Hague,
Vauville
Sainte-Croix-Hague[2] Cherbourg-en-Cotentin,
Tonneville
Biville Vasteville Flottemanville-Hague,
Acqueville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme de Sancta Cruce vers 1175[3].

La Sainte Croix, support de la crucifixion du Christ, est pour la chrétienté l'instrument du salut de l'humanité. Plus d'une vingtaine de communes portent aujourd'hui ce nom en France. Hague est le nom de la région correspondant à la partie nord-ouest du Cotentin, s'avançant dans la Manche jusqu'au cap de la Hague,

Histoire[modifier | modifier le code]

À la création des cantons, Sainte-Croix est chef-lieu de canton. Ce canton est supprimé lors du redécoupage cantonal de l'an IX (1801)[4].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Sainte-Croix-Hague 50.svg

Les armes de la commune de Sainte-Croix-Hague se blasonnent ainsi :
De gueules aux trois losanges d'argent surmontées d'une demi-losange du même mouvant du chef[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
..1794 1795 Jean Hamel    
1795 1797 Jean-Baptiste Le Cerf    
1797 1799 Jean-Yves Delahaye    
1799 1800 Jean Henry    
1800 1803 Jean Lecerf    
1803 1808 Charles Paris    
1808 1815 Jean-François Dalidan    
1815 1825 Charles Paris    
1825 1830 Charles Leduc-Delaporte    
1830 1831 Nicolas Rabasse    
1831 1835 Jacques Lecarpentier    
1835 1855 Charles Leduc-Delaporte    
1855 1862 Bon François Villedieu    
1862 1870 Jean Etienne Lecarpentier    
1870 1881 Jean Thomas Paris    
1881 1887 Auguste Le Duc    
1887 1892 Félix Le Costey    
1892 1910 Bernardin Paris    
1910 1920 Félix Le Costey    
1920 1931 Edouard Lecarpentier    
1931 1983 Félix Damourette    
1983 1989 Françoise Levillayer    
1989 mars 2001 Thierry Langlois SE agent Cogéma
mars 2001 mars 2014 Hubert Hamel SE agriculteur
mars 2014[6] mai 2016[7] Hervé Renet FDG[8] Ingénieur EDF
2016 en cours Sébastien Rebours    
Une partie des données est issue de liste établie par Jean Pouëssel, Jean Boivin et la mairie
issue de l'ouvrage "601 communes et lieux de vie de la Manche" [9]

Hervé Renet, alors maire de la commune en 2016, décède lors de son mandat au cours d'un accident de la route en marge des manifestations contre la loi Travail[7]

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[11],[Note 2].

En 2015, la commune comptait 860 habitants, en augmentation de 14,36 % par rapport à 2010 (Manche : 0,44 %, France hors Mayotte : 2,49 %). Sainte-Croix-Hague a compté jusqu'à 797 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
542522599797669687655646580
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
516546486455480426419446448
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
420402372358362340352360391
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2015
332333333477608608724834860
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Croix, dont le clocher en bulbe date de 1734. Elle est aujourd'hui rattachée à la nouvelle paroisse Bienheureux Thomas Hélye de la Hague du doyenné de Cherbourg-Hague[14].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. 5Ernest Nègre - 1998 - Toponymie générale de la France: Tome 3, page 1510 (ISBN 2600028846).
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Sainte-Croix-Hague », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 5 juin 2012)
  5. « GASO, la banque du blason - Sainte-Croix-Hague Manche » (consulté le 5 juin 2012)
  6. a et b « Sainte-Croix-Hague (50440) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 1er mai 2014)
  7. a et b Loi Travail. Drame dans la Manche : un maire décédé, une figure de la CGT grièvement blessée
  8. « Départementales : le Front de gauche sera présent dans au moins seize cantons de la Manche », sur lamanchelibre.fr, La Manche libre (consulté le 28 janvier 2015)
  9. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche [détail des éditions].
  10. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .
  14. Site du doyenné

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :